Partagez | 
 

 Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Sam 25 Fév - 15:29



     
    Jeff & Ellen
   Tu veux parler .... alors parlons.

U
ne nouvelle journée venait de s'achever. Je rentrais tout juste de l'hôpital ou je passais le plus clair de mon temps au côté de Tobias et comme à chaque fois après une journée comme celle-là, j'étais exténué. C'était plutôt étonnant quand on y pense, parce que j'étais loin d'avoir une activité intense quand j'étais à l'hôpital, même si mes matinées étaient quant à elle bien chargé. Néanmoins, je me sentais vidé de l'intérieur à chaque fois que je passais ma porte d'entrée.

En arrivant, j'avais laissé tomber mes talons dans l'entrée. J'avais enlevé toute couche de vêtement superflu et j'avais foncé comme à mon habitude sous la douche. La chaleur de l'eau avait un côté plutôt agréable et relaxant qui arrivait parfois à m'apaiser quand les larmes commençaient à couler comme ce soir.  Il y avait des jours plus dur que les autres et aujourd'hui n'était pas un jour facile et il était encore loin d'être terminé, je savais que bientôt j'allais devoir affronter une autre bataille et l'un des moins réjouissante en ce moment.

J'avais enfilé une chemise en coton, le temps de nettoyer mon visage de tout ce maquillage qui avait couler et de sécher mes cheveux. J'avais encore un peu de temps avant que mon ex ne vienne frapper à la porte, du moins c'est ce que je croyais avant d'entendre la sonnerie retentir à travers le loft. Il était en avance, il avait surement envie de se débarrasser rapidement de cette corvée de discussion même si c'est lui qui l'avait demandé et honnêtement j'en avais probablement autant envie que lui à ce moment précis.

Il ne me fallut que quelques secondes pour arriver à la porte d'entrée, la dévérouiller - un petit tic que j'avais pris depuis quelques années maintenant - et lui ouvrir. " Bonsoir". Je l'observais discrètement de haut en bas, je savais que je ne devrais pas, je me faisais du mal à moi-même, mais il était toujours aussi beau à regarder. Dommage aussi que la plupart de nos conversations finissent mal, parce qu'honnêtement je me serais bien laisser aller dans ses bras pour un câlin réconfortant. A contrario, je me décalais légèrement, lui laissant assez de place pour passé. "Je t'en pris, ne reste pas dehors." Dis-je en refermant la porte derrière lui et en lui faisant signe d'aller vers le salon, du moins ce qu'il restait du salon, la plupart de mes meubles s'étant brisé en deux. Heureusement le canapé avait survécu. " Tu veux boire quelques choses ? J'ai pas grand chose, parce que j'ai pas eu le temps de faire de courses, mais il doit bien me rester quelques bières au frais ou j'ai peut-être un fond de whisky quelque part." Je m'étais rapproché doucement de la cuisine au cas où sa réponse serait positive.  


.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 336 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Sanaa & Jaimie - Noellyne - Matthew - Sanaa
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Mar 28 Fév - 12:17


Tu veux parler ... alors parlons !
Ellen Braden & Jeffrey Anderson


Ces derniers temps, je m’étais posé par mal de question. Cet été Matthew m’avait évoqué l’idée qu’Ellen est choisie d’aller en désintoxication et qu’elle sorte enceinte du centre n’était pas une coïncidence. C’est vrai que l’idée d’être le père de son enfant m’avait traversé l’esprit. Mais Ellen m’avait tout de suite dit qu’il n’était pas enceinte, de moi, que l’enfant était celui d’un homme qu’elle a raconté dans son centre de désintoxication. Je ne voulais rien avoir avec et pourtant nos chemins ne cessaient pas de se croiser.

Comme le jour du séisme, combien y avait-il de chance que je ne sois pas loin de la boutique de Sanaa, à quatorze heures, un vendredi, alors que j’étais censé bosser au garage, et qu’Ellen est rendue visite à sa meilleure amie ? Surement une chance sur un million et pourtant s’était arrivé. Je m’étais donc occupé des deux femmes que j’avais conduites à l’hôpital. Mais une chose m’avait échappé dans la cohue. J’avais clairement dit à Sanaa sous les yeux d’Ellen « Jaimie est aussi mon fils ». Aucun de nous trois n’avaient reparlé de tout cela ou du moins aucune des deux femmes ne m’en avaient reparlé depuis ce jour-là.

Mais ce n’était pas pour cette raison que je me rendais chez Ellen ce soir-là après ma journée de travail. Depuis que j’avais dit à Sanaa que je voulais une place dans la vie de Jaimie et lui révélé que j’étais son père, la théorie de Matthew tournait dans ma tête. Tout cela, à cause de Sanaa qui avait sous-entendu que j’avais d’autre enfant mise à part Jaimie. Elle disait que c’était une supposition. Je lui avais reposé la question à l’hôpital, lui demande si elle savait quelque chose, si quelqu’un me cachait quelques choses. La brunette avait répondu que non, mais ce n’est pas ce que disait son moniteur cardiaque qui avait augmenté quand elle avait entendu ma question et qu’elle m’avait répondu. Sanaa est très douée pour le mensonge, mais son cœur la trahissait. Sans le savoir, elle avait confirmé mes doutes. J’avais pris mon temps avant de me décider à affronter mon ex petite amie.

Je venais de sonner à la porte d’entrée d’Ellen qui vient m’ouvrir peu de temps après. Elle ne portait qu’une chemise. Elle me saluait en m’inviter à rentrer. « B’soir ! Je t’ai pourtant prévenu que j’allais passer. Non ? » J’allais dans le salon en silence. Je restais debout, le visage fermait, les bras croisés et j’écoutais Ellen avant de répondre. « Je ne suis pas venu pour boire un verre. Je n’ai toujours pas décidé de refaire ami-ami. J’ai qu’une seule question : Pourquoi tu m’as menti ? Je sais que tu sais très bien de quoi, je parle. Sauf si ta liste de mensonges est longue… »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Lun 27 Mar - 16:29



     
    Jeff & Ellen
   Tu veux parler .... alors parlons.

L
e moment fatidique de notre conversation était arrivé. Je ne savais pas de quoi il voulait parler, on avait pas vraiment aborder le sujet sur facebook, mais il avait semblé très sérieux en me le demandant. Je n'y avais pas vraiment réfléchis depuis , mais à présent j'étais plutôt nerveuse de le voir devant ma porte d'entrée et encore plus quand il ouvra la bouche pour la première fois de la soirée. "Euh ... oui tu m'as prévenu et je suis là pour parler... puisque je t'ai ouvert la porte !?" Lui répondis-je avec incompréhension. La soirée allait surement être très longue si elle commençait comme ça et elle serait probablement très bizarre. Ça ne l'empêcha pas pour autant d'entrée et de me passer devant pour se diriger vers le salon, quand je décidais de pas chercher à comprendre et de lui proposer à boire pour tenter de détendre l'atmosphère.

J'étais entrain de fouiller les placard à la recherche d'un verre quand il refusa mon offre et me posa la seule et unique question qu'il avait à me poser. Je me stoppais net, sa question suscitant alors un milliard d'autre question dans ma tête. Je me sentais pas très bien tout à coup. J'avais une étrange sensation dans le bas du ventre. Cependant bien décidé à faire bonne figure, j'attrapais la bouteille de vin ouverte de la veille qui était posé sur le comptoir et je me servais un verre avant de me décidé à lui faire fasse. J’esquissais le plus nerveux des sourire. " Il va falloir que tu m'éclaires. Je ne vois pas de quoi tu parles." J'avalais une bonne gorgé de vin parce que soyons honnête, même si ma liste de mensonges n'était pas aussi longue et même si je lui avais quand même menti sur plusieurs choses, je savais très bien pourquoi il était là et de quel mensonge il parlait. Les autres ne l'aurait clairement pas incité à débarquer pour discuter. Pour autant, j'espérais me planter, j'aimerais tellement me planter sur la raison de cette conversation que je préférais faire l'idiote en prétendant ne pas comprendre. Je n'étais pas préparer à cette question, contrairement à ce que je pensais. J'avais pourtant préparer ça des millions de fois depuis que j'avais appris pour ma grossesse, tellement de fois que j'aurais pu appuyer sur play sur mon miroir pour qu'il me ressorte mots pour mots l'annonce que j'avais préparé à son attention. Seulement, dans aucun de mes discours, il débarquait pour me mettre au pied du mur, a chaque fois j'étais celle qui lui annonçait la nouvelle. Cette idée me provoqua un légère panique et je finissais mon verre de vin cul sec.





.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 336 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Sanaa & Jaimie - Noellyne - Matthew - Sanaa
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Jeu 13 Avr - 22:41


Tu veux parler ... alors parlons !
Ellen Braden & Jeffrey Anderson


Ellen n’avait pas été très longue pour m’ouvrir la porte. Je ne me fis pas prier pour rentrer. J’avais pris mon temps pour me décider de me confronter à mon ex petite amie. Mais maintenant que j’étais face à elle, j’étais impatient d’avoir la réponse à ma question. J’écoutais tout de mêmes Ellen me proposait un verre, avant d’être tout de suite aussi clair que possible. Je n’étais pas là pour une seule particule de réconciliation. Encore moins depuis que j’avais la quasi-certitude que j’étais le père de son fils. Je ne comprenais pas comment, elle avait pu me cacher une chose pareille. Surtout qu’apprendre qu’elle avait tourné aussi facilement la page alors que moi, je me morfondais n’avait qu’accentuer ma rancœur envers elle et sa décision de rompre. Une rupture survenue du jour au lendemain sans que je ne le voie, venir une seule seconde à l’avance. À croire, qu’elle cherchait à ce que je la déteste.

Je lui posais immédiatement ma question. Je n’avais pas le temps pour les politesses ou pour boire un verre. Ellen décidait de faire l’ignorante. « Ah, tu ne vois pas de quoi, je parle ? Vraiment ? Y a pas un truc, que j’avais le droit de savoir et qui me concerne directement ? Mais je serais également ravie de savoir quel autre mensonge, tu m’as servi ? » Je ne savais pas vraiment si je ressentais vraiment de la colère, de l’agacement, du dégoût, de la déception ou toutes autres choses. Une chose était claire, je ressentais énormément d’incompréhension. Qu’est-ce qui justifier qu’elle ne m’informe pas que j’étais le père de son fils ? Qu’elle choisisse d’attribuer ce rôle à un autre homme ? Qui plus est, à un toxicomane rencontrait en centre de désintoxication, ce mec valait vraiment mieux que moi ? Je m’adossais dans l’encadrement de la porte, les bras croisés sur mon torse attendant des explications...


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Mer 10 Mai - 13:05



     
    Jeff & Ellen
   Tu veux parler .... alors parlons.

P
rendre Jeff pour un imbécile à l'heure actuel n'était probablement pas ma meilleure idée. Feindre l'incompréhension non plus. Il savait. Je pouvais clairement le lire dans ses yeux et ce n'était pas la seule chose que je pouvais lire dans son regard. J'ignorais comment, mais la vérité était arrivée jusqu'à lui et il avait compris que je lui mentais à propos de notre enfant. Il ne le disait pas clairement attendant surement que j'ai l'honnêteté de le lui avouer. Je posais alors le verre de vin que j'avais entre les mains le plus calmement possible avant de m'avancer de quelques pas vers lui et de m'adossais au mur en face de lui. Je gardais une certaine distance, comme il me l'avait fait comprendre, le temps n'étant pas à la réconciliation.

J'observais mes pieds, remuant nerveusement mes doigts, évitant d'aller croiser son regard qui n'aurait que pour but de me faire prendre conscience de la tombe qu'il était entrain de creuser pour moi dans son esprit. "J'ai essayé de te le dire, à plusieurs reprise, à l'instant même où je l'ai appris." Je levais alors les épaules et le regard sans savoir comment expliquer la raison qui m'avait poussé à ne pas le faire. "Faut croire que j'ai manqué de courage et que j'ai laissais mes peurs décider pour moi. Je croyais savoir ce que tu penserais d'avoir un enfant, que c'était juste impensable pour toi et moi je n'avais plus aucune certitude sur ce que je voulais." Je posais enfin mon regard vers le siens, prenant le temps d'essayer de le décrypter en vain. "Au début j'avais juste l'intention de ne rien te dire, d'attendre de savoir ce que j'avais l'intention de faire. Si j'avais mis un terme à cette grossesse, j'aurais rien eu besoin de te dire, j'aurais juste eu à faire comme si de rien n'était, ça aurait tout simplifié. Mais j'ai pas pu y mettre un terme, malgré les incertitudes et les peurs, je me suis juste prise à cette idée d'être maman. Je pensais pouvoir te le dire à ce moment là, c'était l'idée, mais il y'a des choses qui ont fait que j'en suis arrivé à te mentir et j'en suis désolé". Le regard dans le vide, je me repassais cette période à l'esprit presque mécaniquement. Tout paraissait si frais dans mon esprit et pourtant plusieurs mois s'était écoulé depuis.



.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 336 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Sanaa & Jaimie - Noellyne - Matthew - Sanaa
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Jeu 18 Mai - 15:16

Tu veux parler ... alors parlons !
Ellen Braden & Jeffrey Anderson


Je m’étais rendu chez Ellen avec un seul et unique objectif qu’elle me dit enfin la vérité sur Tobias. Certes je ne serais jamais le père idéal, mais s’il était réellement mon fils, j’avais le droit de la savoir. Mais apparemment, mon ex petite amie n’avait pas le même avis. Elle avait décidé de m’évincer de sa vie en pensant que je ne connaîtrais jamais la vérité. Ellen faisait semblant de ne pas savoir de quoi, je parlais. Ce qui avait vraiment le don de m’énerver, elle me prenait vraiment pour un con. J’allais vite perdre patience et mon sang-froid avec. Je n’appréciais pas qu’on me prenne pour un idiot et encore moins que l’on me mente. surtout quand ça concernait un sujet aussi important que celui-ci. Ellen s’avançait vers moi et s’adossait au mur. Elle était nerveuse, je la connaissais assez pour le remarquer et c’était assez perceptible. Mais ce n’était pas mon problème, il fallait qu’elle assume ses choix.

Je l’écoutais silencieuse les bras croisés sur mon torse. Je ne la lâchais pas du regard, mon visage était fermé. Je la laissais tout ce qu’elle avait à dire. J’étais curieux de connaître ses excuses. Ce qui justifiait qu’elle m'ait menti. « Tu penses me connaître. Savoir ce que je veux ou pas, mais tu te trompes. Tu n’en aucune idée... Même si tu avais décidé d'interrompre ta grossesse, j'avais le droit de savoir... Je pense que c’est plus que de la peur qui a fait en sorte tu me le caches... Tu aurais pu me répondre sincèrement quand je t’ai demandé si j’étais le père... Non ! Tu as préféré raconter des mensonges et t’inventant une histoire avec un autre mec … Est-ce que lui aussi, il a vraiment existé où c’est aussi un autre mensonge ? » J’avais parlé d’une façon à la fois sèche et froide, mais en gardant mon calme. Je n’avais pas bougé de ma place initiale. Pour être la réponse à la dernière question m’importait peu. J’en avais rien à faire. « Donc si je comprends bien. Tu n’as pas de vraie raison de me l’avoir caché ? à part que c’est ma faute, puisque j’ai dit que je ne voulais pas d’enfant . » Pour un mec qui veut pas d’enfant, il se retrouvait avec deux fils qui ignoraient leur lien de parenté avec lui. Mais ça allait très bientôt changer. Puisque finalement, je n’étais pas le mec qu’Ellen et Sanaa pensent que je suis.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Sam 8 Juil - 16:30



     
    Jeff & Ellen
   Tu veux parler .... alors parlons.

J
'étais assez doué pour faire les choses de travers. Je n'avais pas besoin de chercher bien loin pour m'en rendre compte. Dès que les choses devenaient un peu trop compliqué pour moi, les chances que je merde augmentait considérablement.  La plupart du temps je m'en rendait compte  après avoir merdé quand les conséquences me retombait au visage, mais parfois comme maintenant, je n'avais pas besoin d'attendre les conséquence pour comprendre que j'avait foiré au plus haut point. J'en avait eu conscience à chaque fois que j'avais pris mes décisions.

L'heure était à l'honnêteté à présent. Jeffrey connaissait la vérité. Je ne savais pas comment il l'avait découvert et j'aurais le temps de m'en préoccuper après, mais il savait la vérité et je ne pouvais plus reculer, mentir ne servait plus à rien et ça ne faisait qu'ajouter à sa colère envers moi. Il l'était déjà bien assez comme ça. J'avais donc pris la décision de lui faire part des raisons qui m'avait poussé à en arrivé là et il avait écouter , le regard fixé dans ma direction. C'était à mon tour de l'écouter silencieusement, de savoir ce qu'il avait à en dire et c'était loin de m'aider à me sentir mieux bien au contraire. J'assumais mes actes, mais ça ne voulait pas dire que je n'avais pas de regret ou que je n'avais pas conscience de ma faute et du sentiments de honte que ça provoquait en moi. Il avait raison, de l'un ou l'autre des manière, il avait le droit de savoir et je ne lui avait rien dit. "C'est vrai. Tu étais en droit de le savoir et je ne te ment pas quand je te dis que j'ai essayé, y compris quand tu me l'as demandé. Du moins, je me suis dis que c'était l'occasion d'essayer. Mais je crois que c'était plus facile à gérer émotionnellement de te mentir et de te le cacher, que d'affronter la vérité , du moins ce que je pensais être la vérité à ce moment là. Tu penses que je ne te connais pas et peut-être que.. peut-être que tu as raison, peut-être que je me suis fourvoyé sur toi. Si tu as ton propre point de vue à ce sujet, je suis prête à l'entendre.  Mais une chose est sur, ce mensonge que je t'ai dis, que j'ai inventé en tout point, ce n'est pas seulement parce que je pensais que tu ne voulais pas d'enfant." Je l'observais longuement. Ma voix était pleine d'émotion et d'angoisse, mais une partie de moi était finalement soulagé qu'il sache aussi compliquer seront les choses qui s'en suivront, j'avais un poids en moins sur les épaules.
.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 336 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic J’interprète également : le vieux Derek N. Turner & la sexy Faith N. Mills


RP : Sanaa & Jaimie - Noellyne - Matthew - Sanaa
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   Dim 23 Juil - 11:08

Tu veux parler ... alors parlons !
Ellen Braden & Jeffrey Anderson


Ma colère se traduisait par un visage fermé et un ton autant sec que froid. Et encore, je me contenais pour ne pas perdre mon sang-froid. Mélangé à la colère, je ressentais de la déception. Ellen m’avait énormément déçu sur ce coup-là. Je n’aurai jamais pensé qu’un jour, elle me cache quelque chose d’aussi énorme. Je restais fixe comme un piqué les bras croisés. « Ouais, j’avais le droit de savoir et tu ne l’as pas percuté plus tôt… Tu aurais dû plus essayer. Ça t’aurait moins fatigué qu’entretenir le mensonge et contre dire certaines personnes. Ah oui émotionnellement, c’était plus simple ? Parce que tu te sentais bien dans ton mensonge et maintenant aussi ? … J’ai raison, tu ne me connais pas… » Je marquais une pause avant de reprendre. « Il est trop tard maintenant pour me demander mon point de vue… Mais je suis curieux de savoir quoi d’autre en dehors que je ne veux pas d’enfant t’a poussé à mentir ? » Je pense, que, quoi qu’elle puisse me dire, rien ne justifierait son mensonge. D’autant plus qu’elle avait bien plus d’une occasion pour m’avouer la vérité. Je l’avais finalement découvert par hasard. Je pense que si Sanaa n’avait pas été trahie par son moniteur cardiaque. Je l’aurais su d’une autre manière tôt ou tard. J’aurais tellement préféré que la vérité vienne d’Ellen. Mais apparemment, je l’avais porté trop haut dans mon estime. « Tu sais quoi, tu as voulu te débrouiller toute seule avec le gamin… Tu vas donc continuer comme ça… Mais je vais prendre en charge les frais médicaux… » C’était certainement de moi qu’il tenait ses soucis de santé, vu toutes les merdes que j’ai pu consommer et que je consomme toujours. Bon Ellen n’était pas clean non pendant des années, mais pas autant que moi.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu veux parler ... alors parlons | Jeffrey & Ellen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je veux parler a des forestiers de blida SVP
» Cohabitation de Ferby et Luti pas gagné (résolu) !
» Je les veux toutes, alors...
» Je veux remplir mon ipod nano !!!
» Apprendre a parler avec "Mirror Mate"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Bye Bye :: Corbeille :: Closed topics :: 2017 :: Topics-