Partagez | 
 

 les couleurs des sentiments --- Sanaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Jeu 16 Fév - 2:57

Je n’avais pas de réelle motivation dans ma vie. La seule grande motivation que j’avais se trouvait dans l’art et dans ma carrière. Malheureusement pour moi, on ne trouvait aucun bonheur dans une carrière florissante. Certes ma carrière pourrait me rendre heureux un certain temps, mais ce qui rendait réellement heureux s’était la vie de famille. Je voulais rencontrer une femme qui me ferait tomber follement amoureux, qui me permettrais d’être pleinement moi-même. Je voulais avoir la vie de famille que je n’avais jamais eu, je voulais avoir des gens sur qui compter. Quand on était une personne aussi renfermé que moi, on avait toujours plus de difficulté à rencontrer des gens. On avait tendance à les faire fuir plutôt qu’a piquer leur curiosité. S’était d’ailleurs pour cette raison que j’étais encore célibataire… qu’elle était la raison si ce n’était pas ma personnalité désagréable? J’avais un beau visage, un beau physique, j’avais du talent dans quelque chose. Je ne comprenais pas ce qui pouvait être aussi révulsant quand j’ouvrais la bouche mais je n’avais jamais rencontrer personne. Bon d’accord, je devais avouer que je n’étais pas la personne la plus aimable. Je n’aimais pas dire des conneries pour faire plaisir aux gens et ce n’était pas mal. Avec moi les gens savaient sur qu’elle pied danser.

J’observa Jaimie me dire qu’il avait terminé avec le bleu… j’observa son oeuvre quelque instant. Ce que j’aimais des ciels étoilés était que s’était magnifique peu importe qui le faisait. Jaimie avait très bien réussi le mélange du bleu avec le noir et j’étais fier de lui, il avait bien écouté pendant ma leçon sur les couleurs. ‘’Habituellement on peu mettre trois couleurs différentes pour simuler une aurore boréale. Tu peu essayer de mettre des couleurs plus vibrante comme du rose ou du mauve pour que ce soit plus féminin. ‘’ Dis-je en souriant au jeune homme. Lorsqu’il prit la nouvelle peinture je retourna à ma conversation avec Sanaa. Est-ce que j’étais vraiment prêt à dévoiler mes oeuvres? Peut-être! Une partie de moi avait peur de la réaction des gens, je ne voulais pas que les gens apprennent à me connaitre avec mes oeuvres. L’autre partie s’en foutais complètement, je savais que mes peintures étaient magnifique. ‘’ Ce n’est pas vraiment que j’ai peur de les présenter… je vois mes peintures comme une histoire, elle se complète l’une l’autre. Je me vois assez mal en présenter seulement une, je ne pense pas que les gens comprendraient. Je veux pouvoir les présenter toute d’un coup. ‘’ Je ne voulais pas que les gens apprennent à m’apprécier ou a avoir pitié de moi à travers mes oeuvres, je voulais inviter les gens qui me connaissaient et qui étaient conscient de mon état mental. J’étais une personne assez secrète en générale, par contre, lorsqu’on me posait des questions je répondais franchement sans honte. Quand je ne voulais pas dire quelque chose j’omettais de mettre l’information mais sa restait quand même la vérité. J’écouta sa phrase et elle me demandait de faire un échange d’oeuvre. J’aimerais beaucoup voir ses oeuvres et j’étais agréablement surpris qu’elle m’offre cette opportunité. Enfin je rencontrais la vraie Sanaa, celle qui ne se cacherait pas. Je lui fis un sourire puis je lui dis: ´´Si tu me montre tes dessins je te montrerai les miens. Par contre, j’aimerais garder mon exposition secrète pour le moment. Je peux t’offrir de te montrer mes dessins personnels ou même la murale que je peins chaque mois dans mon appartement? ‘’ Dis-je en souriant. Les dessins que je faisais étaient personnel mais à qu’elle point? Jamais je n’allais lui montrer mes cauchemars, j’allais lui montrer ce que je gribouillais quand je recherchais des idées. La murale de mon appartement était très secrète par contre.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Ven 24 Fév - 11:38

Les couleurs des sentiments

Harry Black & Sanaa Keagan
On dit que l'art et le reflet de l'âme ...

Sanaa observait son fils écouter attentivement les consignes d’Harry et les conseils que lui donnait son professeur. « D’accord, je vais mettre un peu de mauve. Maman n’aime pas beaucoup le rose. » Pendant que Jaimie continuait à s’appliquer sur la peinture qui ornait désormais le plâtre de sa mère, Harry et Sanaa poursuivaient leur conversation. La jeune femme était une personne assez curieuse. Maintenant que l’homme face à elle, lui avait dit qu’il avait des peintures qu’il souhaitait exposer un jour, la demoiselle Keagan avait très envie d’y jeter un coup d’œil. Harry était un peu retissant à cette idée et la brunette comprenait parfaitement. Au départ, Sanaa pensait qu’il s’agissait d’un manque de confiance en lui. Qu’il n’était pas près à dévoilé tout de suite, ses œuvres. Mais Harry lui assurait le contraire et il lui expliquait pourquoi, il ne voulait pas en montrer qu’une seule à la fois. « D’accord, je comprends. »

Mais elle n’avait pas dit son dernier mot, elle voulait vraiment voir quelques choses d’autres que les choses qu’il peignait avec Jaimie ou pour aider le petit garçon. Sanaa proposait un échange au jeune artiste. Il lui montrait l’une de ses peintures et elle lui ferait découvrir l’un de ses dessins qui présentaient tout sauf un vêtement. Évidemment, le talent, de la jeune femme en dessin, ne s’arrêtait pas aux créations de vêtements. La demoiselle Keagan ignorait si ce compromis pouvait convenir à Harry, mais comme on dit : qui ne tente rien, n’a rien. À la grande surprise de Sanaa, il acceptait le contrat. Un large sourire se dessinait sur le visage de Sanaa, elle était ravie et satisfaite de cet accord. « Je te fais confiance, je t’en montrerais quelques uns, quand Jaimie aura fini son œuvre d’art que ça aura un peu séché. » La brunette ne voulait pas prendre le risque de mettre de la peinture par tout ou pire abîmer ses dessins avec une tache.

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Ven 24 Fév - 23:06

J’observa Jaimie me dire qu’il allait mettre du mauve sur le bras de sa mère parce qu’elle n’aimait pas le rose. Je lui fis un sourire satisfait. S’était tellement facile avec les enfants, ils trouvaient des solutions en quelques secondes et plus rien n’était un problème. J’aurais aimé que les adultes prennent un peu plus exemple sur ce genre de pensée positive, la vie aurait été tellement plus facile à vivre. J’étais réellement curieux de voir ce que Sanaa dessinait. Si une partie d’elle ne voulait pas nous montrer ce qu’elle était réellement, ses dessins le feraient. J’allais enfin voir le côté noir de sa personnalité. J’avais beau adorer donner des cours de peinture à Jaimie, je voulais juste que le cour se termine pour que je puisse voir ses dessins. Elle avait piqué ma curiosité d’artiste et je voulais réellement voir qu’est-ce que miss parfaite nous réservait.

J’avais accepté de lui montrer une peinture. Par contre, je n’allais pas lui montrer une peinture que je comptais exposer dans mon exposition. Je voulais que les peintures de mon exposition soient secrète pour tous le monde. Je voulais créer un élément de choc, un mouvement de masse. Tous ce que je comptais exposer étaient tellement personnel, tellement historique. Certes, je ne me souvenais pas de grand chose mais j’exposais chaque recoins de mon esprit, je me mettais à nu. Et s’était exactement ce que faisais un artiste, il s’exposait pour le bien de son art. Je savais que cette exposition allait attirer beaucoup de personnes.. personnes ne me connaissait réellement alors ils allaient venir pour potiner ou pour apprendre à me connaitre. Du moins la partie saine de moi-même voulait vraiment montrer ce qu’il pouvait faire. Je leva les yeux vers Sanaa avec un sourire, je ne tenais plus en place. J’avais réellement hâte de connaitre ses peintures. Une partie de moi espérait qu’elle allait me montrer ses peintures les plus noirs. ‘’ J’ai très hâte de voir ça ! ‘’ Dis-je en souriant de toute mes dents comme un gamin.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Sam 25 Fév - 17:12

Les couleurs des sentiments

Harry Black & Sanaa Keagan
On dit que l'art et le reflet de l'âme ...

Sanaa était arrivée à un compromis qui la ravie avec Harry. Sa curiosité serait comblée. Quand la séance de peinture sur son plâtre s’achèverait, la demoiselle Keagan allait choisir quelques dessins. Des dessins qu’elle lui montrerait, en dévoilant une partie d’elle par la même occasion. C’est dans les moments où elle était le plus mal que Sanaa faisait ses meilleurs dessins, en dehors de ses créations de vêtements. Pour l’habillement, le stylisme, c’était tout l’inverse même. Les meilleures créations, qu’elle avait dessinées et réalisées, c’est quand elle respirait le bonheur à grand poumon. Un contraste assez amusant selon les périodes de la vie de la jeune femme et ses changements d’humeur assez fréquents. La vie de la demoiselle Keagan s’apparentait assez facilement aux montagnes russes. Elle ne savait pas encore quels dessins, elle choisirait de lui dévoiler, mais elle y réfléchissait sérieusement. La brunette espérait seulement que Mister Black, également, respecterait sa part de marché en lui montrer certains de ses dessins ou ses peintures.

Jaimie était appliquée par la décoration du plâtre de sa mère en prenant soin de mettre des couleurs que Sanaa appréciait. La jeune femme avait vraiment la chance d’avoir un fils vraiment adorable. Il avait son sacré mauvais caractère, mais avec des parents comme Jeffrey et Sanaa, on ne pouvait pas s’attendre à autres choses. Pour le moment, il était totalement gérable et elle n’avait absolument rien à reprocher à son fils. La plupart du temps, ces colères étaient plus ou moins justifiées. Harry avouait avoir hâte de voir les dessins de Sanaa. « J’espère simplement que tu ne seras pas déçu. »

Après une demi-heure, Jaimie avait fini son ciel étoilé qui était magnifique. Ils avaient nettoyé et rangé son matériel. Quant à la peinture sur le plâtre de Sanaa, elle avait l’air sec. « Vous m’excusez, je vous laisse un instant les garçons comme promis Harry, je vais chercher les dessins. » La jeune femme allait donc dans la pièce qui lui servait à la fois d’atelier et de bureau. Elle prit sa pochette à dessin. Après un moment d’hésitation, elle finit par choisir deux dessins qu’elle apportait à Harry. De retour dans le salon, elle lui tendait. « En voici deux… » Le premier représentait un œil de femme dans laquelle se trouvaient en transparence les buildings de la ville de Los Angeles. De l’œil, une larme s’en échappé. Le second dessin représentait un verre à vin rempli en premiers plans dans lequel se reflétait le paysage d’en face en second plan. Le paysage en question était l’opéra de Sydney. Sydney le lieu où Jake avait découvert que Sanaa avait recommencé à boire et où elle a appris la naissance de Noah. Ce même jour où elle a rendu à Jake son alliance marquant le véritable début de la fin de leur mariage. Les deux dessins étaient en noir et blanc, Sanaa préférait plutôt jouer avec les ombres qu’avec les couleurs. « Jaimie, tu n’as envie de faire des paniers dans le jardin ou bien de jouer sur ta console dans ta chambre ? » Le petit garçon se levait du canapé où il était assis en disant. « Je vais jouer au basket dans le jardin. » Il s’en allait en souriant. Sanaa pouvait le surveillait à travers la grande baie vitrée du salon qui donnait sur l’endroit où il avait installé le panier de basket. La demoiselle Keagan s’adressait ensuite à Harry. « Alors tu en penses quoi ? »


Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Sam 25 Fév - 22:09

C’est fou comme le métabolisme humain est fait pour nous protéger. De tout ce que j’avais pu lire de mon passé, tout ce que je retenais était la tristesse. Je pense qu’une partie de moi avait toujours été une sorte d’artiste créateur. Même avant d’être frappé par cette accident, j’écrivais un journal où je couchais la plupart de mes pensées. Heureusement pour moi, j’avais eu la chance d’en lire chaque phrase. Ce journal m’avait permis de comprendre tellement de choses. On m’avait souvent rabattu les oreilles avec des théories imbéciles sur le pourquoi du comment je ne me souvenais pas. Moi je crois qu’au fond mon métabolisme essayait simplement de me protéger contre des émotions que je ne serais pas capable de supporter. Je sais que tout ça peut paraitre un peu poussé. Mais au fond les épreuves que nous vivons ne sont pas sensé nous rendre plus fort? Moi je pense que je suis comme je suis aujourd’hui pas seulement à cause de mon accident, mais également parce que j’étais un peu comme ça avant. Si on prend comme exemple ma méfiance envers les gens, je pense qu’il aurait été difficile pour l’ancien moi de faire confiance aux autres également. Je n’ai jamais eu de parent, pas d’ami fiable, pas de personne qui me permettais de croire que je pouvais me confier et être en confiance. Je pense que je suis comme ça aujourd’hui parce que je n’ai jamais rencontré personne qui me permettais d’avoir confiance. Aussi triste soit-il, je n’ai confiance en personne parce que je suis persuadé que les humains sont tous créés pour être des profiteurs aiguisés.

J’avais beaucoup plus espoir en Sanaa maintenant que je savais qu’elle voulait me faire confiance avec ses dessins. Je savais parfaitement le sentiment de crainte qu’on pouvait ressentir lorsqu’on dévoilait notre oeuvre pour la première fois, et pour être franc, je la trouvais courageuse. Qu’est-ce qui l’avait poussé à me faire confiance? Je n’en avais aucune idée. Mais je pense qu’elle méritait que je lui offre une petite parcelle de ma confiance également et que je lui dévoile une petite partie de ma vie de mon côté également. Aussi dur que cela puisse me paraitre, je me devais d’être juste. Je l’écouta me dire qu’elle espérait que je ne sois pas trop déçu. Pouvais-je vraiment l’être? Je pense que je ne pouvais pas être plus déçu que ce qu’elle m’avait montré d’elle-même un peu plus tôt. Je détestais le personnage qu’elle s’était créée… il dévalorisait tellement de parcelle de sa personnalité que je ne la connaissais pas vraiment. J’ignorais pourquoi elle avait honte de vivre son malheur. Si il y avait une chose qui m’impressionnait et qui continuait de le faire avec le temps s’était la capacité de chaque être humain à se relever malgré les épreuves. S’étais en quelque sorte notre espèce de miracle personnel.

Après une demi-heure, Jaimie eu enfin terminé son oeuvre d’art sur le plâtre de sa mère… une partie de moi étais admiratif envers Jaimie pour avoir réussit à créer un paysage aussi magnifique, l’autre partie était énervé à l’idée de voir enfin l’oeuvre de Sanaa. Elle s’excusa en expliquant qu’elle allait chercher les dessins. Je lui fis un sourire puis j’observa Jaimie qui en profita pour me raconter sa semaine. Les enfants avaient toujours cette espèce d’effet sur moi, il me rendait heureux et je buvais leur parole comme un assoiffer buvant son premier verre depuis 3 mois. Jaimie terminait le compte rendu de son vendredi lorsque Sanaa revint. Elle me tendit les deux dessins qu’elle avait choisi de me montrer… Je les pris puis j’observa le premier tout de suite. Un grand oeil y était dessiné avec une larme et le paysage de Los Angeles. Étrangement ce dessin piqua ma curiosité, j’avais envie d’en savoir tellement plus… pourquoi avait-elle choisi de seulement dessiner un oeil? le dessin aurait été beaucoup plus percutant si elle avait dessiner le visage d’une femme. La technique de dessin était parfaite, magnifique même. Pourquoi avoir dessiné pareil dessin? Je passa tout de suite au deuxième en ignorant complètement la conversation autour de moi. Le deuxième dessin était un verre de vin avec un paysage derrière. Je ne reconnaissais pas tellement l’endroit parce qu’il était beaucoup trop précis pour que je puisse le faire sans l’avoir visité. Je comprenais le verre de vin, je savais qu’elle avait eu des problèmes d’alcool avant de tomber enceinte, mais le paysage? Tellement de question se bousculait dans ma tête, est-ce que je devais lui poser? Pourquoi gâchait-elle son talent en faisant du design de mode? Je leva les yeux vers elle en souriant. ‘’ Il son magnifique… réellement. J’ignorais qu’une créatrice de mode pouvait dessiner aussi bien. ‘’ Dis-je en souriant pour la taquiner. ‘’ Est-ce que c’est déplacé de te demander le sens? ‘’ Dis-je timidement.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Dim 26 Fév - 14:25

Les couleurs des sentiments

Harry Black & Sanaa Keagan
On dit que l'art et le reflet de l'âme ...

Il était assez rare que Sanaa montre ses dessins en dehors de ses croquis concernant le stylisme. Dans le cadre de son travail, la demoiselle Keagan ne comptait plus le nombre de personnes qui avaient vu ses dessins de vêtements. Même si elle le savait la liste serait beaucoup trop longue à établir. Les autres sortes de dessins, finissaient dans une pochette à dessin à l’abri des regards ou tout simplement à la poubelle. Elle les montrait à personne, elle n’en voyait pas vraiment l’intérêt. Mais certain des dessins de Sanaa pouvait s’apparenter à une page de journal intime. Elle n’était pas douée avec les mots, mais elle avait un certain talent avec les dessins. On lui avait toujours dit et à force, la brunette avait fini par y croire.

Sanaa avait choisi de montrer à Harry des dessins qu’elle n’avait encore montré à personne. À peine fini, il avait été rangé pour être oublié. C’était des dessins personnels qui racontaient un moment de la vie de la jeune femme. La demoiselle Keagan ne saurait pas expliqué pourquoi elle avait choisi de faire confiance à Harry. Après tout, elle le connaissait à peine. Mais quelques choses en lui étaient probablement rassurantes. Sanaa lui avait tendu les dessins sans donner la moindre explication.

La jeune styliste était surprise de voir un sourire sur le visage d’Harry. Elle pensait bien que c’était la première fois qu’elle voyait un sourire se dessiner sur son visage en dehors de certains moments où il discutait avec Jaimie. Sanaa ne comptait pas ces instants-là, certains enfants avaient le don de faire sourire n’importe qui, son fils faisaient partie de ceux-là. La demoiselle Keagan était donc ravie que ses dessins lui donnent un petit moment de bonheur. C’était bien ce que le sourire voulait dire, que l’on était heureux. Harry complimentait la jeune femme sur ses dessins, la brunette en était ravie, elle sourit. « Eh oui comme quoi, la créatrice de mode a plus d’un tour dans son sac. » Par contre que le jeune Black lui demandait des explications sur le sens de ses dessins. Sanaa faisait une petite grimace. « Je te propose de me dire ce que t’inspire ses dessins. Quel sens, tu penses qu’il cache et je te disais si c’est le cas ou non ? » La jeune femme trouvait que ça pouvait être intéressant de savoir comment les autres percevaient ses dessins.

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Dim 26 Fév - 19:23

Quand j’essayais de découvrir le sens d’un dessin, je me demandais toujours la question suivante: qu’est-ce que le dessin me faisait ressentir. Je voyais beaucoup de tristesse dans le premier dessin. La tristesse était donc le sentiment premier qu’elle voulait qu’on voit puisqu’elle l’avait clairement démontré. Par contre, je savais que Sanaa était beaucoup plus profonde que ça… elle essayait hors de toute doute de cacher un sentiment. Je voyais bien qu’elle avait essayée de faire les immeubles de Los Angeles. Malheureusement pour moi, je ne connaissais pas assez son histoire pour être capable de dire pourquoi elle était liée à Los Angeles. L’oeil était probablement le siens, il était assez rare qu’on dessinait ce genre de dessin quand il n’était pas relié à nous. Le fait qu’elle est dessiné son dessin en noir et blanc décrivait qu’elle trouvait que son monde était fade et vide de sens. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire… s’était tellement difficile de dire à un artiste ce que son oeuvre voulait dire. Je ne voulais pas l’a blesser en inventant quelque chose qui n’était pas vrai. Je voulais pouvoir la comprendre pleinement, je voulais pouvoir apprécier tous les sens profond de ses oeuvres. Je pris une bonne respiration puis j’essaya mon hypothèse la plus clair. ‘’ Je pense que le premier dessin est un reflet de toi-même. L’oeil que tu as dessiné est clairement le tient. Je pense qu’un événement triste c’est produit à Los Angeles et qu’il a bouleversé ta vie d’une certain façon. Ton dessin est en noir et blanc aussi. Je pense que le noir et blanc d’écrit la solitude et le vide. Est-ce que j’ai bien compris? ‘’ Dis-je en l’observant dans les yeux. Je ne voulais pas l’insulter. Le deuxième dessin était beaucoup plus difficile à lire. Je savais pertinemment très bien que la coupe de vin faisait référence à son alcoolisme. Le brouillard et le paysage embrumé faisait certainement référence au fait qu’elle noyait ses sentiments dans l’alcool et qu’elle était trop engourdit pour ressentir quoi que ce soit. Par contre, je ne comprenais pas le paysage, je ne reconnaissais pas ce qu’il était sensé montrer. Je pris encore une fois une bonne respiration puis je me lança de nouveau. ‘’ Je pense que le deuxième dessins fait référence à ton alcoolisme. Que tu es choisis de dessiner le paysage dans le verre et de le rendre brumeux pourrait faire référence au fait que tu noyais tes sentiments dans l’alcool. Le fait que le paysage sois vue dans la coupe montre qu’au fond il était assez proche de toi et que tu avais un choix à faire entre les deux. Je ne reconnais pas très bien ce qu’est sensé être le paysage, il est magnifique mais je n’y suis jamais allé. Je pense que ce dessin faire beaucoup plus référence à un choix de vie que tu as eu à prendre plutôt qu’à un sentiment. ‘’ Dis-je confiant de ce que je disais. Je savais qu’elle ne s’attendais pas à m’entendre dire qu’elle était alcoolique. Je sais qu’elle ignorait que j’étais au courant.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Mer 1 Mar - 15:15

Les couleurs des sentiments

Harry Black & Sanaa Keagan
On dit que l'art et le reflet de l'âme ...

Avant de révéler le véritable sens de ses dessins, Sanaa voulait connaitre l’opinion et l’avis d’Harry. La brunette tenait à savoir si ses dessins étaient assez expressifs. Si on pouvait les décryptaient sans très grande difficulté ou si au contraire, ses coups de crayon induisaient les observateurs en erreur. Est-ce que ses compositions renvoyaient aux toutes autres images que la réalité ? Est-il comme la jeune femme cachant de la tristesse ou tout autre sentiment négatif derrière un sourire et une attitude chaleureuse ? Harry voulait bien se prendre aux jeux en disant clairement à Sanaa ce que les dessins lui évoqués. La brunette l’écoutait avec attention d’abord concernant le premier dessin. Le jeune homme avait bien tapé dans le mille. Il s’agissait bien de l’œil de la demoiselle Keagan. On y voyait le paysage de Los Angeles à l’intérieur. Les buildings que l’on voyait du haut des collines. Le paysage de la cité des anges que Sanaa appréciait le moins. Comme Harry l’avait soulevé cela lui rappeler un souvenir triste, un événement tragique pour la jeune femme qui avait totalement changé, et même chamboulé la vie de Sanaa. À ce moment de sa vie, la brunette s’était retrouvée plus seule que jamais. Les buildings lui rappelaient New-York et les tours jumelles, l’attentat qui avait coûté la vie à son père et détruit la sienne comme celle de sa mère. Cette tragédie a conduit d’autre drame dans la famille Keagan. Sa mère avait fait une fausse-couche, le soir même après l’annonce du décès de son mari. Puis quelques jours plus tard, elle avait fait ses valises et s’était envolé pour Sydney. Sa mère avait décidé de se plonger, corps et âme dans le travail, laissant son unique enfant, son unique enfant seul face à sa tristesse. Elle avait laissé Sanaa sous la garde de sa grand-mère paternelle qui avait été un grand soutien pour la brunette. Sans elle, la petite fille n’aurait jamais fait face à ce drame et ne serait surement pas la femme qu’elle est aujourd’hui. « Tu as bien vu ce qu’il y avait à voir dans le dessin. Les buildings, c’est bien Los Angeles, mais il me rappelle New-York où j’ai perdu une personne importante le 11 septembre 2001. »

Concernant le second dessin, il racontait une histoire plus récente qui date seulement d’un an. Contrairement au premier dessin, qui parler d’un événement vieux de maintenant 15 ans, mais qui avait eu un véritable impact sur la vie de Sanaa et des millions d’autres personnes, encore aujourd’hui. Le visage de la demoiselle Keagan se fermait quand, Harry utilisait le terme « ton alcoolisme ». Elle ignorait qu’il était au courant. Comment il l’avait su ? L’avait-il remarqué lui-même ou est-ce Jake qui lui en avait parlé ? Cependant, Sanaa ne coupait la parole de Mister Black. Elle le laissait finir et l’écoutant toujours avec beaucoup d’attention et en étant attentive. Encore une fois, Harry raison dans l’ensemble. « Finalement, mes dessins sont assez transparents si je comprends bien… Le paysage, c’est l’Opéra de Sydney en Australie. C’est dans cette ville que j’ai rencontré Jake, il travaillait dans ma boutique... Il y a eu d’autres événements plus sombres. On ne se connaît pas assez pour le moment, pour que je me confie à ce sujet… Depuis quand tu es au courant pour mon alcoolisme ? Et comment tu l’as découvert ? » Est-ce que c’était simplement écrit sur son front, elle a un problème avec l’alcool ? Ou bien, il l’avait déjà croisé totalement ivre ? Ou encore, y avait-il des indices dans la maison qui disait qu’une alcoolique y vivait ? Solution la plus simple et la plus probable on lui avait tout simplement dit.


Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Jeu 2 Mar - 3:11

Je comprenais la tristesse, moi-même je peignais quasiment tout le temps sur ce genre de sentiment. Il était beaucoup plus difficile de capter une vraie joie plutôt qu’une vraie tristesse. Soyons honnête, il n’était pas rare qu’une personne est vécu une épreuve lui apportant de la peine. Une personne qui a vécu une vraie joie est beaucoup plus difficile à trouver. Moi-même je n’arrivais pas à comprendre le sentiment qu’était la joie. Je n’avais jamais vraiment vécu de réel joie ou de grand éclat de rire. Je ne pouvais pas peindre une tel chose parce que je n’étais pas hypocrite, je n’arrivais pas à créer un sentiment qui ne m’appartenait pas. Voilà pourquoi j’étais surpris de voir les dessins de Sanaa. Je comprenais chacune de ses souffrances par contre, elle avait vécu la joie. Elle avait donné naissance à Jaimie qui était une source de joie presque immédiate. On m’avait souvent expliqué que mettre au monde un enfant était certainement l’une des plus belles choses qu’une femme pouvait accomplir. Qu’on ressentait une joie indescriptible quand on tenais son enfant pour la première fois dans ses bras. Pourquoi ne dessinait-elle pas sur ce genre de joie? La naissance de Jaimie l’avait-elle moins marqué que tous ses malheurs? Je l’écouta me dire que j’avais assez bien compris le sens de son oeuvre. J’étais assez fier de moi, sa faisait un petit bout de temps que je n’avais pas essayé de trouver la signification d’un dessin… depuis l’université en fait! Elle me parlait du crash du 11 septembre 2001. Une partie de moi était très intrigué par la personne qu’elle avait pu perdre. Je ne pouvais m’imaginer comme il avait été difficile pour elle de perdre une personne importante du jour au lendemain. Ne plus jamais la revoir alors que, cette personne allait bien le matin même. ‘’ Je suis désolé pour ta perte… c’est une épreuve tellement difficile. Ton dessin est réellement magnifique et très émouvant. ‘’ Dis-je sincèrement. Elle avait fait honneur à cette grande tristesse. Et d’une certaine façon ce qui nous fait le plus peur dans la perte d’un être cher c’est l’oubli. En dessinant ce dessin elle est certaine de ne jamais l’oublier.

Je n’avais pas voulu lui faire de la peine en lui avouant que je connaissais son secret. J’avais voulu lui faire comprendre que j’étais honnête et que je ne comptais pas lui cacher quoi que ce sois. Elle devait affirmer ce qu’elle était pour pouvoir guérir. Elle ne devait pas avoir honte elle avait une force de caractère incroyable pour décider d’arrêter du jour au lendemain. L’enfant qu’elle portait dans son ventre était extrêmement chanceux d’avoir une mère comme elle. Je n’avais pas réussi à lire ses dessins parce qu’ils étaient facile à lire mais parce que j’avais suivi des cours à l’université spécialement pour apprendre à faire ce genre de chose. J’avais donc une ouverture d’esprit beaucoup plus grande que la normal des gens. Et sans préciser que j’étais très ami avec l’ex/copain de Sanaa et qu’on se parlait de nos problème et de nos vie assez souvent. ‘’ Tes dessins ne sont pas facile à lire… j’ai simplement suivi beaucoup de cours universitaire pour être capable de faire ce que je fais aujourd’hui. Ça parait assez prétentieux mais c’est très intéressant. Je ne savais pas que tu avais rencontré Jake à Sydney. C’est assez romantique comme endroit, l’opéra ça a quelque chose de magique non? ‘’ Je lui fis un sourire qui disparu directement quand elle me demanda comment je savais pour son alcoolisme. Elle avait l’air très en colère pour être franc. Je n’avais rien fait de mal mis à part d’être honnête. Je pris une bonne respiration puis je lui dis. ‘’ Je suis un observateur, je n’ai pas besoin de te rencontrer ivre pour le savoir. J’ai remarqué les bouteilles, les signes avant coureurs comme les mains qui tremblent. Jake ne m’aurait pas raconté ce genre de chose, il te respecte énormément et t’aime. J’ai beau être un bon copain je ne rivalise en aucun cas avec l’amitié qu’il te porte. Je l’ai su quand je suis venu donné mon premier cours à Jaimie. Je ne sais pas depuis combien de temps tu avais arrêté à ce moment là mais tu tremblais encore comme une feuille quand tu ne faisais pas attention. ‘’ Dis-je sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 585 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : .Cranberry. J’interprète également : Ruby A. Turner & Moira W. O'Hara.
Ellen & Jeffrey - Logan - Jaimie & Jeffrey - Joshua - Jules - Jake


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 8 ans, Jaimie Ethan Keagan et depuis le 2 mai une fille, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie Ethan Keagan ♥


Lily White Keagan♥




MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   Mar 7 Mar - 13:54

Les couleurs des sentiments

Harry Black & Sanaa Keagan
On dit que l'art et le reflet de l'âme ...

En décrivant ses dessins, Sanaa s’était ouverte à Harry en étant totalement transparente sur la signification. En dévoilant la signification, la demoiselle Keagan dévoilait par la même occasion une partie d’elle. Pas seulement, elle racontait également des chapitres de sa vie et de son histoire. Des moments importants dans la vie de la jeune brune, des épreuves qui l’avaient marqué, mais aussi qui lui avait permis d’être la femme qu’elle est aujourd’hui. C’est vrai, Sanaa avait décidé de montrer des dessins sombres à Harry. La raison de ce choix était simple. La brunette pensait qu’il était les plus réussis, les plus aboutis et surtout les plus explicites. La demoiselle Keagan avait encore beaucoup de dessins dans son bureau, mais elle n’allait pas tout dévoiler d’un coup. Il était d’accord pour des échanges, Sanaa n’avait aucune garantie qu’elle verrait un jour un dessin ou une peinture vraiment personnelle d’Harry. La jeune femme comptait simplement sur sa parole et elle pensait que c’était suffisant. Elle espérait sincèrement ne pas se tromper et surtout de ne pas se faire avoir. Lorsque Sanaa exprimait sur le drame du 11 septembre 2001, Harry se montrait désolé pour la perte que la brunette avait vécue. Ce jour-là, la demoiselle Keagan n’avait pas été la seule touchée par cette tragédie, il était des millions beaucoup trop et la planète entière en avait été témoin. Elle avait eu l’occasion au fil des années de rencontrer des personnes qui avaient la même perte qu’elle au même moment. Des personnes qui l’avaient soutenue et qu’elle-même avait tenté de soutenir en même temps. Sanaa se contentait de répondre tout simplement à Harry « Je te remercie pour tout. » ‘Tout’ signifiant le fait qu’il soit désolé et les compliments concernant son second dessin.

Quand vint le tour du second dessin, Sanaa regrettait de lui avoir dévoilé. Elle lui avait en quelques sortes confirmées qu’elle était bien alcoolique, s’il ne nourrissait que des doutes. Dessiner, un verre de vin ne voulait pas dire que l’on avait un problème avec l’alcool, mais concernant Sanaa s’était bien cas, malheureusement. Bien, qu’elle se batte chaque jour qui passe pour ne pas boire pendant sa grossesse. Le combat était rude, mais ça en valait la peine pour avoir un enfant en bonne santé. Rien n’importait plus à Sanaa que la protection et la santé de ses enfants. « L’Opéra en lui-même, je ne sais pas si c’est romantique. Je n’y suis jamais allé. L’opéra est-ce qui représente Sydney, comme la Statue de la Liberté à New-York, la Tour Eiffel à Paris ou encore les grandes lettres d’Hollywood sur nos collines. C’est pour cela que je les ai dessiné.» Combien il y avait de chance que Sanaa rencontre l’homme qui deviendra son (ex) mari et le père de ses enfants à l’autre bout du monde ? Et pourtant s’était arrivé. Sydney n’était malheureusement pas seulement la rencontre être Jake et Sanaa. Mais également le théâtre du déclin de leur mariage et d’un divorce quelques mois plus tard.

La demoiselle Keagan n’était pas en colère qu’Harry soit au courant pour son alcoolisme. Elle était simplement déçue de ne pas avoir su préserver son secret. Sanaa avait de la chance qu’on ne lui ait pas retirée la garde de Jaimie. Que personne n’est dénoncé son alcoolisme. Elle ne ferait jamais de mal à son fils, mais avec l’alcool, on n’était pas à l’abri d’un faux pas. « Ah d’accord… » Se contentait de dire Sanaa. La jeune femme ne cherchait même pas à se justifier. De toute façon, la brunette savait que rien ne justifier de boire jusqu’à s’en rendre malade. Mais ça ne l’empêchait pas de le faire.


Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

PRÉSENCE RÉDUITE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: les couleurs des sentiments --- Sanaa   

Revenir en haut Aller en bas
 

les couleurs des sentiments --- Sanaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Sur Arté, Les couleurs du grand bleu (Inédit)
» Sur Arté, Les couleurs du grand bleu (Inédit)
» Sur Arté, Les couleurs du grand bleu (Inédit)
» Vidéos d'écureuils de toutes les couleurs
» Mélange de couleurs chez Wyandottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Bye Bye :: Corbeille :: Closed topics :: 2017 :: Topics-