Partagez|

Musicalement Votre ft Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Musicalement Votre ft Teddy Jeu 22 Mar - 19:46

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?Assise dans la salle, avec 6 minutes notables d'avance, Elana faisait tourner nerveusement le programme des spectacles dans ses mains. Son regard se posait sur tous les gens autour d'elle, sans qu'elle ne puisse en reconnaître un. En même temps, ce n'était plus une séance obligatoire pour sa licence, mais un choix de sa part. Quand il lui avait proposé une nouvelle invitation, elle s'était étonnée à dire oui. Ainsi, elle s'était retrouvée avec non pas seulement un spectacle auquel assister, mais aussi un cocktail où elle était conviée. Pour s'habiller, le choix lui avait donc été imposée. Voulant rivaliser un minimum avec les autres conviés, c'était sa fameuse robe bleue décolleté de créateur qu'elle avait enfilé. Malgré la pluie ses cheveux n'avaient pas été touché, elle en avait pris soin en se préservant de son parapluie, et optant pour la voiture pour cet allé. Pas question de refaire le chemin de la dernière fois en bus! Cette fois, elle jouait la sécurité.

Alors que la salle commençait à être bien remplie, la blonde se demandait vraiment comment cette soirée allait se dérouler. Que ce soit du concert à la petite cérémonie, du retour chez soi ou de ce qu'ils pourraient bien faire, tout était tout de même trouble. Ils n'étaient pas que des voisins, voilà qui était établi. Mais étaient-ils autant amis pour autant? Cela voulait dire alors qu'ils avaient une bien drôle d'amitié. Enfin, elle ne devait pas se prendre la tête avec ça. Théodore ne devait pas être en train de se retourner les méninges lui.

Finalement les lumières baissèrent, et l'opéra commença. En réalité, la jeune femme avait plutôt bien saisi l'histoire et ce qu'elle avait raté. Sa venue vers lui était plutôt une manière de trouver un sujet de discussion où il serait aisé pour lui de parler, afin de renouer un peu le contact. Sauf que le garçon l'avait pris un peu au pied de la lettre, ce qui n'était pas non plus pour lui déplaire. Le spectacle n'avait pas du tout été mauvais la première fois qu'elle y avait assisté, certains moment étant simplement extraordinaire. Un en particulier...

Dans quel état était-elle pendant le solo de son Gloomy Guy? Admirative, émotive, étonnée, blasée ou encore subjuguée? Fiona n'était pas là pour en témoigner de toute manière... la brune aurait été pourtant heureuse quant au choix de sa robe. Un peu moins sur le fait de ne pas avoir été invité à revoir celui qui était au centre de toutes ses faveurs... Mais Elana ne comprenait pas du tout cette drôle de passion, et au contraire préférait l'éloigner autant que possible de sa personne et de son voisin. Pourquoi? Pourquoi pas.

En tous cas, les heures passèrent pendant que ses yeux ne pouvaient pas quitter un certain monsieur dans son costume bleu, à partir de son entrée. Sur scène, il paraissait si différent. Son instrument semblait pouvoir dire ce qu'il ne savait pas prononcer. Finalement encore une fois ce furent les applaudissements qui la ramenèrent à la réalité, alors que ses mains se joignaient à eux. Dans un élan d'enthousiasme, elle s'était même levée comme d'autres dans la salle. Cette performance avait été encore meilleure, et même Laura qu'elle avait malheureusement reconnu avait bien chanté, elle le reconnaissait au delà des boutons que sa vision lui provoquait.

Maintenant, passons à la société, les instants gênants et les sourires forcés. C'était à peu près la définition d'un cocktail qu'imaginait Elana, alors qu'elle remettait sa veste sur ses épaules sans y glisser ses bras. En longeant des couloirs de façon légèrement hasardeuse, la chance semblait de son côté puisqu'elle tomba assez rapidement sur la grande salle où on l'attendait. Enfin, personne ne l'y attendait vraiment mais bon.. S'avançant avec l'élégance requise pour ce genre d’événements, elle chercha en vain celui qui l'attendait alors que son bras fut soudainement pris. Fronçant les sourcils elle se tourna pour apercevoir un visage à qu'elle avait vu chanter. Ou un contact à qui elle avait envoyé un sms.

-"Mademoiselle la fan! Vous devriez savoir pourtant que sont les limites à l'admiration... Je vous dirige vers la sortie ou je me dois d'appeler la sécurité?"

Un sourire faussement charmant apparu dans les traits de la jeune blonde, alors qu'elle posait subtilement mais fermement sa main sur celle qui l'enserrait.

-"Ce ne sera pas nécessaire. Teddy m'a personnellement invité, je l'attends simplement. Mais peut-être souhaiteriez vous que nous trinquions à sa performance qui a su embellir ce spectacle en attendant?"

Laura bien trop tactile fut forcé de lâcher sa prise qui pour le coup n'était pas une qu'elle visait dans une perspective romantique, avec une expression apparemment peu satisfaite. Elana faisait mine d'être ce petit ange tombé du ciel, alors que sa bouche avait insisté sur le surnom, et ses mots n'avaient pas félicité la chanteuse. Prenant une coupe, elle fit mine de trinquer avec un verre invisible avant de porter le doux liquide à ses lèvres. Théodore avait intérêt à arriver rapidement, ou sinon elle irait le chercher par la peau des fesses où qu'il soit. Elle détestait être vue seule à ce genre d'occasion, comme une pauvre petite âme en peine. Ou en vue de sa tenue, une Cendrillon esseulée attendant un prince pour la secourir. Alors que sans doute, ici elle était la meilleure au maniement d'armes et à dégommer les dragons..








© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Ven 23 Mar - 1:04

    Après quelques jours de repos, et de passages de crèmes intensifs, la main de Teddy n'était finalement plus douloureuse. Il avait été forcé de s'absenter pendant deux soirs de représentations. Il aurait voulu pouvoir y jouer, mais ses doigts avaient été douloureux, et il ne voulait pas que ça l'empêche de jouer aussi bien que les autres jours. L'orchestre avait été à la fois enchanté et paniqué de ces congés. D'un côté, cela voulait dire que quelqu'un pourrait avoir la chance de briller individuellement sur scène, de l'autre, les critiques ne seraient pas aussi favorables sans l'une des pièces maîtresses du spectacle. Théodore aussi se sentait partagé; il ne voulait pas laisser tomber ses collègues, mais en même temps, il avait grand besoin de faire autre chose. Et il avait toujours trop de choses dans sa tête. Le musicien avait donc profité de ces quelques jours. Il s'était offert un petit voyage jusqu'à San Fransisco, juste dans le nord de la Californie, pour tenter de se déstresser, mais aussi fréquenter des boutiques de vêtements dont il n'avait pas l'habitude. Le shopping c'était la seule manière où Teddy dépensait son argent personnel, sinon il allait à sa famille ou son compte épargne.
    Avec ces déplacements, le coréen n'avait pas eu l'occasion de croiser sa voisine plus-qu'une-voisine. Il aurait bien voulu pouvoir la voir et lui parler. Il voulait surtout la remercier de lui avoir donné de l'arnica, qui semblait avoir marché beaucoup mieux que les remèdes qu'il connaissait. Cependant, il ne l'avait pas croisée une seule fois. Entre ses 'vacances' à lui et les occupations de la blonde, ils ne s'étaient pas reparlés depuis leur dernière discussion. Fallait-il qu'il se passe toujours quelque chose de bizarre pour qu'ils initient le dialogue? Le brun commençait à se le demander. C'était pour ça qu'il y remédia dès qu'ils se croisèrent de nouveau.
    Simple. Elana était allée toquer à sa porte, demandant un résumé de l'opéra. En tous cas c'était ce qu'il avait compris. Elle avait été en retard la première fois, et la fin avait été tellement bizarre qu'elle ne s'en souvenait plus. Mais il avait été tellement absorbé par ses propres réflexions sur le sujet que peut être qu'elle n'avait rien demandé de tout ça. En tous cas, Teddy avait saisi l'occasion pour lui offrir son aide,  en guise de remerciement pour celle qu'elle lui avait apporté la dernière fois. Il ne voulait pas lui écrire de résumé -son anglais n'était pas encore parfait- mais il pouvait lui donner des places gratuites pour revoir le spectacle. Les places n'étaient pas donné, alors ça serait quand même un avantage pour la blonde, surtout qu'elle avait le droit à des places VIP, proches de la scène et lui autorisant l'accès au cocktail de fin.
    C'était le premier concert qu'il faisait depuis que sa main s'était apaisée. Ses doigts étaient toujours rouges -cet idiot y était vraiment allé fort en claquant sa portière- mais cela ne gênait plus la prise de son archer. Tout le spectacle se déroula normalement. Teddy suivait les partitions comme il fallait, et lorsque son solo arriva, y mit encore une fois de son coeur. Il avait croisé Elana du regard juste avant de fermer les yeux, et ses émotions avaient été instantanément plus complexes. Que faisaient-ils? Comment pouvaient ils passer d'insupportables aux yeux de l'autre, et juste après se montrer ensemble lors d'une telle soirée? Qu'y avait-il entre eux pour justifier de cette attrait aussi puissant que le rejet? Sans le vouloir, les accords de Teddy se corsèrent, rendant sa mélodie plus complexe que prévue. Mais c'était bien comme ça qu'il pouvait trier ses sentiments. Il parlait au travers de sa musique. Le public, non-conscient de la légère improvisation du violoniste, se mit à applaudir la production, et bien assez rapidement, Teddy se rendait dans sa loge.
    Sa douche pour une fois se fit rapide. Il savait que quelqu'un l'attendait et il ne voulait pas trop traîner, surtout avec ses collègues dans les environs. Ils savaient tous que Teddy ne voyait personne en ce moment, mais ils le charriaient beaucoup avec Kiara -qui était venue à presque chaque spectacle- et ils ne manqueraient pas de faire pire avec Elana s'ils comprenaient que c'était Teddy qui l'avait invitée personnellement. Ne se séchant toujours pas les cheveux entièrement, Théodore se changea en vitesse. Un pantalon pas troué cette fois-ci, car son tee-shirt noir l'était, surmonté de son habituelle veste en cuir, et il sortait encore une fois de sa loge en s'accrochant les boucles d'oreilles.
    Les collègues de Teddy, membres de la troupe étaient déjà au cocktail. En même temps, eux ne se changeaient pas. Il n'y avait que Teddy qui le faisait, et pour qui c'était acceptable. C'était un peu la star ici, même s'il ne le réalisait pas, et il ne se ferait pas critiquer. Et lui en avait besoin. Il avait besoin de retrouver cette image un peu rebelle qu'il avait forgé depuis son adolescence. C'était en portant du noir et en se perçant une oreille plusieurs fois qu'il avait voulu montrer à ses parents qu'il était plus que ce qu'ils ne pensaient de lui. Evidemment, ils n'avaient pas apprécier et l'avait forcé à ne pas porter autant de bijoux, et à porter des vêtements entiers et colorés, mais ici, il faisait ce qu'il voulait. Loin derrière lui était le temps où il avait dû recouvrir la teinture blonde qu'il s'était faite. Teinture qui avait apparemment intrigué Elana. Il ne lui avait toujours pas dit qu'il savait qu'elle avait fouillé dans son téléphone. Qu'il savait qu'elle s'était envoyé sa photo. Et qu'il avait vu sur son profil une photo de lui torse nu, dans son propre lit, datant de la fois où elle avait dormi chez lui. Peut être que c'était aussi pour ça que Théodore l'avait invitée sans hésiter. Il avait besoin de lui parler, et peut être que dans ce bâtiment, il serait plus à l'aise.
    Dans un coin de la pièce à cocktail, Laura regardait attentivement Elana, un air dédaigneux au visage. "Evidemment, on peut trinquer à sa performance." Elle répondit en haussant les épaules, mais gardant son regard fixe sur la blonde. "J'ai toujours su que Théo était généreux. C'est sûr que tu ne pourrais fréquenter ce genre d'endroit sans lui." Elle lança en attrapant un verre de champagne. C'est à ce moment là que le concerné daigna entrer dans la pièce, cherchant rapidement son invitée du regard avant de la trouver. "Elana." Il l'appela, de sa voix calme mais ferme. Laura était avec elle, et ça ne sentait rien de bon. Théodore était peut être assez simplet pour ne pas réaliser que l'actrice était totalement à fond sur lui, mais il savait qu'elle et sa voisine ne vivaient pas un amour fou. "Laura, c'est Elana ma... ma voisine." Il la présenta rapidement. Il savait qu'Elana était beaucoup plus qu'une voisine, mais en y pensant, il ne savait pas vraiment comment la présenter autrement. Leur relation était particulière, et totalement personnelle. "Mais vous vous connaissez déjà, et puis on en a déjà parlé." Le brun ajouta avec nonchalance, n'entendant pas la chanteuse marmonner un petit "Oui, deux fois." car il ignorait qu'Elana lui avait envoyé un message avec son téléphone.
    Passablement irritée, Laura était quand même prête à rester les surveiller. Mais quand Théodore murmura un compliment à Elana, elle termina sa coupe fraîchement cueillie en une seule traite et se retourna pour partir en chercher une autre. "Tu es très élégante, Elana." Le coréen avait simplement murmuré d'un ton mal à l'aise mais quand même assuré. Il n'avait pas de mal à être honnête, mais il devait admettre que c'était bien la première fois qu'il commentait l'apparence de sa voisine. Il n'y pouvait rien, si cela changeait de la voir en robe plutôt qu'avec ses tenues plus décontractées des jours de semaine, et il n'avait pas pu lui dire la dernière fois. Sachant que l'ambiance serait toujours un peu bizarre après ce compliment, et surtout dans cet environnement, Teddy décida d'amener un nouveau sujet. C'était pour qu'Elana ne se sente pas mal à l'aise, et surtout pour qu'elle ne se sente pas obligée de lui retourner un compliment. C'était la dernière chose qu'il voulait. "Rassure-moi." Il commença. "Ton amie Fiona ne va pas me sauter dessus aujourd'hui?"
    C'était peut être l'ambiance de s'être exprimé en musique, ou alors simplement la complicité naissante entre lui et Elana, mais Teddy était visiblement de plus en plus à l'aise avec elle - au moins pour parler un peu plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Ven 23 Mar - 19:54

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?-"Evidemment, on peut trinquer à sa performance. J'ai toujours su que Théo était généreux. C'est sûr que tu ne pourrais fréquenter ce genre d'endroit sans lui."

Avait-elle le temps de chercher sur internet une façon de tuer cette pimbêche en toute discrétion? Elana en avait envie en tous cas, hésitant à essayer de la noyer dans une coupe de champagne, celle même qu'elle semblait déguster avec supériorité. Pourtant malgré les commentaires, la jeune femme n'avait pas quitter son sourire poli. Même si elle n'en pensait pas loin. Se vanter de sa richesse ne faisait que prouver que cette Laura était simplement inintéressante, et dénuée d’intelligence. L'argent, ça va, ça vient. Certes, il lui arrivait d'être jalouse des capacités monétaires d’autrui, mais elle n'était pas à plaindre non plus. Et ce n'était pas comme si elle rêvait de venir à ce genre de cocktails, ou comme si elle n'y était jamais allée. Elle ne se rappelait que trop bien la Fashion Week à Paris où elle était allée une fois, et d'autres événements ou elle avait été invitée ou bien avait pu par le biais de ses études, payer sa place. Alors qu'elle ouvrait d'ailleurs la bouche pour le lui signaler, une voix qu'elle connaissait prononça son prénom.

-"Elana."

Les deux femmes tournèrent la tête. C'était rare qu'il dise son prénom, mais pas si étonnant. Ce qui était plus frustrant, c'était de le revoir tout de noir vêtu, ayant déjà quitté son amusant mais élégant accoutrement de scène. Que je te donne des trous dans le t-shirt, que je me la joue rebelle, et que voici même des boucles d'oreilles adaptés. C'était si difficile pour lui de rester classe plus de deux minutes? Maintenant à côté de lui, elle avait l'air d'en faire beaucoup trop. Enfin, pas autant que Laura au moins.

-"Laura, c'est Elana ma... ma voisine."

Voilà qui était légèrement gênant. Un petit sourire de Laura pour souligner sa victoire, et Elana avait de nouveau envie de lui arracher chaque cheveux de son crâne à la pince à épiler. Certes, dit ainsi, la blonde ne semblait être qu'une voisine. Elle espérait qu'elle n'était pas la seule à penser que la réalité était autre.

-"Mais vous vous connaissez déjà, et puis on en a déjà parlé."

Pas besoin de se remémorer cette soirée passée. Que ce soit Fiona ou Laura, toutes deux avaient contribué avec talent à leur faire passer de mauvais moments. Peut-être que les deux ne pouvaient s'entendre que lorsqu'ils étaient seuls. Ou les deux femmes étaient juste particulièrement agaçantes..

"Tu es très élégante, Elana."

Voir la chanteuse s'en aller, voilà qui aurait pu faire que l'étudiante montre un air fier et triomphant. Sauf que pour le moment, ses sourcils étaient plutôt froncés en regardant le coréen avec un air d'incompréhension. Qu'est ce qui lui prenait? Il n'avait jamais commenté son apparence physique, et jamais elle n'aurait cru qu'il le ferait. Et encore moins en bien. Ça ne lui inspirait pas confiance, tant ça paraissait suspect! En plus, le dire en le murmurant comme ça, c'était d'autant plus bizarre. Enfin, il devait y avoir une part de gentillesse derrière tout ça... peut-être? Si il escomptait qu'elle lui retourne le compliment, il pouvait toujours courir. Même si comme toujours il était assez charmant, sa tenue n'avait rien d'élégante, même si Elana avait finit par s'avouer que ce style lui allait bien. Même si il manquait toujours cruellement de couleurs!

-"Rassure-moi. Ton amie Fiona ne va pas me sauter dessus aujourd'hui?"

L'arrachant à ses réflexions, enfin un sourire véritable apparu sur ses lèvres. C'était de ceux qui lui échappait, terriblement sincère. Ses deux fossettes ressortaient particulièrement alors qu'Elana semblait presque retenir un rire, avant de se tourner totalement vers lui en croisant les bras, sa coupe toujours à la main.

-"Mince, tu me rappelles que j'ai oublié de lui proposer de venir ce soir... devrais-je rattraper cette erreur?"

Si elle le faisait, ça les embêterait sans doute autant l'un que l'autre.

-"J'ai trouvé ta performance encore meilleure que la dernière fois. C'est ta douleur à la main qui t'a permis de rajouter cette dimension d'artiste torturé?"

Doucement elle posa son verre pour venir prendre justement celle qui autrefois était blessée, très délicatement. Désormais, seule encore une certaine rougeur prouvait l'incident, la main étant apte apparemment à fonctionner normalement, et plus encore.

-"Ça a l'air d'aller beaucoup mieux. Tu as été un bon garçon, et tu as bien appliqué l'arnica j'imagine!"


Regardant autour d'elle avec un air malicieux, elle relâcha sa prise avant de faire craquer sa nuque.

-"Passons aux choses sérieuses. Quelques potins à me faire partager sur tes collègues? Une histoire sulfureuse, un passé douloureux, des anecdotes mignonnes ou une erreur bien cachée? Que je puisse alimenter un peu plus mon article sur vos prestations... ajouter une dimension personnelle quoi!"




© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Ven 23 Mar - 23:22

    La salle était remplie, comme d'habitude, même si la plupart des gens ne restaient jamais au cocktail bien longtemps. Même Teddy ne faisait généralement que passer, parlant une poignée de minutes avec ses collègues avant de partir. Il aimait l'ambiance mais était toujours mal à l'aise par les invités qui venaient lui faire des compliments. Ce soir là allait être une entorse à ses habitudes. Il y avait Elana, et il ne pouvait pas la laisser seule et l'abandonner de son côté. Il l'avait invitée là, après tout. Ce n'était que maintenant qu'il saisissait l'étrange contexte de la situation. Ils n'étaient pas amis. Ils étaient voisins, et plus que ça, mais pas réellement amis non plus. Mais pourtant ils étaient bien là, ensemble, comme si c'était un rendez-vous. Il ne fallait pas s'étonner de savoir que Théodore se prenait la tête pour essayer de comprendre comment ils pouvaient se mettre dans de telles circonstances en si peu de temps passé ensemble. Ou alors qu'il passait beaucoup de temps à se demander ce qu'ils étaient réellement l'un pour l'autre. Ce qui était sûr, c'était qu'il garderait leur relation pour lui. Elle était tellement compliquée, et bizarrement trop intime, pour qualifier Elana d'autre chose que sa voisine devant d'autres personnes. Il n'avait pas envie de justifier leur connexion. Cet agacement mélangé à une attirance psychologique ne les regardait qu'eux.
    Le compliment avait peut être été de trop, justement. Ces réflexions là n'étaient-elles pas censées rester mentales pour eux? Peu importait, c'était dit, et clos. Le sujet avait été changé. Vraiment? Car en voyant le sourire de la blonde en face de lui, Teddy ne put s'empêcher de penser qu'elle était en effet plutôt agréable à regarder. La façon dont ses faussettes ressortaient. Avait-elle déjà souri comme ça devant Teddy? Pas sûr. Il avait bien l'air débile à côté d'elle alors qu'il avait son air blasé. Il chassa rapidement ces pensées de sa tête et se contenta d'écouter la réponse à la petite plaisanterie qu'il venait de faire. "Je pense qu'il n'est plus nécéssaire qu'elle vienne, je suis déjà sorti de la douche." Il commenta, croyant très bien cette Fiona capable d'infiltrer sa loge alors qu'il y prenait une douche. Oui en effet, il était très content qu'Elana soit venue seule ce soir. En même temps, il l'avait invitée seule.
    Sans vraiment s'y attendre, sa voisine s'empara de sa main. Teddy regarda autour de lui un peu gêné et se passa nerveusement une main à travers ses cheveux encore mouillés. Cela avait pour effet de les garder en arrière plus de cinq secondes! Il n'était pas tellement habitué au contact physique en public, surtout quand les yeux de ses collègues traînaient un peu partout, prêts à chercher n'importe quoi pour pouvoir le charrier par la suite. Mais le musicien s'éfforça de ne rien montrer. Elana ne faisait rien de mal, et puis ils n'avaient rien à cacher. C'était un geste qui ne voulait rien dire. "Mmh, merci." Il marmonna, fermé aux compliments. Et puis il ne voulait pas expliquer les raisons de son solo non-habituel. "Mais je n'ai pas besoin de douleur physique pour être un artiste torturé, on m'a élevé comme ça." Il lança sans vraiment y penser, touchant une de ses boucles d'oreille, comme second geste à moitié nerveux. Il voulait encore une fois faire preuve de son humour un peu étrangement noir, même si la remarque avait été pure de vérité. Mais encore une fois, c'était un sujet qu'il ne voulait pas aborder, alors il s'empressa vite de changer de sujet. "Et ne me félicite pas en disant que je suis un bon garçon, je sais qu'on n'est pas dans mon pays mais ce n'est quand même pas trop respectueux. Je suis plus vieux que toi." Teddy ne savait pas exactement quel était l'âge de sa précieuse voisine, mais il savait qu'elle avait moins de vingt-sept ans. C'était facilement déduisable. Il n'avait aucune idée qu'Elena, par contre, puisse être contrairement perdue sur l'âge qu'il avait lui. Dans tous les cas, il n'avait pas fait la remarque avec méchanceté, mais simplement à titre d'information.
    La dernière question de la blonde le laissa un peu plus perplexe, cependant. Pourquoi voulait-elle des potins? Et que pouvait-il lui dire? Certains de ses collègues avaient couché ensemble, oui, mais quelle en était l'importance? Et puis, pourquoi ce serait à lui de le dire? Ce n'était pas honorable de balancer des ragots derrière le dos de quelqu'un. Alors, comme seule solution, il décida d'éviter, ou au moins de retarder, la question en jouant sur les mots. "Tu ne peux pas 'passer aux choses sérieuses' en me demandant des ragots. Ce n'est pas logique, voyons." Il avait dit, esquissant un début de sourire. Mais celui-ci n'avait pas pu se finir correctement. Du coin de l'oeil, Teddy avait vu deux de ses collègues et amis approcher. Ils allaient surement lui poser des tas de questions sur Elana et lui, comme ils l'avaient fait les premières fois que Kiara était venue. Ils savaient maintenant que Kiara n'était -malheureusement- qu'une amie. Et Teddy ne voulait pas vivre de nouveau la même chose. Alors il priait pour que ses amis ne viennent pas les aborder, sinon il serait tout à fait capable de prendre le bras de sa voisine et de la tirer hors de cette salle de réception.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Dim 25 Mar - 19:08

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?-"Je pense qu'il n'est plus nécessaire qu'elle vienne, je suis déjà sorti de la douche."

Elana se souvenait encore trop bien de sa première impression en voyant son sombre voisin. Comment aurait-elle pu prédire qu'il avait de l'humour...? Et que celui ci était drôle! Son sourire ne changea pas en levant les yeux au ciel, imaginant en effet la jeune femme l'attendre dans la salle de bain avec un air pervers, une serviette contre son cœur. La situation aurait été tellement amusante, que la blond regretta presque de ne pas l'avoir invité. Ou presque pas.

-"Mmh, merci."

Même si elle n'était pas la personne la plus douée pour comprendre les autres, l'étudiante avait fini par comprendre que les compliments, ce n'était pas vraiment le truc de Théodore. Chaque fois qu'on lui en faisait un, il se renfrognait, le prenant presque comme une critique. Était-ce parce qu'il n'avait pas confiance en lui et pensait que son entourage lui mentait? Impossible vu sa renommé, à un moment avec autant de talent et de reconnaissance, on finit par l'accepter. Était-ce alors le fait de devoir le complimenter à voix haute alors que ça paraissait évident qu'il avait assuré qui lui déplaisait? Sans doute pas, l'asiatique ne lui avait pas semblé si narcissique. C'était vraiment incompréhensible, elle qui avait l'impression de ne vivre que pour ça, plaire aux autres et recevoir leur approbation, ne pas aimer être complimenter était bien étrange.

-"Mais je n'ai pas besoin de douleur physique pour être un artiste torturé, on m'a élevé comme ça."

Relevant les yeux vers lui, elle fronça un peu les sourcils. Cette phrase aussi pouvait vouloir dire beaucoup de choses. Et voilà qu'il se touchait l'oreille... C'était étrange qu'elle soit aussi attentive aux actions de quelqu'un. En tous cas, elle lisait bien évidemment que un écho à cette soirée, où il lui avait parlé de ses parents. Ou bien elle se faisait des films. Comment savoir?

-"Et ne me félicite pas en disant que je suis un bon garçon, je sais qu'on n'est pas dans mon pays mais ce n'est quand même pas trop respectueux. Je suis plus vieux que toi."

-"Oooh, tu ne vas pas faire l'enfant pour deux ou trois années de différence. Here it's America buddy."

Provocation claire, elle continuait à le prendre pour un gamin. En même temps, Elana se trouvait très mature, et estimait que ce n'était pas parce qu'il faisait tout le temps la tronche qu'il était plus mature qu'elle. Ce n'était pas parce qu'elle savait s'amuser avec une aisance plus certaine, qu'elle n'était qu'une "jeune". Que ça lui plaise ou non.

-"Tu ne peux pas 'passer aux choses sérieuses' en me demandant des ragots. Ce n'est pas logique, voyons."

-"Oh vraiment? Qu'est ce qui existe de plus sérieux que les non-dits, secrets en tous genres et les polyamourettes? Saches que moi, j'en tirerais bien quelque chose..."

Mais leur petite discussion allait devoir être remise à plus tard, car une main se posa à peine sur l'épaule de Teddy, avant de revenir le long du corps de l'inconnu. Un homme dans la trentaine, accompagnée d'une femme dans la même tranche d'âge semblait vouloir rejoindre plus ou moins subtilement la discussion. Il y avait avec eux un autre garçon qui faisait un peu moins âgés. Mais ce n'était peut-être qu'à cause de ses yeux rieurs...

Sourire poli le retour, pendant que sa coupe revenait à sa bouche. Les regards étaient plus fixés sur elle, et bien que l'attention ne la gêne pas au contraire, elle se sentait un peu comme une bête curieuse. Se doutant bien que son voisin n'invitait pas grand-monde non plus vu son cercle d'amis assez restreint (cf merci les contacts du téléphone portable pour cette information), Elana se doutait bien que les autres musiciens seraient intrigués. Mais pas à ce point.

-"Oh, ce n'est pas une sublime brune cette fois ci. Tu collectionnes des amies plus belles les unes que les autres Théodore! Je suis Lewis, enchanté."

-"Elana, plaisir partagé. Même si je vous déconseille de juger un livre sur sa couverture, les apparences peuvent être trompeuses. Et ce soir, c'est la robe qui fait tout ahah."

Elle n'en pensait pas un traître mot, en serrant la main du garçon. Evidemment qu'elle était tout à fait magnifique, ça allait sans dire. Les deux autres se présentèrent comme un couple de flûtistes, et la blonde réussit même à les resituer dans l'orchestre. Lewis se trouvait être celui qui jouait du haut bois, mais impossible de se souvenir à quoi pouvait ressembler cet instrument. Alors qu'il ouvrait la bouche pour ajouter quelque chose qui demanderait sans doute quelques éclaircissements sur leur relation qui n'était que voisinesque, Teddy prit le bras de son invitée et dans la surprise de ce rapprochement physique, elle n'écouta même pas ce qu'il pu dire. Le suivant néanmoins docilement hors de la salle, elle était à la fois touchée qu'il souhaite passer des moments "privilégiés" avec elle, tout en étant agacée qu'il ne lui laisse pas d'autres choix que de quitter la petite troupe. Il n'était même pas impossible qu'au final, il puisse avoir un peu honte de ramener une personne "dans son genre" à ce cocktail, et ne voulait pas trop la montrer à ses amis. Comme le disait si bien Laura, elle n'était pas "fortunée". Non. Il fallait qu'elle arrête avec cet élan inhabituel de pessimisme. Ça ne lui ressemblait pas en plus.

C'est ainsi qu'elle se retrouva sans vraiment comprendre dans une loge. Bon, ça valait le coup d’œil. Une vraie antre à star, avec les miroir à lumière, les canapés ayant l'air confortable, l'ambiance tamisée et les affiches des concerts un peu partout sur les murs. Et puis c'était particulièrement grand.

-"Whaou, ils ne se moquent pas de toi..."

Sans demander son reste, elle alla s'installer sur les canapés. Après les bruits de la salle, le silence à la connotation d'intimité était légèrement gênant. Se raclant la gorge, Elana reposa son regard sur le violoniste.

-"Tu ne les aimes pas trop Lewis et les flûtistes?"


© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Dim 25 Mar - 22:33

    L'éducation influence grandement le caractère d'un enfant. Mais un enfant gardait tout de même sa profonde nature. Il était donc comique de voir ce que le genre d'éducation similaire, faite de pressions et de choix imposés, imposé à Elana et Teddy avaient eu des conséquences grandement différentes. Les compliments par exemple. D'un côté il y avait Elana, qui cherchait à se faire remarquer, complimenter, comme pour confirmer qu'elle était à la hauteur des espérances qu'on lui avait portées. Et de l'autre côté, il y avait Teddy. Teddy qui avait été tellement formaté à être quelqu'un qui n'était pas, qu'il ne supportait pas qu'on le félicite et estimait que les compliments ne servaient à rien, puisqu'il ne se sentait pas lui même. Les deux jeunes gens, la blonde et le brun, avaient des racines similaires, mais avaient évolué en des personnalités totalement différentes. Et c'était peut être ça, enfin c'était surement ça, qui les rapprochait autant que ça les éloignait.
    Mais Elana avait compris le message. Elle n'avait pas insisté sur les éloges, et n'avait pas essayé de savoir ce qu'il avait entendu par son explication d'avoir été elevé pour être un artiste torturé. Si elle était intelligente, et bizarrement Théodore ne doutait pas qu'elle l'était, elle devait avoir compris qu'il parlait de ses parents. Il avait mentioné la dernière fois qu'il avait voulu les fuir. Mais ce n'était pas encore le moment pour qu'il en parle. Et encore une fois, il fut content qu'Elana ne cherche pas à revenir sur le sujet. Etaient-ils en train de réellement se connaître et se comprendre? Cette pensée le détendit. Peut être que ses efforts avaient payé après tout. Il reposa ses yeux sur son interlocutrice avec beaucoup plus de douceur. "Deux ou trois?" Il répéta, l'air pensif. "Je pensais que tu étais plus jeune que ça. Mais tu as raison. Je ne vais pas t'en tenir rigueur de toutes façons." Il répondit en haussant les épaules. Il n'avait pas imaginé qu'Elana avait vingt-quatre ou vingt-cinq ans. Elle venait d'emménager ici, et elle avait dit que c'était pour ses études. Mais peut être que les études commençaient plus tard aux Etats-Unis. Il n'en savait rien, après tout.
    Sa concentration, de toutes façons, se déporta sur une autre question. Il voulait répondre à Elana en et sa volonté d'obtenir des ragots. Cela l'amusait, et il allait presque lui accorder un sourire, mais c'était sans compter sur ses collègues. Ses meilleurs amis vinrent se rajouter à la discussion sans grande discrétion. Mais ils savaient y faire. Le flûtiste s'était rajouté en posant une main sur l'épaule de Teddy, sachant très bien que cela le surprendrait, et qu'il serait muet de raideur pendant quelques secondes. Pile le temps pour laisser à Lewis l'occasion de se présenter. Théodore était à la fois flatté et embêté d'avoir des amis qui le connaissaient si bien. Ces sentiments se firent cependant écrasés par la gêne à la mention de Kiara. Cela avait pris des années pour qu'ils comprennent qu'elle n'était rien d'autre qu'une amie. Qu'elle n'était malheureusement qu'une amie. Et maintenant ils venaient rencontrer Elana, comme si cela allait être différent, et sans le vouloir, ses amis provoquaient chez Teddy un tourbillon de sentiments et de question, et il n'avait pas envie d'y répondre. Il n'avait pas envie de penser à Kiara, il n'avait pas envie de comparer Elana à Kiara, il n'avait pas envie de se demander si Elana était vraiment belle à cause de sa robe ou naturellement et il n'avait pas envie de se justifier pour avoir invité sa voisine, parce que même lui ne savait pas très bien pourquoi il l'avait fait.
    Alors sans vraiment le vouloir, dans un geste plus brusque qu'il ne l'aurait espéré, Théodore attrapa le bras d'Elana. "On en parlera plus tard. Bonne soirée à vous." Le coréen leur lança, avant de tirer sa voisine hors de la salle de réception. Ses amis ne lui en voudront pas. Ils se connaissaient très bien, et ils avaient fait ça pour l'embêter. Cela avait très bien marché. Machinalement, Teddy finit sa course dans sa loge, et s'empressa de lâcher le bras de la blonde, un peu embarrassé d'avoir garder un si long contact sans qu'elle ne l'ait voulu. Il s'en voulait un peu de l'avoir forcée à venir ici, et haussa les épaules en détournant le regard quand elle mentionna la qualité de sa loge. Oui, il avait droit à des privilèges, et il ne voulait pas réellement s'en venter. Sa loge était bien différente de son appartement. Il y avait un violon qui traînait, mais à part ça, il n'y avait pas de photos, mais le style de la pièce reflétait plus son style que son appartement dont il n'avait pas fait la déco. Des canapés vintage en cuir noir, des murs partiellement recouverts d'affiches qui n'étaient pas que de ses concerts à lui, deux petites haltères dans un coin, des produits pour la peau en face d'un des miroirs, et une petite étagère de bureau où on pouvait voir des contrats dans une case et des lettres dans une autre. Son costume était encore plié et posé sur le bureau à côté de la porte qui menait à sa douche. Bien que la pièce soit relativement grande pour une loge, l'atmosphère était plutôt intime. Encore une fois, merci à Elana de briser le silence. "Je les aime beaucoup." Teddy répondit à la question en haussant les sourcils. "Ce sont de très bons amis. De trop bons peut être." Il répondit en soupirant, décidant qu'il devait s'asseoir lui aussi, alors il opta pour sa chaise en tissu, en face de son miroir, qu'il tourna pour pouvoir faire face à sa voisine. "Ils savent exactement comment m'embarrasser." Teddy sortit son téléphone de sa poche, et le tendit à Elana en guise de justification. Il y avait déjà reçu des messages dans le groupe de discussion. Ses collègues s'excusaient en rigolant et en complimentant Elana. Ils faisaient ensuite d'autres sous-entendus juste pour envenimer les choses, cela n'avait pas aidé qu'Elana lui prenne la main devant eux. Le musicien n'avait pas peur d'exposer sa timidité et ou ses messages devant Elana. Elle en avait déjà l'habitude. "Je pensais que tu t'y serais attendue. N'avais-tu pas déjà eu un avant goût la dernière fois?" Il demanda en arquant un sourcil, laissant entendre pour la première fois à sa voisine qu'il savait qu'elle avait fouillé dans son téléphone. Même si le sous-entendu pouvait être interprêté simplement comme s'il parait de Laura.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 26 Mar - 1:06

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?"Je les aime beaucoup. Ce sont de très bons amis. De trop bons peut être."

-"J'ai du mal à saisir comment on peut être trop ami avec quelqu'un..."

Étrange, elle n'avait pas du tout eu cette impression. En les voyant arriver, le garçon avait fait la grimace. Peu de temps après leur arrivée, il les avait fui comme si ils étaient pestiférés, en la traînant le long des couloirs. Elana avait une vision bien différente de l'amitié en tous cas. Déjà, elle les choisissait plus par raison qu'en écoutant son cœur. Riche, cultivé, intelligent, intéressant ou lèche-botte, ils devaient au moins posséder une à deux de ses caractéristiques pour espérer figurer dans ses contacts. Les niais gentillets, les pauvres à la traîne, ou les clowns sans cervelle, très peu pour elle. Qu'ils aient un cœur d'or n'était pas la priorité. Qu'elle puisse les utiliser ou du moins profiter de la relation, voilà qui comptait. C'était triste, elle le savait. Mais elle s'en satisfaisait.

-"Ils savent exactement comment m'embarrasser."

Qui ne savait pas? Traîner en culotte, le prendre dans ses bras, lui faire un compliment, il en fallait peur pour mettre Teddy dans une situation qu'il jugeait difficile, elle l'avait bien compris. Et pourtant, ils étaient tout sauf "trop amis". Son regard se posa sur le téléphone avec les messages que son voisin lui montrait. Aaah, on la trouvait particulièrement belle, ça ressortait pas mal. Parfait, elle ne voulait pas avoir fait autant d'effort pour rien. Sa tenue, elle, elle ne l'aimait pas spécialement. Le côté Cendrillon trop sage l'insupportait, et cet aspect de sortir le grand jeu version classe ultime aussi. Ce n'était pas vraiment elle, habituée à plus de simplicité élégante et féminine. Être sexy de temps en temps, avec plaisir, mais dans ce genre d’événements, ça lui rappelait trop certaines erreurs passées... D'ailleurs, c'était bien qu'elle se soit éloignée des coupes. L'alcool ne devait pas altérer son jugement cette fois ci. Ou du moins pas tout de suite.

Pour les sous-entendus, c'était plus amusant qu'autre chose. Elle et lui. Le jour et la nuit. Non, ils avaient si peu de choses en commun, il y avait plus de chances que ça se termine par un crime à la rigueur passionnel que par des embrassades entre eux. Et de toute manière, il était amoureux transi de l'autre brunette, qui à force de la voir en photo et d'en entendre parler, commençait à lui sembler familière. Amusant non?

-"Je pensais que tu t'y serais attendue. N'avais-tu pas déjà eu un avant goût la dernière fois?"

Levant un sourcil, elle reposa ses yeux de les pupilles sombres de Théodore. De quoi parlait-il? Elle n'avait vu que Laura la dernière fois. L'association avec Fiona avait en effet causé un certain malaise, était ce à quoi il faisait allusion...? Elana n'en avait pas l'impression. Il ne pouvait pas savoir n'est ce pas..? Non, sinon il ne l'aurait pas invité ce soir. Il se serait énervé, et cela aurait pu amener à une rupture de relation plus que courtoise entre un voisin et sa voisine. En plus, ça voudrait dire qu'il aurait potentiellement aussi vu qu'elle s'était envoyé de lui, ce qui pouvait être très mal interprété. Ou la photo de son dos, et là on partait sur du pire encore. Raclement de gorge le retour, et une mèche de cheveux fut remise à sa place, alors que la jeune femme se releva. Il devait parler de Laura.

-"Sinon, tout à l'heure quand on parlait de ton âge, j'ai oublié de te demander mais je crois que je n'ai pas du saisir un truc. On me dit rarement que je fais plus jeune que mon âge, donc j'ai du faire une erreur. Tu n'as pas 24 ou 25 ans?"

En entendant la réponse négative, ses sourcils se froncèrent en regardant sa peau lisse et parfaite. Le cliché des asiatiques à l'air éternellement jeune n'était donc pas un mensonge! S'approchant un peu pour le regarder de plus près, elle était estomaqué. Déjà qu'elle le trouvait à l'air jeune pour un garçon de 24 ans...

-"Faudrait que tu me donnes ton secret de jouvence hein, dans quelques années je sens que j'aurais l'air d'une mamie pleine de rides à côté de toi!"

Même si sans doute ne se parleraient-ils plus dans quelques années. Tiens, elle se demandait soudainement comment ce doux violoniste allait évoluer. Les hypothèses étaient nombreuses : elle lui souhaitait d'être marié à Kiara, dans une petite maison de campagne à courir après des marmots chiants et criards, jouant pour eux du violon tous les soirs. Mais vu son manque cruel de communication, le fait qu'il ne soit pas le cliché du mâle alpha -et tant mieux- qui montre directement son intérêt pour une jeune femme à coup de regardes mes muscles, et sa timidité naturelle, la blonde doutait qu'il parvienne un jour à séduire la demoiselle. Enfin, elle ne savait pas comment il agissait avec elle, et puis il faut croire aux miracles! Non, elle le voyait plus en voyage avec ses sœurs, à faire des concerts un peu partout. Prenant du plaisir, libre. Ou alors, dans une petite maison avec une trentaine de chats. Quelque chose du genre.

-"Tu voulais faire quoi plu tard, quand tu étais petit?"

La question semblait venir de nulle part, alors qu'elle s'appuyait contre un mur. Pourtant, ça suivait son schéma de pensées à elle. Qui était comme toujours, un sacré bordel.



© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 26 Mar - 12:21

Au bout de trois ans de travail en partenariat, il était bien normal que Teddy se soit fait des amis au sein de l'orchestre. Et honnêtement, ces trois là étaient ses préférés. S'il les aimait, c'était parce qu'ils ne se prenaient pas la tête, ils étaient naturels avec lui et n'étaient pas faux pour attirer ses faveurs. Justement, ils se permettaient de faire exprès de l'embarrasser, alors que d'autres auraient peur de le froisser. Être le meilleur musicien de l'orchestre n'était pas réellement un avantage de ce côté là. Alors Théodore était justement heureux de pouvoir côtoyer ceux-ci. Il préférait de loin avoir peu d'amis, mais de vrais amis, à qui il ne devait rien à part des bons moments, que de nombreux amis avec qui il devait faire semblant. C'était là encore une différence majeure de comportement entre Elana et lui. Et c'était aussi pourquoi il prenait tellement de temps à s'ouvrir à elle et à lui montrer qu'il était vraiment. Il ne savait pas faire semblant, et il n'allait pas tout faire pour lui plaire. "C'était une simple expression, qui voulait juste dire qu'ils me connaissaient très bien. Voire trop bien, parce que ça leur permet de me taquiner. Ils savent exactement comment m'embarrasser." Simple explication. Teddy ne pensait pas non plus qu'il était possible d'être 'trop ami' avec quelqu'un. Mais être complice avec quelqu'un permettait d'exposer ses faiblesses. Et il était vrai que Théodore en avait plusieurs. Le manque de pudeur, le contact physique, les compliments. Tout cela le rendait plutôt mal-à-l'aise, indépendamment des personnes qui en étaient à l'origine. Pourtant ce n'était pas des choses qu'il détestait forcément, juste plutôt des situations dont il n'avait pas l'habitude, et dans lesquelles il n'avait pas été élevé.
Par exemple, il n'avait pas l'habitude qu'on le regarde d'aussi près. Alors qu'il observait attentivement le visage d'Elana, pour étudier comment elle allait prendre le sous-entendu qu'elle venait de faire, elle décida de s'approcher de lui. Il avait décelé chez elle une once de doute et peut être d'embarras. Mais cela n'avait pas duré longtemps. Elle n'avait tellement pas perdu de temps pour changer qu'on aurait dit que c'était lui qu'il parlait. "Non, non. J'ai vingt-sept ans." Il répondit dans un ton neutre, ne s'attendant pas à ce que la blonde vienne ainsi scruter son visage, à quelques centimètres de lui. Ses sourcils se froncèrent alors qu'il étudiait lui aussi le visage de sa voisine. Ses yeux se posèrent quelques longues secondes sur les lèvres de celle-ci avant de se relever vers ses yeux. "Quel âge tu as, toi? Tu me considères vraiment comme un vieux maintenant?" Il finit par dire, le visage plutôt sévère, se renfrognant sur sa chaise. Malgré le ton et son expression, il ne se voulait pas agressif. Il en était juste intrigué, voire amusé. Alors c'était comme ça? Maintenant que son âge avait été révélé, il avait vieilli? Il avait vingt-sept ans alors été considéré comme déjà vieux et prêt à être ridé? Certes, il était très proche de la trentaine, mais il se considérait toujours comme jeune. Enfin, il ne se prenait pas la tête avec son âge. Pour lui c'était simplement une histoire de politesse comme dans son pays. Une habitude qu'il devait sans doute s'entraîner à perdre.
Comme si Elana faisait exprès de perdre Teddy dans des réflexions et des mauvais souvenirs, une question plutôt hasardeuse vint faire son entrée. Il n'y avait pas vraiment de lien avec la question précédente, à part peut être l'âge. Mais cela importait peu. Le musicien tourna la tête à l'opposé de là où sa voisine se trouvait et se mit à observer le plafond pour trouver la réponse. De quoi rêvait-il quand il était petit? La question, pourtant simple, était très difficile pour le coréen. Il n'avait pas vraiment eu le choix, ni la possibilité de rêver. Dès qu'il fut en âge d'apprendre des compétences, il avait été mis au sport et à la musique. Entre ça, et les cours, il avait été évident que ses parents le pousseraient à faire un métier de ses meilleurs talents. C'était le seul fils de la famille, et il avait donc été destiné à avoir du succès et gagner assez d'argent pour aider la famille. Même s'il aimait ce qu'il faisait actuellement, il ne l'avait pas vraiment choisi. Ou alors le destin l'avait choisi, en lui donnant ce talent pour le violon et des aptitudes musicales... La musique. S'il y avait une chose que Teddy avait bien choisie c'était ça. Après tout, il s'était investi dans ses cours et ses entraînements. Il avait tout fait pour être le meilleur parce qu'il y avait été forcé, mais aussi parce que ça ne le dérangeait pas. Alors peut être qu'au final, cela avait été un choix. Et puis il avait voulu faire partie d'un groupe à un moment, et avait été vraiment triste de ne pas pouvoir continuer dans cette voie alors qu'il l'avait voulue, justement sans suivre les volontés de ses parents. Il n'avait jamais pu imaginer sa vie, car on lui avait imposé une vision de lui, nourrissant sa famille, marié avec une femme que ses parents avaient approuvée, et élevant des enfants pour perpétuer cette tradition familiale. Jamais il n'avait vraiment pu se projeter selon ses envies. Ces souvenirs le perturbèrent. Et avant de pouvoir montrer la nostalgie, les regrets et la légère colère qui commençait à monter en lui, Théodore ferma son regard. Et la seule chose qu'il trouva à répondre c'est. "Mon interrogatoire s'est terminé la dernière fois. Pourquoi toi, tu ne répondrais pas à la question?" Il demanda, plaçant finalement son regard sombre dans les yeux clairs de la blonde appuyé contre le mur de sa loge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 26 Mar - 18:28

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?

En silence, tous deux s'étudiaient. Au départ, ça avait été de la curiosité pour cette peau qui n'était pas capable de vieillir. Puis comme toujours, elle finissait pas admirer la globalité. Un charme ne se trouvait pas dans un critère de beauté de toute manière... Son nez parfaitement droit, les yeux sombres surmontés de leurs sourcils tout aussi foncés, cette bouche assez petite, mais charnue...Et toujours les cheveux qui cachent son front. Mais cette fois ci, les mèches étaient mouillées. Quand elle eu finit sa petite inspection, Elana se regarda être regardée. Elle suivait les yeux de Théodore, voir où il se posait sur elle. C'est ainsi qu'elle remarqua qu'il avait semblé s'arrêter un peu trop longtemps sur sa bouche. Quand leurs regards se croisèrent de nouveau, elle prit sa respiration avant... de venir lui souffler fort sur le front, avec un petit sourire pour venir se reculer.

-"Quel âge tu as, toi? Tu me considères vraiment comme un vieux maintenant?"

-"22 ans papy. Disons que ça explique certaines choses...~"

Il fallait dire que le garçon savait être vieux jeu! Et jouer à Monsieur Maturité... On avait cette impression de peur de perdre le contrôle quand on le regardait. Comme si chacune de ses actions devaient être réfléchies et considérés. Même un sourire pouvait être bridé chez lui. La question de ses parents plainait beaucoup autour de lui, la blonde le réalisait de plus en plus.

-"Mon interrogatoire s'est terminé la dernière fois. Pourquoi toi, tu ne répondrais pas à la question?"

Voilà que les questionnement se retournaient contre elle. La jeune femme n'y avait même pas songé, avant de parler. Qu'est ce qu'elle avait voulu faire? Le pire était peut-être que la réponse n'était rien de spécial. Petite, tout ce qu'elle souhait c'était devenir comme son frère. C'est tout. Pour le reste, elle ne suivait pas vraiment le fil de ses envies, mais celui de ses parents. "Elana, et si tu prenais des cours de danse?" "Je pense que tu serais une merveilleuse patineuse artistique!" "Oh, il te faut t'essayer aux sciences davantage ma chérie, sinon tu n'arriveras à rien dans la vie." Alors, elle s'essayait à tout ce qu'il voulait. Et avec le sourire s'il vous plaît.

-"Déjà, je ne voulais pas être une princesse. Elle m'ennuyait à attendre que quelque chose se passe dans leurs vies..."

Peut-être parce qu'elle même attendait encore cette étincelle. Ce moment où on comprend pourquoi tout le chemin parcouru nous a amené ici. A cette place précise. Pourtant, elle essayait de secouer les choses, de chercher elle même ce qui la rendra éperdue. Mais jamais la blonde ne trouvait. Comme une princesse en haut de sa tour. Sauf qu'elle pour en sortir, elle n'allait pas attendre que ses cheveux poussent, mais plutôt escalader à la force de ses mains, et à la fureur de sa vie.

-"J'en sais rien, vétérinaire comme toutes les autres filles j'imagine."

Une réponse bateau. Encore une fois, elle voulait changer de sujets, en trouver un qui la mettrait plus à l'aise. Avec Théodore, elle avait le talent de replonger dans ce passé qu'elle fuyait. Mais étrangement, à ses côtés ce n'était pas si terrible.

-"Néanmoins, c'est l'intervieweuse qui doit poser les questions vieil homme, que l'interrogatoire soit passé ou non... Essayerais tu de me voler mon futur emploi?!"


Levant un sourcil avec un sourire amusé, elle croisa de nouveau les bras.

-"Et toi, que voulais tu faire? Membre d'un groupe de Kpop? Cuisiner ? Superman?"



© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 26 Mar - 21:18

     Un charme. C'était la première fois que Théodore prenait le temps d'observer sa voisine de si près. Il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de le faire avant. Et pour la première fois, il se mettait à observer délicatement les traits totalement américains de son visage. Elle ne ressemblait en rien à ses amies qu'il avait connues dans son pays, ni à Kiara, qui malgré tout avait une beauté légèrement asiatique. Non, Elana était totalement différente, mais pas forcément déplaisante. Elle avait un charme, quelque chose qui la rendait quand même attirante, même si elle était loin de l'idéal que Teddy s'était bâti. Et le musicien se surprit à s'arrêter sur les lèvres de la blonde, les examinant longuement, avant de relever les yeux dans ceux de sa voisine, avant de sentir de drôles d'idées ou d'envies naître en lui.
    Un peu paralysé par cet instant étrange, le musicien se fit remettre les idées en place par un soufflement d'air projeté sur son front, un sourire, et la réponse qui venait après sa question. C'était agaçant, mais en même temps un peu mignon. Et encore une fois, il se faisait traiter de vieux. Qui plus est par une fille qui avait -comme il avait estimé- vingt deux ans. Ce n'était pas très respectueux selon ses coutumes, mais Teddy se forçait à ne pas se laisser atteindre, il vivait en Amérique après tout, c'était normal pour elle de le traiter comme ça. Et puis elle avait raison, leur différence d'âge expliquait beaucoup de choses. Cela ne fit pas sourire Teddy, mais cela adouçit quand même son visage. Et il replaça ses cheveux qui s'étaient écartés vers les côtés de son visage avec des yeux joueurs envers sa voisine.
    Cette trève à son visage froid ne dura pas très longtemps, cependant. Il avait fallu qu'Elana lui fasse ressasser des souvenirs de son enfance, encore une fois. Théodore s'éfforçait constamment à ne pas trop y penser. Il travaillait, envoyait de l'argent à sa famille, et essayait de trouver ce qui lui plaisait dans la vie en songeant le moins possible à ses parents. Mais pour une raison qu'il ignorait, ce n'était pas possible avec la blonde. Elle avait un don pour le faire réfléchir à ces mauvais souvenirs, et à venir extraire la peine qu'il ressentait au fond de lui. Et elle était là, encore une fois, prête à sortir et à être exposée. Comme s'il suffisait de quelques instants de plus pour que Théodore se mette à tout raconter. La sensation de ne pas s'appartenir, de ne pas savoir quoi choisir. La jalousie qu'il avait pour ses soeurs, capables de vivre comme elles le voulaient alors que lui devait tout faire pour la famille, et même là, ne pouvait pas échapper à leurs espérances et leur pression. Il était aussi en colère contre ses parents, mais bien incapable de leur en vouloir. Il avait trop de choses à dire, à expliquer, et il le voulait. Mais il ne le pouvait pas. C'était trop intime, trop privé, trop complexe. Pourquoi se confier à quelqu'un qui ne le comprenait pas? Teddy n'avait aucune envie de se confier à quelqu'un qui ne pourrait comprendre l'extrême paradoxe de sa douleur. Cette peine qui empêchait son bonheur de briller. Il ne parlait jamais pour rien. Et comment pouvait-il se rendre compte que sa souffrance raisonnait en plein rythme avec celle d'Elana? Comment se rendre compte que leurs âmes étaient brisées au mêmes endroits?
    Cela paraîssait bien impossible. Alors encore une fois, Teddy essuya la question. Il trouvait la parade pour ne pas se laisser concerner par le sujet. Mais ce jeu là, Elana savait y jouer. Et elle le prouvait, en faisant exactement la même chose. Elle aussi se retranchait derrière des barrières qui cachaient les aspects plus profonds de son âme. Teddy avait les mêmes ramparts. Et il était presque sûr qu'aucun d'entre eux n'avait rencontré une personne capable de les briser.
    Levant les yeux au ciel à ses réponses, Théodore allait probablement rester dans le silence, jusqu'à ce que quelque chose retienne son attention. Elana revenait à la charge, cherchant des réponses à la question qu'elle avait posé. Et ses suggestions n'avaient rien au hasard. Comment avait-elle pu suggérer la chose à laquelle Teddy avait vraiment pensée? La réponse était évidente. Elle avait fouillé dans son téléphone. Et elle avait dû faire le lien, en le voyant lui et ses amis. Une photo entraînant une autre. Et puis elle s'était bien envoyé la photo de lui avec les cheveux blonds, alors elle savait très clairement des parties de son passé. Bien loin d'être destabilisé, Teddy croisa les bras en réponse, et arqua un sourcil. "Vraiment, toi, que voulais-tu faire?" Il demanda comme seule réponse. "Maîtresse d'école, danseuse, photographe?" Il rétorqua, sous-entendant encore une fois qu'il savait ce qu'elle avait vraiment fait dans ses toilettes la dernière fois, et montrant aussi qu'il avait vu la fameuse photo de lui, qu'elle avait pris lorsqu'il dormait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy

Revenir en haut Aller en bas

Musicalement Votre ft Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Venice Boulevard :: Walt Disney Concert Hall-