Partagez | 
 

 Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 317 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Calliope - Ellen & Matthew - Ellen & Sanaa - Sanaa & Jaimie - Ellen - Noellyne
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Mar 6 Déc - 23:57



Appelle-moi Papa
Sanaa & Jeffrey

J’avais pris une grande décision. Cela faisait plusieurs mois que j’y pensais. Il était temps pour moi de prendre mes responsabilités. Il valait toujours mieux tard que jamais comme on disait. Je voulais avoir une place dans la vie de mon fils Jaimie. Je savais qu’il ignorait que j’étais son père biologique, qu’il me voyait comme un simple ami de sa mère, Sanaa et qu’il considérait l’autre guignol de Jake comme son père. Je n’arrivais toujours pas à comprendre comment Miss Keagan avait réussi à tombé enceinte de lui et de se remettre en couple avec. Alors qu’il l’avait trompé et mit en cloque l’autre bimbo de mannequin.

J’étais parti voir un avocat pour savoir comment je pouvais faire pour faire valoir mes droits. D’accord, j’avais renoncé à mes droits parentaux, mais à l’époque, j’étais immature. J’avais des soucis avec la justice, j’étais drogué, c’était le mieux pour Jaimie que je sois loin de lui. Aujourd’hui, j’étais un homme neuf et je voulais connaitre mon fils comme un père et non pas comme un ami de sa mère.

J’avais décidé de voir un avocat avant d’en parler à Sanaa. Au cas où elle me donnait une réponse négative et catégorique. Je donnerais ma main à coupée que ce serait le cas. J’avais décidé de débarquer dans son magasin. Ça aurait été mieux chez elle, mais j’allais y croiser son ex mari, nouveau petit ami et la conversation serait tout sauf privé. Je ne voulais en aucun cas qu’il s’en mêle. C’est une histoire entre Sanaa et moi.

J’entrais dans la boutique de Sanaa, celle-ci était occupée avec une cliente. Je lui fais simplement un signe de la main en guise de Salut. Je la laissais faire avec sa cliente en attendant dans un coin de la boutique. Quand elle eut fini après un bon quart d’heure, la femme avait acheté plusieurs articles avant de s’en allait. Je me dirigeais vers la porte et tournais l’écriteau sur lequel était écrit ouvert, le changeant en fermé. J’avais besoin de toute l’attention de Sanaa. Je m’approchais d’elle. « Salut ma belle. Ça va ? Je ne vais pas y aller par quatre chemins, il faut que je te parle d’un truc important. »



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Mar 20 Déc - 21:19



Appelle-moi papa. 


JEFFREY BRYAN ANDERSON & SANAA JAËLYN KEAGAN



Sanaa se trouvait comme chaque jour de la semaine dans sa boutique. En ce moment avec les fêtes de fin d’année, l’affluence était assez importante. Entre les personnes, en majorité des femmes qui souhaitaient être sur leur trente et un pour le réveillon de Noël et/ou selon du nouvel an. D’autres personnes qui avaient décidé d’offrir l’une des créations de Sanaa pour Noël. La demoiselle Keagan n’avait le temps de s’ennuyait sans parler de préparer les croquis pour la collection suivante, répondre au commande habituelle. Autrement dit, la jeune femme avait du pain sur la planche.

La jeune brune était en train de s’occupait d’une cliente régulière et surtout fidèle quand Jeffrey arrivait. Sanaa connaissait à la perfection ses goûts et elle savait exactement ce qu’elle recherche donc elle tapait toujours dans le mille quand, elle lui proposait un article de sa boutique. Elles discutaient longuement de modes, la brunette se permettait de lui donner quelques conseils concernant les différentes façons dont elle pouvait porter, assortir les différentes pièces qu’elle avait choisies. Le shopping de la cliente avait duré une bonne heure, mais Jeffrey n’avait attendu qu’un petit quart d’heure avant de pouvoir avoir Sanaa à son écoute. La jeune femme lui adressait un regard interrogateur quand il tournait la pancarte de sens. « Salut Jeffrey. Je vais bien merci et toi ? […] Par contre, tu ne peux pas fermer la boutique maintenant. Noël approche à grand pas, tu vas me faire perdre des clients. » Dit-elle en se dirigeant vers la porte avec l’intention d’indiquer que la boutique était belle et bien ouverte. Sanaa ne se permettrait jamais de fermer son garage comme il venait de fermer Keagan’s Clothes. Jeffrey avait ajouté qu’il avait quelques choses d’importants à dire à Sanaa, au moins il était direct. « C’est quoi le truc important que tu as à dire ? » Lui demanda-t-elle curieuse de savoir. Elle n’avait pas la moindre idée de quoi, il s’agissait.



Code by Sleepy

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 317 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Calliope - Ellen & Matthew - Ellen & Sanaa - Sanaa & Jaimie - Ellen - Noellyne
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Jeu 22 Déc - 23:24



Appelle-moi Papa
Sanaa & Jeffrey

J’étais arrivé dans la boutique en ayant pris une décision très importante. Peut-être la décision la plus sérieuse de ma vie. Je voulais devenir le père que j’aurais dû être depuis huit ans maintenant. C’est vrai que c’est tard. Mais comme on dit, il vaut mieux tard que jamais. Je ne saurais pas dire ce qui a été mon véritable déclic, je sais seulement que cette idée me trotte dans la tête depuis un bon bout de temps. Je n’avais seulement jamais eu le courage de passer le pas. Les premières années de la vie de Jaimie, il était certain que je n’étais vraiment pas près à être père. Je reconnaissais avoir été égoïste d’avoir laissé Sanaa puisqu’elle non plus n’était pas prête. Elle n’était encore qu’une gamine de dix-sept ans à l’époque. Si seulement, elle ne m’avait pas menti sur son âge peut-être que je ne me saurais jamais intéressé à elle. Enfin bref, je n’allais pas repenser à cela puisqu’au final, j’étais heureux d’avoir Sanaa dans ma vie. Même si elle avait le don de m’en faire voir de toutes les couleurs par moment. Je sentais que là, ça allait être le cas. « Je vais bien merci. » Je lui avais répondu en la suivant du regard. « Je pense vraiment que tu devrais vraiment t’accorder une pause. Ils reviendront plus tard tes clients. Ce n’est pas bon de trop travailler dans ton état, Sanaa. Tu veux avoir un petit gars en pleine forme et en bonne santé, non ? […] Jake n’est pas là ? » Demandais-je en m’appuyant contre le comptoir de vente. J’espérais vraiment qu’il soit absent parce que je n’avais aucune envie qu’il entende ce que j’avais à dire. Je me reprochais de Sanaa et lui murmure doucement à l’oreille. « J’aimerais qu’on parle de mon fils. » Je reculais d’un pas en ajoutant. « Donc si jamais il est là débrouilles-toi pour qu’il s’absente quelque temps s’il te plaît. Tu ne voudrais pas qu’il découvre notre secret. Personnellement, je préfère que ça reste secret pour le moment encore. » Évidemment, j’avais dit cela à voix basse. Si Jake était présent, je me doutais que ses oreilles seraient indiscrètes.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Ven 23 Déc - 1:01



Appelle-moi papa. 


JEFFREY BRYAN ANDERSON & SANAA JAËLYN KEAGAN



Fermer la boutique en plein milieu de l’après-midi sans prévenir pendant la période des fêtes, n’était clairement pas, une bonne idée. C’est durant cette période que tous les commerçants faisaient leurs plus gros chiffres d’affaires et Sanaa ne faisait pas exception à la règle. Comme pour tous ses confrères, le mot de décembre était important. En tant que propriétaire d’un garage, Jeffrey devrait le savoir. Bien que leur activité n’avait rien avoir l’une avec l’autre, mais tout de même. C’est vrai que ce n’était pas quelques minutes de fermetures voire une heure qui allait annoncer la faillite de sa marque. Mais ça ne faisait pas du tout sérieux. Si au moins, elle l’avait annoncé plus tôt ce n’était pas le cas, donc la boutique Keagan’s Clothes resterait ouverte.

Sanaa s’était dirigée vers la porte d’entrée pour indiquer que son magasin était ouvert au public ou plutôt à la clientèle. « Arrêtes de faire comme si tu t’intéressais à ma grossesse. Tu me trouves seulement repoussante. Je suis d’ailleurs surprise de te voir aujourd’hui. Ne t’en fais pas, je vais bien et je ne travaille pas trop. Jake s’en assure, enfin, je crois. Comment tu sais que c’est un garçon ? » La demoiselle Keagan, elle-même ignorait si elle attendait une fille ou un garçon, elle voulait garder la surprise pour la naissance. Avant que Sanaa n’ait eu le temps de répondre à la question de la présence ou non de Jake, Jeffrey ajoutait quelques choses d’étrange. Il voulait parler de son fils. « Non, Jake n’est pas là. Il est parti récupérer Jaimie à l’école. Ils ne vont pas tarder. » Dit Sanaa en consultant sa montre. Quand il avait mentionné fils, la brunette avait eu l’intention de demander de quel fils, il parlait. Mais elle se souvenait immédiatement qu’il connaissait l’existence d’un seul fils, Jaimie. Pour Jeffrey, Tobias était le fils d’un total étranger. Heureusement, elle avait évité de faire une méchante gaffe. Ce n’était clairement pas le moment et Ellen ne lui pardonnerait jamais. Ce n’était pas à Sanaa de révéler à Jeffrey la vérité sur Tobias, que soit volontaire ou involontairement. Ellen lui avait accordé sa confiance et Sanaa devait s’en montrer digne. « Tu veux bien me dire depuis quand Jaimie est ton fils ? Il ne l’a jamais été, tu l’as rejeté dès sa naissance ? » C’était bien la première fois en huit années, qu’elle entendait Jeffrey appeler Jaimie son fils. Elle se demandait ce qu’il mijotait, mais surtout ce qui lui arrivait. « Ce secret devait être enterré comme tu le voulais. Pourquoi tu veux en reparler ? » Sanaa ne savait pas quoi pensé. Elle avait un mauvais pressentiment concernant cette histoire.


Code by Sleepy

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 317 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Calliope - Ellen & Matthew - Ellen & Sanaa - Sanaa & Jaimie - Ellen - Noellyne
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Jeu 29 Déc - 22:58



Appelle-moi Papa
Sanaa & Jeffrey


Je me trouvais dans la boutique de Sanaa, Keagan’s Clothes. Ce qui j’avais à dire à la jeune femme allait surement la mettre dans tous ses états, donc à mon avis, il était préférable qu’elle ferme sa boutique. Mais Sanaa ne semblait pas de cet avis. D’un autre côté, elle ignorait ce que j’avais à lui dire autrement, elle penserait probablement la même chose et fermerait boutique. « Non, je m’en fiche pas. Je me soucie de toi et ce gamin te rend fragile. C’est ton ventre qui est repoussant, pas toi. Jake a intérêt à s’en assurer, s’il ne veut pas avoir à faire à moi. Je n’en savais rien, j’ai dit ça au pif. C’est vrai, tu vas avoir un autre garçon ? » De toute façon, j’avais une chance sur deux de tomber juste. Je voulais savoir si Jake était présent avant de dire les choses important que j’avais lui faire part. Un bon point, il était absent. Mauvais bon, il revenait bientôt. « Sanaa, tu pourrais faire en sorte qu’il tarde s'il te plaît. Tu comprendras rapidement pourquoi, avant que tu ne poses la question, j’anticipe. » Je savais que la conversation qui allait débuter pourrait durer des heures. Mais nous n’aurions pas le loisir de discuter autant sans être interrompus. Donc si nous pouvions avoir une petite heure, ce serait déjà pas mal.

Je me lançais et j’expliquais simplement à Sanaa que je souhaitais parler de mon fils. De Jaimie, elle me répliquait une remarque totalement réaliste. « C’est vrai et je réalise aujourd’hui que l’avoir rejeté à sa naissance était une grossière erreur. Je le regrette aujourd’hui. » Sanaa me faisait remarquer que le sujet de la paternité de Jeffrey et la biologie de Jaimie devaient être un secret enterré. Elle avait raison, mais à présent, j’en avais décidé autrement. « Je crois justement qu’il devrait être déterré. Jaimie devrait savoir qui est son vrai père. Je veux être le père que j’aurais d'être pour Jaimie. » J’avais dit ce que j’avais à dire. Je fixais Sanaa dans les yeux attendant de voir sa réaction. Je me doutais qu’elle n’accueillerait pas la nouvelle avec bonheur. J’appréhendais tout de même avec quelle intensité, elle serait contre cette idée.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Dim 1 Jan - 15:28



Appelle-moi papa. 


JEFFREY BRYAN ANDERSON & SANAA JAËLYN KEAGAN



La venue de Jeffrey dans sa boutique intriguait vraiment Sanaa. Elle se demandait ce qu’il voulait. Ce n’était pas dans ces habitudes de débarquer à l’improviste et la demoiselle Keagan doutait sur le fait qu’il soit venu y faire des achats, malgré les fêtes de fin d’année. La venue de Jeffrey ne dérangeait absolument pas la brunette. Mais c’était tellement rare qu’il mette les pieds ici que cela posait des interrogations. Sanaa trouvait même cela bizarre. Surtout depuis que sur les réseaux sociaux, Mister Anderson lui avait dit qu’il avait eu envie de la voir, mais que son ventre rond et le fait qu’elle se soit remise avec Jake, lui avait fait passer l’envie. « Je ne suis pas si fragile que ça Jeffrey. Je vais très bien même. Mon ventre à ce que je sache, je le porte, il est sur moi, donc si tu le trouves repoussant, par extension, tu me trouves également repoussante, ce n’est pas dissociable. Mais venant de toi, je ne le prends pas mal. » Sanaa connaissait très bien Jeffrey. Elle savait qu’il manquait énormément de tact et qu’il disait ce qu’il pensait comme ça venait. S’il fallait que la jeune femme prenne tout ce qu’il dit au sérieux, elle serait systématiquement blessée et elle ne lui adresserait plus la parole. Malgré tout cela, Jeffrey était une personne qui comptait énormément dans la vie de Sanaa. « Non, je ne sais pas encore si c’est une fille ou un garçon. Avec Jake, on pense à garder la surprise jusqu’à la naissance. »

Jeffrey se demandait si Jake était présent. Apparemment, il avait quelque chose d’important à dire à Sanaa et il tenait à ce que ça reste entre eux. La demoiselle Keagan hésite un instant avant d’envoyer un message à Jake pour l’éloigner un peu plus longtemps loin de la boutique. « C’est bon, j’ai envoyé Jake et Jaimie faire des courses avant de rentrer. » La jeune femme avait envoyé son ex mari, acheter ses pâtisseries préféraient dans une boulangerie à l’autre bout de la ville. Depuis qu’elle était enceinte, Jake, ne lui refusait absolument rien. C'est seulement à ce moment-là, que Jeffrey commençait à parler de Jaimie. En huit ans, elle n’a jamais rien cherché à savoir à propos de son fils pourquoi maintenant. Sanaa se demandait si ça n’avait pas quelque chose à voir avec la naissance du petit garçon d’Ellen. « Oui, c’était une erreur, mais huit ans, c’est tard pour le reconnaitre. C’est long toutes ses années pour avoir des regrets, permets-moi d’en douter. Mais surtout, pourquoi tu décides de me dire ça maintenant. » La demoiselle Keagan s’était faite à l’idée que Jeffrey n’assumerait jamais son rôle de père. Après tout après la naissance de Jaimie, il s’était, tous les deux, mis d’accord sur l’avenir. Le petit garçon avait grandi sans père et avait finalement trouvé une figure paternelle auprès de Jake. Pendant huit années, Sanaa avait gardé le secret de Jeffrey, et cela, malgré les remarques déplaçaient qu’on lui faisait ou les regards qu’on lui lançait quand elle disait ne pas connaitre le père de son fils. Aujourd’hui, Jeffrey voulait déterrer ce secret. « C'est hors de question que quiconque sache quoi que ce soit. On s’était mis d’accord, personne ne doit jamais le savoir. Tu avais mis à point d’honneur dessus et j’ai respecté ma parole. Jaimie a un père, c’est Jake et c’est très bien comme ça. Si on dit la vérité, ça va se retourner contre moi. Tu ne peux pas me faire ça, je n’ai rien dit pendant huit ans, pour toi, pour respecter ton choix… » Sanaa avait menti à son entourage à propos du père biologique de Jaimie, elle avait même menti à son petit garçon. Tout le monde allait lui en vouloir et Jaimie en premier déjà que les relations entre la jeune femme et son fils étaient plutôt tendues depuis le divorce de Sanaa avec Jake.



Code by Sleepy

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 317 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Calliope - Ellen & Matthew - Ellen & Sanaa - Sanaa & Jaimie - Ellen - Noellyne
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Mer 4 Jan - 19:13



Appelle-moi Papa
Sanaa & Jeffrey


Bon, c’est vrai, j’avais dit que Sanaa était repoussante. Les femmes enceintes, ce n’était pas mon truc, mais vraiment pas. Le fait qu’elles prennent du poids à une vitesse folle et qu’elles aient un ventre digne d’un ballon de basket ou d’une montgolfière, ce n’avait rien de jolis. Ça me faisait rire les commentaires de Jake qui complimentait sans cesse Sanaa. Heureusement, la jeune femme n’était pas naïve et ne croyait pas en ces grands discours. Enfin, elle était tout de même à moitié bête pour tomber enceinte et se remettre en couple avec lui par-dessus de marché. Mais la Miss Keagan restait une exception à la règle, on pouvait dire. J’étais loin de la trouver aussi sexy et belle que d’habitude et on allait dire que ça allait. Mais je ne comptais pas débattre sur le sujet et je me contentais de répondre simplement à Sanaa. « D’accord si tu veux. »

Sanaa s’arrangeait pour tenir Jake assez longtemps éloigné de la boutique. De cette façon, ça nous laisserait le temps de discuter tranquillement pendant un moment. Je remerciais la brunette. « Merci Sanaa. » Je commençais donc à rentrer dans le vif du sujet. Ça ne servait pas tourner autour du pot puis à présent était compté. Jaimie avait déjà huit ans et pour Sanaa, il était trop tard pour avoir une prise de conscience. Je n’étais pas exactement du même avis que la jeune femme. « Je ne pense pas que ce soit trop tard Sanaa. Il vaut toujours mieux tard que jamais. Ça fait un moment, que j’y pense et c’est aujourd’hui que j’ai eu le courage, de venir te le dire. C’est vrai, je le regrette et je ne te mentirais pas pour ça. » J’étais vraiment très sérieux sur ce sujet. Je n’oserais jamais jouer sur ce terrain, si je n’étais pas sure de moi. Je voulais vraiment que mon fils me connaisse et apprendre à le connaitre. Je me doutais que ce serait difficile puisque Jaimie avait hérité aussi bien du caractère merdique de sa mère et du mien. Le mien étant le pire des caractères. Sanaa ne semblait pas disposée à dévoilé le secret que l’on partager depuis presque neuf ans, si on comptait la durée de la grossesse de Sanaa.

Mon sang ne fit qu’un tour quand la Miss Keagan osait dire que le père de Jaimie et Jake. Mais je tentais de garder mon calme. Ce n’était pas en m’énervant que j’obtiendrais quoi que soit de Sanaa, je le savais. Si je montrais mon énervement, elle s’en servirait contre moi, j’en étais persuadée. D’autant plus qu’elle était inquiète au sujet des répercussions que cette décision pouvait avoir. « Jake n’est pas son père. Un jour, Jaimie va vouloir savoir d’où il vient vraiment et il découvrira la vérité. Il vaut mieux qu’il le sache aujourd’hui que plus tard. Je te remercie d’avoir gardé le secret pour moi. Je te promets que ça ne se retournera pas contre toi, j’assumerais avec toi et je te défendrais si nécessaire. Je t’en fais le serment. » Je n’allais pas la laisser recevoir des coups de bâton seule, je l’avais mise dans cette situation et j’allais la soutenir là-dedans. J’avais repéré une chaise derrière le comptoir de vente. J’allais la chercher et je la déposais près de Sanaa. « Tiens assieds toi et calme-toi.» Je savais que ce ne serait pas simple et que la jeune femme n’accueillerait pas les nouvelles avec une grande joie, bien au contraire. Mais je ne voulais pas non plus qu’elle se rende malade ou qu’elle accouche maintenant.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Jeu 5 Jan - 0:02



Appelle-moi papa. 


JEFFREY BRYAN ANDERSON & SANAA JAËLYN KEAGAN



Cette conversation ne plaisait pas du tout à Sanaa. Elle n’était vraiment pas, préparée à tout cela. Jamais elle n’aurait pensé qu’un beau jour, elle aurait eu cette discussion avec Jeffrey. Ça ne ressemblait absolument pas à Anderson. Que lui arrivait-il ? La demoiselle Keagan se demandait à quel jeu malsain, il s’amusait et cela effrayait réellement la brunette. Sanaa était totalement perdue, elle ne savait pas quoi pensé de cette histoire. « Tu aurais dû te le garder ton courage… Ça devait être jamais, je t’ai donné plus d’une fois l’occasion de te manifester. De dire que tu étais son père, mais tu as préféré faire semblant de ne pas voir, de ne pas comprendre. Tu as laissé les gens me coller une sale réputation, une étiquette de trainée. Aux yeux de nombreuses personnes, je suis la femme qui couche avec n’importe qui et qui ignore qui est le père de son enfant. J’ai encaissé sans jamais rien dire, pour protéger ton putain de secret. Donc SI, c’est trop tard maintenant pour le dire. C’est trop tard, l’opinion des gens ne changera pas et ceux qui ne le pensent pas penseront que je suis une menteuse. Continue à ignorer Jaimie comme tu l’as toujours fait… J’ai sali mon image pour préserver la tienne… Tu me dois bien le silence… » Sanaa avait été idiote de faire confiance à Jeffrey. Seul son intérêt comptait et rien d’autre. Il ne pensait pas aux autres. Il ne réfléchissait pas aux conséquences. Pourquoi l’a-t-elle protégé ? Pourquoi ne l’avait-elle pas désigné comme un père indigne qui a fuit ses responsabilités et qui avait abandonné tout simplement son fils ? Elle s’était laissé manipuler naïvement. Aujourd’hui, elle allait payer le prix comme si elle n’en avait pas déjà assez donné ? Comme quoi l’amour poussait à faire des choses vraiment stupides. Elle était rentrée dans un jeu dangereux dans lequel, elle n’avait pas pu faire machine arrière.

Sanaa ne se sentait vraiment pas bien. Elle sentait son cœur battre à une vitesse hallucinante et frappait violemment contre sa cage thoracique. Rare était les fois où la demoiselle Keagan ressentait ce niveau de colère. Seul Jeffrey avait le don de la mettre dans un état pareil. Le stress et l’énervement n’étaient pas bons, pour le bébé. Malheureusement, c’était exactement ce que ressentait Sanaa à cet instant précis. La brunette se caressait le ventre en tentant de respirer, calmement, mais en vain, elle n’y parvenait pas. Maintenant, la jeune Keagan comprenait pourquoi, Jeffrey avait voulu fermer le magasin. Sanaa se dirigeait vers la porte et verrouillait celle-ci en changeant le panneau pour affiché le mot ‘fermé’. Il était préférable qu’aucun client ne vienne maintenant. La jeune femme n’était vraiment pas en état d’accueillir qui que ce soit. « Jake est plus son père que toi ! On n’est pas le père de quelqu’un simplement en donnant ses gênes, ça s’est seulement de la biologie. Tu devrais le savoir toi qui dis ne pas avoir de père. Être père, c’est être présent pour son enfant à tous moment, bon comme mauvais. C’est jouer avec lui, lui apprendre des choses, le protéger, l’aimer, faire tout ce qui dans son pouvoir pour qu’il réalise ses rêves, qu’il ne manque de rien, chasser les monstres sous son lit... Et c’est seulement quelques exemples. Toi la seule chose que tu as faite pour Jaimie, c’est me proposer de l’argent pour que j’avorte, tu l’as ignoré pendant toute sa vie, pendant huit années. Les seules fois où tu lui as montré de l’intérêt, c’est pour l’embêter. Je suis désolé, mais ce n’est pas ça être un père. Je ne sais pas quelle idée perverse et malfaisante, tu as en tête, mais jamais je te laisserais avoir Jaimie. C’est MON fils, tu as renoncé à tes droits assume ta décision. Pour une fois dans ta vie fait quelques choses de biens… Quelle vérité tu veux que Jaimie découvre, il n’y a absolument rien qui te relis à lui et inversement sauf votre ADN… Je n’ai pas besoin de tes remerciements… Ce que j’ai besoin, c’est seulement que tu la fermes… Que tu n’assumes rien du tout, que tu restes le lâche que tu as toujours été… Laisses Jaimie tranquille, il est bien sans toi… » Sanaa ressentait une douleur au niveau de l’abdomen, elle posait sa main sur son ventre, ne laissant rien paraitre. Son visage était déjà bien trop marqué par la colère pour laisser place à une expression de douleur.

Jeffrey plaçait une chaise près de Sanaa. La jeune femme n’avait pas la moindre envie de s’asseoir, elle ne voulait pas donner de satisfaction à Jeffrey, mais elle ne tenait plus debout. La demoiselle Keagan s’assoit en répondant à Jeffrey. « Comment tu veux que je me calme. Tu viens d’avoir l’idée la plus stupide que tu n’es jamais eu. Tu veux me prendre MON fils. C’est juste hors de question. Je me calmerais quand tu auras retrouvé la raison. Depuis quand tu te sens l’âme d’un père ? » Sanaa ne comprenait pas…


Code by Sleepy

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 317 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Calliope - Ellen & Matthew - Ellen & Sanaa - Sanaa & Jaimie - Ellen - Noellyne
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Ven 13 Jan - 0:11



Appelle-moi Papa
Sanaa & Jeffrey


Des arguments, Sanaa en avait des tonnes pour m’empêcher de rentrer dans la vie de Jaimie. Comme si elle avait préparé son argumentaire à l’avance. Pourtant avant, il y a quelques minutes, elle ignorait mon intention de vouloir devenir le père de Jaimie. C’était mon rôle, il m’avait seulement fallu du temps pour l’accepter. C’est vrai que huit ans, c’était long, mais au moins ça m’avait laissé le temps de mûrir et de changer. Je n’étais plus le con qui avait mis enceinte une jeune femme de dix-sept ans. Aujourd’hui, j’avais une vie stable. J’avais mon propre garage qui me permettait de biens gagnés ma vie et de façon honnête. Je m’étais débarrassé de mes mauvaises fréquentations, les dealers et compagnies. Des personnes qui auraient pu nuire à la sécurité de Jaimie si je l’avais reconnu dès le départ. Sanaa le savait bien d’ailleurs. Malgré tout, la jeune femme ne voulait rien entendre et encore moins me donner une chance. Sa réaction était même violente. Je l’écoutais sans l’interrompre. « Oui, je sais que tu m’en as donné l’occasion. Mais ce n’était jamais le bon moment. Tu aurais voulu que notre fils soit la cible des personnes avec qui j’avais des problèmes dans le passé. Je te rappelle que j’étais dealer de drogue et tu en fais les frais, Sanaa. S’il avait su pour Jaimie, c’est lui qu’il aurait visé, pas toi… Tu me parles de l’opinion des gens, mais depuis quand ça te préoccupe ? Puis si le regard des gens te faisait si mal, Sanaa, tu m’aurais dénoncé depuis longtemps. Tu n’aurais pas gardé aussi longtemps ce secret… Et désolé, je ne peux plus l’ignorer, c’est mon fils. J’ai été absent trop longtemps… »

Sanaa se levait et allait verrouiller la porte d’entrée de sa boutique. Je ne savais pas ce que ça pouvait bien signifier. Il y avait bien un truc qui m’agacer, c’est quand la jeune femme qualifiait Jake comme le père de Jaimie. Ça m’énerver, elle le savait et pourtant, elle le redisait à nouveau. Elle cherchait à me mettre hors de moi où bien quoi ? « Si tu ne me laisses pas ma chance, jamais, je n’aurais l’occasion de faire tout ça pour lui. C’était il y a huit ans, l’argent pour l’avortement. Je n’étais pas prêt à avoir un gosse, j’étais paniqué. Tu n’étais prête non plus à être mère, mais tu t’en es bien sortir et je t’en félicite. Merci d’avoir aussi bien pris soin de notre fils. Oui, j’embête Jaimie, en réalité, je le taquine, c’est ma façon d’être. Puis il n’a pas l’air de mal le prendre au contraire même. Tu es bien naïf si tu crois que dès le début, Jake faisait ça pour Jaimie. Peut-être que maintenant, c’est sincère, mais en premier lieu s’était pour s’attirer tes faveurs et ça a bien marché. Il s’intéressait à ton fils, plus que le faisait ton ex et tu as choisi Jake pour ça. » Je m’approchais de Sanaa posant une main sur chacune de ses joues pour qu’elle me regarde droit dans les yeux. J’étais proche d’elle et on disait que la vérité se cachait dans le regard. Elle verrait si j’étais sincère ou si j’avais des pensées malsaines de cette façon. « Sanaa, je te promets que ma demande et sincère. Je n’ai pas de mauvaises idées derrière la tête. Je le jure. » Je retirais mes mains et reculais de quelques pas. Je connaissais Sanaa, pas trop de contact physique, sinon elle s’énerverait davantage. « Ça restera toujours ton fils. Mais il sera officiellement également le mien, aux yeux de tous. Oui, j’ai renoncé à mes droits, mais je le regrette aujourd’hui… Jaimie découvrira la vérité un jour au l’autre Sanaa. Reconnaitre, mon fils et une chose bien justement… »

Je sortis une feuille de papier de ma poche. Je dépliais le document qui était plié en quatre et je le tendais à la jeune femme. Il s’agissait de l’acte de naissance où figurait mon nom comme père biologique de Jaimie Ethan Keagan. Je préférais ne pas relever le fait qu’elle m’est insultée de lâche ou toutes les mauvaises choses qu’elle avait pu prononcer. Elle était guidée par sa colère, par ses hormones et le choc de la nouvelle. Puis Sanaa et moi, n’avons jamais été très tendres l’un envers l’autre quand on se disputait. J’en avais l’habitude. Je proposais une chaise à Sanaa sur laquelle, elle s’était assise. « Si tu peux te calmer respire tranquillement. Je ne veux pas te prendre ton fils, seulement qu’il sache que je suis son père. Je n’ai pas l’âme d’un père, je ne pense pas. Mais j’ai pu côtoyer Jaimie quand je sortais avec Ellen et le croisant quand il est avec toi. Ces rencontres m’ont permis de le connaitre et d’apprendre à l’aimer. Je n’avais jamais pris le temps auparavant. »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   Lun 16 Jan - 0:00



Appelle-moi papa. 


JEFFREY BRYAN ANDERSON & SANAA JAËLYN KEAGAN



Sanaa avait la sensation d’être en plein cauchemar. Ça ne pouvait pas être réel, Jeffrey qui débarque dans sa boutique et qui lui balance en pleine poire qu’il voulait avoir un rôle de père auprès de Jaimie. C’était complètement irréel. La demoiselle Keagan n’avait rien vu venir, tellement c’était énorme. Jeffrey Anderson avait la fibre paternelle alors là, c’était vraiment insensé. Il devait plaisanter ce n’était pas possible. Le mec qui avait été plus que clair avec Sanaa en lui disant que jamais de toute sa vie, il aurait un lien avec ce petit garçon qui venait de naitre. Qui avait dit à une jeune femme de dix-sept ans, qu’elle devrait assumer seule cette « merde » pour citer ses mots dans laquelle, elle s’était mise en refusant d’avorter. Qu’elle ne pourrait pas compter sur lui sur aucun aspect. Il osait venir maintenant que Jaimie était un grand garçon. « Ok, tu avais de mauvaises fréquentations. Mais ça fait des années maintenant que tu as décroché. Admettons que ce soit pour son bien que tu n’as pas voulu le reconnaitre. Alors qu’on sait très bien que c’était pour ton propre bien-être, à toi et à toi seul. Pourquoi vouloir le reconnaitre maintenant ? Comment ça, tu ne peux plus l’ignorer ? Tu as fait comme si, il n’existait pas pendant huit ans, Jeff ! Jaimie n’a pas besoin de toi. »

Le petit garçon s’était fait à l’idée que son père biologique, ne reviendrait jamais. Il avait choisi un nouveau père en la personne de Jake. Sanaa acceptait son choix, et même lorsqu’elle n’était pas en de très bons termes avec le jeune White. Elle accordait des moments à Jake pour qu’il passe du temps avec Jaimie. Ils restaient ensemble aussi longtemps que le petit garçon qu’il le souhaitait. Jaimie avait trouvé un équilibre avec Jake, Sanaa ne voulait pas que Jeffrey vienne tout gâcher. Elle avait surtout peur que Jeffrey brise le cœur de Jaimie d’une manière ou d’une autre. La demoiselle Keagan était bien placée pour savoir que Jeffrey était une machine de destruction. Même si parfois, il ne le faisait pas exprès. Il avait brisé le cœur de Sanaa à de nombreuses reprises et pas seulement de manière amoureuse. Elle ne voulait pas que son fils vive la même chose. Jaimie avait déjà bien assez souffert dans sa vie. Tout cela pour à cause des erreurs de sa mère. Jeffrey avait surement raison. Si Jake avait été gentil et attentionné avec Jaimie, c’était surement pour attendrir Sanaa. Elle en était consciente et c’est vrai que ça avait bien marché. Mais elle savait aujourd’hui sans le moindre doute que les sentiments de Jake envers Jaimie étaient totalement sincères. « Jeffrey, j’ai essayé de te donner ta chance. Maintenant, c’est trop tard. Ne viens pas détruire l’équilibre qu’il a en enfin trouver, s’il te plaît. Tu as surement raison. Jake s’est peut-être servi de Jaimie pour me séduire. Ce qui n’est pas bête. Mais aujourd’hui, j’ai la certitude qu’il aime réellement Jaimie et qu’il sera toujours là pour lui. »

Jeffrey posait une main sur chacune des joues de Sanaa. Il la regardait droit dans les yeux. Le regard chocolat de la jeune femme et plongeait dans le regard azur de Jeffrey. La brunette avait oublié à quel point ses yeux étaient si profond et aussi beaux. Il y a longtemps, Sanaa adorait s’y plonger. Même si leur amour était violent et destructeur. La demoiselle Keagan pouvait voir la sincérité dans le regard de Jeffrey quand il lui disait qu’il était sincère et qu’il ne jouait pas. Cela avait aidé Sanaa à se calmer. Mais son rythme cardiaque était vraiment très rapide. Sa tension devait également battre des records à ce moment même. « Pourquoi tu veux tous changer ? Pourquoi la situation actuelle ne te convient plus ? Tu es jaloux que Jaimie appelle Jake, Papa ? Tu n’apprécies pas que je sois enceinte, puisque tu n’es à présent plus le seul, à partager le lien unique, qu’on avait grâce à Jaimie ? Mais que je l’aurais à présent avec Jake ? Ou ça n’a rien avoir avec Jaimie ou moi, mais avec Ellen ? Tu ne supportes pas qu’elle est un enfant donc tu veux te venger en lui montrant que tu as eu un enfant avec sa meilleure amie et que pendant tout ce temps, on lui cachait ? Tu sais que cette histoire fera du mal à beaucoup de monde, Jeffrey. »

Sanaa pensait qu’il n’y avait rien qui pourrait prouver que Jaimie était bel et bien le fils de Jeffrey. Mais apparemment, elle s’était trompée. La feuille qu’Anderson lui donnait été un extrait de naissance où le nom du père était écrit : Jeffrey Bryan Anderson. Les yeux de Sanaa s’écarquillaient. Il avait modifié l’extrait de naissance, elle avait eu besoin de son extrait pour des documents administratifs et il était bien écrit père inconnu. « Dis-moi que c’est un faux ! Ne me dis pas que tu as osé modifier son extrait de naissance ? Comment tu as fait ? En faite, tu ne me laisses pas le choix !» Sanaa n’en croyait pas ses yeux et sa colère était remontée en flèches. La demoiselle Keagan s’installait sur la chaise que lui avait apportée Jeffrey. Par contre, il était impensable qu’il puisse se calmer. « Si tu aimes Jaimie, laisses le tranquille. Reste loin de lui. » Sanaa ressenti une forte décharge dans le ventre, une douleur vraiment horrible. Elle se pliait en deux, ne pouvant retenir un gémissement de douleur.


Code by Sleepy

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY   

Revenir en haut Aller en bas
 

Appelle-moi Papa - SANAA & JEFFREY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bonjour je m'appelle geoffrey
» Quand les enfants nous montrent l'exemple
» Comment appelle-t-on un bébé blaireau?
» coucou,je m'appelle nanou 42
» Je m'appelle Nala et j'ai 5 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Bye Bye :: Corbeille :: Closed topics :: 2017 :: Topics-