Partagez|

On règle les comptes ! Ruby & Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 03/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 225 messages et j'ai un total de : 45 points. J'ai choisi : Joseph Morgan comme célébrité et je dois mon avatar à : Tag J’interprète également : Jaimie E. Keagan
Turner - Rider


Coucou moi c'est : Apollon Blake Rhodes Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : agent au FBI.


MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Sam 10 Fév 2018 - 18:42



On règle les comptes !


Pour justifier ma décision de ne rien lui dire à propos d’une possible agression en lien avec l’épisode de New-York. J’étais obligé de mettre Ruby face à ses propos mensonges, puisque dire que ma seule motivation était de la protéger ne suffisait pas. Par moment, elle pouvait être une femme extrêmement énervante et chiante. Je commençais par lui demander si elle avait parlé de notre relation à Matthew. Apparemment non. « Tu ne l’as pas fait parce que tu sais que ça va le mettre hors de lui. Et non, marié toujours au présent. Tu ne m’as jamais renvoyé les papiers du divorce. » Ça me faisait quand même un petit pincement au cœur quand elle disait que ça n’avait pas d’importance. Pour moi ça en avait eu, j’avais vraiment nourri des sentiments amoureux pour elle. « Puisqu’on parle de Little Rock, je n’étais qu’un passe-temps ? Tu t’es ne dit pourquoi pas parce que j’étais le seul qui te supportait ? » Autant tout mettre à plat maintenant. Au moins comme ça, ça sera fait. On n’avait jamais l’occasion de parler de Little Rock et de tout ce qui s’était passé pendant la protection de témoin. « Je m’en fiche. Dis-le ou pas à Matthew à m’est complètement égale… C’est votre problème pas le mien… Par contre, j’aurais bien aimé que tu me dises que tu étais enceinte avant d’avorter. J’aurais aimé avoir mon mot à dire là-dessus… » Je n’avais pas pris de pincettes pour la suite de ma phrase. Je pense qu’elle ne s’attendait pas à ce que je sois au courant de cela. Je pense que c’est le pire secret qu’elle a gardé. Je l’avais regardé dans les yeux en lui parlant et je n’avais pas lâché son regard.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 2114 messages et j'ai un total de : 329 points. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : angie J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

PHONE & FORMSPRING
MATTHEW • WENDY • FOSTER • HARLOW




Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcée pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :


En ligne

MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Dim 11 Fév 2018 - 16:26

On règle les comptes !

Blake Rhodes & Ruby Turner
" La douleur, la peur et tout le reste. Peut-être que traverser tout ça, c'est ce qui nous fait aller de l'avant, ce qui nous pousse. Peut être qu'on doit être un peu amoché avant d'être à la hauteur. "

C’est vrai que si Ruby n’avait jamais mentionné sa relation passée avec Blake à Matthew, c’était parce que ça risquait de l’énerver. Mais en même temps, la simple prononciation de son prénom agacé son petit ami. C’était physique, du plus profond de son être, il ne pouvait pas justifier Blake. Donc la demoiselle Turner ne voyait pas l’intérêt après tout ça appartenait au passé. Puis Ruby ne parlait jamais de Little Rock. Elle n’avait jamais parlé de la vie qu’elle menait là-bas. Une vie qu’elle vivait quasiment vingt-quatre heure sur vingt-quatre avec Blake. Puisqu’ils étaient censés être un couple marié. Mais apparemment d’après les mots de son ex, c’était plus que cela. Ils étaient réellement mariés et encore aujourd’hui. « Quel papier du divorce ? Je n’ai jamais rien reçu ? Puis je ne savais même pas que ce mariage était réel… Quand tu n’as pas vu les papiers revenir, tu n’as pas juger bon de me le dire depuis tout ce temps ? » Alors là, Ruby ne s’y attendait vraiment pas. Elle ne comprenait pas comment, c’était possible. Elle pensait vraiment que ce mariage n’était qu’une couverture et qu’il serait annulé dès la fin de la protection de témoin. Mais apparemment elle s’était trompée et Blake l’avait dupé en ne lui disait encore une fois rien. « Il faut absolument qu’on fasse annuler ce mariage. »

Blake posait à Ruby, une question qui la surprenait. Il s’interrogeait sur la nature de leur relation. Une question que la demoiselle Turner ne s’était jamais posée et à laquelle, elle n’avait pas réponse à offrir à Blake. « Pourquoi tu me poses cette question ? » C’est vrai, que Ruby ne sortait presque pas. Qu’il avait toujours été là pour elle, qu’il restait présent même quand elle était insupportable, il était toujours présent, il la défendait sens cesse, même quand elle ne le méritait pas… C’est vrai que c’était sûrement ça qui l’avait poussé dans ses bras. Mais est-ce qu’elle l’aimait ? Elle ne saurait le dire. En tout cas, elle savait qu’elle ne lui avait jamais ses trois mots. Seul Matthew y avait eu le droit…

Parler à Matthew de leur relation ou non, n’avait pas d’importance pour Blake. Mais il lui parlait d’une affaire qui pour lui avait une grande importance. En l’entendant prononcé les mots ‘enceinte’, ‘avorter’ et 'mot à dire’, le cœur de Ruby n’avait qu’un seul bond. Elle en avait même perdu les mots. Comment il était au courant, qu’elle était enceinte de lui. « Pourquoi tu aurais eu ton mot à dire ? » Encore une fois, la demoiselle Turner tentait de cacher la vérité. Il lui prouvait de cette façon que parfois, on était obligé de mentir ou de taire des choses. Elle-même le faisait et elle ne pouvait pas en vouloir éternellement à Matthew et à Blake. Ils avaient agi dans son intérêt. Ils avaient voulu la préserver et la protéger.

Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 03/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 225 messages et j'ai un total de : 45 points. J'ai choisi : Joseph Morgan comme célébrité et je dois mon avatar à : Tag J’interprète également : Jaimie E. Keagan
Turner - Rider


Coucou moi c'est : Apollon Blake Rhodes Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : agent au FBI.


MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Mar 6 Mar 2018 - 18:57



On règle les comptes !


Ruby ne s’y attendait vraiment pas au fait, que nous étions toujours mariés. Elle était vraiment surprise et elle semblait quelque peu remontrer par la situation. Une fois de plus, c’était encore de ma faute pour elle. Elle aussi pouvait s’occuper de la paperasse. Elle a bien fait la démarche pour récupérer son prénom et son nom d’origine. Elle aurait pu penser à changer son statut matrimonial. « Bien sûr, que le mariage était vrai. Comme ton changement de prénom et nom l’était. J’ai fait la démarche pour le divorce, si tu n’as jamais reçu les papiers, je n’y peux rien. Après, je pensais, que tu étais au courant que c’était un vrai mariage. Je pensais que tu t’en fichais, de divorcer ou pas. Ce n’est pas comme si tu allais te remarier un jour, surtout si tu restes avec l’autre. Le point positif, c’est qu’on m’a appelé après ton agression à Halloween, sans ça, je crois que je n’aurais pas été au courant. Enfin si, mais bien après. » Ruby voulait faire annuler le mariage, je n’avais aucune objection à cela. Après tout, nous étions séparés depuis un moment et la jeune femme avait carrément refait sa vie. « On ne pourra pas le faire annuler. Ça sera un divorce, c’est vieux de quatre ans et on peut aussi dire qu’on a consommé le mariage. Même si on était réellement ensemble que deux mois. Jusqu’à que tu décides de ne pas me suivre à New-York et de retourner à L.A ». C’était simplement une histoire de distance qui nous avait séparés. Elle ne voulait pas remettre les pieds à New-York et moi, je n’étais pas prêt à retourner à Los Angeles. « Je verrais avec mon avocat pour qu’il fasse les papiers. Je te les donnerais en main propre comme ça, il n’aura pas de souci. »

En parlant de notre couple, je posais une question à Ruby. C’est vrai, elle pouvait sembler bizarre. Mais comme on était dans les conditions à se faire des révélations. Je voulais savoir, si elle avait eu de réels sentiments pour moi ou si au contraire, j’étais simplement un passe-temps. Je me souviens que quand je lui avais dit que je l’aimais, elle ne m’avait jamais répondu. Peut-être que j’avais été trop vite pour elle, je l’ignorais… Je n’oubliais pas non plus qu’à cette période, elle avait eu aussi beaucoup à gérer. Entre son handicap, sa nouvelle vie et devoir oublier son ancienne vie, ne plus voir ses proches ou même le moindre contact avec eux. C’était carrément le deuil de son ancienne vie que faisait Ruby. Peut-être à l’époque, ses sentiments et ses émotions n’étaient pas clairs. Mais aujourd’hui, les choses avaient dû s’éclaircir. Ruby se demandait pourquoi je lui posais cette question. Je me contentais de répondre. « Et pourquoi pas ? » J’espérais tout de même qu’elle aurait une vraie réponse à me donner.

Ruby avait toujours réponse à tout. Elle ne reprochait toujours de lui avoir caché le secret que je partageais avec Matthew. Elle aussi m’avait caché quelques choses de bien plus important et ce n’était pas pour me protéger. Je lui révélais alors que j’étais au courant que le bébé dont elle avait avorté été le mien. J’en profitais pour lui dire que j’aurais aimé avoir mon mot à dire ou au moins avoir été mis au courant. Elle ne m’avait pas laissé la moindre chance et à ce bébé non plus. Tout ça pour quoi ? Pour une carrière qu’elle n’a finalement pas eue. Ruby me demandait pourquoi, j’aurais eu mon mot à dire, était-elle sérieuse ? J’eu un petit rire nerveux avant de lui répondre. « Tu vas oser me regarder dans les yeux et me dire que ce bébé n’était pas le mien ? » Ce n’était pas qu’une supposition. J’avais les dates de sa grossesse, la date de son avortement et ça concordait parfaitement avec la nuit qu’on a passé ensemble. C’est vrai qu’il y a pu avoir d’autres hommes. Mais j’étais persuadée d’une chose concernant Ruby. Elle a beau jouer les allumeuses, elle ne couche pas pour autant avec n’importe qui. Même si elle avait trop bu.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 2114 messages et j'ai un total de : 329 points. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : angie J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

PHONE & FORMSPRING
MATTHEW • WENDY • FOSTER • HARLOW




Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcée pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :


En ligne

MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Mar 6 Mar 2018 - 23:28

On règle les comptes !

Blake Rhodes & Ruby Turner
" La douleur, la peur et tout le reste. Peut-être que traverser tout ça, c'est ce qui nous fait aller de l'avant, ce qui nous pousse. Peut être qu'on doit être un peu amoché avant d'être à la hauteur. "

Jamais Ruby avait passé que le mariage entre Blake et elle était réel. Elle pensait que ce n’était qu’une couverture pendant le programme de protection de témoin. Pour elle, s’était bidon. Si elle avait su qu’elle était réellement mariée, cela aurait fait longtemps que la demoiselle Turner ou plutôt devrait-elle dire Madame Rhodes aurait demandé l’annulation ou le divorce. Surtout qu’elle était en couple avec un autre homme. Un homme avait qui elle avait commencé à sortir, alors qu’il était toujours marié à Kiara. Mais ce n’était pas un mariage d’amour, uniquement un arrangement pour que Matthew paye ses dettes, vis-à-vis du père de la jeune femme. « Je l’ignorais… Quelqu’un me l’a déjà dit clairement que c’était un vrai mariage ? Je ne pense pas, je crois que je m’en serais sûrement souvenu. Même avec les médicaments qui m’assommaient à Little Rock… L’hôpital t’a appelé, qui a appelé Matthew alors ? Ce qui veut dire que si j’avais été dans un état bien plus grave et qu’il y avait une décision à prendre, c’est toi qui aurais dû faire le choix. Comment tu aurais expliqué ça à Matthew ? » La situation sur le coup aurait été bien plus complexe, mais avec le recul si tout se passait bien au final, ça aurait pu être une situation bien plus comique. « D’accord, on va divorcer, alors. On a rien à partager de toute façon. On n’a plus rien en commun de cette époque, sauf peut-être le chat, mais je ne pense pas que tu veuilles le récupérer. Ça fait quatre ans que je n’ai pas remis les pieds à New-York. Ce n’est pas que je ne voulais pas te suivre, c’est que je ne peux pas aller dans cette ville, c’est au-dessus de mes forces. Toi, non plus tu n’as pas voulu me suivre à Los Angeles. Bizarrement, il n’y avait pas de troisièmes solutions, c’est qu’on ne voulait pas réellement rester ensemble. » Enfin, il y avait une troisième solution, mais elle avait été supprimée dès le moment où Matthew et Georgia avaient découvert que Ruby n’était pas réellement morte. Blake précisait qu’il allait demander à son avocat de rédiger les papiers du divorce. Il lui remettrait lui-même les papiers en main propre, pour qu’il n’y a plus de souci de réception. « Merci Blake. » Lui dit la demoiselle Turner avec un petit sourire timide.

Ensuite, Ruby était un peu perdue quand Blake lui demandait pourquoi elle était sortie avec lui à Little Rock. Il l’avait pris au dépourvu et la jeune femme ne savait pas quoi lui répondre. Comme la fois, où il lui avait dit qu’il l’aimait et qu’elle n’avait laissé sans réponse. Le jeune Rhodes était plein de surprise au moment où la jeune femme s’y attendait les moins. Apparemment, il voulait une réponse, Ruby le comprenait au son de sa voix. Elle faisait donc un effort pour lui répondre en toute honnêteté. « Je crois que j’avais le béguin pour toi avant même Little Rock, et même après quand tu es parti pour New-York. Je crois que j’aurais aimé que notre couple ne se finisse pas aussitôt à cette époque. Je ne saurais pas te dire, quand ça a réellement commencé. Mais, je pense que c’est à partir du moment où j’ai commencé à recevoir ces lettres à Los Angeles. Quand on a recommencé à partager ce secret… J’ai toujours ressenti plus ou moins quelques choses pour toi, depuis même notre rencontre. Pourquoi j’aurais autant insisté pour que tu t’intéresses à moi ? Je crois même, que si je ne ressentais rien pour toi, je n’aurais pas couché avec toi, le soir du réveillon du nouvel an, avant que tout ça se produise. Après peut-être qu’à Little Rock, le fait que tu sois le seul homme assez dingue pour me supporter et t’intéresser à moi, à accélérer les choses. Mais ce n’est pas tout. Donc, oui, j’avais des sentiments pour toi et j’en ai toujours. Tu restes quelqu’un de très important pour moi, Blake. » La demoiselle Turner avait décidé d’être totalement honnête et de déballer totalement son sac. Comme ça, il ne pouvait pas lui qu’elle lui cachait des choses.

Par contre, s’il y avait bien une chose à laquelle, Ruby ne s’attendait pas. C’était bien ça. Jamais, la demoiselle Turner n’aurait imaginé que Blake était au courant. Qu’il savait, qu’il était le père de l’enfant, dont elle a avorté. Surement la pire erreur que la jeune femme avait commise de toute sa vie. Chaque jour, elle regrettait son acte. Un regret qu’elle avait ressenti dès sa sortie de la clinique et qui s’était intensifier depuis son réveil à Little Rock. Elle avait avorté pour avoir une chance de continuer sa carrière de mannequin. Finalement, elle avait perdu l’usage de ses jambes. C’était sûrement une histoire de karma. Elle avait été punie pour son acte. Ruby s’en était persuadée. Blake demandait à la demoiselle Turner de le regarder dans les yeux et de lui dire qu’il n’était pas le père de ce bébé dont elle avait interrompu la vie avant même qu’elle n’est le temps de commencer. « Je ne peux pas… » Lui dit-elle en le regardant dans les yeux et en baissant ensuite le regard. « Comment tu l’as appris ? Depuis quand tu es au courant ? » Cela devait faire un petit moment déjà, Ruby en était persuadée, mais elle ne saurait pas expliquer pourquoi. « C’est vrai, tu avais ton mot à dire. Je te demande pardon… » Présenter ses excuses était la moindre des choses. Même si ça ne ramènerait jamais le bébé, qu’ils auraient pu avoir ensemble.

Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 03/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 225 messages et j'ai un total de : 45 points. J'ai choisi : Joseph Morgan comme célébrité et je dois mon avatar à : Tag J’interprète également : Jaimie E. Keagan
Turner - Rider


Coucou moi c'est : Apollon Blake Rhodes Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : agent au FBI.


MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Dim 17 Juin 2018 - 20:09



On règle les comptes !


Ruby me demandait si elle avait été prévenue qu’il s’agissait d’un vrai mariage. « Je pense que oui. Quelqu’un te la sûrement expliqué. Quand on t’a expliqué pour ta nouvelle identité et le reste. Mais comme tu l’as dit, tu étais assommée par les médoc’ donc tu as probablement oublié… » C’était même fort probable. Entre sa dépression et ses douleurs, la jeune femme était souvent sous ces médicaments. J’estimais que c’était un peu trop fort pour elle. Mais n’étant pas médecin, je n’avais pas mon mot à dire. Maintenant qu’elle savait que l’hôpital avait appelé son mari. Ruby se demandait qui avait informé Matthew de son admission aux urgences. « Je crois que c’est l’hôpital… Je leur ai dit qu’on était séparé et qu’il devait appeler Matthew Rider. Je leur ai donné son numéro… » La brunette venait de comprendre que s’il y avait une décision importante à prendre concernant sa santé. Je serais le seul à pouvoir décidé. Une situation qui aurait fortement déplu à Matthew. Mais d’un côté, en n’envisageant pas le mariage avec Ruby. Il renonçait à avoir un quelconque droit, sur la jeune femme dans toutes les situations. « Pour l’expliquer à Matthew, j’aurais simplement dit la vérité. Je lui aurais dit que légalement, je suis ton mari depuis quatre ans… Il aurait été ravi de l’apprendre et je crois que j’aurais sûrement eu droit à une droite dans la gueule. Déjà, qu’il était à deux doigts de le faire quand je suis arrivé à l’hôpital… Dans tous les cas, au final, je crois que ce sois, Matt ou moi, on aurait pris la même décision. Tout faire pour te sauver ou te maintenir en vie… » Que ce soit moi ou Matthew aucun de nous deux étaient près à perdre Ruby. Il était hors de question qu’elle parte de cette façon. Heureusement, que la jeune femme était une battante et qu’elle a su se défendre elle-même. Ruby et moi allons donc divorcer et j’allais m’assurer qu’elle est tous les documents en main propre cette fois. Nous étions séparés depuis des années donc la signature des papiers n’était qu’une formalité. « Tu peux garder le chat. Si, j’avais voulu le récupérer, je l’aurais demandé il y a un moment… Tu as probablement raison, c’est vrai qu’on n’a pas envisagé de troisième option… D’un autre côté, moi, je ne pouvais pas faire autrement. La formation pour rejoindre le FBI n’est qu’à New-York… Mais tu ne peux pas y mettre les pieds. Il faudra que tu prennes ton courage à deux mains un jour et que tu combattes cette peur. C’est ridicule… »

La conversation devient tout à coup moins plaisante pour Ruby. Déjà qu’elle n’était pas géniale au début. Je venais d’apprendre à la jeune femme, que je savais, que j’étais le père du bébé, dont elle avait avorté. Je lui en voulais de m’avoir exclu de cette décision. Elle devait savoir que j’aurais voulu, qu’elle le garde. Ruby venait de confirmer mes soupçons en ne pouvait pas m’affirmer le contraire en me regardant dans les yeux. La jeune femme ne voulait pas me mentir après tout, elle détestait cela. Elle me demandait, comment j’étais au courant. « A ton transfert à Little Rock, j’ai eu accès à ton dossier médical. J’ai fait le calcul. Tu avais beau jouer les allumeuses, je sais que tu ne couches pas avec n’importe qui. Il faut que tu aies un minimum de sentiment pour cette personne. » Elle se donnait une image de bad girl, mais finalement elle était loin d’en être une. Elle ne faisait que s’amuser sans franchir les limites. « Je ne suis pas sûre que tu peux me demander pardon ou même que ce soit à moi que tu doives le demander. » Est-ce que c’étaient quelques choses que je pouvais pardonner. Ça avait beau faire quatre ans, je lui en voulais encore au fond de moi, même si j’étais passé au-dessus. « Pourquoi tu ne me l’as pas dit ? Pourquoi tu as pris cette décision toute seule ? On était deux dans cette histoire… »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 2114 messages et j'ai un total de : 329 points. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : angie J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

PHONE & FORMSPRING
MATTHEW • WENDY • FOSTER • HARLOW




Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcée pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :


En ligne

MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Lun 18 Juin 2018 - 15:06

On règle les comptes !

Blake Rhodes & Ruby Turner
" La douleur, la peur et tout le reste. Peut-être que traverser tout ça, c'est ce qui nous fait aller de l'avant, ce qui nous pousse. Peut être qu'on doit être un peu amoché avant d'être à la hauteur. "

Ruby n’avait pas le souvenir, qu’on est informé que le mariage avec Blake était réel. Elle se rappelait, encore moins, d’avoir signé quelques choses qui ressemblaient à un contrat de mariage. Selon Blake, les traitements qu’elle prenait à Little Rock lui avaient fait oublier. Ce qui voulait dire qu’elle n’était pas en possession de tous ses moyens quand tout ça a été fait. Heureusement, que Blake n’est pas un homme mal intentionné et qu’il tenait réellement à la demoiselle Turner. « Si tu le dis… » Se contentait de répondre Ruby.

Maintenant qu’elle était au courant que l’hôpital avait informé son mari, c’est-à-dire Blake Rhodes. Ruby se demandait qui avait averti Matthew. Apparemment, c’est Blake qui a demandé au centre hospitalier d’appeler le petit ami de la jeune femme. « Merci d’avoir demandé à l’hôpital d’appeler Matt. » La situation aurait pu être tendue entre les deux hommes, si l’état de santé de Ruby nécessitait, la décision d’un proche. C’est Blake qui aurait eu le dernier mot, une chose que Matthew n’aurait probablement pas accepté. Une fois que Blake et Ruby seront divorcés cette décision reviendra à nouveau aux parents de la jeune femme Derek et Octavia Turner. La brunette espérait qu’elle n’aurait jamais à leur faire subir tout cela. Pour Blake ça n’aurait pas été un souci parce qu’il était persuadé que lui et Matthew auraient été d’accord sur la décision. Ce qui ne plaisait pas à Ruby. « Pourtant, tu sais, que ce n’est pas ce que je veux. Je ne veux pas, qu’on me maintienne en vie, si c’est uniquement grâce aux machines... Je ne veux pas être un légume ou attendre que mes organes lâchent un par un… Je préfère, qu’on me débranche bien assez tôt et si c’est possible de faire don de mes organes… Au moins, ça donnerait la chance à d’autres personnes de vivre… Comme mon frère, s’il avait eu la chance d’avoir de nouveaux poumons… » Ça surprenait la demoiselle Turner que Blake ne prenne pas en compte ce qu’elle lui avait déjà dit quand il vivait encore à Little Rock. Elle ne voulait pas qu’on s’acharne pour la maintenir en vie. Elle avait tellement de fois échappé à mort qu’un jour, il fallait qu’elle l’accepte.

Blake confirmait à Ruby qu’il allait s’occuper du divorce. Elle pouvait également garder le chat, qu’il avait pris ensemble à Little Rock. D’ailleurs, c’est Ruby qui s’en occupait depuis leur séparation. « Ta formation était plus importante que nous… Et tu n’as pas droit de dire que ma peur de New-York est ridicule. Je te rappelle que tous mes problèmes ont commencé là-bas. Avant de te… Avant ma vie était beaucoup plus simplement. » La demoiselle Turner s’était ravisée avant de dire une bêtise et elle espérait que Blake ne s’en était pas rendu compte. Ruby faisait de son mieux pour continuer à vivre et à avancer, malgré tout ce, qu’il lui était arrivé. Mais elle ne voulait pas se forcer à faire certaines choses. Comme retourner à New-York ou se confronter à nouveau à ses agresseurs. Ces deux choses étaient bien au-dessus de ses forces. C’était tout simplement impossible et bien au-dessus de ses limites.

Blake était au courant d’un des plus lourds secrets de Ruby. Un secret, qu’elle gardait pour elle depuis maintenant des années. L’identité du père, du bébé dont elle avait avorté. Il était courant depuis plus de quatre ans et c’est seulement maintenant, qu’il en parlait. « Tu le sais depuis Little Rock et c’est seulement maintenant que tu me le dis ? Pourquoi ? » La demoiselle Turner ne comprenait pas pourquoi il avait attendu aussi longtemps. « Si tu penses que ce n’est pas à toi que je dois demander pardon. C’est à qui ? » Ruby marquait une pause avant de reprendre. « J’ai pris cette décision seule, parce que je savais que t’en parler suffirait à me faire douter. Puis on n’était pas ensemble. Ce n’était qu’une seule nuit. À l’époque, ma carrière était ce qu’il y avait de plus important… Aujourd’hui, je sais que ce n’est pas le cas… Crois-moi, je regrette d’avoir avorté. J’ai regretté, dès le moment, où je l’ai fait. Mais à ce moment, je ne pouvais plus faire marche arrière, c’était trop tard… »

Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 03/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 225 messages et j'ai un total de : 45 points. J'ai choisi : Joseph Morgan comme célébrité et je dois mon avatar à : Tag J’interprète également : Jaimie E. Keagan
Turner - Rider


Coucou moi c'est : Apollon Blake Rhodes Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : agent au FBI.


MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Mar 11 Sep 2018 - 16:44



On règle les comptes !


Lorsque l’hôpital m’avait appelé pour me prévenir que Ruby venait d’être admise, je ne sais pas pourquoi j’ai immédiatement pensé à Matthew. J’étais ravi que la personne au bout du fil accepte de l’appeler. Je ne me voyais pas lui annoncé la nouvelle. Déjà qu’après coup, il avait été à deux fois de me briser la mâchoire. « De rien, c’est normal. C’est de lui que tu avais besoin à ce moment-là. Même s’il a été assez crétin pour t’énerver… » Il avait réussi à se faire virer de la chambre de Ruby au moment où elle avait besoin de réconfort et d’un sentiment de sécurité. Je ne comprendrais probablement jamais pourquoi elle avait choisi ce type. Mais j’acceptais son choix, la brunette avait sûrement déceler chez lui des qualités qui m’échappaient.

J’informais à Ruby que si jamais il avait eu une décision médicale à prendre, Matthew et moi seraient probablement d’accord. Nous aurions demandé aux médecins d’user de tous les moyens pour la maintenir en vie. Mais cette décision ne plaisait pas à Ruby, elle ne voulait pas d’acharnement. « Tu n’as pas changé d’avis depuis Little Rock ? Tu ne veux pas non plus qu’on te ranime si ton cœur s’arrête ? » Elle avait donné ces consignes lorsqu’on était en Arkansas, mais je pensais que c’était parce qu’elle avait tout perdu. Je pensais que c’était la dépression qui parlait. Mais apparemment, non, c’était une décision mûrement réfléchie. « Et tu as parlé de cette décision à Matthew ? Si ce n’est pas déjà fait, tu devrais le faire pareil pour tes parents. Ils ne te laisseront jamais partir sans se battre. » Pour ces trois personnes, Ruby était extrêmement importante. Elle l’était également pour moi, mais je respecterai sa volonté même si ce serait à contre cœur et que je m’en voudrais probablement jusqu’à la fin de mes jours. C’est moi qui l’avais embarqué dans toute cette merde et qui l’avais conduit à ce genre de décision.

Ruby et moi, nous nous sommes séparés sans vraiment chercher de solution pour rester ensemble. La jeune femme pensait même que ma formation au FBI était plus importante qu’elle. C’était totalement faux. En revanche, son envie de rentrer à Los Angeles était largement plus forte que celle de rester à mes côtés. Je m’approchais de Ruby en mettant chacune de mes mains sur ses joues la caressant avec le pouce en lui disant. « Je t’interdis de penser que tu n’étais pas importante pour moi. Je t’ai aimé comme un fou. On n’était simplement pas dans les bonnes conditions pour vivre notre relation. J’ai été heureux d’être ton mari…. Mais on sait tous les deux qu’à un moment où un autre, on aurait rompu. Probablement à cause de Matthew comme ça été le cas avec Faith. Je ne sais pas pourquoi, mais tu le choisis toujours lui. C’est probablement l’homme de ta vie, je ne sais pas. Mais je pense que toi, tu as été la femme de ma vie, celle qui m’a le plus marqué. » Je lui déposais un baiser sur le front avant de la lâcher et de reculer de quelques pas. Je lui précisais que sa peur pour New-York était ridicule et je le pensais sincèrement. Elle avait également failli mourir à Los Angeles et pourtant elle y vivait toujours. Dans le même quartier que celui où on l’avait poussé sous les roues d’une voiture. « Si je la trouve ridicule… Avant de te quoi ? Avant de me rencontrer ? C’est ça que tu allais dire n’est pas ? Ta vie serait plus simple, si m’aurait jamais rencontré ? Tu mens quand tu dis que tu ne me tiens pas responsable de tout ce qui est arrivé… » Ca me faisait mal de l’entendre, mais je savais que tout le monde y compris moi, me portait responsable de ce qui arrivé à Ruby, son kidnapping, sa séquestration, la torture, l’accident de voiture et son handicap. C’était pour m’atteindre qu’on s’en était autant pris à elle.

Je savais que j’étais le père du bébé dont elle avait avorté depuis Little Rock. Ruby se demandait pourquoi je n’en avais jamais parlé avant. « Ce n’était pas le bon moment. À Little Rock, ce n’était clairement pas le moment. Tu étais trop fragile pour cette conversation. Ensuite, j’étais passé au-dessus... Je ne sais pas Ruby. » Ma dernière phrase répondait à sa question à savoir à qui elle devait demander pardon pour avoir avorté. J’en voulais à Ruby de m’avoir exclu de cette décision. J’aurais tellement aimé avoir la chance d’avoir mon enfant dans les bras. Une expérience que je ne vivrais probablement jamais. La jeune femme non plus apparemment puisque son copain ne voulait pas de bébé. Une décision que je trouvais égoïste de sa part. Il privait Ruby de devenir mère, alors que lui était déjà père. Il avait eu un enfant avec son ex petite amie. Un enfant qui devait avoir cinq ans. Le même âge qu’aurait eu notre enfant, si Ruby n’avait pas pris cette décision qu’elle regrette aujourd’hui. « Oui, on n’était pas ensemble, ce n’était qu’une seule nuit, mais ça me concerner quand même. J’étais quand même le père de ce bébé. Apparemment, le karma existe… Quelques semaines plus tard, tu as perdu ta carrière. Tu ne peux pas le regretter plus que moi… » On pouvait voir la tristesse dans mes yeux. Je n’en avais jamais parlé et ça m’atteignait bien plus que je le pensais finalement.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 2114 messages et j'ai un total de : 329 points. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : angie J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

PHONE & FORMSPRING
MATTHEW • WENDY • FOSTER • HARLOW




Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcée pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :


En ligne

MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Jeu 20 Sep 2018 - 22:18

On règle les comptes !

Blake Rhodes & Ruby Turner
" La douleur, la peur et tout le reste. Peut-être que traverser tout ça, c'est ce qui nous fait aller de l'avant, ce qui nous pousse. Peut être qu'on doit être un peu amoché avant d'être à la hauteur. "

Si, il y a bien une personne qui a connu plusieurs vies, c’était bien Ruby. Ses vies étaient d’ailleurs bien différentes les unes des autres. Mais certaines choses restaient inchangées. Cela, peu importe où elle se trouvait. Depuis Little Rock, la vie de la demoiselle Turner avait entamé un nouveau chapitre. Bien, des choses avaient changé au cours des années. Mais le détail que Blake abordait, n’avait pas changé. Ruby exprimait toujours le même souhait qu’en Arkansas. Elle ne voulait plus d’acharnement, si elle devait partir, il fallait la laisser. Elle avait trompé bien assez de fois la mort. La brunette le rappelait à Blake qui semblait croire que son avis s’était modifié depuis le temps. Ce n’était pas cas. C’était une décision mûrement réfléchie depuis des années, maintenant. Il était quasiment, pour ne pas dire totalement impossible, de la faire changer de décision à ce sujet. « Non, Blake. Je n’ai pas changé d’avis. Oui, interdiction de me ranimer. Si mon cœur s’arrête une nouvelle fois peu importe la raison, on me laisse partir. » Blake abordait le sujet sensible. Est-ce qu’elle avait parlé de son choix avec Matthew ? Ruby ne l’avait pas fait et elle était quasiment sûre à 100 %, qu’il serait contre cette décision. « Ils ne sont pas au courant. Je ne me vois pas annoncer ça. » C’était quelque chose d’assez compliquer à faire. La demoiselle Turner savait bien que s’il y avait une chose, sur laquelle le couple Turner et Matthew étaient d’accord, c’était Ruby et la nécessité de se battre pour elle. La brunette s’assurait qu’ils n’aient aucune décision à prendre. Elle devait penser à préparer et à signer tous les documents nécessaires face à cette éventualité.

Blake venait de prendre Ruby par surprise. Elle ne s’attendait pas à une telle déclaration de sa part. Il l’avait vraiment prise de cours et elle était même gêner par la situation. La demoiselle Turner ne savait pas quoi répondre. Il n’avait pas tort, pour une raison inexpliquée, qui échappe même à la jeune femme, elle choisissait toujours Matthew. Mais pourquoi aurait eu-t-elle à faire un choix ? « Je suis désolé Blake… Comme Faith, tu m’aurais demandé de faire un choix entre toi et lui ? » C’était justement parce qu’elle lui avait imposé un choix et pour la jalousie de la blonde que leur relation avait pris fin. Il avait déposé un baiser sur son front. Apparemment, il n’attendait pas réellement de réponse puisqu’il enchaînait sur la peur de Ruby concernant New-York. En essayant de défendre son opinion, les mots de la brunette dépassait sa pensée. Elle avait cru pouvoir se rattraper, mais Blake avait été attentif à ses mots. Pour une fois, elle aurait aimé qu’il ne l’écoute pas. Même si elle aimait tellement son côté toujours à l’écoute et attentif. « Ce n’est pas ce que je voulais dire Blake ! Non ! Je ne mens pas ! Tu n’es pas responsable. Tu n’es pas celui qui m’a séquestré ou qui m’a torturé. Tu es celui qui m’a sauvé la vie. » La demoiselle Turner aurait voulu le toucher pour le rassurer, mais elle tenait en équilibre sur ses béquilles et elle n’avait pas un endroit près d’elle pour les déposer. Les poser au sol n’était pas non plus une bonne idée, sachant qu’elle aurait de la difficulté à les récupérer sans perdre l’équilibre. « S’il te plaît, crois-moi quand je dis que tu n’es pas responsable. »

Le sujet déviait sur quelque chose de totalement différent : le bébé qu’ils auraient pu avoir ensemble, mais qui n’a jamais vu le jour. Une décision prise uniquement par Ruby et que Blake n’accepte pas. Blake, qui connaît la vérité depuis des années, expliquait pourquoi il n’avait rien dit durant tout ce temps. Les mots du jeune homme étaient plutôt durs, lorsqu’il parlait du karma. En gros, il disait que si elle avait perdu l’usage de ses jambes et sa carrière en tant que mannequin, c’était justement pour la punir pour avoir avorté. Ruby y avait déjà pensé, mais de savoir que Blake pensait la même chose ça lui faisait davantage mal. « Je pense qu’on devrait mettre maintenant un terme à notre conversation, Blake. »

Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 03/09/2016 sur California Dream. J'ai posté : 225 messages et j'ai un total de : 45 points. J'ai choisi : Joseph Morgan comme célébrité et je dois mon avatar à : Tag J’interprète également : Jaimie E. Keagan
Turner - Rider


Coucou moi c'est : Apollon Blake Rhodes Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : agent au FBI.


MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Jeu 4 Oct 2018 - 22:18



On règle les comptes !


En Arkansas, Ruby avait évoqué le souhait de ne pas être réanimée. Heureusement, la question ne s’était pas posée. J’avais mis cela sur le coup de la dépression, mais apparemment non. C’était une décision réfléchie. Je demandais à la jeune femme si elle en avait informé ses proches. Par ses proches, je désignais évidemment ses parents et Matthew. « Tu devrais leur dire, Ruby. Qu’ils soient préparés au cas où… Bien, que j’espère sincèrement que plus jamais, tu seras dans la situation où tu étais. Que tu mourras dans plusieurs décennies de vieillesse après avoir eu une vie bien remplie. » C’était tout le malheur que je lui souhaitais. Mais si la malchance continuait à la pourchasser, il était préférable que ses proches soient au courant.

Je n’avais pas du tout l’intention de faire une telle déclaration à Ruby. Mais les mots étaient sortis tout seul. Surement, que j’avais besoin de vider mon sac depuis trop longtemps. Je n’avais pas pu contenir mes sentiments et mes pensées. Au moins, maintenant, elle le savait. J’avais conscience que j’avais surprise, Ruby qui d’ailleurs ne savait pas quoi dire. Elle me demandait si je lui aurais demandé de faire un choix entre Matthew et moi. « Je n’en sais rien. Ça aurait sûrement dépendu de ta proximité avec lui et de votre relation. Je ne sais pas ce que j’aurais fait… Et on ne saura jamais. »

La peur de Ruby concernant New-York était ridicule. Je le disais d’ailleurs à la jeune femme qui s’était retenue de dire que tout était plus simple avant de me rencontrer. Elle pensait sûrement que tout ce qui lui était arrivé été ma faute. Elle n’avait pas tort, si je n’avais pas cédé à ses avances, jamais on ne se serait promené. Jamais, elle ne se serait pas fait kidnapper ou prise pour cible pour m’atteindre. Ruby m’assurer du contraire disant que ce n’était pas moi qui l’avais kidnappé et torturé. C’est vrai, mais je n’en restais pas moins le responsable. « Normalement, je n’avais pas à te sauver la vie, parce que tu n’aurais jamais dû te retrouver dans cette situation. Tu n’aurais jamais dû autant insister pour que je t’adresse un mot. Je te crois » Mais je n’allais pas rentrer à nouveau dans ce débat. On en avait déjà tellement de fois parlé. Jamais je ne cesserais de m’en vouloir pour cette histoire. Je ne me pardonnerais jamais.

J’en voulais à Ruby d’avoir avorté de notre bébé. J’avais retenu toute cette rancœur au fond de moi, tellement longtemps qu’elle en était décuplée. J’avais pensé à elle, ne voulant pas la brusquer ou l’accabler, je n’avais pas pensé à moi. Je n’avais pas conscience de la peine que cette découverte m’avait causé. Cet avortement m’atteignait plus, que je l’aurais pensé. J’en voulais tellement à Ruby, j’étais même déçu par son égoïsme. Seule sa carrière lui apportait et finalement elle l’avait définitivement perdue quelque temps après. Comme quoi, il y a une justice. La jeune femme voulait mettre fin à cette conversation. « Oui et faire une pause tous les deux... Prendre nos distances quelque temps… Que je me remette du vent que tu m’as mis après que je t’aie dit ce que je ressentais pour toi… Et la déception pour l’avortement, maintenant que c’est sortir, il va me falloir un peu de temps pour te pardonner. Tu n’avais pas le droit de m’exclure comme tu l'as fait, Ruby. »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 25 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 2114 messages et j'ai un total de : 329 points. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : angie J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine
DISPONIBLE

PHONE & FORMSPRING
MATTHEW • WENDY • FOSTER • HARLOW




Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcée pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :


En ligne

MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake Mer 10 Oct 2018 - 18:26

On règle les comptes !

Blake Rhodes & Ruby Turner
" La douleur, la peur et tout le reste. Peut-être que traverser tout ça, c'est ce qui nous fait aller de l'avant, ce qui nous pousse. Peut être qu'on doit être un peu amoché avant d'être à la hauteur. "

Blake ne cessait plus de penser qu’il était le responsable de tout ce qui était arrivé à Ruby. La jeune femme ne l’avait pas aidé avec son dérapage. Elle avait parlé sans réfléchir, c’était tout elle. Mais elle était sincère lorsqu’elle disait qu’elle ne le tenait pas pour responsable. Il n’était pas celui qui lui avait fait du mal. Il était son sauveur, son ange gardien, celui qui lui a sauvé la vie. « Ça aurait très bien pu m’arriver sans te rencontrer… Je n’en serais probablement pas sorti vivante par contre… Je n’ai jamais et ne regrettais jamais de t’avoir rencontré Apollon Blake Rhodes… Si c’était à refaire, j’insisterais de nouveau pour que tu m’adresses la parole. » La demoiselle Turner était bien plus que sincère dans ses paroles. Blake était l’une des plus belles rencontres que Ruby avait faites.

L’avortement était la pire erreur que Ruby avait faite. Elle regrettait chaque jour un peu plus ce choix. Jamais, elle n’aurait pas dû faire passer sa carrière avant son enfant. Elle avait été tellement égoïste et elle avait été punie, Blake avait totalement raison. Le karma s’était abattu sur elle et elle l’avait bien mérité probablement. Aujourd’hui, elle le regrettait plus qu’un autre jour. Elle savait que le père du bébé était au courant et qu’il lui en voulait énormément. Il avait totalement raison, jamais elle n’aurait dû l’écarter autant de cette décision. Ruby avait terriblement mal agi. C’est pour cette raison que la jeune femme ne dit rien quand il demandait une pause dans leur amitié. « D’accord, Blake… Je te demande pardon pour tout… » La jeune femme baissait la tête en poursuivant son chemin, Blake faisait de même et la brunette le regardait s’éloigner. Elle avait les larmes aux yeux, elle avait l’impression de l’avoir perdu pour toujours.

FIN DU SUJET
Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On règle les comptes ! Ruby & Blake

Revenir en haut Aller en bas

On règle les comptes ! Ruby & Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [Sculpture] HANG IT ALL – HANG IT BIG by Ruby Anemic
» De Julia ..... Rany et Ruby !!!
» Karin Ruby, championne de snowboard
» Genêt 'Boskoop Ruby'
» Luzula "Ruby Styletto"( Wood Rush )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Rose Avenue :: Park-