Partagez|

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1026 messages et j'ai un total de : 207 points. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Mok J’interprète également : Ruby A. Turner, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

JAKE & JAIMIESWANNJAKE


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 9 ans, Jaimie Ethan Keagan et une fille de 1 an, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie & Lily♥️



MessageSujet: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Mar 19 Sep - 19:33

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.

Jeffrey & Sanaa
« Le bonheur et la vérité sont des fantômes qui se perdent dans les ténèbres. »



Après son séjour à Sydney, Sanaa avait décidé de faire un détour pour voir sa meilleure amie. Ellen et Tobias manquaient énormément à la demoiselle Keagan. Mais elle comprenait leur départ. La santé du petit garçon était ce qu’il y avait de plus important. La brunette était également persuadée qu'ils rentreraient en Californie, quand Tobias irait mieux. Mais pour l'heure, l'état de santé de son filleul restait assez préoccupant et la brunette tentait de soutenir au mieux sa sœur de cœur. Sanaa était restée seulement trois jours avec Ellen avant de devoir retourner à Los Angeles. Elle aurait aimé resté plus longtemps, mais malheureusement elle ne pouvait pas. La demoiselle Keagan devait retrouvait Jaimie qui l'attendait et qui avait besoin d'elle, tout comme Jake. Ce dernier était également impatient de revoir sa fille. Durant son voyage, la jeune femme avait pris Lily avec elle. Sanaa n'avait pas eu le cœur de la laisser derrière elle. Déjà pour Jaimie ça avait été compliqué. Mais il avait repris le chemin de l'école depuis moins d'un mois après les grandes vacances. La brunette ne voulait pas lui faire manquer des cours inutilement. Le petit Keagan était en sécurité avec Jake, ainsi que Logan qui était tout près en cas de besoin.

Cela faisait moins de deux jours que Sanaa était rentrée de son voyage. Jeffrey lui avait envoyé un nouveau message, en lui demandant s'il pouvait se voir. En ce moment, la demoiselle Keagan répondait à toutes ses demandes. Il ne l'avouerait sûrement pas directement, mais la brunette savait que le départ d'Ellen et de Tobias l'affectait. Une situation qui renforçait l'envie et le besoin de Jeffrey de faire parti de la vie de Jaimie. Sanaa tentait de trouver un compromis avec le père biologique de son fils. Mais pour le moment, c'était un dialogue de sourds qui se jouait entre les deux. La jeune femme était tout de même reconnaissante, que Jeffrey n'est pas profité de son absence, pour tenter une approche avec Jaimie ou quoi que ce soit du genre.

Sanaa avait dit à Jeffrey qu'elle passerait chez lui, le lendemain après sa journée de travail. En sortant de la boutique Keagan's Clothes, la demoiselle Keagan s'était directement rendue chez Jeffrey. Elle savait que Jake s'occupait de récupérer les enfants et qu'ils pourraient se charger d'eux seul ce soir. La jeune femme espérait que leur conversation ne durerait pas toute la nuit comme la dernière fois. Jake finirait par se faire des films. Sanaa ne voulait pas une dispute inutile sur un sujet qui serait faux et elle n'était pas prête à dévoiler la vérité à Jake. Sanaa se trouvait à la porte de Jeffrey et frappait énergiquement à la porte avant d'attendre qu'il vienne lui ouvrir.

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 649 messages et j'ai un total de : 100 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic

RP : Elana - sujet commun - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : deux garçons, 10 ans et bientôt 2 ans et c'est compliqué avec les deux. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Mar 26 Sep - 21:39

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.
SANAA KEAGAN & JEFFREY ANDERSON

Quand j'appris le retour de Sanaa à Los Angeles, je lui avais demandé de passer chez moi. Elle m'avait donné rendez-vous pour, dans, deux jours, le temps qu'elle se remette du décalage horaire. En ce moment, avec la jeune femme, on se voyait assez régulièrement et bien plus souvent que d'ordinaire. La raison était simple : Jaimie. Je voulais faire partie de sa vie et aucune conversation antérieure n'avait donné de résultat concluant. Nous discuterons jusqu'à trouver au moins un compromis, qui n'incluait pas, que je renonce, encore une fois, à connaître mon fils. Il y a neuf ans, j'avais été con et je réalisais enfin mon erreur, aujourd'hui. Il valait mieux tard que jamais. Puis maintenant, que j'avais fait modifier l'acte de naissance, Jaimie saurait, tôt ou tard, que j'étais son père biologique. Je préférais, qu'il le sache, dès maintenant par Sanaa et moi. C'était toujours mieux que de le découvrir par hasard ou par quelqu'un d'autre. 

J'avais fini assez tôt ma journée au garage. Nous n'avions pas beaucoup de travail ces derniers temps. J'en profitais, en général, quand on a une période de creux, le mois qui suit, c'est la folie en nombres de réparations. Je rentrais directement chez moi. J'avais allumé la télé et je m'étais pris une bière. J'avais zappé en buvant, jusqu'à trouvait un programme intéressant. À la page de publicité, j'avais récupéré une nouvelle bière dans le réfrigérateur. Je n'avais pas vu le temps passé, jusqu'à qu'on frappe assez fort à la porte. Vu l'heure se devait être Sanaa. Je finissais rapidement ma bouteille et je jetais les quelques bouteilles qui se trouvaient sur la table. Je ne voulais pas être le type qui la ferait repenser à l'alcool.

J'allais lui ouvrir la porte en disant. « Tu peux frapper à la porte sans pour autant tenté de la péter. Mais salut.» Je m'écartais de la porte pour la laisser rentrer. « Tu connais le chemin et tu fais toujours comme chez toi. » Dis-je en refermant la porte derrière Sanaa. Je la rejoins dans le salon et j'éteins la télé. Je m'installais dans le canapé et je lui faisais signe de faire de même. « Alors ton voyage s'est bien passé ? »



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1026 messages et j'ai un total de : 207 points. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Mok J’interprète également : Ruby A. Turner, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

JAKE & JAIMIESWANNJAKE


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 9 ans, Jaimie Ethan Keagan et une fille de 1 an, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie & Lily♥️



MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Jeu 28 Sep - 12:59

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.

Jeffrey & Sanaa
« Le bonheur et la vérité sont des fantômes qui se perdent dans les ténèbres. »



La journée de travail, à la boutique Keagan's Clothes, était terminée pour aujourd'hui. Après avoir rangé et fermé le magasin, Sanaa s'était directement dirigée vers chez Jeffrey. Avant de partir, ce matin, la demoiselle Keagan avait prévenu Jake qu'elle ne rentrerait pas directement, après avoir fini sa journée. De cette façon, il savait qu'il devrait s'occuper des enfants et il ne s'inquiéterait pas si la jeune femme tardait pour rentrer. Pour le moment, il ne disait rien, mais Jake allait sûrement avoir des questions. Ce n'était pas habituelle que la brunette passe autant de temps avec Jeffrey. Ces derniers temps, Sanaa passait plus de temps avec ce dernier qu'avec Logan. C'était donc étrange, mais la demoiselle Keagan n'était pas encore prête à dévoiler la vérité à Jake. La seule personne au courant était Ellen et Logan. Ellen l'avait su à cause d'une gaffe de Jeffrey et Sanaa l'avait dit volontairement à Logan. Elle n'arrivait plus à garder toute cette pression au fond d'elle. La brunette avait besoin d'en parler à quelqu'un. Qui de mieux que son meilleur ami pour la soutenir et la conseiller.

La demoiselle Keagan avait frappé assez fort à la porte de Jeffrey. Pourquoi ? C'était une bonne question. Peut-être qu'elle anticipait inconsciemment l'état d'énervement dans lequel, elle serait après cette énième conversation qui ne mènerait probablement à dire. Jeffrey ouvrait la porte en disant à Sanaa ne pas casser sa porte avant de la saluer. « Salut. Arrête, ce n'est pas comme, si j'avais la force nécessaire pour détruire ta porte avec mes poings. » Dit-elle en rentrant dans l'appartement de monsieur Anderson. Elle retirait sa veste, qu'elle déposait sur le porte-manteau dans l'entrée, avant de se rendre dans le salon où Jeffrey l'invitait à s'asseoir. La brunette décidait de s'asseoir dans le fauteuil face à son hôte. D'ailleurs, il questionnait à propos de son voyage. « Ça s'est bien passé. Sydney, c'était le travail quoi. En rentrant, j'ai fait un détour pour voir Ellen et Toby. » La brunette sortait son téléphone portable de son sac. Elle cherchait les quelques photos qu'elle avait prises. « Toby va un peu mieux. J'ai pris des photos. » Elle tendait son téléphone portable à Jeffrey. Voir son fils et avoir de ses nouvelles devraient lui faire plaisir.

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 649 messages et j'ai un total de : 100 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic

RP : Elana - sujet commun - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : deux garçons, 10 ans et bientôt 2 ans et c'est compliqué avec les deux. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Ven 13 Oct - 0:47

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.
SANAA KEAGAN & JEFFREY ANDERSON

Encore une nouvelle discussion avec Sanaa, est ce que ça servirait vraiment à quelque chose ? J'avais bien peur que la jeune femme et moi ne trouvons jamais un compromis. Elle ne voulait pas que je fasse partie de la vie de Jaimie. Principalement, parce qu'elle avait peur des conséquences que ça pouvait avoir. Elle se demandait, comment tout le monde allait réagir ? Mais qu'est-ce qu'on avait à faire franchement ? Comme il allait le prendre en sachant que le père de Jaimie a été tout proche tout ce temps ? Et surtout en comprenait que c'était moi. Ça risquait d'être comique. Je tuerai pour voir la tête de Jake, le jour où il le saurait. Peut-être que je devrais lui dire moi-même. Mais celui qui risquait de vraiment mal réagir, c'était leur fils. Plus on attendait plus la réaction de Jaimie serait violente. J'en étais persuadé. Je n'avais pas la chance de le connaître aussi bien que Sanaa. Mais d'après ses dires, Jaimie avait un sacré caractère. Avec des parents au caractère fort comme la jeune Keagan et moi, c'était normal.

J'ouvris la porte à mon invité, la Miss Keagan qui avait frappé à la porte assez violemment. D'ailleurs, je ne me gênais pas pour lui faire la remarque. « C'est vrai avec tes bras de minimoy, ça va être compliqué. » On allait s'installer dans le salon où je la questionnais sur son voyage. Elle m'informait qu'elle avait également vu Ellen et Tobias pendant son absence hors de Los Angeles. Je l'aurais su, je n'aurais pas posé la question. Mine de rien, Tobias me manquait beaucoup plus que ce dont je l'attendais. Je m'en voulais également de ne pas pouvoir faire plus pour lui. « Pour moi, aller mieux c'est rentrer à L.A. Si ce n'est pas le cas, il ne va pas mieux. Ça ne sert à rien de raconter des mensonges. » Dis-je en arrachant sans le vouloir le portable, des mains de Sanaa. « Désolé... C'est juste que... » Je baissais mon regard vers le téléphone portable et je regardais les photos. Je m'arrêtais sur une photo de Jaimie et Tobias ensemble. Je la montrais à la brunette en disant. « Tu veux vraiment qu'il ignore qu'ils sont frères ? » J'étais sérieux, elle devait au moins dévoiler la vérité pour eux. Je déposais le téléphone de Sanaa sur la table basse.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1026 messages et j'ai un total de : 207 points. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Mok J’interprète également : Ruby A. Turner, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

JAKE & JAIMIESWANNJAKE


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 9 ans, Jaimie Ethan Keagan et une fille de 1 an, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie & Lily♥️



MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Jeu 9 Nov - 18:59

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.

Jeffrey & Sanaa
« Le bonheur et la vérité sont des fantômes qui se perdent dans les ténèbres. »



Jeffrey ouvrait la porte à Sanaa. La brunette ne répondait rien à son interlocuteur, lorsqu’il la comparait à un minimoy. Maintenant la demoiselle Keagan était plus qu’habitué aux plaisanteries, moqueries et critiques concernant sa taille. Ça lui passait au-dessus de la tête, elle était petite, elle le savait et elle ne pouvait rien à y faire. D’ailleurs, à elle ça ne lui posait pas de problèmes. Être plus grande n’apporterait rien de spéciale à sa vie. Sanaa faisait un peu comme si elle était chez elle. Elle s’était assise sur le fauteuil en face de Jeffrey. Après avoir parlé de Sydney en quelques secondes, la brunette informait son hôte de son détour chez Ellen. Apparemment, les nouvelles ne lui plaisaient pas. Ou du moins, il espérait qu’elle soit meilleure. Il avait d’ailleurs été assez violent en récupérant le téléphone portable. Ça prouvait bien que le départ de Tobias et celui d’Ellen l’affectait. Même s’il prétendait le contraire. « Il ne va pas assez mieux pour rentrer à Los Angeles. Mais son état s’améliore tout doucement. Toby est un battant. » Dit-elle en se levant et s’asseyant près de lui en posant une main réconfortante sur son épaule. Jeffrey s’excusait d’avoir été pris violemment le téléphone portable. « Ce n’est pas grave. Il te manque, je comprends. Ça ne doit pas être simple pour toi. » Sanaa était consciente qu’elle lui compliquait également la vie en l’empêchant de voir Jaimie. Enfin, il pouvait le voir seulement en tant qu’ami de sa mère, mais pas en tant que père comme il le voulait. Jeffrey regardait silencieusement les photos avant de s’arrêter sur une photo de Jaimie et Tobias. Il posait une question à Sanaa qui lui brisé le cœur. Évidemment qu’elle ne voulait pas priver Tobias et Jaimie de leur lien fraternel. Mais tout était déjà tellement compliqué. Est-ce qu’il méritait de vivre toutes ses complications ? « Tu n’as pas le droit d’essayer de me faire culpabiliser par rapport à ça ! C’est toi qui à renoncer à Jaimie. C’est toi qui m’as fait comprendre que tu ne voulais et ne voudras jamais faire partie de sa vie. Comme tu le voulais, il l’ignore… Aujourd’hui, j’essaye seulement de le protéger. Tu penses qu’il le prendra bien quand il saura que tout ce temps tu étais tout près de lui et que tu ne t’es jamais préoccupé de lui. Que tu l’ignorais et l’appeler le gamin. N’importe qui le vivrait mal… » Sanaa avait retiré sa main de l’épaule de Jeffrey et s’était levée du canapé où elle était assise.

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 649 messages et j'ai un total de : 100 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic

RP : Elana - sujet commun - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : deux garçons, 10 ans et bientôt 2 ans et c'est compliqué avec les deux. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Ven 17 Nov - 14:05

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.
SANAA KEAGAN & JEFFREY ANDERSON

Sanaa était passée voir Ellen avant de rentrer à Los Angeles. Elle avait des nouvelles de Tobias. On n’arrêtait pas de me dire que son état s’améliore et qu’il se bat, mais de mon côté moi, je ne vois aucun changement notable. « Oui comme d’habitude. Quand il était ici, les médecins disaient exactement la même chose. Pourtant, ils ont conseillé de l’emmener dans un autre hôpital. » Sanaa s’était rapprochée de moi pour me réconforter. Elle posait sa main sur son épaule. Je ne pouvais pas le nier, j’avais besoin de réconfort. J’étais inquiet pour mon fils et il me manquait. Je ne l’avais vu que quelques fois, depuis que j’avais appris, que j’en étais le père. Quelques semaines plus tard, il a dû s’en aller pour une meilleure santé. J’espère qu’on allait avoir des résultats. « Arrête de faire ça ! Faire comme si tu comprenais, tes enfants vont bien et ils sont prêts de toi. Personne t’empêche de les voir, toi. » Évidemment, je visais Sanaa quand je disais qu’on m’empêcher de voir mon enfant. Je parlais de Jaimie, Ellen avait également tenté de me priver de Tobias, mais elle avait reconnu son erreur. Je sais qu’avec les Keagan s’était différent, mais je voulais me rattraper. Je regardais les photos et je tombais sur une photo de Jaimie avec Tobias avant son départ. C’était deux frères et Sanaa comptait vraiment les priver l’un de l’autre. C’était la simple question que je lui posais et elle s’énervait. Je l’écoutais sans dire un mot. Je préférais la laisser vider son sac pour qu’ensuite, elle m’écoute sans m’interrompre. « Je ne cherche pas à te faire culpabiliser. C’est une simple réalité. Jaimie et Tobias sont frères. Je sais, j’ai renoncé à Jaimie et à toi par la même occasion et c’était une terrible erreur. Je sais que tu veux protéger, Jaimie, mais j’aimerais me rattraper, me racheter auprès de lui. Ne m’enlève pas cette chance. Après, si Jaimie ne veut pas de moi dans sa vie, je le respecterai et je pourrais m’en prendre qu’à moi. Un jour où l’autre, il le saura autant que ce soit maintenant. » En parlant, je m'étais mis debout et je m'étais placé en face de Sanaa. J'avais mes mains sur ses épaules pour qu'elle me regarde en face. J'espérais qu'elle voyait la sincérité dans mes yeux.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1026 messages et j'ai un total de : 207 points. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Mok J’interprète également : Ruby A. Turner, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

JAKE & JAIMIESWANNJAKE


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 9 ans, Jaimie Ethan Keagan et une fille de 1 an, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie & Lily♥️



MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Ven 17 Nov - 19:05

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.

Jeffrey & Sanaa
« Le bonheur et la vérité sont des fantômes qui se perdent dans les ténèbres. »



Sanaa ne répondait rien quand Jeffrey lui dit à Los Angeles déjà, on lui disait que l’état de Tobias s’améliorer. Que pouvait-elle rajouter à cela ? La brunette serait furieuse si on lui disait cela à propos d’un de ses enfants alors que ce n’était pas vrai. Les médecins, parfois, tentaient de rassurer alors qu’eux même ne savait pas quoi faire de plus. C’est sûrement pour cela qu’il avait conseillé à Ellen, un autre hôpital à l’autre bout du pays. Sanaa tentait tout de même de réconforter Jeffrey. Il jouait le gros dur, le mec que rien ne pouvait atteindre. Mais la demoiselle Keagan le connaissait bien. Elle savait que son cœur était loin d’être en pierre. Il pouvait avoir un cœur très tendre et sensible. Il ne voulait simplement pas l’admettre et surtout ne pas le dévoiler. « Oui, mes enfants vont bien. Mais j’ai déjà été très inquiète pour Jaimie et pour Lily, donc je peux tout de même imaginer un minimum ce que tu ressens. Tobias est mon filleul, je m’inquiète aussi beaucoup pour lui. Maintenant, tu as l’occasion d’être avec lui personne ne t’en empêche. En ce qui concerne Jaimie, tu t’es mis seul dans cette situation. Je t’ai souvent tendu la main pour rentrer dans sa vie. Mais tu n’as jamais saisi ta chance. » Sanaa n’était pas prête à offrir une nouvelle occasion à Jeffrey. Il s’y prenait tard. La jeune femme n’avait pas cent pourcent confiance en lui. Elle craignait qu’il puisse faire du mal à Jaimie, d’une façon ou d’une autre. Pas physique ça il n’y avait aucun risque. Mais qu’il lui brise le cœur. Ça, il l’avait déjà fait, d’ailleurs Sanaa avait été l’une de ses victimes plus d’une fois. Parfois, Jeffrey avait tendance à disparaître de la vie des gens sans explication, sans un mot du jour au lendemain. En général, cela se produisait quand les choses devraient trop compliquer émotionnellement pour lui. Quand il ne savait plus comme géré un type de situation. La demoiselle Keagan craignait que cela arrive avec Jaimie. Sanaa restait silencieuse un moment. Elle pouvait voir la sincérité dans le regard de Jeffrey. La jeune femme était prise de doute, peut-être que dire la vérité à Jaimie ne serait pas une si mauvaise idée. Mais finalement, ce n’étaient pas ces mots qui étaient sortis de la bouche de Sanaa. Elle lui avait plutôt répondu. « Qu’est-ce que je peux faire pour que tu renonces ? »

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 649 messages et j'ai un total de : 100 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic

RP : Elana - sujet commun - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : deux garçons, 10 ans et bientôt 2 ans et c'est compliqué avec les deux. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Lun 25 Déc - 16:02

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.
SANAA KEAGAN & JEFFREY ANDERSON

Jamais, je ne coupais la parole à Sanaa et elle faisait de même. Je préférais toujours la laisser finir pour ne pas envenimer les choses. Les situations et les discussions devaient déjà bien assez compliquer, quand chacun avait le temps de parler. Il était donc inutile de rendre la conversation plus frustrante, en coupant la parole de l’autre et en l’empêchant de s’exprimer sa pensée et ses opinions. « Tu es marrante ! Rien ne m’en empêche, tu en es sûre ? Il est à l’autre bout du pays, je te le rappelle. Tu penses que je vais quitter toute ma vie ici, tout ce que j’ai eu tant de mal à avoir et à construire ? Surtout pour retourner vivre à Boston… Si j’ai quitté cette ville, ce n’est pas pour y revenir un jour. » J’avais tiré un trait définitivement sur la vie que j’avais à Boston. Une vie où j’étais encore l’enfant de quelqu’un. Une vie avec ma mère encore en vie. Les derniers souvenirs que j’avais d’elle étaient dans cette ville. J’avais refait ma vie à Los Angeles, à mon entrée à l’université. À présent c’était cette ville, mon chez moi et je quitterais la Californie pour rien au monde. Si je revenais à Boston, j’aurais l’impression de faire machine arrière et il en était hors de question. « Pour Jaimie, c’est toi qui me mets des barrières. Auparavant, je n’étais pas prêt, j’aurais fait des tas d’erreurs. J’ai beaucoup réfléchi et aujourd’hui, je pense pouvoir faire les choses bien. »

Je le sais bien, Sanaa n’a pas entièrement confiance en moi. C’est vrai que je n’avais toujours été totalement réglo avec elle. J’avais trahi sa confiance. Je lui avais menti, et même brisé le cœur. Mais en y réfléchissant bien, elle m’avait bien rendu la pareille quand elle en avait l’occasion. Depuis de l’eau à bel et bien coulé sous les ponts et nous avions tous les deux évolués et changer. Jamais je ne jouerais avec les sentiments d’un enfant. Mes intentions envers Jaimie étaient bienveillantes et honnêtes. Je savais que Sanaa pouvait le percevoir dans mon regard. Sa réponse me désespérait réellement, je reculais en soupirant. J’aurais pu lui dire que rien ne me ferait renoncer. Mais au lieu de ça, je décidais de faire preuve d’ironie en demandant deux choses qu’elle ne ferait jamais de la vie. « Je renonce si tu largues définitivement Jake et que tu couches avec moi. Après, c’est dans l’autre que tu veux, bien sûr. » Autrement, dis-je renoncerais le jour où les poules auront des dents et les cochons des ailes. J’avais dit cela en me réinstallant dans le canapé.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 14/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1026 messages et j'ai un total de : 207 points. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Mok J’interprète également : Ruby A. Turner, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

JAKE & JAIMIESWANNJAKE


Coucou moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan Actuellement, je suis : en train de donner une nouvelle chance à mon ex mari, Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes, donc je suis hétérosexuelle. J'ai : un garçon de 9 ans, Jaimie Ethan Keagan et une fille de 1 an, Lily White Keagan J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire de la boutique Keagan's Clothes.
JOURNAL :
L'Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu'on espérait.


Jaimie & Lily♥️



MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Sam 13 Jan - 21:09

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.

Jeffrey & Sanaa
« Le bonheur et la vérité sont des fantômes qui se perdent dans les ténèbres. »



Avec Jeffrey, Sanaa revenait constamment au même point. Encore et toujours des disputes et des tas de désaccords qu’ils étaient incapables de régler. Malgré les années qui défilées, leur relation était une boucle sans fin. Seul le sujet de leur mésentente changeait et évoluer au cours du temps. Mais cette fois, Jeffrey et Sanaa étaient obligés de trouver rapidement une solution à ce problème. De préférence, avant que cette histoire fasse du mal à quelqu’un. Ils le devaient pour le bien de tous.

La demoiselle Keagan préférait ne rien répondre concernant le départ de Tobias à Boston. Encore moins sur le fait, qu’il ne pouvait pas quitter toute sa vie pour le rejoindre. Il n’avait pas tort. Il ne pouvait pas abandonner tout ce qu’il avait construit à Los Angeles. Puis Sanaa savait que Jeffrey n’appréciait pas vraiment sa ville d’origine. Elle ignorait pourquoi, mais il devait avoir ses propres raisons. Mais en ce qui concerne le sujet Jaimie. La brunette ne pouvait pas rester silencieuse. « Tu crois que moi à dix-sept ans, j’étais prête ? Non, je ne l’étais pas du tout. Mais j’ai pris mes responsabilités. J’ai sûrement fait des tas d’erreurs, j’en fais probablement énormément encore aujourd’hui. Mais une chose est certaine ; j’ai toujours essayé de faire de mon mieux, de donner le meilleur à Jaimie. Donc c’est facile de dire que par le passé, tu n’étais pas prêt. Ce n’est pas une raison suffisante. Tu as été très clair à la naissance de Jaimie. Tu as bien dit que JAMAIS tu ne ferais parti de sa vie. Je pensais que tu n’avais qu’une seule parole. Tu ne fais pas les choses bien là. »

Sanaa craignait réellement que cette révélation ou que Jeffrey fasse du mal à Jaimie. Elle ne souhaitait que le meilleur pour son fils. Elle ne voulait pas le décevoir et c’est certainement ce qu’il ressentirait quand il apprendra la vérité à propos de son père. La demoiselle Keagan pouvait voir qu’aujourd’hui, Jeffrey était honnête et qu’il avait de bonnes intentions. Mais elle n’avait aucune garantie qu’il ne change pas une nouvelle fois d’avis. La jeune femme lui demandait alors qu’est-ce qu’elle pourrait faire pour qu’il renonce. Sanaa restait de marbre en entendant les conditions de Jeffrey. Elle se doutait, qu’il se moquait d’elle. « Honnêtement, si j’avais la garantie que tu renoncerais vraiment, je l’aurais fait. Mais je sais que ce ne sera pas le cas. Ta parole n'a aucune valeur. » La demoiselle Keagan était vraiment prête à absolument tout pour son fils. Aucun prix n’était trop grand à payer pour lui.

Made by Neon Demon

_________________
Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 649 messages et j'ai un total de : 100 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : Schizophrenic

RP : Elana - sujet commun - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : deux garçons, 10 ans et bientôt 2 ans et c'est compliqué avec les deux. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien


MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA Ven 9 Fév - 14:31

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire.
SANAA KEAGAN & JEFFREY ANDERSON

Aujourd’hui Sanaa me mettait des tas de barrières, pour m’empêcher de voir mon fils. Elle ne voulait pas lui révéler la vérité et encore moins me faire plus place dans sa vie. C’est vrai, j’avais pris un sacré temps avant de me réveiller. Mais à présent, je voulais assumer mon rôle de père. Comme on dit, il vaut mieux tard que jamais. Puis un jour ou l’autre, Jaimie finirait par apprendre la vérité. J’avais fait valoir mes droits en complétant son acte de naissance. J’avais fait un test ADN et on ne pouvait pas nier qu’il était bel et bien mon fils. Je n’avais pas douté un instant de la parole de Sanaa quand elle m’avait annoncé qu’elle portait mon enfant. Mais j’avais besoin de cette preuve écrite, pour l’acte de naissance. Je savais que jamais Sanaa n’aurait accepté de le faire modifier. Même en lui demandait gentiment. J’avais expliqué à Sanaa qu’à l’époque, je n’étais absolument pas prêt pour assumer un enfant. « Je n’ai jamais prétendu que toi, tu étais prête. Je sais que ça a été difficile pour toi. Je sais aussi que tu fais toujours de ton mieux. Tu fais bien ton job de mère, je n’ai jamais dit le contraire et je me permettrais jamais de même le penser… Honnêtement, Sanaa t’aurait voulu élever Jaimie comme moi ? Comme j’étais l’époque ? Avec un mec coureur de jupon, dealer de drogues et qui fréquente des personnes pas très recommandable ? Est-ce que tu aurais eu une seule seconde l’esprit tranquille ? C’est aussi pour te protéger toi et Jaimie que j’ai renoncé à mes droits sur Jaimie. Tu crois qu’à l’époque avec tous les problèmes que j’avais, ils vous auraient laissé tranquilles ? Même comme ça, tu étais mêlé à mes histoires… » D’ailleurs, je ne me pardonnais toujours pas de lui avoir apporté certains problèmes. On n'en reparlait pas, mais il avait bel et bien existé.

Sanaa me demandait ce qu’était mon prix pour renoncer. Je n’en avais pas. Quoi qu’elle puisse m’offrir, je ne lâcherais pas l’affaire. Je voulais que mon fils connaisse mon identité et qu’on apprenne à se connaître peut-être un jour. J’avais donc demandé à Sanaa deux choses qu’elle ne me donnerait jamais. Mais sa réponse m’avait quelque peu surprises. « Si je t’ai demandé ça, c’est parce que j’étais persuadée que jamais tu ne le ferais. Tu crois vraiment que je t’aurais demandé de te prostituer ? Je ne suis pas à ce point tordu. Je ne renoncerais pas… Désolé. » Je marquais une pause avant d’ajouter. « Tu as le choix, Sanaa. Soit, tu en parles à Jake et à Jaimie. Soit, c’est moi qui le ferais et je ne te préviendrais pas quand je le ferais. Mais, d’une manière ou d’une autre, la vérité se saura. » Maintenant elle avait les cartes en main. Elle faisait ce qu’elle souhaitait. Elle était même prévenue. Mais j’allais tout de même lui laisser un certain temps. C’est seulement si je voyais qu’elle prenait vraiment trop de temps que je lâcherais le morceau. « Je sais que tu penses le contraire, mais je ne cherche pas à détruire ta famille. Même si Jake s’en est déjà bien chargé et je ne comprends pas pourquoi vous vous obstinez autant. Mais Jaimie à le droit de savoir la vérité, d’où il vient. Je suis sûre qu’il se pose la question. Comme tu lui as raconté, je ne sais quoi il te dit rien… Il ne veut sûrement pas blesser le pauvre cœur sensible de Jake en parlant de son VRAI père. »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA

Revenir en haut Aller en bas

La vérité ne doit se publier que lorsqu'elle ne peut nuire. - JEFFREY & SANAA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Vitamines aux poussins... vous en donnez?
» Enlèvement - kidnapping - rapt d'enfants
» Pose parquet avec plinthe déja en place : Que faire !!!
» durée de vie d'une pile ?
» fenêtre de vérité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Bye Bye :: Corbeille :: Closed topics :: 2018 :: Topics-