Partagez|

Musicalement Votre ft Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 795 messages et j'ai un total de : 2119 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce et Danaé la beauté

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL : En cours :
-Kristian--Mavie--Ezechyel--Moïra- -Chris- -Teddy.- -Jezabel(le)-



Venez me demander des liens ici!



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 2 Avr - 20:12

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?
"Taedong avait plus de passion."

Cette habitude qu'il avait de murmurer était particulièrement agaçante. Ça lui arrivait aussi de dire des choses plus pour elle même, mais elle laissait une chance à son interlocuteur d'entendre. Pour éviter de louper d'autres paroles, Elana se leva pour s'approcher de la scène, grimper les petits escaliers qui la surélevait et s'asseoir au bord. Voilà, qu'il essaye maintenant de ne pas être entendu. La blonde ferait simplement en sorte de se rapprocher, pour être certaine de ne rien louper.

"Tu es capricieuse."

-"Juste assez dans ce cas~"

Il fallait bien qu'il y en ai un des deux qui fassent avancer et bouger les choses n'est ce pas? Le rôle lui convenait parfaitement, et ce n'était pas Teddy qui semblait le vouloir. Elle n'était pas vexée par son intervention, ce n'était que la vérité. Et puis elle n'était pas aussi sensible à bouder pour un rien! Elana connaissait ses défauts, ainsi elle pouvait plus facilement appréhender les situations. Et puis, ils faisaient partis de son charme...

-"Et je savais que je t'intéressais."

Levant un sourcil, son regard se posa sur le garçon. Voilà une manière d'interpréter ses propos qu'elle n'avait pas forcément imaginer, et qui lui rappelait trop bien cette étrange ambiance dans cette loge particulière.

-"Ne prends pas trop la confiance non plus..."

Son petit rire fit pourtant sourire Elana. Elle n'avait pas dit ça sur un ton sec et froid, non juste à titre d'information. Même si ce n'était pas du tout le genre de Théodore de montrer ne serait ce qu'une once d'assurance. Mais quand bien même, elle ne voulait pas se mettre dans une étrange position de faiblesse à cause de son indéniable intérêt pour son voisin. Qu'elle savait réciproque de toute manière, il avait déjà avoué la dernière fois l'avoir observé à plusieurs reprises. Curiosité partagée.

-"Je vais t'en jouer une autre, qui ne va peut être pas te plaire. Elle sied à cette image de gloomy que tu détestes tant."

Une image ennuyante, mais qui avait fini par être légèrement attirante. Dire qu'elle l'a détestait, malgré ce qu'elle avait pu dire à leur première rencontre, était exagéré, et même faux. Donc elle ne demandait qu'à entendre. Hochant simplement la tête avec ce fameux sourire à fossettes, elle le lança donc commencer. Elana avait d'ailleurs apprécier qu'elle reprenne son expression, qui collait si bien au garçon. Ce qu'elle avait appris à ses côtés, que ce n'était pas le seul adjectif qui lui était lié, voilà tout.

La musique reprit, pour la faire voyager dans un autre univers cette fois. Plus triste en effet, quelque chose de plus mélancolique malgré le rythme soutenu. Pour la blonde c'était un étrange mélange entre un studio Ghibli et du pop rock. Un peu déconcertant, mais terriblement prenant. Elle n'avait pas réussi à fermer les yeux pour se plonger uniquement dans la musique, tant le garçon nommé Taedong semblait en effet terriblement passionné. Tellement d'expérience et fragilité ressortait de ce violon, c'était bouleversant. Un peu moins nostalgique, et sans doute se serait-elle levée pour danser. Ses années en tant que patineuse artistique faisait qu'elle se débrouillait bien, même si ce n'était le genre.

-"T'es quand même incroyable Taedong..."

L'interprétation terminée, elle s'était donc permise de parler. Oui, il n'aimait pas les compliments. Mais ce n'était pas comme si Elana s'intéressait à ce point à ce qu'il ressentait, au point de se retenir de parler.

-"Et alors, tu fais aussi de la clarinette, de la guitare, t'es DJ la nuit tombée et tu chantes c'est ça?"

Elle savait juste qu'il écrivait des chansons pour le reste, elle se posait vraiment la question. Sans doute espérait-elle trouver ne serait-ce qu'un domaine où il n'a aucun talent, histoire de s'assurer qu'il n'était pas un robot. Car même si l'hypothèse du tueur en série à été écartée, celle de l'androïde pouvait prendre sens..

© 2981 12289 0

_________________


Lost in the wild, I'll take the shoot.
Who will I capture?

Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 786 messages et j'ai un total de : 1291 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ


En ligne

MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 2 Avr - 23:07

    Cette chanson qu'il était en train d'interprêter, elle était très précieuse pour lui. Il avait passé du temps à la paufiner, à faire en sorte qu'elle décrive parfaitement l'état de faiblesse dans lequel il se trouvait des fois. La jouer comme ça devant Elana, c'était lui montrer, sans être forcément direct, qu'il s'était ouvert à elle, qu'il lui montrait à quel point il avait souffert, et qu'il souffrait encore. Mais est ce qu'elle le savait? Est ce qu'elle l'avait compris? Avait-elle réussi à lire à travers ses mots et sa musique qu'il s'était confié sur la sensation de ne pas vivre sa vie dans laquelle il avait été elevé? Et qu'allait-elle penser de cette chanson là? Elle était beaucoup plus sombre, plus intense, beaucoup plus personnelle. Avec son violon encore une fois abaissé et les yeux qui s'étaient rouvert, le brun fixait sa voisine. Elle s'était rapprochée, s'était assise sur le bord de la scène avant qu'il ne commence. Elle était si proche, mais en même temps si éloignée. Au sens propre comme figuré. Ils ne cessaient de se rapprocher, mais un petit quelque chose les gardait toujours à distance. Comment pouvaient-ils faire pour enfin supprimer cette muraille entre eux? Car Théodore se surprenait à en avoir envie. Il voulait pouvoir témoigner de sa peine avec Elana, il voulait qu'elle lui confie la sienne. Il voulait de cette confiance qu'elle lui avait refusée en taquinant.
    Alors qu'avait-elle pensé de l'interprétation? Le jugement de sa chanson semblait étrangement être comme un jugement de son âme. Et le compliment qui vint répondre à la question ne sonna pas comme les autres qu'il avait l'habitude d'entendre en ce lieu. Est ce que c'était parce qu'il était suivi de son vrai prénom? Est ce que c'était parce qu'il avait finalement joué une de ses compositions personnelles, et que l'espace d'un instant, il avait eu le sentiment d'être lui? L'asiatique vint s'asseoir à côté de sa voisine et continuait de la regarder droit dans les yeux. "Merci..." Teddy avait murmuré encore une fois. C'était encore une fois très peu audible, mais cela avait un peu plus de confiance quand même. Il ne rejetait pas tout à fait le compliment, mais il n'avait tellement plus l'habitude d'être complimenté pour des choses auxquelles il accordait de l'importance, qu'il ne savait pas non plus comment réagir. Il finit par détourner le regard. Se faire appeler par son vrai prénom, ici dans cette ville, dans cet endroit, était très étrange, et le rendait presque mal-à-l'aise, pourtant cela lui faisait du bien. Entendre ce prénom raisonner, cela l'attendrissait beaucoup.
    "Je ne joue que du violon. Je m'étais essayé au piano, mais ce n'était pas très concluant. Mais oui je chante, je crois." Il chantait, mais n'avait pas poussé de notes devant quelqu'un depuis plusieurs années. Généralement il gardait sa voix pour lui même ou alors ses enregistrements personnels. La question l'avait un peu déconcerté de nouveau. Elana faisait comme si c'était un dieu de la musique, ce qu'il ne croyait pas. Le prenait-elle pour quelqu'un qui était doué sur tous les niveaux? N'avait-elle pas compris que ce n'était pas le cas? Qu'il s'efforçait depuis le début de montrer que ce n'était pas le cas, et qu'il souffrait de devoir se conformer à cette image?
    La pensée le dérangeait. Peut être qu'il s'était trop ouvert, ou alors qu'il s'était mal ouvert. A quoi cela servait de se mettre à nu devant sa voisine si elle aussi finissait par voir en lui l'enfant prodigue? "Je vais aller ranger mon violon..." Il dit machinalement, d'un ton doux et non-assuré. Il était encore une fois en train de se poser des milliers de question et de se donner mal à la tête. Mais pourquoi perdait-il tous ses repères et ses convictions en présence de la blonde? Pourquoi avait-elle une telle emprise sur ses pensées? Il se leva brusquement, se glissant aux pieds de la scène. Il fallait qu'il change d'air. "Tu as encore besoin de la scène?" Il demanda. Pas besoin de demander si elle voulait jouer une performance, Elana n'avait pas voulu tout à l'heure. Et Teddy voulait la fuir, ou alors au moins rompre cette ambiance étrange, où Elana semblait le voir comme ses parents le voyaient, comme tout le monde le voyait. Mais il ne pouvait pas la laisser seule ici, alors qu'elle n'était pas familière avec les lieux. Et il ne comptait pas revenir. Il voulait monter sur les toîts ou alors partir de la salle de concert. Il avait besoin de respirer et de repousser du mieux qu'il pouvait cette image de surdoué qui semblait, bien malgré tout, lui coller à la peau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 795 messages et j'ai un total de : 2119 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce et Danaé la beauté

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL : En cours :
-Kristian--Mavie--Ezechyel--Moïra- -Chris- -Teddy.- -Jezabel(le)-



Venez me demander des liens ici!



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mar 3 Avr - 1:39

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?La réaction qu'elle avait imaginé était plutôt du genre un toussotement gêné, un pas en arrière ou un haussement d'épaules. Mais non, ça semblait lui avoir fait réellement plaisir, ce qui fit donc sourire doucement la jeune femme, qui le regarda s'asseoir à ses côtés. De retour dans la proximité.

-"Merci..."

A cette distance, il n'avait même pas besoin d'utiliser sa voix, Elana pouvait même lire sur ses lèvres. Parfait, les murmures prendraient enfin un sens. De plus, ça lui donnait d'ailleurs une excuse pour fixer les lèvres clairs de son voisin, son regard ayant du mal à s'en décrocher pendant une seconde. Apparemment, tous deux détournèrent le regard en même temps, avant qu'elle ne recommence à le regarder l'air de rien, de façon innocente. N'était-elle pas la pureté incarné? Pas vraiment. Et même si normalement elle essayait un minimum de faire vivre cette image angélique, avec Théodore ce n'était même pas la peine. Vu les boulettes qu'elle avait enchaîné, pas moyen de se rattraper. C'était peut-être mieux de toute manière... au moins, elle était naturelle. Ou ce qui se rapprochait le plus du terme. Et il n'en semblait pas spécialement outré, au contraire.

-"Je ne joue que du violon. Je m'étais essayé au piano, mais ce n'était pas très concluant. Mais oui je chante, je crois."

Voilà qui n'était pas étonnant, monsieur chantait de surcroît. Ôtez moi d'un doute, il ne sait pas jongler tout de même? Elle se demandait bien comment le garçon pouvait avoir été élevé pour toucher à autant de choses, et qu'elle devienne concluante. Le petit enfant prodige de ses parents. Les siens avaient bien essayé, poterie, équitation, dessin, chant, golf, boxe... dans la moyenne. Les professeurs étaient tous satisfaits de ses efforts. Pas ceux qu'elle voulait plus que tout combler et impressionner. Alors, elle réessayait. Toujours plus. Puis finalement, ce fut en écriture qu'elle fit ses preuves et put finalement voir un sourire fier sur leurs lèvres. C'est pourtant en le voyant s'effacer qu'elle comprit combien tout ça était futile. Qu'elle en voulait plus. Qu'elle devait constamment être à la hauteur, pour tout le monde. Et aujourd'hui, elle était là, avec celui dont le succès était exactement celui qu'elle pourrait jalouser. Alors pourquoi n'arrivait-elle pas à le détester?

-"Je vais aller ranger mon violon..."

La voix la sortit de ses pensées. En le voyant brusquement se lever, Elana ne comprit pas et attrapa sa main pour le retenir. Pourtant, en sentant le contact contre sa peau elle le relâcha directement. Fuck, elle était en train de devenir une prude comme lui ou quoi? Ce n'était qu'une main, alors pourquoi c'était aussi... aussi... enfin, dans tous les cas elle ne l'avait pas assez retenu puisque Théodore s'éloigna encore une fois. A croire que quand l'un voulait se rapprocher, l'autre s'enfuyait. Pas qu'elle souhaite être plus proche de lui dans tous les cas...

-"Tu as encore besoin de la scène?"

-"J'en ai pas besoin pour être une tragédienne de toute manière..."

Se relevant à son tour en époussetant sa robe, elle se rappela encore une fois combien elle pouvait être obsédée par des choses sans importances. Oui, ses parents étaient très demandeurs, sévères et savaient taper où ça faisait mal. Mais il ne l'avait pas abandonné, l'aimait grandement, et n'avait pas levé la main sur elle. Elle s'en tirait très bien par rapport, à d'autres, et ferait mieux d’arrêter de se plaindre mentalement... n'est ce pas?

En posant de nouveau ses yeux sur lui, elle fronça les sourcils en s'approchant de lui. Clairement, il n'avait pas l'air bien. Où était passé le sourire enfantin qu'il lui avait accordé quelques secondes plus tôt, après le compliment? Ça semblait différent de d'habitude, oui, visiblement pas de la vexation immature. N'empêche, depuis quand arrivait-elle à si bien lire ses expressions si peu paradoxalement expressives.

-"Ca ne va pas? Dire que je ne t'ai même pas encore demandé de pousser la chansonnette, et déjà tu paniques... sans doute parce que je suis meilleure que toi!"

Ce qui pouvait être vue comme une pique habituelle pouvait aussi être une tentative d'humour pour le faire penser à autre chose. Chacun son point de vue. Surtout que même si elles n'étaient pas désagréables, ses capacités vocales n'avaient rien de bien extraordinaires.

-"Tu as l'air d'avoir chaud, tu veux qu'on prenne l'air? Sinon je peux rentrer si tu ne te sens pas bien..."

Elana posa alors sa main sur le front du garçon, après avoir préalablement soulevé sa frange sombre. Si il lui faisait le coup du je suis tombé malade parce que je ne me suis pas bien séché les cheveux, qu'il ne compte pas sur elle pour lui faire à manger ou lui acheter des médicaments.... Bon, il ne semblait pas avoir de fièvre, ce qui était déjà une bonne nouvelle.

© 2981 12289 0

_________________


Lost in the wild, I'll take the shoot.
Who will I capture?

Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 786 messages et j'ai un total de : 1291 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ


En ligne

MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mar 3 Avr - 21:44

    Pendant ces quelques secondes de réflexion, le regard posé sur Elana, Théodore avait bien remarqué qu'elle s'était arrêté elle aussi sur ses lèvres. Avait-elle eu, pendant une fraction de seconde, la même idée saugrenue qui était venue à lui quelques temps plus tôt dans la loge? Là n'était pas la question. Ils ne se regardaient plus maintenant. Teddy ne voulait plus la regarder. Il ressentait une étrange sensation de déception. Mais pourquoi plaçait-il tous ses espoirs dans Elana? Pourquoi voulait-il tant qu'elle le comprenne, qu'elle le voit d'une manière différente des autres? Pourquoi Elana, alors qu'il avait des amies comme Kiara et Swann avec qui il était aussi naturel, et n'avait pas cette bizarre sensation de chercher l'approbation?
    Peut être justement parce qu'Elana avait un regard nouveau, totalement neuf, et qu'elle était la seule à pouvoir le découvrir depuis le début, sans aucune information préalable. Elana avait des yeux novices, comme des couteaux pour l'aiguiser. Elle ne connaissait rien de la pièce de théâtre qu'il jouait constamment à devoir maintenir son image d'homme au succès et aux multiples talents. Non, c'était la seule fille qui s'intéressait à sa personne intérieure, et qui continuait de le faire malgré les mauvais côtés qu'il avait pu lui montrer. Et sans le vouloir, Théodore s'était rattaché à cela. Parler avec Elana, c'était un moyen pour lui d'essayer de se retrouver. Qui était-il au naturel? Qui était-il quand il n'était pas influencé par ses parents ou par les sentiments qu'il avait pour Kiara? Elana était bizarrement la seule dont il voulait, voire pouvait, obtenir une réponse. C'était pour cela qu'il s'attachait toujours à elle, qu'il continuait de lui parler, qu'il prenait soin d'elle, sans s'y forceer. C'était pour cela qu'il ne s'était pas énervé en sachant qu'elle avait inspecté toute sa vie. Il voulait qu'Elana connaisse sa vie. Il voulait qu'elle puisse le juger sur qui il était, sous tous ses aspects.
    Et le jugement avait été rendu. Et celui-ci ne plaisait absolument pas. Malgré tous les moments qu'ils avaient passé ensemble, les tentatives pour instaurer un dialogue entre eux, malgré leurs efforts, l'image que la blonde avait de Teddy, était celle qu'il détestait. Bien pire que d'être considéré comme un ennuyeux suicidaire, c'était d'être vu seulement comme cet homme au succès fulgurant, celui qui n'avait aucun défaut, et qui rendait sa famille fière. Comment exprimer l'horrible sensation de ne pas être heureux, sans pour autant avoir une situation à plaindre? Impossible. Il avait cru qu'Elana avait la même peine que lui, et il avait espéré qu'elle puisse le comprendre, mais ce n'était pas le cas. Elle non plus n'arrivait pas à lire à travers lui. Sans doute que tout le temps qu'il avait passé à se construire cette carapace d'indifférence avait fini par le fermer à tout le monde, et surtout à lui même.
    Alors Teddy s'était levé, l'air neutre mais malheureux au visage. Pour la première fois depuis longtemps, ce n'était pas du vide qu'il ressentait, mais bien de la tristesse après la réalisation qu'il venait de constater. Il s'était éloigné d'Elana, instaurant quelques mètres entre eux, ignorant la faible tentative qu'elle avait fait pour le rattraper. Il voulait la fuir, essayer d'arrêter de placer ses espoirs en elle, mais s'il était honnête, il en était incapable. Ils étaient reliés par une attirance qu'il y avait entre eux, platonique, et peut être pas que, synonyme de connexion profonde, qu'ils ne pouvaient pas renier. Et alors que le brun se décidait enfin à essayer d'arrêter de voir en Elana la personne qui pourrait comprendre sa douleur, elle se mettait à faire des sous-entendus. 'Une tragédienne.' Le genre de sous-entendu qui confirmait les doutes de Théodore, le genre de sous-entendus qui lui faisait continuer à croire qu'elle pouvait le comprendre.
    Mais qu'en était-il donc? Théodore était plus que perdu. Si confus mentalement qu'il se laissa faire quand sa voisine vint déposer sa main sur son front. Son esprit faisait face depuis au moins une heure à une guerre de méninges. C'était toujours comme ça quand il était avec Elana. Et il en était épuisé. Sa voisine avait le pouvoir de le faire bien trop réfléchir, quand tout ce qu'il voulait c'était arrêter de penser. Pourquoi? "Je vais bien." Il finit par répondre, peut être le contact physique mettant fin à toutes les interrogations qui lui subtilisaient la parole. "Mais je pense en effet que prendre l'air ne me ferait pas de mal." Il répondit honnêtement, levant sa main de libre pour ramener une mèche de cheveux blonde derrière une des oreilles d'Elana. C'était peut être la main qui traînait toujours sur son front qui avait effacé toute gêne et ramené un sens d'intimité entre eux. Ce semblant de quelque chose auquel ils se rattachaient encore et toujours, à chaque fois qu'ils avaient envie de lâcher.
    D'ailleurs, pourquoi tout devait toujours être bizarre et illisible entre Teddy et Elana? Pourquoi ne pouvaient-ils pas simplement se détester ou s'aimer? Pourquoi il fallait que ça soit toujours tout et rien en même temps? Et pourquoi, pourquoi se posaient-ils toujours des questions? "Je connais le meilleur endroit pour prendre l'air. Personne ne sait que je m'y rends, ou même que je sais m'y rendre. Je crois que c'est le genre d'endroit que tu vas bien aimer." Teddy bougea ses doigts de l'oreille d'Elana pour venir lui prendre la main. Il avait toujours un air triste au visage, de savoir qu'Elana ne parvenait pas à lire à travers son apparence, mais s'il ne pouvait pas se faire comprendre, il voulait au moins la comprendre elle. Sans demander son reste, sans prendre le temps de regretter ses gestes, Teddy se mit à avancer, en tirant évidemment Elana à ses côtés. C'était pour sortir une bonne fois de la salle de spectacle, redéposer son violon dans sa loge et se rendre ensuite dans les méandres des couloirs. Le chemin qui menait au toît nécessitait de monter les escaliers jusqu'au dernier étage, traverser un assemblage de portes réservées au personnel de maintenance, et d'ensuite monter l'escalier de service extérieur. Ce n'était pas très pratique en robe de soirée. Mais cela valait le coût. La vue de nuit, en haut de ce bâtiment à l'architecture contemporaine était réellement à couper le souffle, et apportait un calme rare dans une ville si excentrique. Et peut être un calme espéré au milieu de leurs excès de réflexions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 795 messages et j'ai un total de : 2119 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce et Danaé la beauté

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL : En cours :
-Kristian--Mavie--Ezechyel--Moïra- -Chris- -Teddy.- -Jezabel(le)-



Venez me demander des liens ici!



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mer 4 Avr - 0:43

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?Puisqu'elle n'avait rien ne pouvant offenser la sensibilité de celui qui l'avait invité, ce visage peiné malgré qu'il prétende aller bien devait être causé par un début d'allergie, un coup de froid ou quoi que ce soit de ce genre. Sinon, ça y est, elle ne le supportait plus. Trop envahissante Elana... Trop ennuyante. Ne valait-il pas mieux trop que pas assez?

-"Mais je pense en effet que prendre l'air ne me ferait pas de mal."

Alors qu'elle allait se reculer et continuer à se moquer du fait qu'il était une chochotte qui avait l'air de tomber facilement malade, sa bouche n'eu même pas le temps de s'ouvrir, en sentant la main de Théodore venir si proche de son visage. Presque, elle avait cru qu'il allait lui caresser la joue. Mais il se contenta de remettre une mèche à sa place. Enfin, se "contenta"... c'était terriblement étrange de voir l'asiatique avoir ce genre d'attentions. Tendre. De me voir encore d'aussi près, et de se demander comment lui voyait leur relation. Surtout que ce geste anodin, elle savait bien qu'elle le faisait encore et encore quand elle mentait. Elana avait beau le savoir, jamais elle ne pouvait s'en empêcher... était-ce donc une manière de lui souligner encore qu'il prétendait être capable de la voir réellement? De lire entre les lignes? Et surtout, pourquoi cette hypothèse ne lui déplaisait pas?

-"Je connais le meilleur endroit pour prendre l'air. Personne ne sait que je m'y rends, ou même que je sais m'y rendre. Je crois que c'est le genre d'endroit que tu vas bien aimer."


-"Voilà qui est bien présomptueux, tu penses déjà connaître mes goûts?"

Faisant un mouvement de recul avec un sourire de type poli mais gêné, alors qu'elle allait acquiescer Théodore déjà prenait sa main dans la sienne pour la diriger dans les couloirs comme une marionnette. Woaw, qui ne laissait plus le temps de parler à l'autre maintenant hein? La blonde aurait très bien pu le lui préciser, mais elle se contenta de s'accrocher en silence. Hé oui, elle savait aussi se taire et le montrait actuellement. Ses yeux se fixait aléatoirement sur la silhouette grande et fine devant elle, et sur les murs qui défilaient sous ses yeux. Clairement, il aurait pu la semer aisément, tant elle ne cherchait pas spécialement à retenir les longs couloirs de l'endroit. Tout se ressemblait tellement aussi! Et elle ne comptait pas le lâcher...

Ils ne firent d'ailleurs qu'un court arrêt à la loge, où toujours sans un mot, Elana l'attendit à l'extérieur, le temps qu'il dépose ses affaires et prenne ce dont il avait besoin. C'était un peu étrange de ne pas parler, mais n'était ce pas lui qui avait dit qu'il la comprenait mieux dans ce qu'elle ne disait pas? Bizarrement, elle estimait que son attitude même quand elle se taisait n'était pas du tout aisé comme la lecture d'un livre ouvert... contrairement à Teddy. Au départ, elle l'avait cru fermé comme un journal intime cadenassé, avant de découvrir qu'on pouvait facilement découvrir ce qu'il ressentait, malgré ses mots. Lui ne mentait pas pour paraître incroyable, mais pour rassurer son entourage. Tout en ne disant pas la vérité sur ses sentiments... enfin, ce n'était qu'une impression. La blonde ne le connaissait pas, et ne faisait que présumer. Ce n'était que leur troisième rendcontre de toute manière.

Quand il réapparu, comme si c'était naturel, Elana prit à son tour sa main avant de se guider vers le fameux endroit. Elle ne fit guère attention à sa réaction, le regardant avec son petit air supérieur de type "Bon, on y va maintenant?" avant qu'il ne recommence à marcher. Pour s'arrêter un peu plus tard devant des escaliers, et en les voyant la compréhension de la situation lui frappa l'esprit. Il voulait aller sur le toit... Bonne idée. Frisquette idée, mais la vue allait sans doute être aussi intéressante que celle de la salle de spectacle. Espérons seulement que Théodore n'attrape pas davantage la crève. Avant de gravir la première marche, elle serra plus fort sa prise pour qu'il s'arrête, et le fit tourner vers elle.

-"Tu penses que c'est une bonne idée le toit? Pas de risque que tu attrapes froid?"

Certes, il n'avait plus les cheveux mouillés, mais il avait l'air d'avoir un métabolisme aussi fort qu'un enfant en débardeur sous la neige. Même si elle voulait vraiment voir la vue d'en haut malgré les nombreux étages à gravir, Elana ne voulait pas se retrouver avec un cadavre à transporter ensuite. Déjà qu'elle aurait du mal avec sa robe, pas besoin d'un boulet en plus. Aussi adorable soit-il.

-"En tous cas, quand on arrivera en haut alors que je suis habillée comme ça, j'espère avoir au moins le droit à une chanson de Taedong~"


© 2981 12289 0

_________________


Lost in the wild, I'll take the shoot.
Who will I capture?

Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 786 messages et j'ai un total de : 1291 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ


En ligne

MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mer 4 Avr - 21:02


   Un contact physique, entre Elana et Teddy, semblait en provoquer d'autres. Une main sur le front, et cela enchaînait sur une douce caresse près de l'oreille. Pourquoi est ce que Théodore avait choisi ce geste particulièrement? Cela avait été instinctif. Il avait remarqué plusieurs fois Elana l'effectuer. Il avait deviné qu'il avait une signification particulière, mais il n'avait pas encore compris que c'était signe de ses mensonges. En fait, il pensait que c'était comme lui, qui se passait une main dans ses propres cheveux sombres quand il était nerveux. Un geste totalement inutile car ses cheveux épais retombaient toujours instantanément devant ses yeux. Alors oui, s'ils se touchaient tous les deux les cheveux pour essayer de se débarrasser de leur malaise, c'était sûrement pour cela que les doigts de Teddy s'étaient automatiquement pour compléter ce geste sur sa voisine. C'était innocent, mais en même temps, tellement révélateur. Un signe. Théodore abandonnait l'idée qu'Elana puisse le comprendre, mais il restait toujours à ses côtés, prêt à essayer de la comprendre elle, si elle en avait besoin.
    Et comme pour sceller cette promesse intérieure, il lui avait pris la main. Encore une fois, ce n'était pas nouveau. Après le dernier incident de portière, Elana lui avait carressé la main plusieurs fois, la dernière fois remontant une heure auparavant, devant ses collègues. Alors ce contact n'était pas nouveau, que Teddy l'initie, oui. Mais une fois les barrières tombées entre Elana et lui, il semblaient qu'ils ne pouvaient s'empêcher de les franchir. Comme s'ils en avaient besoin. Parce que Teddy n'avait pas l'intention de lâcher Elana de sitôt. Mais qu'arriverait-il s'ils continuaient à se rapprocher de cette manière?
    Ces gestes n'avaient rien de particulièrement significatifs, mais c'était des gestes dont les deux voisins avaient apparemment besoin. Car quand Théodore sortit de sa loge, son violon rangé à l'abri, et ses effets personnels dans sa poche de veste, il fut surpris de voir Elana prendre l'initiative cette fois. Elle avait pris sa main sans rien lui demander, et le regard qu'elle avait les yeux voulait tout dire. Elle non plus lui laissait pas le choix. Mais cela ne lui déplaîsait pas, bien au contraire. Peut être qu'ils ne se comprenaient pas, mais au moins ils arrivaient à s'entendre, et peut être que c'était tout ce qu'il fallait. Alors, en guise de réponse, Théodore hocha la tête, accordant même un autre sourire. C'était un sourire mélancolique, comme celui d'une personne qui acceptait un malheur mais qui décidait de quand même profiter des petites bonnes nouvelles. Et dès lors, il repartit dans les couloirs, gardant le silence entre eux.
    Sans surprise, le silence ne gênait pas Théodore. Il préférait le silence que les dialogues inutiles, et justement, il trouvait Elana bien plus intéressante quand elle n'essayait pas de le noyer avec des mots qui n'avaient aucun intérêt à part de le tenir à distance. Et puis, le calme audible reflétait bien le niveau de relation entre deux personnes, selon la façon dont ils le ressentaient. Si deux personnes étaient à l'aise sans devoir parler, cela montrait qu'elles étaient proches, même si elles ne s'en rendaient pas compte.
    Cet interlude sans paroles pris fin au bord des escaliers. Teddy sentit la main d'Elana serrer un peu plus la sienne, et dans un mouvement presque gracieux il se fit basculer, et se retrouva en face de sa voisine, le regard plongé dans le sien. S'inquiétait-elle vraiment de lui? Mais pour quelle raison? Il savait qu'elle considérait que sa tête donnait toujours l'impression qu'il voulait mettre fin à ses jours, mais avait-il une tête de déterré au point de paraître totalement malade? Ou alors est ce qu'elle se moquait de lui? "Comme c'est mignon de t'inquiéter." Il dit simplement. C'était à moitié vrai, et à moitié pour la taquiner, répondant en même temps aux deux hypothèses. "Mais je ne risque pas d'attraper froid. Je viens souvent ici, comme je te l'ai dit, et puis en Californie, j'ai l'impression de vivre un été permanent." En effet, rien à voir avec la Corée où chaque saison était distincte, et où les températures hivernales avoisinaient les moins quinze. Elana devait vraiment le trouver horrible pour penser qu'il tomberait malade sous cette chaleur. "En fait..." Théodore commenca, tirant doucement sur la main d'Elana, la ramenant vers lui pour qu'ils puissent être un peu plus proches, et pour pouvoir la regarder de haut. C'était son péché-mignon. Ils ne se touchaient pas -à part par leurs mains liées- mais en étaient à deux doigts. "C'est plutôt à moi de m'inquiéter. Je te passerais ma veste." Il conclut tout seul, gardant la faible distance entre eux. Encore une fois, son regard vint à se poser plus attentivement sur le visage de la blonde, et à s'arrêter sur les lèvres de celle-ci.
    Cependant, cette observation prit rapidement fin, beaucoup plus vite que dans la loge. Avec du recul, il aurait été dur de remarquer ses yeux se poser de cette façon. Il avait détourné le regard suite à la dernière remarque de sa voisine. Elle lui avait demandé une chanson. Et Teddy ne savait pas s'il en était prêt. Même si elle avait utilisé son vrai prénom. Il avait réussi à lui jouer des compositions personnelles parce qu'elle lui avait demandé. Parce qu'elle était l'une des seules à s'intéresser à lui. C'était toujours le cas, mais Teddy avait moins de faliciter à penser à accepter sa demande, sachant ce qu'elle voyait en lui. Et il avait du mal à savoir si elle voulait vraiment l'entendre chanter parce que c'était quelque chose qu'elle avait deviné qu'il gardait secrètement pour lui, ou alors parce qu'il lui avait dit qu'il chantait, et qu'elle voulait elle aussi mesurer l'envergure de ses talents. Théodore ne savait pas quoi lui répondre. Et comme il avait heureusement détourné le regard, elle ne pouvait lui faire pression pour accepter. Alors, comme il en avait pris l'habitude, il évita le sujet.
    "Arrivons déjà en haut." Il conclut la discussion, lâchant la main de la blonde et se retournant pour finalement avancer sur les marches. Il n'était pas forcément satisfait de clore le contact qu'il y avait eu entre eux, mais il fallait qu'il repousse un peu la blonde avant qu'elle ne parvienne à discerner ses sentiments et à savoir pourquoi il paraissait si triste. Le chemin n'était plus très long, encore plusieurs étages à grimper, et quelques portes privées à emprunter. C'était le chemin habituel que faisait Teddy avant ses spectacles pour se destresser. Personne ne savait qu'il venait là, et c'en était mieux ainsi. Ses collègues et/ou les organisateurs perdaient souvent du temps à le chercher. Peut être que Lewis ou Laura le chercheraient aussi ce soir. Mais non, Elana serait la première à découvrir la cachette du musicien.[/color][/b]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 795 messages et j'ai un total de : 2119 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce et Danaé la beauté

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL : En cours :
-Kristian--Mavie--Ezechyel--Moïra- -Chris- -Teddy.- -Jezabel(le)-



Venez me demander des liens ici!



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mer 4 Avr - 22:40

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?-"Comme c'est mignon de t'inquiéter."

Levant les yeux au ciel, Elana ne prit même pas la peine de répondre. Elle se savait être tout un tas de choses comme une élégante peste au sourire craquant, une menteuse fascinante ou encore une égoïste déconcertante. Mais être "mignonne", il avait du la confondre avec un chiot déguisé en chaton, c'était la seule explication. Ou bien il ne la connaissait pas autant qu'il le prétendait.

-"Mais je ne risque pas d'attraper froid. Je viens souvent ici, comme je te l'ai dit, et puis en Californie, j'ai l'impression de vivre un été permanent."

-"J'imagine... moi venant de Floride c'est pas vraiment le cas même si j'aime bien la ville. Fais pas trop le malin non plus hein, je risque de bien me moquer de toi quand tu auras de la fièvre et un bon 40°."

-"En fait..."

Attendant la fin de la phrase, la jeune femme se retrouva soudainement très proche de lui, ne sentant qu'à peine qu'il venait d'initier de nouveau cette proximité. Quel lunatique n'empêche! Un coup je te fuis, et l'autre je te colle. Ce jeu de chat et la souris n'était pourtant pas déplaisant, et la jeune femme s'y faisait même plutôt bien, même si évidemment ça ne voulait rien dire de particulier. Un simple jeu, qui les faisait peut-être mieux se connaître, et plus rapidement. Voilà tout.

-"C'est plutôt à moi de m'inquiéter. Je te passerais ma veste."

-"Cher princesse, veuillez ne pas vous prendre pour un prince charmant. Je suis beaucoup plus qualifiée pour le rôle."

Ses yeux remontèrent vers cette jolie peau tout sauf verte, beaucoup trop parfaite d'ailleurs, Elana allait recommencer à rager. Elle se demandait si à part au niveau de son nez, le garçon n'avait pas des traits plus délicats qu'elle... Evidemment, Théodore la regardait aussi, avec son petit air "je n'ai pas d'émotion et je suis juste un robot en pleine analyse". Ça devenait vraiment une explication plausible. Même si ses yeux étaient beaucoup trop profonds pour ne pas être humains.

Maintenant qu'elle demandait pour la chanson, ils remettaient une distance entre eux. Pas physique -pour l'instant- mes ses yeux fuyaient son regard alors qu'elle ne détachait pas les siens de ses deux pupilles sombres. Sans doute ne pourrait-elle pas entendre sa voix, malgré son envie. Pourtant, il avait joué ses créations, n'avait-il pas déjà été mis à nu devant elle? De toute manière, certes ce n'était pas son habitude, mais avec lui, il n'aurait pas été question de juger la qualité. Juste la sensation.

-"Arrivons déjà en haut."

-"Super, dis comme ça, ça semble tout sauf aisé!"

Quand la chaleur quitta sa main, dans la surprise elle ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Non, elle n'était aucunement déçu de voir le contact rompu, pas du tout. Surprise, c'est tout. Peut-être aurait-elle fait un commentaire si elle ne voyait pas uniquement de nouveau le dos du garçon, alors qu'il montait déjà les marches. Après un petit soupir frustré de ne pas avoir l'assurance d'obtenir ce qu'elle voulait, elle se décida à le suivre, étages après étages, dans un silence religieux. Pas gênant pour autant. Et malgré la robe, le trajet ne fut pas si long et fatiguant. Lors qu'il traversait le couloir, une chanson qu'elle avait en tête depuis le début de la journée sortait de sa bouche, se permettant de simplement la fredonner, et par instant même la chantonner. Rien de trop sérieux non plus, mais elle voulait montrer plus ou moins subtilement que chanter un petit quelque chose n'était pas la mer à boire, même si pour Taedong ça semblait avoir beaucoup plus de valeur. Quand il ouvrit finalement la dernière porte, le garçon n'avait même pas spécialement prévenu, par oubli peut-être ou simplement pour ne pas l'interrompre de sa pseudo prestation. Le vent frais fit voler ses cheveux, alors qu'elle le suivit avec hâte de voir la vue. Sans le bousculer cette fois. Néanmoins comme à son habitude elle se dépêcha de le dépasser, n'ayant aucunement peur du vide elle voulait vraiment voir à quel point ils étaient en hauteur après avoir fait tout ce petit chemin. Alors elle se pencha fortement en avant, sans craindre une seule seconde de se voir basculer en avant, ses mains s’agrippant bien au rebord.

-"Whaou. J'adore. Tu dois avoir raison en fait! Tu commencerais presque à me connaître..."


Les gens lui semblait tout petits d'ici, alors qu'elle était tentée de tendre la main pour faire semblant de les atteindre.

©️ 2981 12289 0

_________________


Lost in the wild, I'll take the shoot.
Who will I capture?

Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 786 messages et j'ai un total de : 1291 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ


En ligne

MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Jeu 5 Avr - 0:14


    Une princesse. Théodore pouvait très bien accepter qu'Elana n'en était pas une, clairement. Elle n'avait ni l'attitude, ni la prestance d'être une princesse. Ce qui n'était pas forcément une mauvaise chose. Mais ce n'était pas lui qui allait remplir ce rôle à la place. Teddy était loin d'être une princesse, ou du moins c'était ce qu'il pensait, mais si on analysait plus profondément, c'était vrai que sa vie était bien similaire à une situation princière. Seul 'héritier' de la famille, il avait été forcé à prendre des cours de tout afin d'être doué en tout. On l'avait élevé pour représenter l'image de la famille et de servir son succès. Il n'avait pas eu le droit à ses propres volontés, ni ses sentiments. Mais d'apparence, tout allait bien, il était heureux et avait du succès. Quand on y repensait, oui, Théodore tenait peut être le rôle d'une princesse. Et Elana celui d'un prince charmant se battant pour se construire une vie meilleure? Pourquoi pas. Mais de toutes façons, là n'était pas la question.
    C'était sa voix qui était en question à présent. Chanter. Cela faisait des années que Théodore n'avait pas chanté devant un vrai public. Son meilleur ami entendait le son de sa voix quand Teddy lui présentait ses créations, mais c'était tout. Kiara ignorait qu'il chantait. Swann et lui ne parlaient fort heureusement pas de ses talents. Ses parents ne s'intéressaient pas le moins du monde à sa voix non plus. Seules ses soeurs lui demandaient parfois de pousser la chansonnette, mais cela faisait longtemps qu'il ne les avait pas vues. Alors non, sa voix restait quelque chose d'intime, presque de secret. Pourtant il n'en avait pas honte, il avait même envie de chanter. Il avait toujours aimé cela. Mais on lui avait appris que ce n'était pas sur cela qu'il devait se concentrer. C'était une des vraies parties de lui qu'il avait appris à effacer. Et Elana qui lui demandait, maintenant, de lui montrer... Il ne savait pas s'il en était pas capable. Surtout en pensant que ses intentions étaient simplement de pouvoir mesurer son talent. S'il devait chanter, Théodore voulait s'assurer que c'était parce qu'Elana le voulait vraiment, parce qu'elle était interessée et touchée par ses émotions à lui.
    Alors il avait détourné les yeux, changé le sujet, et lâché la main de sa voisine. Et il s'était mis à monter les escaliers. Elle lui en demandait beaucoup, surement sans le savoir. Ou simplement qu'elle ne le demandait pas de la bonne façon. Ce qu'il y avait de différent entre cette demande-ci, et celle de tout à l'heure, c'était la vision de lui qu'elle avait exprimé. La même que tout ceux qui avaient croisé son chemin professionellement. Ce regard, celui qui ne voyait en lui que la machine à talent. Et Théodore devait admettre que cela l'avait blessé, surtout après toutes les tentatives de se montrer naturel avec elle qu'il avait effectuées. Mais il ne lui en voulait pas, il en voulait surtout à lui même.
    Le chemin s'effectuait dans le silence, simplement parce que Teddy était perdu dans ses pensées. Enfin, le début du chemin s'était effectué dans le silence. Sans prévenir, ou donner de raisons, Elana s'était mise à chanter. Au beau milieu des couloirs, alors que personne n'était plus censé traîner dans les locaux à cette heure-ci. Interrompu dans ses réflexions, comme toujours, Théodore marchait machinalement à travers le chemin qu'il connaissait maintenant par coeur, tout en écoutant la voix de sa voisine. C'était une voix brute, mais plutôt puissante. Touchante, presque. Teddy s'éfforçait de continuer à regarder devant lui, alors que ses oreilles essayaient d'analyser les paroles, de chercher la signification. Mais il abandonna vite. C'était surement des mots au hasard qu'elle avait choisi, et puis de toutes façons il n'était pas sûr de les avoir tous compris.
    La voix de la blonde raisonnant toujours dans ses oreilles, Teddy ouvrit enfin la porte qui menait à l'extérieur, ramenant une bourrasque de vent sur lui et sa voisine. Il s'était avancé doucement, sans s'attendre à ce qu'Elana le dépasse aussi rapidement, mais pas vraiment surpris non plus. Il la suivit du regard, heureux qu'elle soit aussi excitée de la vue. C'était un endroit qui lui plaisait beaucoup à lui, et il ne voulait pas que la seule personne avec qui il le partageait, en soit déçue. "On dirait que cela t'étonnes." Théodore se mit enfin à parler. "Comme si tu ne crois rien de ce que je te dis." C'était encore une constatation qu'à chaque pas en avant qu'ils faisaient pour créer une relation qu'il n'y avait pas entre eux, l'un des deux concerné faisait aussi un pas en arrière. Elana semblait surprise qu'en effet Teddy commençait très légèrement à la cerner. Est ce que c'était parce qu'elle méttait tout en place pour l'éloigner? "J'ai dit que j'arrivais à te lire, est ce que tu en aurais peur?" Il demanda ensuite, se rapprochant encore une fois de la blonde pour se poster à côté d'elle.
    S'il se posait cette question à lui même, il aurait répondu favorablement. Oui, il avait peur qu'Elana commence à le comprendre, pourtant il en avait également terriblement envie. "Tu ne devrais pas." Il conclut lui même, avant qu'Elana ne puisse dire quoi que ce soit. Il n'avait pas envie d'entendre ses explications. Il n'avait pas envie de repartir dans une introspection qui finirait par lui redonner mal à la tête. Pouvaient-ils simplement arrêter de se poser des questions et se comporter normalement?



     Théodore s'était mis à chanter. Une chanson comme ça, qui ne voulait rien et tout dire en même temps. Le début d'un couplet dans une langue qu'Elana ne comprendrait même pas. C'était comme s'il prenait lui même l'initiative de se comporter normalement. Mais au bout de quelques phrases, il finit par se taire. Cela lui semblait vraiment trop bizarre de chanter devant Elana. Ses joues se rosirent de nouveau, et il ne bougea pas son visage ni son regard, qui étaient fixés sur un point droit devant lui, observant les piétons fétards marchant dans les rues animées de la cité des anges.
    "Je suis content que la vue te plaise." Teddy rajouta simplement, comme si détourner le sujet de la petite mélodie qu'il venait de chanter allait effacer ces quelques secondes musicales. Comme si parler d'autre chose pouvait effacer le rose de ses joues, qui montraient bien qu'encore une fois, il s'était forcé à montrer une autre part de lui qu'il refusait à tout le monde. Et peut être qu'il le regrettait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 795 messages et j'ai un total de : 2119 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce et Danaé la beauté

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL : En cours :
-Kristian--Mavie--Ezechyel--Moïra- -Chris- -Teddy.- -Jezabel(le)-



Venez me demander des liens ici!



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Jeu 5 Avr - 1:55

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?Bien évidemment, la chanson semblait ne pas avoir été choisi au hasard. D'ailleurs, si la mélodie n'avait tourné en boucle dans sa tête depuis ce matin, sans doute aurait-elle privilégié quelque chose de moins exposant. Tous les passages ne faisaient pas sens, mais certains mis à part... Disons qu'ils correspondaient beaucoup trop à la situation. A leurs mensonges. A eux. Certes, il fallait enlever les passages romantiques. Quoique? Enfin, si on se fiait à son ressenti, l'attache était plutôt parentale.

Set me free, leave me be
I don't want to fall another moment into your gravity
Here I am, and I stand
So tall, just the way I'm supposed to be
But you're on to me and all over me
Oh, you loved me 'cause I'm fragile
When I thought that I was strong


Ce vœu d'être enfin elle même, libérée des jugements l'en empêchant... Cette impression que désormais elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, adulte et lointaine, sans parvenir pourtant à y arriver. Ce décalage entre elle et son image, qu'elle donnait volontairement en plus. Dans ses quelques mots, on pouvait tout lire. Si on la connaissait. Si on parlait bien anglais, évidemment. De toute manière, c'était hors contexte. Ça n'avait pas de sens. Parfaitement aucun sens.

-"On dirait que cela t'étonnes."

Elana se tourna vers lui avec un petit sourire aux lèvres, avant de hausser les épaules. La première fois qu'ils s'étaient rencontrés, elle était bourrée et venait lui dire ses 4 vérités. La seconde, le hasard les avait rassemblé, avant qu'ils se prennent le nez. Et maintenant, ils étaient, seuls, volontairement sur un toit. Etait-ce donc si étonnant qu'elle trouve surprenant que Théodore sache aussi rapidement ce qu'elle pouvait venir à apprécier. Oui, il avait l'air très curieux dans son envie de la connaître, mais tout de même. La jeune femme ne se souvenait pas lui avoir offert autant d'informations que de douces moqueries...

-"Comme si tu ne crois rien de ce que je te dis."

Posant ses bras en arrière sur la rambarde, appuyée de dos, elle le regardait en levant un sourcil. Bien entendu elle n'était pas d'une naïveté idiote, à croire idiotement tous les mots qu'elle pouvait entendre. Mais avec Teddy, elle faisait moins attention, se laisser aller à l'écouter plus attentivement que prévu initialement. Et puis, elle l'avait un peu testé auparavant. Le garçon n'avait rien d'un menteur. Son enquête pour le comprendre n'était pas terminé de toute manière. Si elle avait son carnet et un crayon, jamais elle ne serait satisfaite du peu de choses inscrites sur lui. Pourtant, elle en savait déjà pas mal. Pas encore assez néanmoins. Alors, elle répondit avec honnêteté.

-"C'est faux. Vraiment."

-"J'ai dit que j'arrivais à te lire, est ce que tu en aurais peur?"

Peur ? Voilà un sentiment bien éloigné de ceux que ressentait Elana. Elle avait fait une croix sur celui ci il y a bien longtemps, pour être certaine de pouvoir dépasser ses limites. Une promesse est une promesse...Non, si elle restait distante par instant, ce n'était pas vraiment par crainte. Si elle envoyait des codes divers pour le faire s'emmêler les pinceaux, c'était pour autre chose. Plusieurs choses. Cette déception qu'elle avait lu dans les yeux de ses parents, elle ne voulait pas la revoir. Ce n'était pas une réelle frayeur ou une angoisse. Ou du moins, la jolie blonde n'était pas prête à le reconnaître. Pour elle, il s'agissait plutôt... d'une obsession. L'autre raison, était pour l'intérêt du jeu. Et l'intérêt de Teddy. Ne voulant pas les perdre tous les deux, autant faire durer la partie...

-"Tu ne devrais pas."


Réalisant qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps de lui offrir une quelconque réponse, mensonge ou vérité, elle comprit donc qu'il s'était posé une question aussi à lui. Et la réponse était que lui était effrayé. Pensait-il qu'elle était capable de lire en lui? Sa lecture du moment pourrait se résumer ainsi : He was the cutest gloomy guy, and Teddy seems scared to be Taedong. La cause? Daddy and Mommy. Le degrés? Son évolution? Ses envies exactes? Elle n'arrivait pas à saisir. Quand il était vexé, jamais elle ne saisissait vraiment pourquoi, et s'était terriblement frustrant. Pourtant, elle ne lâcherait pas l'affaire. L'interview d'une vie ne faisait que commencer.

Alors que ses yeux n'avaient fait que fixer le paysage devant elle de l'autre côté depuis qu'il était venu à ses côtés, sa tête se tourna directement en entendant les premières notes. Elle avait réussi! Sa curiosité allait être assouvie, alors que durant tout le court temps musical, Elana ne le lâcha pas du regard. Il avait une voix très douce et agréable à écouter, même si ne pas comprendre le sens était décevant. Malgré que sous la douche, de nombreux génériques de dramas coréens lui venaient en tête, elle n'en comprenait pas un mot, tout comme aujourd'hui. Mais au moins, elle pouvait profiter de la jolie voix de son voisin, même si la chanson ne tirait pas vraiment vers l'émotion. Oui, c'était presque dansant même. Son sourire s’agrandit légèrement, avant qu'il ne s'arrête beaucoup trop tôt. Déjà? Voilà qu'il rougissait maintenant, mais quelle princesse! Il en avait toute l'attitude. Timide, avec de petites habitudes nobles terriblement agaçantes, la demoiselle vivait dans un presque château où suite à son éducation, elle pratiquait de nombreux arts. Essayant de cacher ses émotions selon la bienséance et le repli sur soi, la princesse était prude, mais seulement selon ses humeurs. Oui, c'était définitivement lui. Faudrait-il encore qu'elle le voit en robe et couronne pour être parfaitement certaine. Robocop Princess. Même si, bien qu'elle ne l'avouerait pas, elle était extrêmement touchée qu'il est chanté pour elle.

-"Je suis content que la vue te plaise."

Nooon, elle était sensée faire semblant de ne pas l'avoir entendu là? Que ce petit moment n'avait pas existé, en changeant de sujet de manière éhontée? Ah.Ah.Ah. Aucune chance. Elle avait presque envie de poser ses mains sur les deux joues rouges, qui semblaient confortablement chaleureuses. N'en faisant rien, elle étendit sa tête en arrière pour regarder le ciel.

-"Trois tortues trottaient sur trois toits très étroits".

Bon, malgré qu'elle l'ai dit à la perfection, il ne devait pas comprendre grand-chose.

-"C'est ma formule magique. Faut le dire 3 fois par contre. Je te la donne, c'est cadeau. Quand j'étais petite, mon grand-frère me la fait apprendre en prétendant qu'avec elle, c'était mieux que d'avoir des pouvoirs. Alors, quand les garçons m'embêtaient parce qu'ils étaient tous amoureux de moi, avant de leur donner un coup de poing, je la disais. Quand j'avais une mauvaise note et que je devais l'annoncer à mes parents. Plutôt cent fois que trois d'ailleurs. Les rares fois où je perdais ma légendaire confiance en moi, bam trois tortues trottaient sur trois toits très étroits."

Cessant sa contemplation, ses yeux clairs cherchèrent ceux sombres du garçon. Elle ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit, surtout que sans sa deuxième intervention, ça n'aurait pas beaucoup de logique. Peut-être même encore après d'ailleurs.

-"N'hésite pas à assumer ton côté passionné. Ton cran. Ton sourire. Ça vaut le coup Taedong, quoiqu'on ai pu te dire. Enfin, mon avis n'est pas très important bien qu’extrêmement intelligent mais au moins tu sais ce que je pense. Peut-être que tu le montres déjà à plein de monde, mais en tous cas, je plains ceux qui ne connaissent pas cette part de toi."


Hum, elle commençait à être gênée par ses propres mots là. C'était too much Elana, qu'est ce qui te prends? Une blague, une moquerie, n'importe quoi pour paraître plus... Paraître. Remettant sa mèche habituelle derrière son oreille, elle recommença à admirer la vue de l'autre côté, là où Théodore ne serait pas dans son champs de vision.

-"Enfin, on s'en fout. Je dis ça comme ça hein... Le champagne doit me monter à la tête."

Deux gorgées. Oui, bien évidemment.

-"D'ailleurs, je suis la seule à regretter qu'on est pas volé un ou deux trucs au buffet?"

Qui des deux étaient le meilleur pour changer de sujet?



© 2981 12289 0

_________________


Lost in the wild, I'll take the shoot.
Who will I capture?

Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 786 messages et j'ai un total de : 1291 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ


En ligne

MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Jeu 5 Avr - 22:51


    Chaque moment passé entre ces voisins semblait en effet être un jeu. Une énigme, dont tous les deux connaissaient les réponses, mais refusaient de les donner. Car oui, qu'arriverait-il s'ils finissaient par s'avouer l'étrange sensation de vide, qui les habitaient? Le fait de ne pas être heureux, mais de ne pas être malheureux, d'avoir une belle vie, seulement sans sentir qu'elle leur appartenait vraiment? Une fois qu'ils seraient sûrs et certains que ces sentiments étaient partagés entre l'un et l'autre, que feraient-il? Se connaître et se comprendre, c'était mettre fin à leurs rencontres dans le but était d'apprendre à se connaître. Une fois le mystère résolu entre eux deux, ils n'auraient plus de raisons de se voir. Ce n'était pas comme si ils étaient amis, ou même s'ils pouvaient se supporter plus de quelques heures. N'est ce pas? Ou est ce que c'était encore des affirmations qu'ils se répétaient pour ne pas avoir à affronter d'autres pensées? Oui, c'était bien mieux de penser qu'ils ne se voyaient que pour ce jeu d'enquête, plutôt que parce qu'ils avaient envie de la compagnie de l'autre.
    Parce qu'à ce moment là, Teddy était appuyé contre la rembarde. Ses avants bras touchaient la barre de métal, empêchant qu'il ne bascule totalement de l'autre côté, alors qu'il était penché en avant, les mains vacantes et le regard déterminé à fixer la rue devant lui. Et tout ce à quoi il pensait, c'était Elana. Il essayait toujours de comprendre qui elle était, d'être sûr de savoir pourquoi elle était tellement obstinée à cacher ses manières naturelles. Il repassait tous les petits gestes, ou tous les mots qu'elle lui avait donné. Et lui aussi en arrivait à des conclusions. La blonde avait un côté sauvage, un peu nonchalant, dont elle se vantait beaucoup. Elle aimait l'aventure, le goût du risque, les interdits. Mais elle avait aussi un autre côté, quelque chose de plus sensible et sentimental, qu'elle s'éfforçait de cacher. Elle lui montrait quelques indices, mais elle se refusait à tout dévoiler. Tout comme lui.
    Avait-elle les mêmes raisons? Théodore avait peur du jugement des autres. Il avait peur de décevoir. Il avait peur de ne pas être à la hauteur des attentes qu'on lui portait. Toujours, il vivait pour rester dans les standards qu'on lui avait établi. Cela avait été comme ça, et même s'il avait du mal à vivre comme cela, il l'acceptait. En était-il de même pour Elana? Cela ne semblait pas. Elle n'avait rien à répondre à la question. Alors Théodore avait clos le sujet. Peut être qu'en effet, cela avait surtout était à lui qu'il posait la question. C'était simplement pour confirmer qu'il avait peur qu'Elana en sache trop sur lui, et même si une part de lui en avait envie, il se gardait à minimum de distance.
    C'était bien pour cela qu'il s'était arrêté de chanter après les premières notes. Il n'avait pas pu chanter plus, il s'était senti bien trop vulnérable. Légèrement libéré, mais trop vulnérable. Sensation étrange entre anxiété et relaxation. Trop compliqué pour ce soir. Toujours compliqué entre Elana et lui. Ses joues roses sans qu'il ne le sache, il avait changé de sujet. Il en avait bien trop fait ce soir là, bien trop dit. Il se sentait totalement transparent, épuisé. Il en faisait tellement pour ne pas que sa personnalité déborde, et là il avait l'impression de ne plus avoir aucun secret. Teddy se concentra droit devant lui, comme s'il avait encore à découvrir, alors que cela faisait déjà plusieurs minutes qu'il fixait le même endroit, mais il n'avait aucune envie de changer. Pour le moins du monde il ne voulait regarder sa voisine à cet instant.
    Mais comme toujours, rien ne se passait comme il le voulait. Une phrase totalement incompréhensible se fit entendre, et Théodore tourna instinctivement la tête, comme toujours quand il devait se concentrer pour comprendre l'anglais. Mais bien vite, les explications qui suivèrent le perdirent totalement. Déjà qu'il n'avait pas compris la première phrase, et voilà maintenant qu'Elana parlait de formule magique, de coups de poing, et de garçons qui étaient amoureux d'elle. Mais de quoi parlait-elle? Est ce qu'elle venait vraiment de se confier sur son grand frère et sur les fois où elle avait besoin de courage? Les yeux sombres, précédement si occupés à regarder le trottoir au loin, semblaient maintenant perdus sur le visage de la blonde. Il l'observait trop attentivement, essayait de comprendre, les mots, mais surtout ce qu'elle voulait dire derrière eux. Et quand il voulait demander, Elana enchaîna sur un autre monologue. Un discours bien plus compréhensible, mais aussi bien plus gênant.
    Les joues rosies de Théodore n'avait pas pu revenir à la normale, et voilà qu'elles allaient garder leur douce couleur pendant quelques minutes de plus. Le musicien avait immédiatement détourné le regard à ces pseudo-compliments qui ne lui faisaient pas du bien. Non, entendre ça, l'attristait plutôt. "Personne ne connaît Taedong. Surtout pas moi. Il s'est effacé." Teddy formula une réponse, littérale et figurative. Il savait très bien qu'Elana avait changé de sujet, mais il voulait quand même revenir sur ces quelques paroles. Le ton avait été sec, concis. Il n'aimait pas parler de ça, car c'était exactement le mal dont il souffrait. Il venait de le dire. Sa vie ne lui appartenait pas, c'était totalement ce qu'il ressentait, et le formuler en mots n'était pas agréable. S'être tellement oublié qu'il utilisait son vrai prénom à la troisième personne, comme si l'enfant qu'il avait été, était une personne totalement différente. Le garçon qui aimait jouer de la musique et faire du sport, l'adolescent qui avait monté un groupe de musique avec ses amis, même le jeune adulte qui s'était teint les cheveux. Tous étaient devenus d'autres entités, bien loin que ce que Teddy devait être. C'était horrible, mais en même temps, ce n'était rien comparé aux malheurs d'autres gens. Un simple conflit de prénom n'était rien quand on était riche, presque célebre, et en bonne santé. Non?
   "Mais c'était gentil." Voilà, dans un ton neutre et se voulant le moins concerné possible, Théodore ferma le sujet. Il ne voulait pas qu'Elana commente quoi que ce soit. Il avait parlé du plus grand mal qui le rongeait, et après les chansons qu'il lui avait joué et chanté, Teddy estimait que c'était bien assez pour ce soir. Il avait fait sa part. Et il avait le droit de redevenir distant et impassible, cela lui éviterait bien des tracas.
    "Tiens." Dans le silence, le brun s'était avancé vers Elana et lui avait posé -difficilement à cause de sa position- sa veste en cuir sur les épaules. N'avait-il pas promis qu'il lui prêterait? Lui n'avait pas vraiment froid, même s'il ne portait qu'un tee-shirt, qui avait des petits trous qui plus est. Mais il avait l'habitude, et puis la gêne l'immunisait de chaleur actuellement. "Je pense dans ce cas que l'on devrait aller manger." Il savait très bien que la blonde n'avait pas trop bu, mais il avait l'intention de faire comme s'il la croyait. "Je t'offre un burger?" Teddy avait demandé, même si ce n'était pas une question. Enfin, la question était de savoir si Elana voulait manger avec lui, mais si elle acceptait, il n'y aurait pas de débat pour savoir quoi manger ni qui payait. Ils étaient dans un quartier qui vivait la nuit, où toutes les boutiques et autres enseignes d'activité étaient encore ouvertes. Il y avait tant de choses qu'ils pouvaient faire encore. Et pourquoi pas ne pas commencer par un simple hamburger, tradition américaine?

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy

Revenir en haut Aller en bas

Musicalement Votre ft Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Venice Boulevard :: Walt Disney Concert Hall-