AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

 DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageDIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Jeu 28 Mar - 17:19


Une petite faim ?  
Dimitri x Barbara
"Franchement, comment fait Sarah pour ne pas faire tout tomber…"

Me voilà avec un carton remplis de viennoiserie que je devais livrer à American Dream Radio, un endroit que je connaissais bien car mon frère travaillait là-bas. D'ailleurs celui-ci allait surement être surpris s'il me voyait débarquer à la place de la charmante Sarah. Qui est Sarah ? Ma patronne, celle avec qui je travaille, matin ou soir, selon mes disponibilités. A vrai dire j'avais une petite vie bien rempli, entre ce petit boulot de caissière et livreuse à la pâtisserie, mes cours et aussi mon boulot pour me former en tant que sage-femme, je n'avais pas beaucoup de temps pour moi, hormis le week-end. Mais je dois vous avouer que je passe le plus clair de mon temps à réviser. Je vivais la dernière année d'étude, j'allais bientôt devenir sage-femme à part entière, j'avais hâte, mais je ne voulais pas louper mon examen et vivre de ma passion.


Bref, je n'en suis pas là. La j'étais à ma voiture en train de sortir le gros carton de viennoiserie pour l'équipe de Radio. J'allais surement croiser mon frère ou non d'ailleurs, si celui-ci est en pleine émission de radio, je n'allais pas le voir. Vêtue d'une veste fine, d'un jean et des petites bottines, je me dirige à l'intérieur de la Radio, carton en main, la boule au ventre, j'avais tellement peur de faire tomber ce gros carton, plus large que moi. Dire que ma patronne faisait cela très souvent, elle devait avoir des bras en béton. Je pose le carton à l'accueil histoire de me présenter à la personne pour pouvoir aller livrer quelques étages plus haut. Elle accepte, je me dirige alors rapidement vers l'ascenseur, d'ailleurs n'imaginait même pas la position que j'avais pris pour essayer d'appuyer sur le bouton. Par un miracle j'avais réussi, je souris satisfaite et entra dans l'ascenseur, deuxième soucis appuyer sur le bouton pour aller à l'étage, je décide de poser mon carton et appuie sur le numéro pour ensuite reprendre le carton en main. Arriver à destination, les portes de l'ascenseur s'ouvre, je me dirige vers la salle de pause, une salle que je connaissais assez bien, là où je trouvais souvent mon frère. Gourmand ? Oh oui !

Je pose le carton, avec un sourire fière de moi, une belle petite victoire, je m'empresse de sortir mon téléphone portable pour envoyer un message à ma patronne, j'avais réussi ma mission. Mon boulot pour ce matin se finissait là, en revanche j'avais du temps à perdre, une heure pour être exact. Je me dirige alors vers la machine à café, pour me commander un chocolat chaud, j'espérais croiser mon frère, mais bizarrement je doute le voir aujourd'hui.
(C) CANTARELLA.
Revenir en haut Aller en bas
PEARS DROP
Dimitri Hallinger
Dimitri Hallinger
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 31 ans. J'ai débarqué le : 27/03/2019 sur California Dream. J'ai posté : 375 messages et j'ai un total de : 35 points. J'ai choisi : Tyler Posey comme célébrité et je dois mon avatar à : Mystéri@ J’interprète également : Devon Whitmore, Erika Clarke et Lilly P. Henstridge
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Tumblr_ndne18ilfw1t27ahco4_250


RP terminés

Barbara 1Barbara 2Barbara 3Barbara 4Kristan + BarbaraBarbara 5Kristian et BarbaraBarbara 6Lux 1Kristian 2

RP en cours


Lux 2Sujet communHeatherErellKristian 3




Coucou moi c'est : Mystéri@ Actuellement, je suis : amoureux mais nouvellement célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai : aucun enfants J'ai trouvé un job, je suis : Animateur à American Dream Radio

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Ven 29 Mar - 1:08

Perte de contrôle


And I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright





Veste en jean, bonnet et écouteurs, je claque la porte derrière moi puis dévale les escaliers en toute hâte. Je m’engouffre hors du hall principal appréciant l’air frais de cette matinée. Deryck Whibley au creux de mes oreilles, je trottine dans Pacific Avenue en direction d’American Dream Radio. La journée risque d’être un peu reloue aujourd’hui, je vais devoir faire l’inventaire des équipements et trier le matériel défectueux. Je souffle exaspéré. Je poursuis mon chemin jusqu’à ma destination en fredonnant quelques mélodies par ci par là. Mon portable se met à vibrer :

Kris: Pas dispo ce matin !  L’émission a commencé plus tôt, tu devras te passer de moi. Je t’ai déposé les feuilles pour l’inventaire dans ton casier. A plus ! PS : Careful Jennifer is here Big smile. Super…Jennifer…je lève les yeux au ciel. Jamais un nana ne m’a fait autant fait flipper. il y a au moins une chose qu’on ne peut pas lui reprocher à celle la: elle sait ce qu’elle veut !
Je grimace.

Moi : …ok ! mais tu m’en dois une Wink

Arrivé sur les lieux, je salue les collègues et m’empresse de récupérer la paperasse dans mon casier. Je me dépêche de prendre l’ascenseur pour me rendre à l’étage. Avant de commencer, je fais un détour par la salle de pause pour me servir un en-cas (préconisations des médecins à cause du traitement. Donc, même si je n’ai pas faim, pas le choix !
Je m’assois et commence à feuilleter la liste. Je chope un stylo qui errait sur la table et je commence à griffonner des codes pour faciliter mon rangement. Entre deux notes, je bois une gorgée de jus d’orange. Je lève les yeux. Tiens ! Barbara…
Je ne l’ai même pas entendu arriver. Elle est assise à ma droite et me fixe étrangement, ce qui me fou un peu mal à l’aise. J’esquisse un sourire en coin hochant légèrement la tête pour la saluer. Tss, c’est plus fort que moi, je fuis son regard pour tenter de me concentrer. Je n’aime pas trop qu’on me regarde, c’est comme si…j’étais à poil.

Je ne vous ai jamais parlé de Barbara. Je me souviens encore quand Kris me l’a présenté : un vent de fraîcheur dans ce désert aride, un soleil dans la nuit, une très jolie blonde à la silhouette parfaite. Je vous mentirai si je vous disais qu’elle ne m’attire pas, bien au contraire, il faut être aveugle pour penser le contraire. Mais le N’y pense même pas ! de Kris m’a très vite fait redescendre. Il ne faut pas toucher à sa sœur. C’est ce côté fruit défendu qui la rend si désirable, car il faut dire, Barbara, elle est juste…enivrante. Mais, c'est la sœur de mon pote, et c’est très bien comme ça.
Alors que je continue à griffonner, un bruit résonne affreusement dans toute la pièce; vous savez, ce bruit quand on aspire avec une paille la moindre petite goutte de soda qu’il reste au fond du verre; cet espèce de raclement bien chiant qui vous donne qu’une envie…insulter cet abruti. Je lève la tête et …Barbara ??? !!!  Une petite partie en moi soudain culpabilise. Comme à son habitude, la vieille Gislaine commence à râler et fait quelques remarques à la jolie blonde. A son tour, elle lui répond à la fois avec tellement d’innocence et d’insolence que je ne peux m’empêcher de rire discrètement.
Allons allons Gislaine, une femme de votre prestance tout de même…vous savez que la contrariété ne vous va pas au teint.
Elle me regarde perplexe puis fait la moue.
Mr Hallinger, la flatterie ne vous aidera pas toujours.
Je lui esquisse un grand sourire, elle tourne les talons et sort de la pièce. Barbara et moi nous lançons un regard puis éclatons de rire, jusqu’à ce qu’UNE voix désagréablement familière entre en scène, à mon grand désespoir…

Salut Dimitri. Mon corps se raidit, mon sourire s’efface et mon visage devient grave. Je me redresse et me lève si brutalement, que je laisse tomber ma chaise en arrière qui s'écrase sur le sol.

Jennifer…salut à toi aussi. Et on est reparti ! avec son regard très très insistant qui en dit long sur ses sordides intentions. Depuis qu’elle m’a coincé dans la réserve pour me sauter dessus comme une chienne en chaleur, je me donne corps et âme pour rester le plus loin possible d’elle. C’est une folle furieuse ! Je me sens vraiment mal à l’aise… Bordel !

Dis-moi Dimitri, ça te dirait d’aller boire un verre avec moi ? me demande-t-elle d’une voix très insistante.
Merde merde merde ! Dim trouve vite quelque chose à répondre. J’ai beau chercher au fin fond de ma tête, rien…je jette des coups d’œil inquiets aux alentours tout en esquissant un sourire gêné à Jennifer. Mes yeux affolés se posent maintenant sur Barbara qui n’en avait pas raté une miette. Et là…BINGO. Je me rapproche de la jolie blonde, confiant :

bah…en fait…tu vois Jennifer…je vais devoir te dire non, je me rapproche tout prêt de Barbara, je me baisse puis passe mon bras autour d’elle. Parce que je sors déjà avec Barbara… désolé….

Jennifer, lève un sourcil. Elle semble agacée. Déçue, elle ne se cache pas pour fusiller ma fausse copine du regard. Mais, elle finit par se résigner. Elle sort de la pièce en marmonnant, sans jamais me quitter du regard. Un frisson me parcourt. J’attends que le bruit de ses pas d’évapore et je pousse un long soupir de soulagement en laissant tomber ma tête sur l'épaule de Barbara.
Je t’en dois vraiment une….

Puis, soudain...ce délicieux parfum, l’agréable chaleur de sa peau sur mon front, je réalise... je suis tout prêt d’elle...elle qui est toujours enlacée dans mes bras. Je relève doucement la tête, nos yeux se rencontrent. Je n’avais jamais remarqué à quel point elle est belle... enfin... si, mais pas comme ça. J’ai beau essayer, je ne parviens pas à lire en elle, à comprendre les émotions qui l’animent en ce moment même. J’ignore combien de temps nous sommes restés ainsi, nos visages si prêts l'un de l'autre, nos nez se frôlent, nos souffles s'entrelacent, mon coeur s'accélère...
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Original

Merde…mais qu’est-ce que je fou... Je retire vivement mon bras et baisse le regard, très mal à l’aise. Je me racle la gorge puis me redresse aussi sec: Pardon…je suis vraiment désolé, lui dis-je avec sincérité. J’espère ne l’avoir pas mise mal à l’aise, me permettre une telle proximité avec elle alors qu'on ne se connait pas tant que ça...c'est juste la soeur de mon meilleur ami. Elle va probablement me prendre pour une Jennifer en version masculine...je suis très gêné...


Code by Joy

_________________
Quand la vie devient un combat, il se gagne avec ses amis.


Dernière édition par Dimitri Hallinger le Sam 30 Mar - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Ven 29 Mar - 3:56


Une petite faim ?  
Dimitri x Barbara
"Milkshake ou chocolat chaud ?" Pensais-je à haute voix, une vrai hésitation.

Que d'hésitation devant la machine, une vrai question qui allait surement bouleversé ma journée, bon j'exagère un peu. Mais je n'étais pas du genre à boire un café, donc c'était important la première boisson du matin. Bref je décide de prendre un milkshake, bien longtemps que je ne m'étais pas offert ceci. Je m'installe sans vraiment être discrète, je n'avais pas forcément fait attention au monde qui m'entoure, une fois installée je pose mon regard sur les personnes autour de moi. Mon regard croisa immédiatement Dimitri. Un homme qui me perturbait, enfin, je ne sais pas, mais sa présence m'enlevait mes bonnes manières, ma mère me verrais, elle serait derrière moi à me dire : et le bonjour !

Il me fit un sourire au coin, en même temps le pauvre j'étais là à le fixer tel une bête de foire, je lui rendis son sourire et il baisse son regard pour se remettre à travailler, je suppose. Dimitri est le meilleur ami de mon frère, un homme à la fois affreusement beau,mais très intriguant. Je le connaissais sans le connaitre, mais si mon frère le considère comme son meilleur ami, il doit être une personne exceptionnelle. Puis bon, je vous avoue que son sourire, mon dieu son sourire… Bref.

De toute façon je ne pouvais pas me permettre d'imaginer quoi que ce soit avec celui-ci, d'une s'était le collègue à mon frère et de deux, son meilleur ami, donc autant oublier cette hypothèse. Je pose ensuite mon regard sur mon milkshake commençant à la boire, chose qui se fit assez rapidement, je me retrouvais rapidement à la fin de mon gobelet. Je m'arrête, regard mon milkshake avec hésitation. J'allais perturber le travail de Dimitri et surement déranger la dame autour de moi. Mais … Le fond est le meilleur dans le milkshake, non ? Je décide, impoliment de boire le fond de celui-ci, essayant d'être la plus discrète possible. Mission réussie ? Non complètement échoué, la dame non loin de moi s'empressa de me faire une remarque. Je grimace arrêtant mon activité, lui disant.

"Je suis désolée.. Mais c'est trop bon !" Dis-je bêtement, avec un sourire désolé.

Celle-ci voulu répliquer, mais Dimitri pris la parole, je pose mon regard sur lui, puis sur la fameuse Ghislaine, elle lui répondit, se lève et part de la salle de pause. Je la suivi du regard et pose ensuite mon regard sur Dimitri et ont se mit à rire aux éclats, une situation qui ne dura pas, car Dimitri changea d'expression de visage en entendant la voix d'une femme. Celui-ci la salua à son tour, se levant faisant tomber sa chaise, je ne pus m'empêcher de sourire amusé à cette scène. La jeune femme semblait très attiré par Dimitri, il y a de quoi en même temps, mais cela ne semblait pas réciproque, ce qui rendait la scène très amusante. Elle propose à celui-ci d'aller boire un verre, je me retrouvais donc au milieu de cette scène, tel une belle petite chandelle. Puis Dimitri se mit à s'approcher de moi, je restais silencieuse, toujours avec un sourire amusé, je l'écoute parler posant mon regard sur lui, il se mit à ma hauteur, un frisson me parcouru le corps.

Le voilà à dire à Jennifer qu'il sortait déjà avec moi, je baisse mon regard timidement, avec un sourire au coin, le relevant ensuite pour le poser sur Jennifer, qui elle n'avait pas le même regard, si ses yeux étaient une arme, je serais morte à cet instant. Une fois que celle-ci quitte les lieux, sans nous quitter du regard jusqu'au dernier moment, je sentis le poids de la tête à Dimitri sur mon épaule, sentant son souffle contre ma peau ce qui me donna de nouveau un frisson. Il me dit qu'il m'en devait une.

"Je vais devoir réfléchir…" Mon regard se tourne vers lui, nous étions si prêt. J'avale difficilement ma salive finissant difficilement ma phrase. "A ce que je...Pourrais te demander…"

Mon regard se plonge dans le sien, mon cœur se mit à accélérer, nos nez se frôlent, mon souffle devenu plus rapide, mais finit limite par se couper, le temps semblait s'arrêter. Son odeur, son contact de peau contre la mienne me procurer une telle sensation, une que je ne connaissais pas encore. Mon dieu qu'il me déstabilisait. Puis il retire son bras, baissant son regard, confus, il se redresse, s'excusant immédiatement dece qu'il venait de se passer. Mais pourquoi ? C'était tellement… enivrant. Je repris mon souffle, prenant une grande inspiration. Je souris quelques peu gênée, même si je ne devais pas l'être.

"Hmm.. Pas grave." Dis-je me mordant la lèvre, faisant un petit sourire au coin, gênée.

Vous savez le moment où vous rencontrer une personne super canon et que vous avez envie d'appeler une amie, j'étais dans ce moment là précis. J'avais envie d'appeler ma meilleure amie et dire. Mon dieu il m'est arrivé un truc de dingue, mais non, je devais me comporter en adulte… Du moins jusqu'à ce que la vois. Je me lève ensuite de ma chaise et me dirige vers la commande que j'avais amené, je l'ouvre, restant silencieuse, puis je pris une viennoiserie et la tend à Dimitri avec un sourire aux coins.

"Une petite faim ?" Dis-je posant mon regard dans le sien ne quittant pas mon sourire.

Autant changer de sujet, puis je n'avais pas ramené ça pour la décoration. Il vaut mieux manger quelques viennoiserie avant que mon frère arrive et ne dévore tout, d'ailleurs je lui demande.

"hmm.." Oui j'étais encore déstabilisée, mais j'essayais de faire mine que tout va bien. "Kristian… Il est en émission là ?"

Après tout je restais pour le voir, mais cela faisait à peine quinze minutes que j'étais ici et que je n'avais toujours pas vu le bout de son nez, malheureusement, je compris rapidement que je ne le verrais pas ce matin à la suite des paroles de Dimitri, je pris donc mon téléphone pour lui envoyer un message pour lui dire que j'étais passé, je soupire ensuite disant doucement.

"J'ai 45 minutes à tuer maintenant…" Je fis une petite grimace, relavant mon regard sur Dimitri ne pouvant m'empêcher de lui sourire.
(C) CANTARELLA.
Revenir en haut Aller en bas
PEARS DROP
Dimitri Hallinger
Dimitri Hallinger
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 31 ans. J'ai débarqué le : 27/03/2019 sur California Dream. J'ai posté : 375 messages et j'ai un total de : 35 points. J'ai choisi : Tyler Posey comme célébrité et je dois mon avatar à : Mystéri@ J’interprète également : Devon Whitmore, Erika Clarke et Lilly P. Henstridge
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Tumblr_ndne18ilfw1t27ahco4_250


RP terminés

Barbara 1Barbara 2Barbara 3Barbara 4Kristan + BarbaraBarbara 5Kristian et BarbaraBarbara 6Lux 1Kristian 2

RP en cours


Lux 2Sujet communHeatherErellKristian 3




Coucou moi c'est : Mystéri@ Actuellement, je suis : amoureux mais nouvellement célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai : aucun enfants J'ai trouvé un job, je suis : Animateur à American Dream Radio

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Ven 29 Mar - 22:56

Je t'en dois une


And I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright





Non...je ne peux pas…je n’y arrive pas, oser la regarder après une telle déviance. J’ai la gorge nouée, le cœur au bord de l’explosion, les mains tremblantes que je m’empresse de glisser au fond de mes poches. Ce malaise, cette sensation, que je ne connaissais guère me consume tout entier... Je donnerai n’importe quoi pour détaler comme un lapin. Et puis, elle brise cet affreux silence : Hmm.. Pas grave

Hein ? Que…quoi ? Comment ? Pas grave ? Je m’attendais à tout :
Ne t’approche pas de moi !
Jamais plus !
On t’as jamais appris à respecter l’espace vital ?
Pervers !


Mais non, rien de tout ça. Sa réaction, aussi surprenante soit-elle, suscite en moi un certain soulagement. Je parviens à me détendre un peu. Je lève la tête et l’observe. Elle s’était levée et ouvre un carton qu’elle devait probablement avoir amené avec elle. Elle semble chercher quelque chose et finit par en sortir un pain au chocolat qu’elle me tend aussitôt en esquissant un sourire. Une petite faim ?. Je la regarde complètement désemparé. Est-ce que je la laisse aussi insensible que ça ? Elle agit comme si tout allait bien, comme si mes précédents agissements ont été gommés du script. Bizarrement, ça m’emmerde…mais pourquoi ? Décidément, je ne comprendrai jamais rien aux femmes ! Merde ! Pauvre con ! tu sais très bien que t’as pas le droit de t’octroyer ce genre de pensées !pensai-je.

Je me détends, m’avance vers elle et prends délicatement la douceur qu’elle me tend. Merci…, lui dis-je sagement, un merci qui voulait en dire bien plus. Mais je reste sérieux. Elle semble plus détendue que moi. Kristian…il est en émission ? .
Ok… elle est passée à autre chose.

Heu oui, j’ai reçu son sms ce matin, ils ont commencé plus tôt. Tu veux que je lui dise que t’es passée ? . Elle sort son téléphone puis se met à pianoter, j’imagine qu’elle préfère s’adresser directement à son frère. Elle soupire. L’atmosphère semble plus sereine.
J’ai 45 minutes à tuer maintenant… me lance-t-elle en souriant. Merde, elle est vraiment charmante. Mais attends, ça veut dire quoi cette phrase ? une perche pour l'inviter ? Je commence à me torturer l’esprit. Mais enfin, pourquoi j’essaye de décortiquer chacune de ses paroles ? Je divague. Je me gratte légèrement l’arrière de la tête, irrité contre moi-même par ce que je m’apprête à lui répondre. Je souris gêné.
Heu, pour ma part, je dois…aller faire…mon inventaire.. Je me retourne et commence mon périple vers la réserve. Je m’apprête à sortir de la salle quand soudain…je m’arrête et me perds dans mes songes. Une partie de moi sait pertinemment que c’est une sage décision, mais une autre, sans comprendre pourquoi, voudrait passer plus temps en sa compagnie, apprendre à la connaître davantage. Qu'y-a-t-il donc de mal à ça ? Que dois-je faire au juste ? Vivre en regrettant d’avoir agit ou en regrettant d'être resté les bras croisés ? Une chose est sûre, je ne veux pas mourir sans avoir appris à connaître Barbara Lewis. Dieu seul sait si demain sera une nouveau jour pour moi...

Un élan de force me traverse le corps, et puis merde !  Je fais volte-face et m’avance vers la jeune femme.
Tu sais quoi, l’inventaire peut attendre. Laisse-moi t’offrir un verre histoire de tuer tes 45 minutes. Et puis, je t’en dois une. lui proposai-je en lui adressant mon plus charmant et sincère sourire.


Code by Joy

_________________
Quand la vie devient un combat, il se gagne avec ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Dim 31 Mar - 19:07


Une petite faim ?  
Dimitri x Barbara
Son invitation à boire un verre me soulager, de une, le froid qui s'était créé entre nous aller se dissiper et de deux j'allais pouvoir passer le temps en bonne compagnie. Car 45 minutes seules, cela m'aurait paru une éternité, mais la, je pense que, au contraire, cela allait passer très rapidement. De toute façon même si j'étais en retard ça ne serait pas grave ? Si ? Non Barbara ne commence pas à faire ce genre de chose, il te reste 3 mois pour avoir ton examen, ce n'est pas un garçon qui va tout perturber, si ?

Il m'invite à aller boire un verre au café en face de son boulot, je souris satisfaite de sa réponse, mais aussi amusé. Il m'avait très rapidement cerner, les milkshakes étaient mon petit plaisir. J'essayais de ne pas trop en prendre en règle général, car sinon je serais capable de m'en boire énormément.

"Parfait, va pour le milkshake !" Dis-je souriant au coin des lèvres, ce qui rendait cela mignon.

On se dirigent alors côte à côte en direction de la sortie de la radio, sur notre chemin, mon regard croisé celui de la belle Jennifer, enfin belle, la vulgaire Jennifer. Elle mettait son corps en valeur, chose que je n'aimais pas spécialement. Je fis la remarque à Dimitri qui suite à mes paroles pose sa main autour de ma taille, j'observe son grand sourire adressé à Jennifer, ce qui me fit légèrement rire. La situation été amusante, mais d'être aussi près de lui encore une fois ne me déranger pas. Il avait intérêt à se détacher de moi, car je vais finir par devenir accroc.

"Oh si j'imagine bien, c'est ça le pire !" Dis-je doucement en riant. "Roh tu fais ton difficile." Dis-je pour l'embêter.

Je savais qu'il n'était pas attiré par Jennifer sinon il aurait couru à son jupon, chose au contraire, qu'il n'avait pas fait. Il était là, bras autour de ma taille à dire le contraire.

On finit par sortir et on se rend rapidement au café, on s'installe face à face, j'enlève également ma fine veste laissant apparaître mes bras nue, j'avais une montre sur mon poignet droit et un tatouage sur l'avant bras gauche, une flèche. Pourquoi une flèche ? Il s'agit d'un symbole qui représente la protection face à tout ce qui peut blesser ou faire mal, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Peut-être bête pour certain, mais étant une femme assez sensible, cela me protéger inconsciemment. J'observe Dimitri, il avait hotté son bonnet qui laisser ses cheveux en bazars me faire face, mais il les remit rapidement en place passant la main dans ses cheveux, je lui rendis rapidement son sourire, l'observant silencieuse l'écoutant ensuite briser la glace parlant de mon frère.


"Oui c'est étrange d'ailleurs, car je viens souvent l'embêter, la plupart du temps je ne te vois pas." Dis-je hochant les épaules pour ensuite le regarder toujours avec mon sourire au coin, il baisse le regard me demandant de lui laisser une chance pour se rattraper. Mon dieu qu'il était trop craquant en disant ça, comment pouvais-je ne pas lui laisser de chance ? "Ne t'inquiète pas, je suis loin d'être une femme rancunière, de plus, ce n'est pas grave ce qui c'est passé. Si ? Enfin Kristian t'aurait vu il t'aurait surement accroché au mur, mais bon !" Dis-je en riant. Après tout ce n'était pas grave, cela avait été même très agréable, mais je n'allais pas lui dire.

Le serveur arrive vers nous, je n'eu pas le temps de prendre commande que Dimitri le fit pour moi. Il cite le parfum que je souhaitais, il avait le sens de l'observation ou alors un très bon odorat.

"Eh bien impressionnant monsieur, vanille me va parfaitement." Dis-je lui faisant un clin d'œil.

Il partit quelques secondes dans ses pensés, son sourire s'effaça, mais rapidement il reprit ses esprits et demande de parler un peu de moi, je fis une grimace avec la bouche lui disant :

"Bien écoute.. Pas grand-chose de passionnant." Dis-je hochant les épaules ajoutant. "Je fais des études pour devenir sage femme, je passe la dernière partie de mon examen dans trois mois." Je ferme les yeux croisant les doigts, les ouvrant ensuite lui souriant amusé reprenant. "Du coup, hormis réviser, stresser, bosser à la pâtisserie histoire de payer mon loyer, rien de plus. Ma vie est très ennuyeuse en ce moment."

J'avais surtout le cerveau au bord de l'explosion, je passais beaucoup de temps à réviser, je savais que je devais freiner, mais j'avais tellement peur de tout foirer. Bientôt j'allais passer la première partie de mes examens, chose, que rien en y pensant me fit accélérer mon cœur, j'étais très stressée de nature, un rien me faisait paniquer.

"Et toi, parles moi de toi !" Dis-je lui rendant l'appareil.

Le serveur arrive alors avec la commande de milkshake, je le remercie prenant alors rapidement la paille en main mélangeant celui-ci, pour ensuite mettre la paille à ma bouche et poser mon regard sur Dimitri.
(C) CANTARELLA.


Dernière édition par Barbara Y. Lewis le Mer 3 Avr - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PEARS DROP
Dimitri Hallinger
Dimitri Hallinger
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 31 ans. J'ai débarqué le : 27/03/2019 sur California Dream. J'ai posté : 375 messages et j'ai un total de : 35 points. J'ai choisi : Tyler Posey comme célébrité et je dois mon avatar à : Mystéri@ J’interprète également : Devon Whitmore, Erika Clarke et Lilly P. Henstridge
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Tumblr_ndne18ilfw1t27ahco4_250


RP terminés

Barbara 1Barbara 2Barbara 3Barbara 4Kristan + BarbaraBarbara 5Kristian et BarbaraBarbara 6Lux 1Kristian 2

RP en cours


Lux 2Sujet communHeatherErellKristian 3




Coucou moi c'est : Mystéri@ Actuellement, je suis : amoureux mais nouvellement célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai : aucun enfants J'ai trouvé un job, je suis : Animateur à American Dream Radio

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Mer 3 Avr - 0:29

Parle-moi un peu de toi


"Si tu regardes dans ton coeur, ne sois pas effrayé de ce que es vraiment"



Vais-je me prendre le râteau du siècle ? Telle est la question. Cette idée ne me réjouit pas vraiment. En fait, oui, ça me ferait carrément chier. Mais comme on dit, pour le savoir, il suffit d’essayer. Elle me sourit tendrement puis ajoute : C'est vrai ça, je t'ai sauvé la vie !. Elle marque une petite pause durant laquelle mon cœur ne fait qu’un bon, celui du soulagement. Avec plaisir, tu comptes m'emmener où ? .

Je me sens soudain plus léger, comme une impression de respirer à nouveau, même si une partie de moi reste soucieuse.  Pourquoi une telle sensation ? Au fond de moi, je sais pertinemment qu’elle est la seule personne avec qui je ne dois jamais commettre un seul faux-pas et ça…je dois vous avouer que ça me fait flipper; surtout que Kris ne me le pardonnerait jamais...Pourtant, quelque chose en elle m’intrigue...J’ai bien conscience de ne pouvoir lui offrir qu’une amitié purement platonique. Je me suis toujours promis de veiller sur elle comme si c'était ma propre soeur. Pourtant…pourtant…Dim, tu penses trop !

Il y a un café en face, à ce que je sais, ils font de très bons milkshakes. proposai-je en lui lançant un clin d’œil plein de malice.
Bien que je sois animé de toutes ces sensations nouvelles, de toutes ces questions qui me traversent l’esprit, je ne laisse rien transparaître que l’image d’un mec très sûr de lui. Pourtant, cette femme me déstabilise complètement...

Ma suggestion semble l’avoir ravie. Nous nous rejoignons pour faire le chemin ensemble. Nous marchons l’un près de l’autre. La sentir si près me rend nerveux. Nous sortons de la salle de pause, je lui tiens la porte pour qu’elle sorte.
Nous sommes observés, je crois que même si tu lui as dit ça, je doute qu'elle lâche l'affaire, elle n'a pas l'air d'une femme qui se préoccupe si l'homme est pris ou non !

Merde ! J’en avais presque oublié l’autre folledingue. Je tourne la tête vers la gauche, effectivement... elle a ses yeux de vipère rivés droit sur nous. Son regard de nymphomane me donne froid dans le dos ! C’est comme s’il me déshabillait... c’est vraiment... trop gênant. Pour me protéger, je pose délicatement ma main droite au creux des reins de Barbara comme certains mecs peuvent le faire avec leur copine. Je lâche à Jennifer un grand sourire bien forcé, prenant un malin plaisir à la narguer, même si je sais que mes vaines tentatives pour me débarrasser d’elle ne feront que l’attirer davantage vers moi comme une sangsue. Barbara a raison, elle ne lâchera jamais l’affaire, à ma grande déception …je rapproche mon visage de la jeune femme afin de lui murmurer quelques mots :
Et encore, tu n’as même pas idée de ce qu’elle peut être capable de faire…une vrai psychopathe. Elle se met à rire puis je poursuis, Je n’ai rien contre le fait qu’une femme me fasse des avances, au contraire, mais là, il ne faut pas abuser…. Je décide de ne pas m’étendre sur le sujet. Parler de Jennifer et de ce qu’elle m’a fait subir dans la réserve me fou vraiment mal à l’aise.

Nous sortons en toute hâte de la station et gagnons le trottoir d’en face. Je lui tire la porte afin qu’elle puisse entrer, me laissant enivrer par son délicieux parfum, puis…je la suis. Nous nous asseyons à une table vide. Je retire ma veste et mon bonnet afin de me mettre à l’aise.
Nous nous regardons, silencieux. Je lui souris doucement. Je passe ma main dans mes cheveux et soupire.

C’est drôle, Kris est mon meilleur ami, tout ce temps que j’ai pu passer avec lui, et on n’a jamais vraiment pris le temps de se connaître toi et moi. Je marque une pause. Elle m’observe droit dans les yeux, des yeux si…magnifiques. Je baisse le regard, intimidé. J’espère que tu me laisseras une chance de me rattraper. lui dis-je en plongeant mon regard dans le sien.

Le serveur arrive pour notre commande. Je décide de prendre les devants. Deux milkshakes vanille s'il vous plait ? Il acquiesce, griffonne sur son calepin, tourne les talons puis se met en route pour préparer notre commande. Barbara me lance un regard interrogateur.
Oh, j'ai cru comprendre que tu adorais les milkshake , je lui souris et quelque chose m'a dit que la vanille te plairait..

En fait comment te dire Barbara, je ne bois que de simples petits breuvages sans alcool depuis trois ans. Je saurais reconnaître le parfum d'un milkshake rien qu'à sa couleur...Et voilà, quoique je dise, quoique je fasse, tout finit par me rappeler cette putain de maladie...Mon expression change, j'essaye de ne rien laisser transparaître, mais parfois, ça devient compliqué. Je me ressaisis et tente de chasser ces vilaines pensées. Si elle savait...

Alors Barbara, parle-moi un peu de toi.


Code by Joy

_________________
Quand la vie devient un combat, il se gagne avec ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Mer 3 Avr - 14:39


Une petite faim ?
Dimitri x Barbara
Son invitation à boire un verre me soulager, de une, le froid qui s'était créé entre nous aller se dissiper et de deux j'allais pouvoir passer le temps en bonne compagnie. Car 45 minutes seules, cela m'aurait paru une éternité, mais la, je pense que, au contraire, cela allait passer très rapidement. De toute façon même si j'étais en retard ça ne serait pas grave ? Si ? Non Barbara ne commence pas à faire ce genre de chose, il te reste 3 mois pour avoir ton examen, ce n'est pas un garçon qui va tout perturber, si ?

Il m'invite à aller boire un verre au café en face de son boulot, je souris satisfaite de sa réponse, mais aussi amusé. Il m'avait très rapidement cerner, les milkshakes étaient mon petit plaisir. J'essayais de ne pas trop en prendre en règle général, car sinon je serais capable de m'en boire énormément.

"Parfait, va pour le milkshake !" Dis-je souriant au coin des lèvres, ce qui rendait cela mignon.

On se dirigent alors côte à côte en direction de la sortie de la radio, sur notre chemin, mon regard croisé celui de la belle Jennifer, enfin belle, la vulgaire Jennifer. Elle mettait son corps en valeur, chose que je n'aimais pas spécialement. Je fis la remarque à Dimitri qui suite à mes paroles pose sa main autour de ma taille, j'observe son grand sourire adressé à Jennifer, ce qui me fit légèrement rire. La situation été amusante, mais d'être aussi près de lui encore une fois ne me déranger pas. Il avait intérêt à se détacher de moi, car je vais finir par devenir accroc.

"Oh si j'imagine bien, c'est ça le pire !" Dis-je doucement en riant. "Roh tu fais ton difficile." Dis-je pour l'embêter.

Je savais qu'il n'était pas attiré par Jennifer sinon il aurait couru à son jupon, chose au contraire, qu'il n'avait pas fait. Il était là, bras autour de ma taille à dire le contraire.

On finit par sortir et on se rend rapidement au café, on s'installe face à face, j'enlève également ma fine veste laissant apparaître mes bras nue, j'avais une montre sur mon poignet droit et un tatouage sur l'avant bras gauche, une flèche. Pourquoi une flèche ? Il s'agit d'un symbole qui représente la protection face à tout ce qui peut blesser ou faire mal, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Peut-être bête pour certain, mais étant une femme assez sensible, cela me protéger inconsciemment. J'observe Dimitri, il avait hotté son bonnet qui laisser ses cheveux en bazars me faire face, mais il les remit rapidement en place passant la main dans ses cheveux, je lui rendis rapidement son sourire, l'observant silencieuse l'écoutant ensuite briser la glace parlant de mon frère.


"Oui c'est étrange d'ailleurs, car je viens souvent l'embêter, la plupart du temps je ne te vois pas." Dis-je hochant les épaules pour ensuite le regarder toujours avec mon sourire au coin, il baisse le regard me demandant de lui laisser une chance pour se rattraper. Mon dieu qu'il était trop craquant en disant ça, comment pouvais-je ne pas lui laisser de chance ? "Ne t'inquiète pas, je suis loin d'être une femme rancunière, de plus, ce n'est pas grave ce qui c'est passé. Si ? Enfin Kristian t'aurait vu il t'aurait surement accroché au mur, mais bon !" Dis-je en riant. Après tout ce n'était pas grave, cela avait été même très agréable, mais je n'allais pas lui dire.

Le serveur arrive vers nous, je n'eu pas le temps de prendre commande que Dimitri le fit pour moi. Il cite le parfum que je souhaitais, il avait le sens de l'observation ou alors un très bon odorat.

"Eh bien impressionnant monsieur, vanille me va parfaitement." Dis-je lui faisant un clin d'œil.

Il partit quelques secondes dans ses pensés, son sourire s'effaça, mais rapidement il reprit ses esprits et demande de parler un peu de moi, je fis une grimace avec la bouche lui disant :

"Bien écoute.. Pas grand-chose de passionnant." Dis-je hochant les épaules ajoutant. "Je fais des études pour devenir sage femme, je passe la dernière partie de mon examen dans trois mois." Je ferme les yeux croisant les doigts, les ouvrant ensuite lui souriant amusé reprenant. "Du coup, hormis réviser, stresser, bosser à la pâtisserie histoire de payer mon loyer, rien de plus. Ma vie est très ennuyeuse en ce moment."

J'avais surtout le cerveau au bord de l'explosion, je passais beaucoup de temps à réviser, je savais que je devais freiner, mais j'avais tellement peur de tout foirer. Bientôt j'allais passer la première partie de mes examens, chose, que rien en y pensant me fit accélérer mon cœur, j'étais très stressée de nature, un rien me faisait paniquer.

"Et toi, parles moi de toi !" Dis-je lui rendant l'appareil.

Le serveur arrive alors avec la commande de milkshake, je le remercie prenant alors rapidement la paille en main mélangeant celui-ci, pour ensuite mettre la paille à ma bouche et poser mon regard sur Dimitri.
(C) CANTARELLA.
Revenir en haut Aller en bas
PEARS DROP
Dimitri Hallinger
Dimitri Hallinger
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 31 ans. J'ai débarqué le : 27/03/2019 sur California Dream. J'ai posté : 375 messages et j'ai un total de : 35 points. J'ai choisi : Tyler Posey comme célébrité et je dois mon avatar à : Mystéri@ J’interprète également : Devon Whitmore, Erika Clarke et Lilly P. Henstridge
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Tumblr_ndne18ilfw1t27ahco4_250


RP terminés

Barbara 1Barbara 2Barbara 3Barbara 4Kristan + BarbaraBarbara 5Kristian et BarbaraBarbara 6Lux 1Kristian 2

RP en cours


Lux 2Sujet communHeatherErellKristian 3




Coucou moi c'est : Mystéri@ Actuellement, je suis : amoureux mais nouvellement célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai : aucun enfants J'ai trouvé un job, je suis : Animateur à American Dream Radio

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Ven 5 Avr - 0:20

Parle-moi un peu de toi


"Si tu regardes dans ton coeur, ne sois pas effrayé de ce que es vraiment"


Comment ai-je fait pour ne rien remarquer ? Une femme comme elle à ADR sans que je m’en aperçoive. Suis-je aveugle à ce point ? Quoique…ces derniers temps, j’ai plutôt tendance à raser les murs afin d’éviter la Mante Religieuse…
Heureusement, elle me dit qu’elle n’est pas rancunière, comme pour me rassurer, et le pire c’est que ça marche.
ce n'est pas grave ce qui c'est passé. Si ? Enfin Kristian t'aurait vu il t'aurait surement accroché au mur, mais bon !. Ces mots qu’elles avaient prononcés quelques minutes plus tôt résonnent encore dans ma tête. Accroché au mur ? Barbara si tu savais ce que Kristian serait capable de me faire rien que t’avoir approché de si près. La culpabilité me gagne. Lui il me fait confiance et moi…je mets les pieds dans le plat. Je n’avais pas relevé sa remarque, nous étions passés à autre chose. Nous sommes juste assis l’un en face de l’autre, essayant d’en apprendre davantage l’un sur l’autre.

Bien écoute.. Pas grand-chose de passionnant. Je fais des études pour devenir sage femme,  je passe la dernière partie de mon examen dans trois mois." Elle marque une pause avant de poursuivre . "Du coup, hormis réviser, stresser, bosser à la pâtisserie histoire de payer mon loyer, rien de plus. Ma vie est très ennuyeuse en ce moment."

Je lui souris amusé.
Tu sais, il ne faut pas voir la situation sous cet angle. Bon okay réviser, stresser, passer des exams c’est carrément chiant je te l’accorde. Mais, saches que tu as un très bel objectif et tu te donnes les moyens de l’obtenir. Je trouve ça admiratif. Pouvoir aider une femme à donner la vie, c’est juste, merveilleux…ça n’a pas de prix. . Je la regarde avec tendresse. Barbara est visiblement une femme avec une grande ambition,  elle sait qu’elle veut. Ce n’est pas pour me déplaire.

Soudain, une terrible pensée me traverse l’esprit. Sage femme, c’est un métier du milieu hospitalier non ? Merde…et si elle finissait par découvrir…mon secret ? Si elle réussit ses examens dans trois mois, elle commencera à travailler à l’hôpital…Comment ferai-je ? L’inquiétude me gagne. Heureusement, sa douce voix vient chasser mes craintes : Et toi, parles moi de toi ! . me dit-elle en plongeant son délicieux regard dans le mien. Le serveur s’amène avec nos commandes qu’il dépose sur la table. Je le remercie, puis prend une gorgée vanillée de mon mikshake. A son tour, elle pose délicatement ses lèvres parfaites sur sa paille puis sirote à son tour sa boisson sans jamais détourner les yeux…Je ne saurai comment expliquer, mais, ce simple petit geste éveille en moi une sensation inconnue, un profond désir de…de… prendre ce joli visage entre mes mains pour ensuite me délecter de ses lèvres si…exquises…
Au lieu de ça, je me mordille doucement la lèvre inférieure. Je peux sentir mon cœur battre, trop fort si vous voulez mon avis. Putain…je perds le contrôle. Pourquoi me déstabilise-t-elle à ce point ? D'accord, elle est mignonne, non !  très…jolie ? non !…terriblement belle. Mais bordel, c’est la sœur de Kris, t’as pas le droit, point final !

Je lui souris à nouveau. Elle attend que je lui parle de moi, et comme d’habitude, je vais devoir dissimuler tout un tas de choses. Parfois, je me demande comment serait ma vie si je dévoilais ma maladie à quelqu'un. Me sentirai-je moins seul si je partageais ce fardeau avec un ami ? Pourtant, jamais je n’oserais, j’ai bien trop peur du regard des autres.
Moi ? Je pensais être un livre ouvert.lançai-je en lui faisant un petit clin d’œil malicieux. Je bois une gorgée de milkshake.
Que veux-tu savoir ? Je n’ai rien d’aussi palpitant que toi à raconter. Je suis né à San Diego, je suis fils unique et je me suis toujours bien entendu avec mes parents. Ils me manquent d’ailleurs parfois… Je marque une pause puis poursuis : Je suis arrivé à Los Angeles il y a trois ans pour du boulot. Et j’ai fini par rencontrer la plus belle personne que je connaisse, ton frère. Qui est devenu le mien par la même occasion. , je lui souris tendrement. C’est grâce à lui que je bosse à la station aujourd’hui. Lui et moi, on est un peu comme deux couilles, on ne peut pas vivre l’une sans l’autre. , je me mets à rire. Bon okay, j’abuse, mais j’y peux rien c’est sorti tout seul. Désolée, c’était plus fort moi. Tu te rendras vite compte que j’ai du mal à rester sérieux parfois. lançai-je en buvant une autre gorgée de milkshake. Et puis, j’ai rencontré une jolie blonde au travail. Et tu sais quoi, j’ai beaucoup de chance parce qu’elle a accepté de prendre un verre avec moi. C’était ma façon de lui montrer ma reconnaissance pour m’avoir gentiment aidé à me débarrasser d’une horrible nymphomane. Je la regarde silencieux. Elle est d’une exquise beauté.


Code by Joy

_________________
Quand la vie devient un combat, il se gagne avec ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Dim 7 Avr - 14:52


Une petite faim ?  
Dimitri x Barbara
Son regard posé sur le mien me faisait complètement fondre. Pourquoi me faisait-il cet effet là, après tout je ne le connaissais pas plus que ça, puis je n'étais pas le genre de femme à fantasmer sur un homme. Mais je dois avouer que je comprenais pas se qu'il m'arrivait, Dimitri me faisait quelques choses, ce quelques choses inexplicable. Il me rendait timide, souriante, impressionner et complètement déstabiliser.

Curieux il me demande de parler de moi, chose qui pour ma part était inintéressant. Ma vie d'étudiante était simple et ma vie sociale n'était pas très intéressante aussi. J'attendais juste impatiemment de passer mon examen pour réellement commencer une nouvelle vie. Ne plus enchainer les cours, les petits boulots. Je travaillais parfois à l'hôpital, j'avais déjà quatre accouchements à mon compteur. La maternité et la pédiatrie étaient détaché de l'hôpital, la seule chose qui me reliait à l'hôpital était le parking. Mais ça m'arrivait d'aller à l'hôpital de temps à autre, pour voir des connaissances.

"Oui, c'est la plus belle chose, à vrai dire je ne considère vraiment pas ça comme un métier, mais plus une passion. J'ai toujours été fasciner par ça. Mais j'ai vraiment hâte que ma vie soit rythmer par seulement ça et plus le petit boulot ou les cours."

Je voulais rentrer chez moi et me dire que je ne devais pas courir pour faire autre chose, juste vivre ma vie, sortir, voyager, profiter le temps que je peux. Je décide alors de retourner la question au beau Dimitri, de nature curieuse je ne pouvais pas m'en empêcher. Avant qu'il commence à me parler le serveur arrive avec notre commande, je m'empresse de boire une gorgée, ma lèvre posé sur la paille, mon regard posé sur lui. Il se mordille la lèvre, ce qui me fit arrêter mon cœur deux secondes, pourquoi me faisait-il cet effet ?

Il finit par me sourire et commencer à parler de lui, je ris amusé à ses paroles ajoutant : "Oui, mais je veux être sûr de ne pas me tromper sur ce fameux livre !" Dis-je ironiquement, bien sûr je ne le connaissais pas, mais il m'intriguait beaucoup.

Il commence à me dire d'où il venait, que ses parents lui manquaient. Que je connaissais se sentiment, mes parents pour moi été vraiment des personnes très importante pour moi. Mon départ avait été un moment horrible à passer, mais je m'étais forcé, d'une pour me former et de deux pour me détacher de mes parents, nous ne fessions pas notre vie avec eu, si ? En tous les cas, ma mère faisait tout pour que je revienne une fois l'examen en poche, chose que je ne savais si je le ferais.

Il continue par se confier, me parlant de son boulot, mais aussi de mon frère, je pu m'empêcher de lui rendre son tendre sourire, que je le comprenais, mon frère été exceptionnelle, je l'aimais énormément, je ne pouvais donc pas contredire les dires de Dimitri. Je ris à son expression un peu vulgaire sur le fait que se sont deux couilles, c'était certes crue, mais drôle. "Il n'y a pas de mal, je lui ressortirais !" Dis-je fronçant les sourcils amusées.

Il finit par parler de moi, de notre rencontre "officiel", que j'avais aidé à le sortir des griffes de la Jennifer. J'affiche un grand sourire redressant mes sourcils fermant les yeux ajoutant satisfaite :

"Se fut un réel plaisir, j'aime aider le monde qui m'entoure !" Dis-je ajoutant un clin d'œil me remettant à boire une gorgée. Puis je regarde l'heure, il me restait quinze minutes, je soupire.

"Le temps passe vite, as-tu un super pouvoir qui accélère le temps ? Car franchement, le temps passe vite.." Je me rendis compte de ce que je venais de dire, mais finis ma phrase. "..Avec toi." J'avale ma salive, souriant amusé au coin des lèvres.

Bon ce n'était pas quelques choses de grave ce que je venais de dire, mais je ne sais pas, ça fait clicher, enfin… Quand on apprécie une personne le temps passe vite. Mais j'aurais du surement le garder pour moi, non ? Je ne sais pas, en fait dans mon cerveau s'était un peu le foutoir et j'étais sûr que j'allais être perturber de cette rencontre toute la journée. Moi qui pensait simplement livrer des viennoiseries et embêter mon frère, cette mâtiné avait été complètement déstabilisante.

"En fait… Pourquoi Los-Angeles et pas autre part ? Enfin c'est moi qui dit ça, la petite blonde qui vient d'Alaska !" Dis-je amusé et curieuse.
(C) CANTARELLA.
Revenir en haut Aller en bas
PEARS DROP
Dimitri Hallinger
Dimitri Hallinger
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 31 ans. J'ai débarqué le : 27/03/2019 sur California Dream. J'ai posté : 375 messages et j'ai un total de : 35 points. J'ai choisi : Tyler Posey comme célébrité et je dois mon avatar à : Mystéri@ J’interprète également : Devon Whitmore, Erika Clarke et Lilly P. Henstridge
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Tumblr_ndne18ilfw1t27ahco4_250


RP terminés

Barbara 1Barbara 2Barbara 3Barbara 4Kristan + BarbaraBarbara 5Kristian et BarbaraBarbara 6Lux 1Kristian 2

RP en cours


Lux 2Sujet communHeatherErellKristian 3




Coucou moi c'est : Mystéri@ Actuellement, je suis : amoureux mais nouvellement célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai : aucun enfants J'ai trouvé un job, je suis : Animateur à American Dream Radio

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit Lun 8 Avr - 2:07

Parle-moi un peu de toi


"Si tu regardes dans ton coeur, ne sois pas effrayé de ce que es vraiment"


Oui, c'est la plus belle chose, à vrai dire je ne considère vraiment pas ça comme un métier, mais plus une passion. J'ai toujours été fascinée par ça. Mais j'ai vraiment hâte que ma vie soit rythmer par seulement ça et plus le petit boulot ou les cours.
Elle semble si passionnée que c’est à ce demander si elle fait vraiment parti du genre humain. Tous les gens que je connais passent leur temps à se plaindre de leur boulot. C’est chiant à force. C’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui semble avoir trouvé sa voie, et qui en fait sa passion. A croire que c’est la femme parfaite.
Comme l’a dit Geog Wilhelm Friedrich Hegel« Rien de grand de s’est accompli dans le monde sans passion ». Je lui souris. Tu iras loin. J’en suis persuadé. . Je reprends une gorgée de milkshake.
Nous poursuivons notre conversation dans la plus grande simplicité qu’il soit. Des sourires, des rires, j’apprécie chaque instant passé aux côtés de cette femme et ça commence sérieusement à m’inquiéter. Elle ne me laisse pas indifférent, elle éveille en moi des choses que je n’arrive pas à contrôler. Etait-ce une bonne idée de me retrouver seul, ici, avec elle ?

Oui, mais je veux être sûre de ne pas me tromper sur ce fameux livre . Je relève un sourcil et affiche un petit sourire en coin.
Tu penses que je cache des choses ? Un silence s’installe. Je ne la quitte pas du regard, au contraire, mes yeux sont bien ancrés dans les siens. Mon sourire s’efface et je prends un air sérieux. Dans ce cas... Je me penche légèrement en avant, je rapproche doucement mon visage du sien tout en restant assis, et m’accoude sur la table : Lis-moi…
Elle reste silencieuse. Tu me diras ce que auras trouvé…. Elle me fixe toujours autant…Merde, j’ai envie de l’embrasser…




Mon cœur étrangement palpite. Cette façon qu’elle a de me regarder…Je ne peux m’empêcher de me demander si elle aussi… ressent cet étrange désir ? Voudrait-elle que je l’embrasse ? D’habitude, c’est facile de savoir ce que veulent les femmes. Mais, avec elle, c’est différent. Ca me perturbe…qu’est-ce qui m’arrive… ? faut que j’arrête ça et tout de suite ! J’essaye de contenir toutes ces sensations inhabituelles, avant qu’elles n’aient raison de moi et que je fasse une connerie. Je me mords la lèvre inférieure…

Je me ravise, je détourne le regard puis inspire. Je me recule pour m’adosser contre la banquette, je passe ma main dans mes cheveux, puis me racle la gorge. Fiou… Je souris gêné. Je décide de poursuivre notre conversation en lui parlant un peu de moi, comme elle me l’avait demandé quelques minutes plus tôt. Bien entendu, j’omets tous les détails qui concernent ma maladie. Puis, je la remercie subtilement pour Jennifer.
Se fut un réel plaisir, j'aime aider le monde qui m'entoure ! . Mes yeux se posent alors sur elle, je lui souris doucement. Ce n’est vraiment pas une femme comme les autres. Elle me fait un petit clin d’œil, un simple petit geste, certes, mais qui m’intimide fortement. Elle a l’air si forte, si sûr d’elle, c’est…carrément sexy.

Elle finit par lever les yeux vers l’horloge qui tapisse le mur du café, puis soupire : Le temps passe vite, as-tu un super pouvoir qui accélère le temps ? Car franchement, le temps passe vite.
Elle se stoppe puis me regarde sans un mot, en affichant un air inquiet. Puis elle ajoute:[#FF7F50] Avec toi[/color]. Je la sens bizarrement mal à l’aise, comme si elle regrettait ses mots, mais pourquoi ? Je jette un oeil à mon tour sur l’horloge, et remarque qu’effectivement, trente minutes sont déjà passées. Je vais devoir songer à retourner au boulot. Tellement pas envie ! Je…

Mais attends ! Ne vient-elle pas de dire que le temps passait vite avec moi ?  Mon cœur fait un bond dans ma poitrine. Je ne sais pas trop, mais j’ai comme l’impression de rougir à son compliment. C’est plutôt une bonne nouvelle non ? Enfin, je crois. J’en sais rien. Je dois savoir ! Je ne trouve rien d’autre à faire que de lui sourire bêtement. Je passe ma main dans mes cheveux.
Dois-je comprendre que tu as passé un bon moment en ma compagnie ? Je la regarde avec insistance en attendant sa réponse avec impatience, comme un gosse qui attend son cadeau d’anniversaire. Elle a l’air mal à l’aise. Mais ce n’est que de courte durée car c’est à mon tour de l’être lorsqu’elle me lance :
En fait… Pourquoi Los-Angeles et pas autre part ? Enfin c'est moi qui dit ça, la petite blonde qui vient d'Alaska !

Merde! Il fallait s’y attendre. Je vais devoir encore monter un mensonge de toute pièce. Je n’aime pas ça ! Mentir à Kristian m’est déjà insupportable, mais à elle… c’est pire, je n’arrive pas à le concevoir… pourquoi ? serait-ce que parce que…parce qu’elle me plait ? non, non, Dimi, ôte toi cette idée de la tête tout de suite !  Je ne vais pas me mentir, elle est belle, intéressante, drôle, charmante, gentille, sexy…des yeux, magnifiques, des lèvres, exquises…Roo bordel ! Je relève un sourcil.

Pourquoi Los Angeles ? J’imagine, pour les mêmes raisons que toi: envie de changement, le travail, les gens, la beauté de la ville et… je marque une pause puis la regarde droit dans les yeux, de ses habitants. Et par « ses habitants » vous vous doutez bien sûr que c’est d’elle dont je parle. J’aime bien sous entendre les choses, ça mets un peu de mystère.
Je sais. Oublies-pas que Kris est mon meilleur ami. Si lui vient d’Alaska, j’imagine que sa petite sœur aussi. Soudain, les mots « petite sœur » fulminent dans ma tête et me ramènent brusquement à la raison. Mon sourire s’efface, je deviens plus distant et plus froid. Je me racle la gorge.

Je vais devoir y aller. J’ai beaucoup de boulot aujourd’hui. J’évite son regard. Ce petit tête à tête était une mauvaise idée. Je n’ai pas le droit d’agir ainsi dans le dos de mon meilleur ami. En plus d’être malade, je suis un con ! Je ne peux pas être ami avec elle. Impossible ! Parce que...Je ne vais pas me mentir. Je crois…je crois qu’elle me plait.


Code by Joy

_________________
Quand la vie devient un combat, il se gagne avec ses amis.


Dernière édition par Dimitri Hallinger le Mer 10 Avr - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? Empty
MessageRe: DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ? écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
DIMITRI&BARBARA - Une petite faim ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Bye Bye :: Corbeille :: Closed topics :: 2019 :: Topics-
Sauter vers: