Partagez|

La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 1577 messages. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : tearsflight J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine

Ruby's chapter life :

Derek - Matthew - Blake - Matthew - Wendy
Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcé pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :



MessageSujet: La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY Jeu 25 Jan - 17:39

“La confidence noie la douleur.”

Matthew & Ruby
« “Faut pas forcer la confidence ; elle vient quand elle peut. Jamais trop tôt, jamais trop tard.”»



Les fashions-weeks du début d’année venaient de toucher à leur fin. Le rythme de travail allait considérable ralentir. Il n’y avait pas de nouvelles fashions-weeks avant le mois de juin. Tous auraient enfin l’occasion de respirer et de prendre du temps pour soi-même. Cette année, les fashions-weeks avaient été plus compliqué que les autres années, du moins pour Ruby. Même si elle n’avait pas participé au début des festivités en évitant comme à chaque fois New-York, les semaines avaient été longues. D’autant plus qu’ils n’avaient aucun répit. Le jour même de leur retour des fashions-weeks européennes, ils avaient dû s’occuper de celle de Los Angeles. Cette fois-ci, la demoiselle Turner avait eu du mal à gérer la pression, le stress et la fatigue accumulée. Elle avait craqué à plusieurs reprises et avait fait des crises d’angoisse. Elle avait su être discrète à ce sujet, mais pendant ses dernières semaines. Depuis Londres, Ruby tournait grâce à ses antidouleurs, ses calmants et ses somnifères. Ce n’était pas très bon, mais la jeune femme avait quand même pris la précaution d’être suivi par un médecin. Elle respectait méticuleusement ses doses prescrites. Son agression du mois de novembre et la découverte que ses soucis liés à New-York étaient sûrement pour beaucoup dans son état actuel. Apparemment, elle n’en était pas totalement remise. Quant à la page de son agression initiale à New-York, visiblement, elle ne voulait pas se tourner. Comme si cette histoire était destinée à la hanter toute sa vie.

Son médecin lui avait conseillé de parler de son histoire à un professionnel - pour ne pas dire un psy - ou à une personne de confiance qui n’était pas présent, ni à New-York ou à Little Rock – donc quelqu’un d’autre que Blake. D’après lui, ça permettrait à Ruby de surmonter une partie de sa peur et donc d’avancer. Elle pourrait mieux gérer ses crises d’angoisse. Pour la demoiselle Turner, la seule personne a qui elle pourrait parler de tout ça s’était Matthew. La seule personne en qui elle avait confiance, même si l’avait déçu récemment et surtout la seule personne avec qui elle se sentait réellement en sécurité. Il avait le droit de savoir toute la vérité. Tout ce qui s’était passé à New-York et à Little Rock. Même de son histoire complète avec Blake. De cette manière, il aurait plus aucun secret entre eux. Mais Ruby ignorait comment, elle pourrait aborder ce sujet avec son petit-ami. Cela faisait quelques jours, que la brunette était de nouveau à la maison. À quelques fois qu’elle avait voulue aborder le sujet, elle s’était dégonflée.

Comme toujours après les fashions-weeks, Ruby s’était prise une semaine de congé pour se reposer. Matthew devait finir dans moins d’une heure au garage. La jeune femme avait donc décidé de le rejoindre. Et apparemment, elle avait bien fait. Il y avait une des femmes qui venaient au garage avec de fausses pannes, seulement pour pouvoir mater et draguer Jeffrey et Matthew. La demoiselle Turner s’en fichait un peu. Elle avait d’ailleurs totalement confiance en son petit ami, à ce propos. Mais Ruby ne pouvait pas s’empêcher de faire quelques choses qui l’amusaient beaucoup. Elle saluait amicalement Jeffrey avant de se dirigeait vers Matthew. Elle m’embrassait langoureusement et longuement pour montrer à cette femme que l’homme face à elle était déjà pris. Parfois, la demoiselle Turner avait encore son petit côté peste. « Je m’ennuyais à la maison. Donc j’ai décidé de passer vous voir. »

Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Ludivine et j'ai : 24 ans J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1372 messages. J'ai choisi : Tyler Hoechlin comme célébrité et je dois mon avatar à : regarde dessus ;) J’interprète également : Logan , Aiden , Maddox , Kristian

Ne me demande pas la lune j'ai beaucoup mieux pour toi mes pas sont lourds parce que j'ai beaucoup pris sur moi ton regard brille pour moi ce que t'as dans la poitrine, c'est à moi


Je ne suis pas le père dont tu rêve , mais je serais la maintenant quoi qu'il arrive .

Forumspring Téléphone
RP's

Blake Rancune et colère Ruby Puerto Penasco Ruby Jeffrey Soirée JMavie Jeffrey


Ruby A. Turner

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays... J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette.
Coucou moi c'est : Matthew Allen Rider Actuellement, je suis : En couple avec la belle Ruby A. Turner et j'ai une préférence : les femmes J'ai : un enfant que je ne vois plus Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : ancien dealer de drogue J'ai trouvé un job, je suis : Propriétaire du Garage Riderson / Mécanicien


MessageSujet: Re: La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY Jeu 25 Jan - 23:34


La confidence noie la douleur.
Quand je suis avec toi je suis plus calme, je respire plus lentement, même si mon cœur bat plus vite.

Depuis que Alessia à décider de retourner dans son ancienne ville , j’avais comme un vide .Je m’étais habituer à allait chercher Bastian à l’école de temps en temps après le boulot ou de le voir chez ma mère lorsque je venais lui rendre visite . J’allais le voir moins souvent , mine de rien je m’étais beaucoup habituer à lui et j’étais surpris d’avoir envie de passer plus de temps avec. Pendant que Ruby parcourrais l’Europe pour son travail , je m’occuper du déménagement de mon ex-petite amie , vue que j’ai annulée notre mariage il n’y avait aucune trace « d’ex- femme » . La seule qui a ce titre est Kiara , ma vie est vraiment un bordel , j’avais malgré tout trouver un équilibre avec Ruby , elle arriver à canaliser mon coter voyous qui s’attire des ennuis enfin bref…Je m’occuper de déménager Alessia simplement pour mon fils , je ne voulais pas qu’il est l’impression que je l’abandonne à nouveau , j'ai tenter de profiter de passer du temps avec lui avant le retour le retour de Ruby.

Maintenant qu’elle est de retour , je profiter d’elle autant que je le pouvais on avait du temps à rattraper tout les deux.  Comme a chaque retour de Ruby , elle était très fatiguée , elle pouvait au moins profiter de la tranquillité de la maison le temps que je suis au travaille . D’ailleur je tenter de rentré le plus tôt possible ! J’avais fais assez d’heure supplémentaire durant son absence . Une cliente traîner dans le garage en attendant que je m’occupe de sa voiture , elle venait assez souvent avec Jeffrey cela arrive souvent que des jeunes femmes viennent traîner ici nous inventant n’importe qu’elle panne . Combien de nana j’ai repousser dans ce garage ? J’en aurais bien profiter si je n’étais pas en couple , c’est Jeffrey qui est au ange. D’ailleur en parlant de jolie demoiselle en voici une qui venait de rentré dans le garage , je me redresse attrapant un chiffon pour essuyais mes mains plein de cambouis et avant que je dise quelque chose Ruby m’embrasse d’une façon dont je ne m’attendais pas , je répondis volontiers à ce baiser tu devrais t’ennuyais plus souvent dis-je amusais avant d’ajouter A moins que c’est elle que je dois ramener dans les parages je sais qu’elle n’était pas jalouse , c’est une certaine façon de montré son territoire chose que je fais aussi régulièrement lorsque je vais la rejoindre dans un bar et que j’aperçois déjà un homme bien trop proche d’elle ! Oups dis-je en remarquant du cambouis sur son visage , je prend un coter propre de mon torchons pour lui essuyait délicatement . Tu me laisse terminé ? J'en est pour deux seconde je lui vole un baisser pour ensuite me tourner à nouveau vers la voiture et branche le câble que la jeune femme avait débrancher pour venir faire un petit tour par ici . Voilà ,c'est réparé Jeffrey va s'occuper d'encaisser la panne et vous faire signer quelque papier Avec Jeffrey on profiter un peu de la situation , sa nous apporte des clients et une bonne publicité . Je suis tout à vous mademoiselle Turner que puis-je pour vous ?



code by bat'phanie

_________________
† On rencontre souvent sa destinée par les chemins qu’on a pris pour l’éviterOHANA
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Sihem - (Pixye) et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 29/06/2015 sur California Dream. J'ai posté : 1577 messages. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : tearsflight J’interprète également : Sanaa J. Keagan, Moira W. O'Hara & C. Lux Valentine

Ruby's chapter life :

Derek - Matthew - Blake - Matthew - Wendy
Coucou moi c'est : Ruby Amelia Turner Actuellement, je suis : en couple avec Matthew Rider et j'ai une préférence : un peu plus prononcé pour un homme en particulier, mais je suis bisexuelle. J'ai : aucun enfant pour le moment. J'ai trouvé un job, je suis : agent de mannequin dans ma propre boîte " Blackson & Turner ", anciennement mannequin à l'international.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY Lun 5 Fév - 18:31

“La confidence noie la douleur.”

Matthew & Ruby
« “Faut pas forcer la confidence ; elle vient quand elle peut. Jamais trop tôt, jamais trop tard.”»



Les semaines, les mois, les années défilaient et passaient. Pourtant, Ruby n’arrivait pas à oublier. Pendant un temps, elle pensait réellement avoir tourné la page, mais elle se trompait. Elle s’était créé une vie heureuse et tranquille. Mais elle s’était rapidement rendu compte, qu’elle s’était bercée tout ce temps de belles et de douces illusions. La jeune femme aurait dû se douter que quelques choses n’allaient pas. Elle aurait dû savoir que quelques choses se tramaient derrière son dos. La vie n’est pas belle et rose. La vie, la vraie, est dure et pleines de péripéties qui semblent insurmontable. Elle nous met sans cesse à l’épreuve en tentant de nous mettre ou de nous maintenir en permanence plus bas que terre.

La vie de bonheur, sans le moindre souci de la demoiselle Turner était bien derrière elle. L’agression de Ruby, dans la nuit du 31 octobre 2017, l’avait replongé dans la dure réalité. Une réalité qu’elle avait du mal à gérer et qui la paralysé un peu plus chaque jour. Sa vie et son esprit étaient encore coincés, prit en otage dans cet entrepôt de New-York, le 2 décembre 2011 et les jours qui avaient suivi. Cette période de sa vie la hantait totalement. Au point qu’elle l’empêchait presque de vivre. Ça la rendait même malade puisqu’elle suivait un traitement pour tenir le coup. La jeune femme ne pouvait pas et ne voulait pas continuer à vivre de cette façon. La demoiselle Turner en avait discuté avec son médecin et elle pensait suivre son conseil. Elle devait raconter son histoire à haute voix. Une chose qu’elle n’avait encore jamais faite ou elle l’avait fait, mais seulement partiellement. Jamais Ruby n’était parvenue à parler de ce qui lui était arrivé à New-York et à Little Rock de A à Z.

D’ailleurs, Ruby demandait de l’honnêteté à Matthew. Il lui avait parlé d’une période de sa vie. De son père violent et de sa fin tragique ce qui était peut-être la période la plus compliquée de sa vie. La demoiselle Turner, elle n’en avait jamais parlé. Elle avait parlé à son petit ami de son frère Ylan. Mais malgré sa disparition, c’étaient des souvenirs heureux. La période la plus horrible de sa vie était belle et bien New-York et Little Rock. Il fallait seulement que Ruby trouve le courage de le mentionner à haute voix, d’aligner les mots les uns derrière les autres. Aujourd’hui, la jeune femme se sentait prête à le faire. Elle devait raconter son histoire pour espérer y tirer un trait et allait de l’avant. Elle espérait simplement ne pas se dégonfler une fois de plus.


Ruby s’était rendu au garage où travailler Matthew. Il faisait des réparations sur une voiture pendant qu’une jeune femme ne se gênait pas pour le mater. La jeune femme n’était pas vraiment du genre jalouse – sauf dans certains cas que son petit ami connaissait – mais ce n’est pas pour autant, qu’elle appréciait qu’on le déshabille du regard. La demoiselle Turner s’était donc dirigée vers son petit ami et l’avait embrassé de façon à ce que la jeune femme comprenne bien qu’il était déjà pris. « On va dire que c’est un peu des deux. » Matthew avait malencontreusement mis un peu de cambouis sur le visage de la jeune femme qui essuyait presque aussi tôt. Avant de lui demander de lui laisser un peu de temps. « Bien sûr, prends ton temps. Je vais attendre dans la salle de repos. » Après un baiser, Ruby rejoins l’endroit qu’elle avait mentionné. Elle ne voulait pas le déranger dans son travail. Très peu de temps après Matthew vient vers sa petite amie en lui demandant ce qu’il pouvait faire pour elle. « Tu peux faire beaucoup de choses pour moi. Mais tu as fini ta journée-là ? Si tu as encore un peu de boulot, je peux attendre… Puis ce n’est pas désagréable de te regarder travailler. »

Made by Neon Demon

_________________

"Jamais personne n'aimera tes qualités autant que je ne peux vivre sans tes défauts." ~
endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
SEX ON THE BEACH

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Ludivine et j'ai : 24 ans J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1372 messages. J'ai choisi : Tyler Hoechlin comme célébrité et je dois mon avatar à : regarde dessus ;) J’interprète également : Logan , Aiden , Maddox , Kristian

Ne me demande pas la lune j'ai beaucoup mieux pour toi mes pas sont lourds parce que j'ai beaucoup pris sur moi ton regard brille pour moi ce que t'as dans la poitrine, c'est à moi


Je ne suis pas le père dont tu rêve , mais je serais la maintenant quoi qu'il arrive .

Forumspring Téléphone
RP's

Blake Rancune et colère Ruby Puerto Penasco Ruby Jeffrey Soirée JMavie Jeffrey


Ruby A. Turner

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays... J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette.
Coucou moi c'est : Matthew Allen Rider Actuellement, je suis : En couple avec la belle Ruby A. Turner et j'ai une préférence : les femmes J'ai : un enfant que je ne vois plus Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : ancien dealer de drogue J'ai trouvé un job, je suis : Propriétaire du Garage Riderson / Mécanicien


MessageSujet: Re: La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY Hier à 14:46


La confidence noie la douleur.
Quand je suis avec toi je suis plus calme, je respire plus lentement, même si mon cœur bat plus vite.




Généralement lorsque Ruby part pour sa fashion-Week, j’en profite pour passer des soirées avec quelques amis qu’on voyait aussi de temps en temps avec ensemble, mais je sais que lorsqu’on fait des choses sur la plage ce n’est jamais évident pour Ruby ou bien lorsque je vais en forêt pour faire de la moto avec eux, elle ne pouvait pas en profiter. Maintenant j’ai autre chose a la quel je peu profiter et c’est Bastian, je m’étais donc occuper du déménagement de mon fils avec sa mère. Maintenant que Ruby est de retour, j’en avais terminé des allers-retours chez Alessia le week-end, je compte bien profiter du retour de ma petite amie. Même pour le moment elle sait accorder quelques jours de congé, par contre moi je devais aller au garage, je tente malgré tout de quitter par moment plus tôt pour en profiter vue qu’on avait été séparé pratiquement un mois c’est tout de même long.

Lorsque Ruby au garage, je ne m’attendais pas à la voir débarquer et encore moins au baiser qu’elle m’avait offert. J’avais rapidement compris pourquoi j’avais eu le droit à ce fameux bisou, la jeune femme qui traîne depuis tout ta l’heure dans le garage avait réveillé le petit coter possessif de Ruby qui c’était fait un plaisir de montré que j’étais déjà pris. Cela m’amuse et ça ne me dérange pas, c’est jamais dans l’excessivité donc cela me fais plutôt rire, je lui essuie ce que je lui avais mis sur le visage en lui disant que j’en n’avais pas pour très longtemps et après un dernier baiser je la regarde partir pour rapidement terminer la voiture ou j’étais, je prenais mon temps parce que j’étais payer et que je n’avais rien d’autre à faire. Maintenant que Ruby est là, j’avais d’autre chat à fouetté ! Je laisse Jeffrey s’occuper du reste pour aller la rejoindre Oui j’ai terminé, j’ai trainé un peu sur cette voiture parce que c’est une des jeunes femmes qui viens régulièrement pour comme par hasard un câble débrancher. dis-je amusais Ah ouais ? ça tu peux l’avoir à la maison lorsque je suis sur la mienne je lui fis un petit clin d’œil Tu as envie d’allait quelque part ? je dois me changer ? je ne sais pas si elle est tout simplement venu me chercher pour qu’on rentre ou qu’on aille ce promener, si on sort sa serais mieux que je change de vêtements et que je me donne un coup d’eau au visage.





code by bat'phanie

_________________
† On rencontre souvent sa destinée par les chemins qu’on a pris pour l’éviterOHANA
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY

Revenir en haut Aller en bas

La confidence noie la douleur. - MATTHEW & RUBY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Lincoln Avenue :: Garage Riderson-