Partagez | 
 

 Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Enaira et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 16/03/2017 sur California Dream. J'ai posté : 32 messages. J'ai choisi : Lily Collins comme célébrité et je dois mon avatar à : Chaussette. .
Coucou moi c'est : Wendy Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : hétérosexuelle. J'ai : un fils, Lucas, 6 ans. J'ai trouvé un job, je suis : photographe.


MessageSujet: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 9:38

© blend - Tumblr


Wendy Dawson

25 ans - Bloody Mary - Célibataire -  ft. Lily Collins





Carte d'identité:
"Pourquoi tombons-nous?"

Hé oh ! Tu sais comment je m’appelle ? Mon nom est
Dawson
et mon prénom est
Wendy.
Tu aimerais en savoir plus sur moi ? Alors continue à lire. Je suis née en
1991
le
3 août
à
Los Angeles, Californie/Etats-Unis
, j’ai
25
ans. Je suis de nationalité
Américaine.
J’adoooore les
hommes
, je suis donc
hétérosexuelle
et je suis
célibataire.
J'étudie/Je travaille en tant que
métier/étude
. Ma passion est
la photographie
, j'adore réellement ça. Cela fait
25 ans
que je suis dans cette ville. J'ai choisie
Lily Collins
parce que
pourquoi pas ?
Anecdotes & faits divers:
"Pour mieux apprendre à nous relever."

Wendy aime se dépenser physiquement. Contrecoup de son accident, c'est une manière pour elle de se prouver que son corps lui appartient et qu'elle en est le seul et unique maître - même si parfois, il ose encore lui jouer des tours. Elle pratique le yoga, le fitness, un peu de running - son état physique ne lui permettant pas de pratiquer la chose excessivement - et la natation. • Elle a encore de nombreuses séances de kinésithérapie afin de stabiliser son état. Bien que les choses s'améliorent toujours plus chaque jour, c'est une chose à laquelle elle se raccroche, sachant qu'elle peut discuter librement avec son soignant de ce qui lui est arrivé et des petits incidents qu'elle rencontre encore dans la vie quotidienne. • Ses cheveux sont un peu sa manière d'exprimer son état psychologique. Plus ils sont foncés, plus elle se sent mal. Ces derniers temps, elle aime porter des mèches châtain, comme un renouveau dans sa vie. • Durant un an, elle a quitté Los Angeles dans le but de se reconstruire. Elle a ainsi découvert la méditation et une autre manière d'aborder la vie et ses petits soucis. Elle s'est retirée dans un centre de soin de Virginie avec son fils, Lucas. • Si elle a beaucoup déconné dans ses jeunes années, elle est aujourd'hui une jeune femme calme et posée en quête d'assurance et d'un but précis dans la vie. Elle oscille encore entre travailler pour de bon ou reprendre des études. • Elle aime se rendre à un groupe de parole sur les dangers de l'alcool au volant pour témoigner, raconter son histoire et son combat. Bénévole pour une association, il n'est pas rare qu'elle fasse des interventions de prévention dans les collèges et lycée, n'hésitant pas à ressortir son fauteuil roulant pour cette occasion afin d'essayer de faire entendre à tous les dangers de la chose. • Quand elle angoisse, elle a tendance à se ronger les ongles. Elle essaie d'arrêter mais, que voulez-vous, un tic est un tic, difficile de s'en débarrasser. • Question alimentation, elle a eut une lourde période d'anorexie après son accident, symptôme de sa dépression post-traumatique. Elle a résolu ce souci durant sa cure en Virginie mais les médecins ont souligné qu'elle pourrait replonger pour décompenser une nouvelle phase de dépression. • Elle ne sort jamais nul part sans son appareil photo. Elle sait que ce n'est pas réellement un métier et qu'il est très dur d'en vivre mais elle ne peut s'empêcher d'immortaliser les moments vécus. Ses modèles préférés sont les enfants, ses nièces et son fils en première ligne.




Le caractère de mon personnage :

Un mental d'acier. Un détermination farouche. Voilà les premiers traits de caractère marquants chez Wendy. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient, quand elle se bat pour quelque chose, elle gagne. A l'image de sa longue rééducation, elle n'a jamais baissé les bras et a toujours su se relever après ses échecs pour réessayer dans un seul but : y arriver. Les épreuves de la vie ont fait d'elle une battante, une militante, un véritable lion dans les joutes verbales. Entière, elle n'ira pas par quatre chemin avant d'exprimer ce qu'elle pense, se montrant franche et honnête avec tous, quitte à jeter à la figure des gens une vérité qu'ils ne souhaitaient pas entendre. Parce que c'est la vie. Parce que le monde est dur et qu'il faut être prêt à relever le défi qu'il nous lance.

En revanche, c'est avec les membres de sa famille qu'elle se montrera douce, apaisée. Son fils l'a rendue plus responsable, plus mature et c'est souvent avec le ton condescendant d'une mère de trente cinq ans qu'elle donne ses conseils. Son frère l'a protégée, créant en elle une fragilité qu'il est souvent le seul à percevoir mais qui est pourtant bien présente. Sous un masque de fer, le visage de la poupée de porcelaine se fendille, les doutes devenant de véritables obstacles et entraînant de lourdes incertitudes qu'elle s'efforce de cacher derrière une confiance en elle trop assumée.

Saurez-vous faire tomber le masque ?


A propos de moi:

Es ce un personnage prédéfinis ? Oui
Surnom et ton âge : Enaira/24 ans
Que penses-tu du forum ? Graphiquement, il est sympa. Attention aux coquilles grammaticales et orthographiques, dans le règlement ou le formulaire de présentation... Certaines piquent un peu les yeux...
Niveau de RPG : 13 ans de pratique, ça vous aide ?
Fréquence de connexion : 5/7 et avez-vous un multicomptes ? Non
Comment as-tu connu le forum ? Via une pub FB.
As-tu signé le règlement ? J'y vais de ce pas, chef.

Code:
[color=red]■[/color] [b]LILY COLLINS[/b] → [url=ADRESSE DE TA PRESENTATION]Wendy Dawson[/url]


© _Viviie.



_________________
"Try again, fail again. Fail better."


Dernière édition par Wendy Dawson le Jeu 16 Mar - 11:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Enaira et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 16/03/2017 sur California Dream. J'ai posté : 32 messages. J'ai choisi : Lily Collins comme célébrité et je dois mon avatar à : Chaussette. .
Coucou moi c'est : Wendy Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : hétérosexuelle. J'ai : un fils, Lucas, 6 ans. J'ai trouvé un job, je suis : photographe.


MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 9:38

© blend - Tumblr


Once upon a time

Life is unfair

27 juin 2009 – Venice High School


Radieuse. A la demande de sa mère, elle exécuta un dernier tour sur elle-même, faisant virevolter le tissu léger d’un vert émeraude profond qui allait merveilleusement à la jeune adolescente. Puis, l’une et l’autre se prirent dans les bras, se laissant aller à une dernière embrassade avant qu’un ultime coup de klaxon ne fasse entendre à Wendy que ses amis l’attendaient pour le bal de fin d’année. Déposant une dernière fois ses lèvres sur la joue de sa mère avant de tourner les talons dans ses escarpins et de filer à l’extérieur. Les filles lâchèrent des petits cris avant d’apprécier longuement la beauté de la robe de leur amie. Parfois, elle se réjouissait d’avoir une mère mannequin et des facilités pour obtenir une pièce griffée par un grand couturier français. Puis, elle se joignit à ses amies dans la voiture et, ensemble, elles prirent la direction du lycée pour la dernière fois.

Quelques heures plus tôt, ce fut en toge qu’elle avait reçu son diplôme assurant son avenir à l’université. Elle avait choisi d’étudier les sciences, préférant garder la photographie comme passion, se disant qu’elle pourrait toujours se professionnaliser à l’avenir si cela venait à marcher pour elle dans ce sens. Et puis, les élèves étaient rentrés se préparer pour la grande soirée en leur honneur. Ce soir, la reine du lycée serait élue tout comme le Roi et Wendy savait qu’elle avait toutes ses chances. Sa popularité avait augmenté avec son engagement dans le journal de l’établissement et les divers autres pour des photographies. Et son charmant minois n’était pas non plus passé inaperçu, bien qu’elle ne ressemblât pas aux autres bimbos qui seraient ses concurrentes directes.

Le champagne coulait à flot, la musique était forte et les lumières s’abaissèrent sur elle quand enfin le verdict tomba. Les votes étaient allés en son sens et ce fut avec un large sourire qu’elle monta sur la scène afin de se voir couronnée devant les regards médusés et emplis de dégout de toutes les autres filles. Le Roi fut, sans surprise, le capitaine de l’équipe de football américain et ce furent ensemble qu’ils ouvrirent le bal. Ce qu’elle ignorait, en revanche, c’est que lui était de mèche avec les vipères qui ne cherchaient qu’à la mordre et qu’il ne tarda pas à le faire voir…

-------------------

« J’me sens pas hyper bien… » Le monde entier semblait vaciller tandis que, difficilement, elle se fraya un couloir vers l’extérieur de la large salle, titubant dans les couloirs avant de se raccrocher à des casiers. Josh, le Roi de la soirée, l’avait suivie. Le regard fiévreux, il semblait possédé par l’alcool qui circulait dans ses veines. « Eh, ça va ? » Wendy le regarda sans le voir. Depuis quand s’attardait-il sur elle et cherchait-il à prendre soin d’elle, lui qui ne lui avait accordé que peu d’importance jusque-là ? Il prit son visage entre ses mains, caressant ses joues de ses pouces alors que la brunette sentait son esprit partir. Elle l’entendit murmurer quelque chose et ce fut le black-out complet. Quand elle émergea, elle se trouvait dans une chambre. Une chambre qu’elle ne connaissait pas. Et elle n’était pas seule. Autour d’elle, plusieurs membres de l’équipe de football américain et des cheerleaders. Ce qui s’était passé, elle n’en avait pas la moindre idée et, au fond d’elle, elle ne voulait pas savoir. Seuls ses sous-vêtements manquant à l’appel la renseignèrent sur le genre de soirée qu’elle venait de passer et elle prit la fuite sans demander son reste, rentrant pieds nus jusqu’à chez elle, pleurant encore et encore. Chez elle, elle ne parla nullement de cet incident à ses parents, trop honteuse pour leur avouer qu’elle avait fini dans un état tellement déplorable qu’elle ne savait pas même ce qu’elle avait fait ni avec qui.

***

14 novembre 2009 – Dawson’s House, ABBOTT KINNEY BOULEVARD


« Je suis désolée… Je suis vraiment désolée… » Les larmes coulaient sur ses joues sans qu’elle ne semble plus capable de les arrêter. Assise dans le fauteuil du salon, elle faisait face à ses parents et venait de leur annoncer ce terrible secret qu’elle portait tel un fardeau depuis plusieurs mois. Wendy était enceinte. Elle allait entamer son cinquième mois de grossesse et avait réussi à dissimuler ce problème de taille sous des sweats et des T-Shirt lose. Mais pareille nouvelle ne pouvait demeurer secrète plus longtemps car, un jour, elle devrait expliquer à ses parents pourquoi un médecin les appelle de la maternité ou bien pourquoi elle rentrait à la maison avec un nouveau-né sous le bras. Quand elle avait fait le test de grossesse, elle avait longuement prié pour qu’il soit négatif. Le karma en avait voulu autrement. Alors quand son père lui avait demandé qui était le père de cet enfant et qu’elle n’avait pu que le regarder avec terreur et en étant complètement perdue, la honte l’avait saisie de nouveau à la gorge car elle avait compris que tout remontait à la nuit de son bal de promotion.

Ava demeurait silencieuse, dévisageant sa fille avec les yeux écarquillés alors que la brunette cherchait du soutien dans les yeux de ses géniteurs. Peut-être aurait-elle du l’annoncer à Logan auparavant pour qu’il puisse la soutenir, lui tenir la main pendant qu’elle leur montrerait ce ventre arrondi qu’elle n’expliquait qu’à moitié. Finalement, ce fut monsieur Dawson qui réagit le premier, lâchant un profond soupir avant de se lever. « Papa… S’il te plaît… » Elle avait peur. Elle était terrorisée. Alors quand il s’avança vers elle, songeant un instant qu’il puisse vouloir la frapper, elle se leva à son tour, lui faisant face. Mais alors qu’elle s’attendait au pire, il la prit dans ses bras, caressant sa tête avec douceur. « Jamais je n’aurais pu imaginer pareille chose… Mais tu demeures notre fille et pour cela, nous allons te soutenir, ma puce. Tout est fini, tu n’es plus seule. » Et alors que les mots venaient l’apaiser doucement, elle pleura de plus belle, sentant sa mère rejoindre leur étreinte. Oui, elle était leur fille et pour elle, ils feraient tout, elle n’en doutait plus. Le jour suivant, ce fut Ava qui emmena Wendy réaliser son échographie, révélant le sexe de ce futur bébé. Un petit garçon.

***

25 décembre 2009 – Dawson’s House, ABBOTT KINNEY BOULEVARD


« Tiens, regarde… On peut le mettre comme ça sinon. » Le rire de Gabrielle quand elle vit son doudou réaliser un cochon pendu dans le sapin ne put que provoquer l’hilarité générale. La brunette sourit, caressant son ventre rond et adressant un regard pétillant à son frère qui se plaisait à voir Wendy jouer avec sa fille. Dans le fond, c’était une manière pour elle de s’assurer qu’elle avait bien la fibre maternelle et cela la changeait du fait qu’elle restait enfermée presque constamment chez ses parents dans le but de cacher ces formes qui pouvaient choquer le voisinage autant que les connaissances de la jeune fille.

Quand elle l’avait annoncé à Logan, elle avait cru qu’il serait plus déçu encore que n’avaient pu le paraître ses parents. Mais non. En grand frère adorable et protecteur qu’il avait toujours été, il lui avait assuré son soutien, à son tour. Après tout, il ne faisait que lui rendre l’ascenseur, elle qui était restée auprès de lui quand Moïra avait pris ses clics et ses clacs sans grandes explications. Alors il avait commencé à réconforter sa petite sœur, à lui montrer les joies et les peines d’être parent. Ce fut certainement les mois durant lesquels ils furent plus proches qu’ils ne l’avaient jamais été et ce Noël 2009 était le plus beau qu’ils avaient pu vivre jusque-là, tous ensemble.

Laissant Gaby jouer seule, elle se réinstalla sur la chaise, aux côtés de Logan. Leurs parents étaient occupés aux fourneaux et voilà qu’ils se retrouvaient seuls, libres de discuter et d’échanger librement sur divers choses et d’autres. Et ce fut notamment l’occasion pour Wendy de se livrer sur cette soirée passée lors du bal de fin d’année. Il n’y avait pas d’excuses à chercher ni de coupable à chercher. La mémoire ne lui revenait pas et bien qu’elle évoquât avec lui la possibilité qu’elle ait été droguée, elle ne souhaitait pas obtenir toutes les réponses possibles. Elle souhaitait simplement partager ce fardeau qui lui pesait avant d’arriver à la conclusion que cet enfant, bien qu’à moitié indésiré, serait aimé par sa mère, ses grands-parents et son oncle. C’était tout ce qui importait aux yeux de la jeune fille. Ses études, elle pourrait les reprendre l’année suivante, ce n’était qu’une année de repos, de répit. Une année sabbatique forcée mais pas désagréable.

***

17 mars 2010 – Venice Hospital


« Encore un effort, mademoiselle ! » Agrippant la main de sa mère comme une forcenée, Wendy retint de nouvelles larmes, se contentant de pousser une dernière fois en lâchant un râle tant agacé que pris par la douleur. Et finalement, la délivrance. L’air sembla pénétrer ses poumons d’un seul coup tandis qu’elle laissa sa tête se reposer en arrière. Ses plaintes et injures furent alors remplacées par les hurlement d’un nourrisson qui venait à son tour de prendre une profonde inspiration. Sa toute première dans ce monde. Essoufflée, le visage rougi par l’effort, elle se redressa malgré tout pour voir ce petit être dans les mains de la sage-femme qui le lui présenta rapidement avant de l’emmener au loin. Sans s’en rendre compte, la jeune femme relâcha sa prise sur les doigts de sa mère qui déposa un tendre baiser sur son front. « Je suis si fière de toi. » La jeune étudiante lui rendit son sourire, touchée par les larmes naissantes dans les yeux de sa génitrice qui venait de devenir grand-mère pour la seconde fois de sa vie.

On lui laissa l’occasion de se laver après quoi, elle put rejoindre sa chambre dans laquelle on ne tarda pas à lui mener son enfant. Son fils. Quand on lui demanda le prénom pour pouvoir l’ajouter au petit bracelet qu’il portait à son bras, elle n’hésita pas longtemps, ayant longuement réfléchi à la question. « Lucas. » L’infirmière sourit avant de lui déposer le précieux petit-être dans les bras. Il ne fallut pas longtemps pour que le reste de la famille Dawson fasse son entrée dans la chambre et, un à un, ils prirent l’enfant dans leurs bras, le dorlotant, le berçant. Alors Wendy sut dès lors qu’elle n’avait pas mal agi et elle commença à se pardonner elle-même et à effacer cette honte qui été née en elle dès lors qu’elle avait découvert sa grossesse.

***

22 janvier 2011 – Abott Kinney Boulevard


« Wendy ? Tu pourras t’occuper de la table numéro 11 après, s’il te plaît ? Il paraît qu’ils te connaissent… » Elle haussa les sourcils, essuyant ses mains sur le petit tablier griffé du logo du restaurant. D’un regard, son sang ne fit qu’un tour. Ils étaient tous là. Comme une réunion des anciens du lycée, ils s’étaient donné rendez-vous dans ce restaurant pour partager leurs évolutions respectives et asseoir un peu plus leur popularité de sportifs de la ville. Ou alors, ils s’accrochaient à ce qui leur restait pour mieux vivre leur descente aux enfers. Dans le fond, aucun d’entre eux n’avait vraiment changé. La brunette poussa un soupir avant de s’avancer vers la table. « Bonjour. Vous avez fait votre choix ? » « Ca alors.. Wendy Dawson ! Ça fait tellement longtemps… T’as pas changé d’un poil ! » Dévisageant la sulfureuse blonde outrageusement maquillée, Wendy lui adressa un regard en coin avant de placer ce sourire faux sur ses lèvres. « Ça ne fait qu’un an et demi, Grace… Rien d’incroyable là-dedans… La dernière fois qu’on s’est vues, je crois que c’est le jour où tu as pleuré en prétextant que je t’avais volé ta couronne… » Quelques ricanements se firent entendre, assassinés par le regard glacial de celle qui avait été à tous leur grande impératrice. « Comme quoi j’ai eu de la chance… J’aurais eu grande peine à rester sérieuse dans ce quartier paumé… » «  Pour ça que tu y reviens t’assurer que tes toutous demeurent obéissants ? » Ca avait toujours été ainsi, durant leurs jeunes années. La rebellion de Wendy était forte, bruyante et spectaculaire alors que Grace s’essayait encore et toujours à la rabaisser publiquement, faisant face à une verve tranchante et trop réactive pour elle.

« Cause toujours… Tu sais, on a un tas de photos de toi, de notre soirée de bal de fin d’année… J’suis sûre que t’aimerais y jeter un coup d’œil. » « Grace… Ca suffit… Contente toi de commander. » Le regard de Wendy glissa jusqu’au jeune homme qui avait été roi à ses côtés lors de la fameuse soirée. Josh croisa le sien avant de le baisser, se contentant d’adresser sa commande, bien vite imité par le reste de la table. Après cela, Wendy refila la table à sa collègue, inutile de subir ce genre d’attaques plus longtemps, se contentant de passer la soirée à s’occuper des tâches qu’elle avait à faire et ce fut dans un long soupir de soulagement qu’elle les observa partir.

A la fin de son service, elle fut plus que surprise de voir Josh descendre de sa voiture. « Je te ramène ? » Aurait-elle dû se méfier ? D’un regard, elle fit signe à sa collègue que tout irait bien avant de monter sans rien dire dans la voiture du jeune homme. Il démarra et commença à rouler dans le silence. Ce ne fut qu’après plusieurs minutes qu’il se décida à rompre le silence. « Elle ment. Elle n’a pas de photos de la soirée. » Wendy hocha la tête mais ne put s’empêcher de se montrer soulagée. De plomb, le silence retomba dans l’habitacle, laissant la voiture filer de nouveau sur plusieurs centaines de mètres. « Tu sais… Par rapport à ce soir là… » « Je ne suis pas sûre de vouloir en parler… » « Mais moi, il faut que je le fasse, Wendy… Je ne savais pas, je te jure… Grace m’a tendu un verre en me disant que c’était le tien, ce n’est qu’après coup, quand tu t’es évanouie dans le couloir qu’elle est arrivée en disant qu’elle avait mis de l’ecstasy dedans… J’ai paniqué, j’ai voulu appeler les pompiers mais elle m’a dit que tu l’avais mérité… Quand les mecs ont vu ton état et qu’elle leur a suggéré de t’emmener à l’after, j’ai pas pu les en empêcher… j’ai juste essayé de veiller sur toi… » « C’est marrant, j’me souviens pas de cette partie-là… En fait, je me souviens de rien… » Il la dévisagea comme s’il la voyait pour la première fois avant de poursuivre le trajet en silence. Ses parents n’habitaient pas loin et elle fut bientôt devant leur maison. Posant la main sur la poignée, prête à sortir, il posa avec douceur son autre main sur la sienne. « Je te jure que j’ai veillé sur toi, Wendy… J’comprenais que Grace soit enragée mais de là à te plonger dans une soirée digne d’une orgie, j’ai trouvé ça abusé… Sauf que c’est toi qui a fini par me sauter dessus… J’pensais que t’avais émergé… Tu m’disais que c’était ce que devaient faire un roi et une reine du lycée et d’autres conneries… Merde, Wendy, j’suis qu’un mec, j’avais bu alors oui, j’ai couché avec toi ce soir-là… Et après, on s’est endormis ensemble, c’est tout. » Elle le regarda avec sérieux, essayant de voir au plus profond de lui s’il disait la vérité et ce qu’elle y lut lui fit monter les larmes aux yeux. Josh était le père de Lucas, c’était une certitude mais seulement… Pouvait-elle le lui dire quand tous pensaient que sa mère avait eu un nouvel enfant ? « Désolée… Je… j’ai jamais su ce qu’il s’était passé et je croyais que… » Devant l’air effaré de Josh, elle comprit qu’il savait ce qu’elle voulait dire. Oui, elle pensait avoir été violée, manipulée… Ce flash, elle ne s’en rappelait pas, englouti dans la brume comme il l’était. « Ecoute… Si c’est ça que tu veux entendre, je te pardonne. Je sais que ce n’était pas de ta faute… Maintenant… C’était il y a un moment et… Il faut qu’on tourne la page, okay ? … Merci de m’avoir ramenée… » Elle ouvrit la portière et sortit. « Wendy ? » Ses yeux noisettes croisèrent les siens. « Si tu le veux bien… On pourra parler de tout ça autour d’un verre ? Je te dois au moins ça. » Elle hocha la tête en souriant tout simplement avant de claquer la porte. Le moteur eut un vrombissement, emmenant la voiture au loin.

***

7 septembre 2013 – Autoroute périphérique de LA.


« Je suis… QUOI ? » Le regard de Josh était incendiaire et déjà, Wendy regrettait d’avoir fait une telle révélation dans des circonstances telles que celles-ci. Ils rentraient d’une énième soirée et étaient tous deux éméchés. Et, sans trop savoir pourquoi, ce fut à ce moment que la brunette lui annonça qu’il était le père biologique de son fils, Lucas.

Peu de temps après s’être retrouvés, Josh et Wendy se sont refréquentés de plus en plus régulièrement avant de se remettre en couple. Seule Wendy savait que le jeune homme était le père de son fils. Ayant lâché définitivement ses études pour travailler à temps plein en tant que serveuse, elle avait fini par emménager avec son petit ami pour vivre comme un couple. Lui annoncer que Lucas était son fils fut déjà dur pour Josh à assimiler. Mais ajouter à cela qu’il était également son enfant, à lui, c’était un peu beaucoup pour le jeune homme.

« Calme toi, Josh… » « Que je me calme ? Mais tu te fous de moi ? Tu te rends compte de ce que tu me balances ? » Elle se mordit la lèvre inférieure, consciente, en effet, que le scoop était un peu dur et qu’il aurait mieux valu lui annoncer la nouvelle dans un lieu calme et pas sur une route où ils étaient lancés à plus de 120 km/h. « Putain… Mais t’es pas sérieuse, c’est pas possible ! » « Josh… » Elle ne sut guère pas quoi commencer et, de toutes manières, elle n’eut pas le temps de quoi que ce soit d’autre. Elle ne sut trop ce qu’il se passa, mais la voiture heurta la barrière qui se trouvait sur le côté, propulsant le véhicule dans un tête à queue. Elle cria le prénom de Josh une dernière fois avant que la voiture ne franchisse la barrière, s’envolant dans le ciel. Elle vécut le premier tonneau en hurlant, sentant une terrible douleur lui parcourir le dos. Puis, tout devint noir.

---------------

Elle flottait dans un brouillard terrible. Etait-elle morte ? La question méritait d’être posée. Les yeux entrouverts, elle respirait avec difficulté. Sa vue était brouillée et elle ne vit pas les visages, tout comme leurs voix étaient masquées, comme si elle se trouvait dans un aquarium. Elle murmura alors le prénom de Josh avant de retomber dans un profond sommeil.

***

19 septembre 2013 – Venice Hospital


Paraplégie. Le diagnostic était tombé dès son réveil et elle regardait ses jambes avec une tristesse amère. Des larmes, elle en avait versé suffisamment et semblait avoir dépassé ce stade. L’accident aurait pu lui être fatal au lieu de quoi, elle avait eu deux vertèbres fracturées, abimant de ce fait sa moëlle épinière sans pour autant la sectionner nette. Les médecins, quoique prudents, essayaient de positiver et de lui faire entendre qu’elle remarcherait peut-être un jour. Enfin, ils répétaient cela après lui avoir dit encore et encore que la rééducation serait longue et douloureuse.

Installée dans son fauteuil roulant, on lui demanda une dernière fois si elle était sûre de ne pas vouloir revoir Josh. Mais non. Elle lui avait caché la vérité durant des années pour que, le jour où elle osait enfin la lui révéler, il ne perde la mémoire. Alors elle avait fait le choix difficile de le laisser se reconstruire seul, de son côté, avec sa famille. Comment pourrait-il seulement encore aimer une fille incapable de marcher ? Ava la poussa jusque dans l’ascenseur, essayant de lui remonter le moral en lui faisant la liste de toutes ces choses qui pouvaient lui plaire et qui l’attendaient fraîchement à la maison. Mais rien ne pouvait lui redonner le sourire et ce fut lorsque son fils l’observa d’un drôle d’air qu’elle sut que rien ne serait plus jamais comme avant. Ses parents lui avaient laissé leur chambre, seule pièce à coucher disponible au rez-de-chaussée. Misérable. Elle se sentait terriblement misérable et le soir, seule dans son lit, elle pleurait silencieusement de cette situation pitoyable dont elle se sentait responsable.

***

22 octobre 2013 – Dawson’s House, ABBOTT KINNEY BOULEVARD


« Je n’aurais plus à bouger. On prendrait soin de moi et de nombreux témoignages soulignent que cette méthode est très efficace, qu’elle est presque miraculeuse… Je ne vais pas rester là à me rendre… Non, à vous forcer à m’emmener chez le kiné tous les jours, chez le neurologue une fois par mois… Je ne veux pas… Je ne veux plus être un fardeau pour vous… » Elle baissa le regard, honteuse de cette fin de phrase mais bien consciente de la situation qui ne devait êter amusante pour personne. Depuis qu’elle était sortie de l’hôpital, elle avait eu la fâcheuse impression que ses parents lui avaient dévoué leur vie toute entière, la ramenant près de 15 ans en arrière. Et ça lui déplaisait grandement. Alors durant son temps libre, elle avait fait des recherches sur le net, essayant de trouver une clinique, une maison médicale qui pourrait l’accueillir. Et elle avait fini par trouver une clinique d’aspect tranquille et reposant qu’elle avait rapidement contacté, réservant une place pour elle et pour Lucas et demandant de la documentation. Elle était majeure et n’avait pas besoin de l’accord de ses parents, non. Mais elle voulait leur consentement, leur bénédiction, qu’ils approuvent cette décision.

Un silence de plomb retomba dans le salon tandis qu’elle faisait face à ses géniteurs. Ava l’observait d’un air interdit. Dans son regard, Wendy sut que l’idée ne l’enchantait guère, mais elle put également lire le soutien d’une mère respectueuse envers le combat de sa fille. Monsieur Dawson poussa un profond soupir avant de reposer le petit prospectus qu’il tenait en main sur la table basse. « Tu as déjà pris ta décision, n’est-ce pas ? » Elle hocha simplement la tête, croisant son regard, humectant ses lèvres devant l’angoisse qu’elle sentait monter. « Ce n’est pas la porte à côté, la Virginie, tu sais… » « Papa, s’il te plaît… En un vol d’une paire d’heures, vous pourrez me rendre visite… Et sinon, il y aura toujours Skype et le téléphone… » « Alors laisse-moi simplement t’y emmener… Je veux être sûr et certain que ces gens prendront véritablement soin de ma fille chérie. » Les larmes aux yeux, elle le laissa s’avancer vers elle pour l’étreindre doucement, le remerciant gracieusement de cet effort qu’ils étaient prêts à faire pour elle.

***

7 janvier 2014 – Lahey’s Clinic, Blacksburg, Virginia


« Je crois bien que j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi déterminé… »Le respect se lisait dans le regard de Thomas Colman, jeune kinésithérapeute de la clinique. Il était celui que Wendy croisait le plus souvent dans cet endroit car elle avait deux séances avec lui par jour. Des séances épuisantes et pourtant, quand elle était sensée s’arrêter, elle continuait, poursuivant son effort. Les scanners et radios étaient de plus en plus positifs et il était clair que la moelle épinière de la jeune fille était en train de se régénérer, de tromper le sort. Les nerfs sensoriels, elle les avait conservés et avait même gagné en précision dans le toucher. Le problème demeurait moteur. Marcher, se lever… Des choses simples qui étaient aujourd’hui insurmontable. Commander à un orteil de bouger était une chose qui lui demandait un effort inconsidérable mais qu’elle parvenait malgré tout à faire, se donnant à fond pour y arriver.

Elle lui adressa un léger sourire avant de le laisser l’asseoir dans son fauteuil. « En même temps, si je veux remarcher un jour, je n’ai pas le choix. » « Alors explique moi ce qui te bloque… Parce que là, ce n’est que dans ta tête que ça se passe. » Les entretiens psychologiques n’avaient rien donné. Wendy avait fermé son esprit, essayant de faire les efforts pour son corps, comme on le lui avait demandé. Mais pour progresser, elle devait maintenant faire parler les deux aspects de son être pour les relier. « C’est… Compliqué… » « Rien ne l’est pour moi, Wendy. Tu es ici depuis deux mois maintenant et je ne te vois jamais exprimer la quelconque émotion. Celles que tu as quand ton fils est à tes côtés ne sont que factices. Alors pour une fois, sois honnête… Moi j’m’en fous mais toi, il est temps que tu te libère de ce boulet que tu te traines littéralement. » Il tira une chaise jusqu’à eux avant de se planter devant elle, la laissant simplement devant le fait accompli. « Je… J’ai du mal à me dire que je mérite encore d’être là… » Elle baissa le regard, mais devant le manque de réaction de son vis-à-vis, elle ne put que déglutir avec difficulté pour reprendre. « Ce n’était pas moi qui était au volant ce jour-là… Mais c’est de ma faute si nous avons eu cet accident. J’étais avec Josh, mon petit ami et… Le père de Lucas. Sauf qu’il l’ignorait et j’ai pensé que le moment était choisi pour le lui annoncer… Je ne sais plus trop ce qui est arrivé ensuite. Il a du perdre le contrôle de la voiture et… Et quand je me suis réveillée, j’étais à l’hôpital… J’avais les deux jambes clouées à mon lit mais lui… Lui il avait tout oublié. Sa mémoire a été atteinte durant le choc et… Il méritait largement mieux que moi… Putain, mais je sers à rien si ce n’est faire de la merde ! » Les larmes s’étaient mises à glisser le long de ses joues sans qu’elle ne puisse les contrôler, son corps étant traversé par des sanglots puissants tandis qu’elle plongeait son visage dans ses mains. Thomas s’était levé et l’étreignait, murmurant de douces paroles à son oreille, la réconfortant et l’aidant à se calmer, lui offrant un rythme régulier sur lequel elle pouvait caler sa respiration. Finalement, à genoux devant elle, il lui écarta les mains et vint caresser ses joues de ses pouces avant d’approcher son visage du sien. « Tu n’as rien fait de mal et si tu es encore en vie aujourd’hui, c’est parce que ton heure n’était pas venue. Cesse de te morfondre, Wendy. Ta vie n’est pas derrière toi mais devant. Regarde ce fils que tu as, cette chance qu’il a d’avoir encore sa maman qui aurait pu le laisser orphelin ce jour-là. Wendy, tu as 22 ans… Ne gâche pas cette vie qu’il te reste à vivre sous prétexte qu’elle a mal commencé… Tu mérites mieux, crois-moi. » Et sans qu’elle s’y attende réellement, il vint poser ses lèvres sur les siennes, l’embrassant avec douceur, lui redonnant gout à cette vie à laquelle elle n’aspirait plus.

***

13 décembre 2014 – Los Angeles International Airport


« Tontooooon ! » Lucas se mit à courir dans les bras de Logan qui l’accueillit tout comme le fit Gabrielle qui se tenait aux côtés de Micah, qui tenait elle-même la dernière née de la famille dans ses bras. Wendy ne put s’empêcher de rire devant cette scène débordante de mignonnerie. Voir cette petite famille pour la première fois en vrai avait quelque chose de plaisant, d’autant plus qu’elle se tenait sur ses deux jambes. Elle s’arrêta à quelques mètres de son frère, le laissant relever le regard vers elle pour qu’il contemple de lui-même ses progrès. Alors, aidée par une canne, elle réalisa seule les quelques mètres qui la séparait de ce membre de la famille qu’elle adorait pour finir sa course dans ses bras, l’étreignant avec tout l’amour du monde qu’elle avait pour lui. Les larmes lui montaient doucement aux yeux mais elle les ravala, se mordillant la lèvre inférieure, plantant son regard noisette dans le sien avant de le détourner pour le poser sur la jeune femme qui se tenait là. « Micah ! Comme je suis heureuse de te rencontrer en vrai ! » Elle étreignit également la jeune femme. Elle ne l’avait vue que sur l’écran de l’ordinateur et elles avaient sympathisé ainsi, chacune se trouvant à une extrémité des Etats-Unis. Au début, elle avait été un peu méfiante et surtout, elle espérait bien que Micah n’allait pas briser le cœur de Logan comme Moïra l’avait fait par le passé. Mais, les discussions se multipliant, Wendy avait fini par être conquise par l’autre jeune femme et avait pu constater le bonheur qu’elle apportait à son frère.

Se détachant d’elle, Wendy acheva les retrouvailles en se penchant doucement vers Hope, puis vers Gabrielle, prenant garde de ne pas tomber. Si elle marchait, sa démarche était encor lente et peu assurée et elle savait très bien qu’elle aurait encore du travail à faire avant de récupérer pleinement ses facultés. Une fois cela fait, elle regarda autour d’elle avant de froncer doucement les sourcils. « Je pensais que les parents seraient là également… » Après tout cela faisait plus d’un an qu’elle ne les avait pas vus. Mais à la mine gênée des deux adultes, Wendy ne put que froncer les sourcils. « Logan… Qu’est-ce qu’il se passe ? » Ce ne fut que lorsqu’ils furent tous dans la voiture qu’il lui avoua la terrible vérité. Il n’était pas son frère. Pas entièrement du moins. Ils n’avaient que leur mère en commun. Et mieux que tout, ils avaient également une sœur. Une sœur jumelle pour Logan, une demi-sœur pour Wendy. Le choc fut réel et dans un premier temps, la brunette fut heureuse de reprendre sa chambre chez ses parents histoire de tirer au clair toute cette histoire.


***


14 février 2016 – Wendy’s appartment, Abott Kiney Boulevard


« Laisse lui le temps… Tu le connais maman, il réagit toujours un peu à chaud mais il finira par revenir vers toi… Et puis avec Hope, il doit surement être très occupé… » Elle disait cela, mais en vérité, elle savait que son frère était foutrement en colère contre leur mère. Ava haussa les épaules et avec un petit sourire gêné, Wendy lui servit son thé. C’était le jour de la st Valentin et la mère et la fille avaient décidé de passer cette journée ensemble. La brunette savait que c’était rendre service à ses parents qui ne cessaient plus de se prendre le bec depuis plus d’un an et la révélation concernant les membres de toute cette famille. Wendy ne pouvait en vouloir à sa mère, tout ceci s’était produit bien avant sa naissance et elle savait que son père était bien le sien. Cela expliquait d’ailleurs certainement le fait qu’il s’était toujours montré plus laxiste avec elle qu’avec son frère aîné.

Elle s’assit avec prudence dans le canapé. Depuis son retour, elle n’avait pas arrêté les séances de kinésithérapie et avait repris la photographie. Avec ses économies et les quelques petites séances photo qu’elle organisait, elle pouvait se payer un petit studio qui avait été nécessaire pour son indépendance – et s’éloigner de l’implosion familiale, créant de ce fait un terrain neutre – mais ne prenant pas non plus trop le large pour que les membres de sa famille puissent voler à son secours en cas de souci. Il lui arrivait encore de tomber, mais bien des passants l’aidaient à se remettre debout et dans ces périodes, elle reprenait sa canne. Elle aimait sortir de chez elle pour emmener son fils à l’école ou bien se rendre chez ses soignants. Tous étaient merveilleusement surpris de l’allure de la jeune femme et ne cessaient plus de l’encourager. Sa moelle épinière avait presque récupéré à 100%, ce qui était un fait bien rare. Un miracle, pour certains.

« Je n’ai toujours pas rencontré Ruby… Je ne me sens pas encore prête, je crois… Je prends d’abord le temps de… Enfin, pour moi quoi. » Ava attira sa fille à elle, la serrant dans ses bras. Oui, mieux valait pour elle qu’elle prenne ce temps pour se reconstruire, pour se relever pour de bon avant d’avancer de nouveau. Rien ne serait aisé mais elle était toujours aussi bien entourée et savait qu’elle pourrait compter sur tous les membres de sa famille si quelque chose devait arriver.


***


13 janvier 2017 – Wendy’s appartment, Abott Kiney Boulevard


« Sous la table ! Vite ! » Lucas poussa un petit cri avant d’obéir à sa mère, se jetant à plat ventre sous la table sur laquelle ils mangeaient. Wendy s’était ruée sous son bureau tandis que la secousse se poursuivait. Le studio avait beau ne pas être grand, ils avaient été séparés l’espace d’un instant et cela suffit pour que l’un et l’autre soient séparés. Le petit garçon s’accrochait à l’un des quatre pieds, appelant sa mère avec la peur au ventre. Wendy serra les dents, son dos la faisant terriblement souffrir dès lors qu’elle s’était jetée sous le plan de travail. Quelques parties du faux plafond se détachèrent, explosant en entrant en contact avec le sol, faisant hurler plus encore Lucas qui devait mourir d’envie de rejoindre sa mère. Combien de temps cela dura ? Elle n’en n’eut pas la moindre idée, mais tout s’arrêta aussi rapidement que cela avait commencé.

Seuls leurs souffles vinrent briser le silence. Plusieurs secondes passèrent avant que Lucas n’ose sortir de sous la table. « Maman ! » « Ça va mon chéri… Tout va bien. Aide-moi à me relever… » S’extirpant de son abri du moment, Elle se releva en douceur, une main sur le dos, faisant quelques pas, au cas où. «  Qu’est-ce qu’on fait ? » Wendy avait toujours vécu en Californie et même si les séismes n’étaient pas courants, elle se doutait bien qu’une réplique serait possiblement ressentie d’ici douze heures maximum. Alors que faire ? Fuir ? Sans abri ? Mauvaise idée… Au lieu de cela, elle eut une idée. « Je sais, on va se faire une cabane sous la table… prends les oreillers et la couette, je prends un draps pour faire la tente. » Ils s’exécutèrent à l’unisson et se créèrent un véritable cocon sous la table à manger. Wendy prit son téléphone, contactant ses proches et leur signalant que tout irait bien. Puis, passant l’après-midi avec son fils, ils vécurent les deux répliques en toute sérénité, et ensemble.




© _Viviie.




Dernière édition par Wendy Dawson le Ven 24 Mar - 23:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
COSMOPOLITAN

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 666 messages. J'ai choisi : Paul Wesley J’interprète également : Aiden H. Blackson , Matthew A. Rider , Gianni Calzore


J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte.


Sujet en cour


Micah Micah Sanaa Gabrielle Ava Wendy Max Dimitri ▬▬ Derek

Mes princesses



Coucou moi c'est : Logan Actuellement, je suis : Marié a la magnifique Micah ♥ et j'ai une préférence : Femme surtout la mienne^^ J'ai : 2 enfant Gaby 8 ans et Hope 2 ans et deux petits qui son dans le bidou de Micah ♥ J'ai trouvé un job, je suis : Sapeur-Pompier
JOURNAL :
La femme de ma vie ♥️

Je veux être ton dernier amour, les dernières lèvres que tu effleures, le dernier parfum que tu respires, la dernière peau que tu caresses. Je veux être les derniers mots que tu entends, les derniers bras dans lesquels tu te blottie, la dernière personne que tu regardes avec une telle intensité. Je veux être ton dernier rire, tes derniers pleurs, tes derniers cris. Je veux juste être ton dernier amour.



MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 10:24

Bienvenue ma petite soeur chérie bril redheart

Encore merci de tenter mon scénario , si tu as la moindre question tu sais ou me trouver Big smile

J'ai hâte de lire ta fiche bril

_________________

       
       
this kind of love never dies
Logan & Micah ☽ “Les plus belles étoiles sont celles qu’une femme a dans les yeux quand elle regarde l’homme qu’elle aime.”
Revenir en haut Aller en bas
COSMOPOLITAN

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : enyo. et j'ai : 22 ans J'ai débarqué le : 05/01/2017 sur California Dream. J'ai posté : 284 messages. J'ai choisi : Nina Dobrev comme célébrité et je dois mon avatar à : « class whore staff » J’interprète également : w. thalia hammersmith

Coucou moi c'est : micah Actuellement, je suis : mariée au plus beau du monde, Logan Dawson et j'ai une préférence : logansexuelle *_* J'ai : 2 enfants dont une qui est la fille de mon mari, mais je la considère comme ma fille et je suis enceinte de jumeaux J'ai trouvé un job, je suis : esthéticienne.
JOURNAL :
« Dans la joie comme dans la peine. Dans la richesse et dans la pauvreté. Pour le meilleur et pour le pire. Je promets de t’aimer et de te chérir. Et je promets que... je ne laisserai rien ni personne nous séparer. Je fais cette promesse pour l’éternité. Je me lie à toi pour toujours jusqu’à la fin des temps. Et je resterai à tes côtés jusqu’à ce que la mort nous sépare »



« Il n'y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façon pour devenir une bonne mère - mes deux princesses ♥️ »



MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 11:30

    Bienvenue parmi nous belle-soeur I love you
    Tu as fait un heureux en prenant le scénario de Logan

    Bon courage pour ta présentation <3 <3

_________________
★ Tu es la meilleure partie de moi, mon amour ★
Personne ne rentre par hasard dans ta vie, c'est Dieu qui l'a écrit, qui en a décidé ainsi pour une raison précise. C'est tout simplement le destin ♥️
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Enaira et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 16/03/2017 sur California Dream. J'ai posté : 32 messages. J'ai choisi : Lily Collins comme célébrité et je dois mon avatar à : Chaussette. .
Coucou moi c'est : Wendy Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : hétérosexuelle. J'ai : un fils, Lucas, 6 ans. J'ai trouvé un job, je suis : photographe.


MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 12:13

Logan : hola Je vais cesser de te harceler par MP... Je pense avoir bien tout saisi sur les différents liens qui interagissent avec Wendy ainsi que son passé ! Merci beaucoup pour tes réponses et j'ai hâte que l'on joue ce lien frère/sœur !

Micah : Ma belle sœur que je vais adorer ! bril
J'aime faire le bonheur des gens et je ne tarderais pas à venir te demander un lien pour que l'on fasse jouer nos progénitures ensemble Smile

_________________
"Try again, fail again. Fail better."
Revenir en haut Aller en bas
COSMOPOLITAN

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem -(Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 07/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 475 messages. J'ai choisi : Candice Accola King comme célébrité et je dois mon avatar à : forevertry† J’interprète également : Ruby A. Turner & Sanaa J. Keagan
PRÉSENCE RÉDUITE

Max - Blake & Faith - Dimitri - Maddox - Gabrielle & Logan




Coucou moi c'est : Moïra Winnie O'Hara Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : hommes, donc je suis hétérosexuelle J'ai : une fille de 9 ans, Gabrielle Dawson J'ai trouvé un job, je suis : ambulancière à la caserne de pompier.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 13:13

Bienvenue parmi nous mon ex belle soeur !  mdr
Tu fais également de moi, une personne heureuse, surtout pour ma Ruby qui va enfin rencontrer sa petite sœur  calin♥ dont elle a souvent entendu parler par le biais de Logan.
Bon courage pour ta fiche et si tu as besoin n'hésite surtout pas à contacter Smile:

_________________



    ~ IF YOU CAN LOVE THE WRONG PERSON THAT MUCH, IMAGINE HOW MUCH YOU CAN LOVE THE RIGHT ONE . ♥️

    PRÉSENCE RÉDUITE

    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
COSMOPOLITAN

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 666 messages. J'ai choisi : Paul Wesley J’interprète également : Aiden H. Blackson , Matthew A. Rider , Gianni Calzore


J’aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte.


Sujet en cour


Micah Micah Sanaa Gabrielle Ava Wendy Max Dimitri ▬▬ Derek

Mes princesses



Coucou moi c'est : Logan Actuellement, je suis : Marié a la magnifique Micah ♥ et j'ai une préférence : Femme surtout la mienne^^ J'ai : 2 enfant Gaby 8 ans et Hope 2 ans et deux petits qui son dans le bidou de Micah ♥ J'ai trouvé un job, je suis : Sapeur-Pompier
JOURNAL :
La femme de ma vie ♥️

Je veux être ton dernier amour, les dernières lèvres que tu effleures, le dernier parfum que tu respires, la dernière peau que tu caresses. Je veux être les derniers mots que tu entends, les derniers bras dans lesquels tu te blottie, la dernière personne que tu regardes avec une telle intensité. Je veux être ton dernier rire, tes derniers pleurs, tes derniers cris. Je veux juste être ton dernier amour.



MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 13:34

Tu peux continuer ça me dérange absolument pas :D

_________________

       
       
this kind of love never dies
Logan & Micah ☽ “Les plus belles étoiles sont celles qu’une femme a dans les yeux quand elle regarde l’homme qu’elle aime.”
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : C. et j'ai : 21 ans. J'ai débarqué le : 16/05/2016 sur California Dream. J'ai posté : 388 messages. J'ai choisi : Nico Tortorella. J’interprète également : Quinn Jamerson (anciennement)
MES RPS (4/4)
HAYLEYSANAAPHOEBEMADISON


Coucou moi c'est : Jules Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes. J'ai trouvé un job, je suis : barman et musicien.


MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Jeu 16 Mar - 21:23

Bienvenue I love you

_________________
i take as much as i can get, i don't take any regret, i close my eyes to conjure up something. by tomorrow i'll be leaving, i'll be gone.
I THINK I'M COMING DOWN
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Enaira et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 16/03/2017 sur California Dream. J'ai posté : 32 messages. J'ai choisi : Lily Collins comme célébrité et je dois mon avatar à : Chaussette. .
Coucou moi c'est : Wendy Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : hétérosexuelle. J'ai : un fils, Lucas, 6 ans. J'ai trouvé un job, je suis : photographe.


MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Dim 19 Mar - 22:03

Moïra : Effectivement, on va pouvoir développer ces deux liens et je pense que Wendy va être ravie de rencontrer cette demi-sœur dont elle ne sait que ce que Logan lui en a dit... :) Quant à Moïra, je suis sûre que Wendy sera heureuse de la revoir, si elles s'appréciaient par le passé. :)

Quinn : Merci :)

Je suis désolée, j'ai pris un peu de retard à cause d'un début de mauvais virus mais je reprends la rédaction de l'histoire très prochainement...

PS : Je n'arrive pas à accéder à la CB... Etrange.

_________________
"Try again, fail again. Fail better."
Revenir en haut Aller en bas
TEQUILA SUNRISE

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 05/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 234 messages. J'ai choisi : Henry Cavill J’interprète également : Matthew A. Rider et Logan A. Dawson , Joshua Cohen


Kiara
Coucou moi c'est : Aiden Actuellement, je suis : c'est compliqué et j'ai une préférence : Femme J'ai : 0


MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   Dim 19 Mar - 22:22

*mode Logan *
Bon rétablissement Wink
Je viens d'aller voir et moi non plus sa fonctionne pas bizarre
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wendy ◘ If you fail, try again. Fail again. Fail better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Wendy N°109
» presentation de wendy
» Miss Wendy quelques photos.....
» Happy Birthday Wendy
» WENDY 1 an femelle croisée spitz/berger (dep78) hermeray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Catch Your Dream :: Identify card :: Perfect-