Partagez|

Musicalement Votre ft Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Ven 6 Avr - 1:11

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?
-"Personne ne connaît Taedong. Surtout pas moi. Il s'est effacé."

-"N'importe quoi. Tu es Taedong, comme tu es Teddy ou Théodore. Tu dois juste apprendre à assumer le tout."

Elana en était profondément certaine. Au delà de son délire d'avoir plusieurs personnalités entre Théodore, Teddy et Taedong, le garçon ne semblait pas réaliser qu'il était maintenant le seul responsable de cette sensation d'effacement. Il ne tenait qu'à lui d'être ce qu'il voulait. Bien évidemment, ce n'était pas aussi simple et elle ne pouvait que comprendre combien la tâche était ardue. Mais son agacement remontait en flèche en le voyant tout gauche, peiné de mots qui avaient tout sauf pour but de déclencher de la tristesse chez lui. C'était à son tour de se sentir incomprise. Alors qu'elle se confiait à lui, elle ne recevait que des boudineries d'enfant, et un ton froid, de quoi lui rappeler la basse température qui venait souffler sur ses bras dénudés.

-"Mais c'était gentil."

-"J'ai pas dit ça pour être gentille."

Levant les yeux au ciel, son corps ne s'appuya plus sur la rambarde pour se relever convenablement. C'était frustrant. Terriblement frustrant. Offrir une petite partie de son passé, s'était commencer à se réveler, comme lorsque lui s'était mis à chanter. Elle n’avait sans doute pas eu la réaction qu'il espérait. Hé bien pour elle non plus, il n'avait pas été à la hauteur. Déception partagée, voilà tout. Elle était quasiement certaine que le garçon espérait juste pouvoir changer de sujet et qu'elle cesse de commenter, ce qui lui donnait terriblement envie de continuer, juste pour l'embêter. Malgré son énervement, elle savait que le sujet était trop important pour son voisin pour qu'elle vienne vilement à le taquiner, et décida donc de se taire. Si il voulait de la distance, il allait être servi. Oui, elle regrettait déjà d'avoir trop pris à cœur cette histoire. Ce voisin.

-"Tiens."

Fronçant les sourcils, elle sentit une veste se poser sur ses épaules, alors qu'elle fit volte face. Sérieusement, maintenant la scène se trouvait être terriblement cliché, et la jeune femme refusait de faire partie d'un tel tableau. Non mais regardez le, avec son tee-shirt troué. En plus, elle ne lui avait rien demandé. Raaah, les bonnes manières asiatiques... tant pis, elle allait devoir lui montrer où il pouvait se les mettre. Passant doucement sa main derrière son cou pour soulever ses cheveux encore coincé sous la veste, elle l'enlevant de l'autre pour faire un pas vers lui, et la poser contre sa poitrine. Ce petit sourire poli qu'Elana savait servir à toutes les sauces était revenu, celui qui la faisait passer pour cette fille faussement adorable qu'on apprécie croiser dans les couloirs. Celui qu'elle s'était entraînée à fabriquer devant la glace.

-"Merci Princesse. Mais non merci."

Maintenant, il avait un choix à faire, alors qu'elle donnait un coup derrière ses cheveux pour les remettre en place, le petit geste tout droit sorti d'une publicité l'Oréal. Soit il l'a prenait docilement, ou il pouvait la regarder chuter au sol. A Théodore de voir. Pas elle, puisqu'elle avait déjà tourné les talons, étirant ses bras qui grâce à son petit sursaut d'agacement, n'étaient pas trop engourdis.

-"Je pense dans ce cas que l'on devrait aller manger."

Enfin une bonne nouvelle! Elle se jetterait sur n'importe quoi, à la fois parce qu'elle était du genre à grignoter pour oublier, et simplement parce qu'elle avait faim. Sans doute était-ce là le souci aussi, même si elle faisait abstraction de cette sensation. A cause de sa réaction, Elana se sentait légèrement honteuse, d'avoir offert à ce gars qu'elle connaissait depuis si peu de temps, sa formule idiote. Certes, c'était gamin. Mais ça comptait tellement pour elle, et il n'avait pas compris. Qui pouvait comprendre de toute manière?

-"Je t'offre un burger?"

Se tournant de nouveau vers lui, elle jaugea celui qu'il l'avait invité ici. Malgré tout, c'était un gentil. La jeune femme n'avait pas envie d'agir comme une totale peste avec Teddy, et après un léger sourire elle hocha la tête. Oui, elle n'allait pas devenir sensible comme lui tout de même hein?! Il fallait qu'elle se reprenne, ce n'était pas la faute de cet idiot, mais de la sienne. Pour une fois. Ce n'avait peut-être pas été le bon moment. Pas la bonne personne. Pas les bons mots.

-"Ça semble parfait. Prépare toi à faire chauffer ta carte de crédit, je ne compte pas commander qu'un petit sandwich de rien du tout. Et on a du chemin à parcourir et pas de carrosse, alors on devrait s'y mettre!"

Oui, elle voulait tout comme lui sans doute quitter ce toit devenu beaucoup trop gênant, et pas d'une manière aussi agréable que dans les loges. Ca lui apprendrait à se confier, voilà. Personne ne voulait de la fragile Elana. Pas assez intéressante. Pas assez lumineuse. Pas assez douée. Même elle, elle ne voulait pas de ça. Elle s'était juste laissée aller dans cet élan de nostalgie que Théodore émanait. Voilà tout. Alors la première, elle ouvrit la porte vers la chaleur qui était elle bien sympathique, et lorsqu'elle fut certaine de ne pas la fermer sur le nez de l'homme, la traversée des couloirs, et la descente des marches commença. Mais qu'il ne compte pas sur elle pour pousser la chansonnette cette fois ci.

© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Ven 6 Avr - 22:06


    Les mêmes questions revenaient toujours en boucle, et les réponses se répétaient dans un cycle qui commençait à se dessiner plus clairement. Teddy et Elana se cherchaient, voulaient apprendre de l'autre, sans se dévoiler. Et une fois qu'ils osaient délivrer certaines informations, alors ils ne percutaient pas, ou alors faisait semblant de ne pas percuter, et ils finissaient vexés; l'un, l'autre, ou tous les deux. Cela avait été le cas avant, et cela l'était encore maintenant. Aucun des deux n'était vraiment à blâmer tout seul. Ils étaient tous deux fautifs. Ou alors leur peine était la seule coupable.
    Elana s'était confiée sur son passé. Elle avait parlé de son frère, de l'aide qu'il lui avait apporté, du soutien qu'elle avait eu grâce à lui dans des temps où elle en avait eu besoin. Et raconter ça, c'était en même temps raconter que justement, elle pensait toujours à cette formule. Qu'elle avait eu des bas, et que si elle y pensait encore, c'était qu'elle vivait toujours des bas. Seulement, elle n'avait pas laissé le temps à Teddy de bien comprendre. Elle avait enchaîné sur autre chose, des autres mots, dirigés vers lui. Se voulant gentils, ou non, apparemment. Mais elle avait touché sa corde sensible, un sujet dont il voulait parler mais ne possédait pas la force. Faire ça, c'était changer de sujet, et c'était refermer la porte qu'elle venait d'ouvrir. Mais Théodore avait fait exactement la même chose. Pour répondre, il avait aussi dévoiler une partie de lui. Il lui avait dit clairement qu'il avait effacé sa vraie personnalité, que même lui ne se connaissait plus. C'était dur pour lui de dire ça, et elle n'avait pas compris non plus. Même s'il avait clos le sujet, estimant en avoir beaucoup trop dit pour un seul soir, elle n'avait pas dû saisir le message.
     La veste en cuir de Teddy glissa sur le sol, quand Elana lui rendit, et que le propriétaire ne l'avait pas attrapée. Il regarda son vêtement sur le sol et les pas d'Elana s'éloigner, et c'est là qu'il comprit. Il comprit qu'encore une fois, ils ne s'écoutaient pas. Ou alors ils s'empêchaient de se donner une vraie réponse. Cela ne pouvait pas continuer ainsi. Ils ne pouvaient pas continuer à se fuir, et à s'empêcher de se rattraper. Ils avaient envie de se parler, de se confier. A leur rythme, bien évidemment. Mais ils en avaient tous les deux l'envie, voire le besoin, c'était clair. Et ils ne pouvaient pas continuer à se blesser, alors qu'ils étaient les seuls avec qui le bonheur d'un instant ne semblait pas superficiel.
    Une nouvelle lueur brillait dans les yeux presque noirs de Théodore. Il comptait bien se rattraper. il avait l'intention de montrer à Elana que ce n'était pas une erreur que de se confier à lui, parce qu'il savait, lui, qu'il ne faisait pas erreur en se dévoilant à elle. Ils avaient quelque chose en commun, cette connexion était dûe à la douleur qu'ils semblaient partager. Et peut être que c'était justement parce qu'ils savaient tous les deux à quel point cela pouvait faire mal, mais qu'il était ridicule de s'en plaindre, qu'ils ne savaient pas comment s'aider l'un l'autre. Ils se comprenaient, sans se laisser le temps d'apprendre à se supporter. Et pour la première fois depuis très longtemps, Taedong avait une envie distincte et personnelle, celle d'établir une vraie relation avec Elana. Quelque chose de concret, peu importait la nature. Il voulait qu'Elana lui apprene à se retrouver. Il voulait se sentir correspondre à ce qu'elle voyait chez lui. Alors il ramassa sa veste du sol, et lui proposa d'aller manger. Par la meilleure des nouvelles, elle accepta son invitation. Tout n'était pas perdu. Rien n'était jamais perdu entre eux d'ailleurs. A chaque fois qu'ils se blessaient, ils revenaient toujours.
     Avec un haussement d'épaule, et les yeux presque souriant, Teddy laissa partir la blonde devant, l'autorisant à commander tout ce qu'elle avait envie de manger. Il l'imaginait très clairement engloutir un burger d'une taille énorme avec la sauce qui dégoulinait tout autour de sa bouche. C'était lui la princesse, pas elle. "Par contre, qui t'a dit que nous n'avions pas de carrosse?" Il s'entendit prononcer, alors que ses jambes avaient fini par rattraper la blonde au milieu d'un escalier, pendant qu'il était toujours en train de remettre sa veste sur ses épaules. "Je ne nous force à rien, mais peut être qu'après avoir analysé mon appartement et mon téléphone, tu voudrais analyser ma voiture?" Il avait envie de dire. Cela serait un signe qu'il ne lui en voulait pas de l'avoir espionné. Le plus il y pensait, le moins contrarié il était. Qu'elle ait vu tout ça, cela le soulageait d'un poids. Il avait moins à cacher, et touchait presque la liberté du bout des doigts. Et dire ça, c'était aussi lui montrer qu'il était toujours prêt à faire des efforts pour s'ouvrir. Pourtant, quelque chose dans son esprit lui disait que ce n'était pas la bonne chose à dire, en cet instant, alors il se contenta de sortir ses clefs de voiture de sa poche et de les agiter devant lui, à côté d'Elana. Elle n'était pas obligée d'accepter, marcher ne dérangeait pas Teddy, mais sa voiture était dans le parking, au cas où l'envie lui prendrait d'effectivement observer sa voiture, ou simplement se rapprocher de la rue dans le chaud.
    Descendant ces escaliers, bien plus vite que prévu, Théodore avait envie de dire des dizaines d'autres choses. Il voulait répondre à ce qu'elle lui avait dit tout à l'heure, lui demander de l'aider à être Taedong, il voulait aussi lui poser des questions sur son frère, lui parler de ses soeurs à lui, il voulait essayer de prononcer sa formule... Mais rien ne semblait juste et déjà ils arrivaient déjà près du rez-de-chaussée où Teddy allait devoir guider Elana vers la sortie des artistes. Les occasions étaient ratées et les moments passés. Du moins pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Dim 8 Avr - 20:42

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité? "Par contre, qui t'a dit que nous n'avions pas de carrosse?"

La voix était de nouveau à côté d'elle alors qu'elle tourna la tête. Hé bien, ça y est, il se prenait pour une véritable princesse maintenant. La réflexion l'amusa en le regardant sortir ses clefs et les agiter devant lui. Elana se rappela alors qu'elle avait toujours le cadeau de remerciement pour la place sous le siège passager de son propre véhicule. Sortant alors de son propre sac ses clefs, elle fit le même geste que lui avec un petit sourire de côté.

-"On va prendre le mien si ça ne t'offusque pas. Ce n'est pas aux princesses d'offrir ce genre de ballades de toute manière!"

Maintenant, il pouvait dire quoi que ce soit pour monter dans la sienne, elle n'en démordrait pas. De toute manière, elle conduisait très bien. Enfin, elle avait son permis depuis peu, mais elle se débrouillait, voilà. Et elle se fichait bien de voir sa voiture ou non de toute manière Qu'est ce que la forme ou la couleur lui permettrait d'apprendre sur lui hein? D'après elle, ses autres fouilles lui avaient déjà offert assez d'informations, et pour le reste elle allait devoir apprendre les choses naturellement, venant de sa bouche à lui. Même si elle ne comprenait pas bien pourquoi c'était à elle qu'il voulait se confier, une presque inconnue voisine agaçante, quand il semblait avoir autant de réel soutien et affection par son entourage. En même temps, ,n'en avait-elle pas aussi, de son frère? Pourtant elle ne pouvait pas se confier à lui, elle ne supporterait pas de le décevoir, de ne pas être à la hauteur. D'avouer cette faiblesse qui la ronge, cette fausseté qui la tue. Car en même temps, pendant un long moment, ce sont ces mêmes mensonges qui lui ont permis de vivre.

Finalement alors qu'elle l'avait quasiment oublié, Théodore lui indiqua la sortie des artistes. Il était toujours là, avec sa petite expression faussement impassible. Faux, et tellement vrai. C'était peut-être ce parallèle qui était si attirant chez lui... enfin, le froid lui remit quelques peu les idées en place alors qu'elle se mit en quête de sa voiture qu'elle n'avait pas garé très loin, puisque être une invitée lui offrait aussi un placement réservé. Toujours en silence, ils se dirigèrent vers le véhicule, puis le petit son et clignotement indiquèrent que la petite bagnole grise était la sienne. Ni trop vieille, ni trop récente. Un parfait entre deux qui ne faisait pas s'extasier, ni rechigner à entrer. Ouvrant la porte du côté passager comme pour inviter Teddy à entrer, elle se pencha néanmoins pour prendre le fameux présent, et lui tendre ensuite. Dans un petit sac de la cave qui avait produit la bouteille, elle avait fait des efforts en demandant au spécialiste un vin passe partout, plutôt sucré en espérant qu'il lui convienne. Evidemment elle voulait trouver quelque chose de plus classe que des chocolats ou autre connerie du style, et le cadeau lui semblait un bon clin d'oeil plus ou moins subtil à leur première rencontre.

-"Voilà. Merci de m'avoir invité. J'ai finalement pu comprendre la globalité de l'histoire et te revoir vêtu autrement qu'en noir!"

Comme pour la veste, elle l'avait posé contre lui en attendant cette fois ci qu'il la prenne. Ensuite, elle avait fait claqué ses chaussures avant de s'installer devant le volant. Attendant simplement qu'il monte à son tour, elle commença à faire ronronner le moteur avant de lui jeter un regard, et une remarque.

-"Attache ta ceinture. Hé oui, je suis un chauffeur de qualité... par contre, va falloir que tu me guide, je ne connais pas spécialement le coin. Sinon je peux mettre mon GPS, tu me dis."

© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Dim 8 Avr - 23:08


    Généralement, il y avait deux types de personnes. Celles qui possédaient un trousseau de clef unique, et celles qui séparaient les clefs de voiture avec celles du logement. Théodore faisait partie de la première catégorie. Le trousseau qu'il agitait devant lui contenait la clef du batiment, et celle de son appartement. Mais il avait aussi le bipeur du parking du concert-hall, ainsi que du parking résidentiel. Il y avait la clef de sa loge et une petite clef de cadenas. En plus de ça, il y avait donc ses clefs de voiture -on pouvait observer une marque relativement haut de gamme, mais pas luxueuse-. Cela formait un trousseau plutôt lourd, où la seule décoration était une chevalière, qui avait été glissée entre deux clefs. Mais le porte-clef ne resta pas longtemps à la vue d'Elana, Teddy le rangea dans sa poche de veste quand Elana lui montra les siennes. Bizarrement, il passait au dessus du petit surnom qu'elle lui avait trouvé. "Je pensais que tu aurais voulu voir ma voiture." Il annonça normalement, sans se justifier. La remarque qu'il n'avait pas dite était toujours dans sa tête, et pour lui c'était logique de sous-entendre qu'il imaginait sa voisine vouloir l'observer sous toutes les coutures. "Mais d'accord. Voyons donc si tu peux être mon prince charmant." Il répliqua avec une expression satisfaite. Evidemment, ses coins de lèvres ne s'étaient pas étirés en un sourire, mais on pouvait lire dans ses yeux qu'il était amusé.
    Peut être que c'était ça aussi, qui faisait que Teddy accordait beaucoup d'importance à Elana. C'était bien la première qui était naturelle avec lui. Elle se fichait de lui plaire, ou de le vexer. Elle se fichait de la façon à laquelle il pouvait réagir à ses propos. Elle lui disait ce qu'elle voulait lui dire, et c'était rafraîchissant. Elle ne voyait pas en lui le musicien de renom, l'artiste amoureux à sens unique de sa meilleur ami, ou le pauvre expatrié totalement perdu au milieu de tout ce changement. Non, Elana semblait le voir lui, et après tout ce qu'elle avait découvert, elle ne le prenait pas avec des pincettes. Cela faisait du bien, et c'était pour ça que Théodore parvenait un peu plus facilement à lui parler de lui. Il avait en effet du soutien de la part de ses amis et de sa famille, du vrai, mais c'était justement à cause de ce soutien qu'il ne savait pas être lui même avec eux. Avec Elana c'était différent, elle lui laissait une chance d'être naturel. Même si clairement, l'un comme l'autre, prenaient et prendraient du temps à s'ouvrir au complet, le faire ne serait-ce qu'un peu, était un soulagement.
    Une fois arrivés sur le parking, et devant la voiture d'Elana, Théodore se retint de commenter que sa voiture était presque à côté. Il y avait un coupé -évidemment noir- à quelques places de là. Mais Teddy se contenta d'observer la petite voiture devant lui. Est ce que c'était lui qui allait apprendre quelques détails? Pour l'instant, il était plutôt étonné que la blonde lui ouvre la porte. Mais il comprit bien vite pourquoi elle l'avait fait, quand il se retrouva avec un paquet dans les mains. "..." Totalement pris au dépourvu, le brun ne savait pas comment répondre. Il était très étonné qu'Elana lui ait offert quelque chose, surtout qu'il estimait qu'il n'y avait pas de raison qu'elle le fasse, mais il était touché qu'elle ait eu cette attention. Cela montrait que même avant cette soirée, elle ne le détestait pas autant qu'elle aimait le dire. "Merci." Il répondit simplement, venant s'asseoir sur le siège passager. Il sortit la bouteille du paquet et prit quelques secondes pour l'analyser. Il aimait boire à l'occasion, et était devenu fan des vins Californien. Un très bon choix, donc. "Tu sais très bien que tu n'avais pas à faire ça. Mais c'est gentil." Il repensa à la même remarque qu'il avait faite tout à l'heure, celle qu'elle avait rejeté. C'était peut être une bonne occasion pour essayer de réduire la tension qui en avait émané? "Je vais finir par vraiment croire que tu l'es." Il ajouta donc. Une pointe d'humour, montrant qu'il l'avait écouté, et qu'il le montrait peut être mal. Mais il avait été touché par ce qu'elle lui avait confié, et qu'il essayait de lui montrer en continuant d'être aussi naturel que possible avec elle.
    Après la dernière remarque de la blonde, Teddy avait déjà attaché sa ceinture. "Je peux te guider, ce n'est pas difficile. Tourne à droite quand tu sors du parking. Et ensuite il faudra un peu remonter la rue. Tourner à gauche à la quatrième sortie, et dépasser le quartier asiatique. Et tu arrives dans un endroit de la ville où tout est ouvert toute la nuit, et où tu trouves aussi les meilleurs burgers de minuit... Mais je te redirais au moment venu." Il avait clos ses mots un peu rapidement. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas parlé autant d'un coup. S'installant plus confortablement sur son siège, il positionna sa tête vers l'avant, et ne détourna pas le regard du paysage devant lui jusqu'à ce qu'Elana démarre.


    Quand il était sûr qu'elle ne détournerait pas le visage de la route, par contre, il se permit enfin à l'observer de nouveau. Il détaillait les traits de son visage, l'expression qu'elle avait quand elle était concentrée, les reflets de lumières qui lui tombaient dessus. "Tu n'aimes vraiment pas le noir?" Il demanda avec nonchalance après un certain moment de silence, entre deux virages qu'il devait annoncer. Certes, Elana le prenait pour un suicidaire, il le savait bien, mais trouvait-elle ses tenues habituelles aussi dérangeantes que cela? En jouant avec un des anneaux à ses doigts, Teddy se rendait compte que la question lui pesait légèrement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 9 Avr - 4:23

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité? Bien que ne regarda que brièvement les clefs du garçon, elle avait remarqué le nombre d’éléments présents non décoratifs, qui faisait d'autant plus ressortir la chevalière. Voilà sans doute la seule chose dont elle était curieuse au sujet de sa voiture. Elle se demandait si elle avait une valeur quelconque, ou si prenant un objet au hasard, Théodore avait essayé de rendre le tout plus attractif. Elana penchait plus pour la première option.

"Je pensais que tu aurais voulu voir ma voiture."

Ne l'avait-elle pas de toute manière forcément déjà entrevu sur le parking de leur résidence?

"Mais d'accord. Voyons donc si tu peux être mon prince charmant."

Levant un sourcil, ses yeux se reposèrent sur les yeux du garçon qui semblaient pétiller d'amusement. Ouais, il était toujours à même de la surprendre. Poussant un simple soupir pour seule réponse qui paru donc d'autant plus claire, même si les coins de ses lèvres étaient remonté dans un léger sourire à imaginer son voisin en talon. Elle pariait 10 euros qu'il se casserait la gueule.

Quand il eu le paquet entre ses mains, le garçon sembla faire moins le malin. Pourtant, n'était-il pas dans les règles de bienséance d'offrir une montagne de présents à la princesse, des diamants aux froufrous? Une bouteille de vin n'était peut-être pas le plus adapté, mais si Teddy était bien une fille de reine, il était de celle qu'on coinçait en haut d'une tour. Et là haut, on avait bien besoin de se changer les idées...

"Merci."

Quand il déballa le paquet à l'intérieur de la voiture, Elana jeta de petits coups d'oeil vers lui en essayant de savoir si elle avait réussi à offrir quelque chose qui lui plairait vraiment ne serait-ce qu'un minimum. Mais toujours son expression taciturne était un barrage pour savoir ses réelles pensées, comme pouvait l'être son sourire. Armes différentes, pour un même combat.

"Tu sais très bien que tu n'avais pas à faire ça. Mais c'est gentil... Je vais finir par vraiment croire que tu l'es."

Voilà qui aurait presque été amusant, si ça n'avait pas été justement ce qu'elle voulait éviter. Elana ne se savait pas gentille. Du moins, elle ne pensait pas l'être. N'était-ce pas là une partie de la personnalité agréable qu'elle s'était façonnée pour être appréciée de tous et se fondre dans la masse pour ensuite en ressortir par son talent? Avec Théodore elle était plus naturelle, et lui ne tombait pas pour l'apparence angélique de la jeune femme. Mais si il commençait à la croire "gentille", la blonde estimait qu'il se trompait. Pas qu'elle soit méchante non plus, mais le fait d'être aussi égocentrique et égoïste, n'était ce pas inconciliable avec de la réelle gentillesse.

-"Hé bien tu te tromperais. Je croyais que tu commençais à me comprendre, alors ne te laisse pas avoir."

Pour éviter qu'il ne vienne à renchérir ou je ne sais quoi, sa main tourna doucement le bouton de la radio pour écouter un peu de musique. N'aimant pas spécialement le classique, elle ne comptait pas mettre ce genre, mais plutôt de la pop. Tant pis si Teddy avait les oreilles délicates, oui, pour le moment elle avait plus besoin de Meghan Trainor que de Vivaldi. Même si ce n'était qu'une bande sonore légère, qui n'empêchait en aucun cas une potentielle discussion.

"Je peux te guider, ce n'est pas difficile. Tourne à droite quand tu sors du parking. Et ensuite il faudra un peu remonter la rue. Tourner à gauche à la quatrième sortie, et dépasser le quartier asiatique. Et tu arrives dans un endroit de la ville où tout est ouvert toute la nuit, et où tu trouves aussi les meilleurs burgers de minuit... Mais je te redirais au moment venu."

Démarrant la voiture, la petite intervention l'avait tiré de ses idées noires rapidement, sans doute aussi grâce à la musique. Au moins, dans ses qualités on pouvait noter qu'elle n'était pas du genre à se laisser déprimer bien longtemps. Par contre, la tendance à s'énerver, elle était un défaut chez elle. Même si au fond, elle le contrôlait assez bien quand elle voulait... Au bout de quelques secondes, après avoir pris la première à droite après le parking, elle sentit les yeux du garçon sur elle. Se faisant sans doute des films, elle ne put s'empêcher de repenser au regard de la loge. Ayant du mal à se concentrer, les sourcils un peu froncés et les mains bien serrées sur le volant, elle demanda en espérant détourner son attention:

-"Donc, tu dois souvent sortir manger des burgers à 00h, puisque tu prétends connaître l'un des meilleurs. Tu as donc testé plusieurs fois, et objets de comparaison. T'as aussi de mauvais plans à me faire éviter pour une prochaine fois?"

Après sa réponse et un peu de silence de nouveau, ce fut à son tour de poser une question, une qu'elle ne s'attendait pas à entendre.

"Tu n'aimes vraiment pas le noir?"

Malgré l'envie de se tourner vers lui une seconde, Elana prenait son rôle de safe taxi très à cœur et préféra rester fixée sur la route. Elle espérait néanmoins ne pas l'avoir blessé en jugeant si souvent son look. Ce n'était pourtant pas facile d'oublier que Taedong était très sensible et susceptible.. si elle faisait encore descendre sa confiance en lui, elle n'était pas certaine qu'il oserait de nouveau quitter son appartement.

-"C'est pas que je déteste, c'est plutôt que..."

C'est au delà de déprimant. Stressant. Le noir est très proche la mort pour elle, et ce depuis son plus jeune âge. Jamais l'image de l'enterrement de son grand-père n'avait quitté son esprit. Tout le monde dans ces couleurs sombres, la mine triste et les larmes au bout des lèvres. L'ambiance avait était terriblement pesante, que depuis Elana fuyait les enterrements et ne s'approchait pas des cimetières. Elle avait eu de la chance, car depuis personne de sa famille proche n'était décédé. Mais quand le jour arriverait, elle n'était même pas certaine d'être capable de franchir la grille de l'endroit. Chacun ses petites phobies n'est ce pas? Et puis, qui n'avait pas au fond peur de la mort et ce qui lui est liée? L'idée de partir avant d'avoir réussi, d'avoir échoué, aimé, détruit, vécu.. c'était insupportable. Alors, elle préférait fuir la faucheuse et ses symboles. Dont le noir.

-... c'est juste que je n'aime pas trop. Autant varier les couleurs, c'est plus sympa voilà tout. Enfin, de toute manière on est arrivés."

Le silence entre le début de sa phrase avait été un peu trop long pour être naturel, et sa gêne était revenue, alors qu'elle faisait une manœuvre pour se garer. Qu'elle réussit à la perfection d'ailleurs -à son plus grand soulagement, elle ne voulait pas avoir l'air d'une quiche en conduite à la toute fin.

-"Vous voilà arrivée Princesse. Dois je vous baiser la main et vous ouvrir la portière, ou tu sauras te débrouiller?"

Prenant son sac à main, quelle que soit la réponse elle ne comptait pas galamment aller à sa suite, et se contenta d'attendre qu'il soit prêt à descendre de lui même. La faim commençait vraiment à travailler non pas que son ventre mais aussi son esprit désormais. Elle ne rêvait que d'un Big Mac avec du jambon fumé et des cornichons, ou quoi que ce soit qui y ressemble. Avec un ice tea, oui, voilà qui passait de nouveau de pensées négatives à du plus que positif. Elana avait l'eau à la bouche en regardant l'enseigne.

© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 9 Avr - 19:27


    Ne pas se laisser avoir. Est ce que c'était vraiment se faire piéger que de croire gentille Elana? Théodore n'en avait pas l'impression. Il pensait justement savoir lire entre ses lignes. Il était devenu claire que sa voisine était comme lui, elle avait développé un mimétisme pour cacher les choses qu'elle ressentait vraiment. Elle parlait beaucoup, pour installer une confusion, pour ne pas laisser le temps à son interlocuteur de penser. Mais quand aucun son ne sortait de sa bouche, alors des parties plus vraies, ou du moins plus profondes en ressortait. Théodore était-il vraiment idiot de le penser? Après tout, elle lui avait bien préparé le petit déjeuner, avant de venir s'endormir à côté de lui, comme si elle avait besoin de chaleur. Elle lui avait aussi apporté de l'arnica, et lui avait massé les mains plusieurs fois, alors même qu'ils venaient de se disputer. Et là, elle pensait à lui apporter un cadeau, elle avait respecté son spectacle, son lieu de travail, son lieu de détente qu'il lui avait montré, alors qu'il l'avait déçue involontairement. Théodore ne considérait pas les compliments ou la politesse comme de la gentillesse. Pour lui, c'était plutôt mesuré aux attentions que les uns portaient à d'autres. Et Elana avait montré qu'elle était capable d'être gentille quand elle se laissait aller. Comment penser le contraire alors que ces élans de gentillesse étaient étalés sur le peu de réels dialogues qu'ils avaient eu ensemble? Elle aurait beau dire n'importe quoi, Teddy s'en était convaincu. Cependant, il ne comptait rien dire. La blonde semblait déterminée à croire qu'elle n'était pas gentille. Elle avait allumé la radio, laissant le brun comprendre très facilement que c'était pour ne pas qu'il revienne sur le sujet. Alors il se contenta simplement de fixer le paysage devant lui et de jouer le rôle du GPS, se demandant quelles blessures avait rendu sa voisine si obstinée à se croire détestable.
    Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Théodore n'était pas un fan de musique classique. Enfin, évidemment qu'il avait des oreilles qui se plaisaient à en écouter, mais il était tout à fait capable et même fan d'autres genres musicaux. Ne l'avait-il pas prouvé en chantant, ou plutôt en jouant ses propres compositions, tout à l'heure devant sa voisine? Et puis, écouter de la pop américaine avait été un bon moyen pour lui d'améliorer sa compréhension orale. Mais il devait avouer, malgré les chansons accrocheuses qui passaient, qu'il ne parvenait pas à détourner ses pensées de sa voisine. C'était déjà établi, depuis même avant qu'ils ne s'adressent la parole, qu'elle l'intriguait. Peut être trop. Peut être pas encore assez. Les yeux rivés sur elle, l'observant conduire et regarder devant elle avec attention, il voulait poser cette question qui le titillait. Mais Elana l'avait devancé. Comme une contre-attaque qui venaient avant même la vraie offensive. "Bonne déduction." Théodore répondit simplement. "Il est vrai que je ne me nourris pas exclusivement de riz." A sa légère plaisanterie, auto-dérisoire, il détourna les yeux, remplissant pendant quelques secondes la mission que sa voisine lui avait donnée. "Et j'ai un faible pour les frites, je dois l'avouer." Même si de toutes les cuisines qu'il avait découvertes ici, l'italienne restait sa préférée. Mais est ce que c'était le genre de détail qui intéressait Elana? Oui, peut être, mais c'était aussi le genre de petit détail qu'il voulait garder pour un autre jour, histoire qu'il ait toujours des choses à lui cacher pour qu'elle les découvre plus tard. Il réfléchit quelques secondes de plus aux mauvais plans qu'il pouvait lui faire partager, et ensuite répondit à la question. "Evite les restaurants asiatiques, justement. Il y en a des très bons dans cette ville mais la plupart sont très mauvais et beaucoup trop chers pour ce qu'ils sont. Je te ferais une liste si tu veux." Le regard toujours perdu devant lui, comme Elana avait réussi à le distraire, il ajouta en murmurant. "Ou je t'emmènerais." C'était comme d'habitude, presque inaudible, surtout avec la musique de la radio qui jouait par dessus, mais il savait qu'Elana aurait saisi l'idée.
    Et pareil, sans laisser le temps à sa voisine de rajouter quelque chose, d'accepter, de décliner, ou de se moquer de cette idée, il lui avait balancé sa propre question, tout en reposant ses prunelles sombres sur elle. Il n'était pas vexé par le jugement qu'elle pouvait avoir sur ses tenues. Le noir, pour lui, c'était un symbole de rébellion, et une des rares choses sur lesquelles il avait pu imposer ses choix, au damne de ses parents, donc il n'allait pas changer de façon de s'habiller juste parce qu'Elana n'aimait pas. Mais bizarrement, il avait envie de savoir pourquoi cela lui déplaisait autant. Et en la voyant réfléchir à sa réponse, il se doutait des réelles raisons. Elle devait surement trouver le noir trop triste. Cela devait être synonyme de déprime, pour elle, et lui, il incarnait le parfait suicidaire. C'était vrai. Pas vraiment étonnant, elle n'était pas la première à avoir cet avis, et ne serait surement pas la dernière. Il en avait l'habitude. Le regard de Teddy se détourna quand elle finit sa réponse. Il avait ressenti sa gêne, et il n'allait pas insister. Il ne voulait pas la déprimer. Mais cela le travaillait quand même. Il ne voulait pas être la personne incarnant le malheur et le pessimisme, mais il ne voulait pas abandonner cette couleur qui définissait l'infime indépendance qu'il avait eue. Comment faire pour paraître moins déprimant, sans changer le style qu'il s'était approprié? La réponse ne vint pas tout de suite. "Je vais me débrouiller." Teddy répondit en levant les yeux au ciel. Il se fichait de se faire appeler 'princesse' mais de là à suggérer qu'on lui devait un baisemain et ouvrir sa portière, la limite de l'agaçant était proche.
    La bouteille de vin restée dans la voiture, Teddy ferma sa portière derrière lui, il aurait bien voulu la boire avec Elana, mais ce n'était pas la bonne idée que de ramener une bouteille dans un restaurant. Peut être qu'ils pourraient par contre l'ouvrir après, en guise de dessert, ou alors plus tard, une fois qu'ils n'auraient plus à conduire. Enfin, si Elana voulait boire avec lui, ce qu'il doutait. "Je te laisse entrer en première-" Teddy avait commencé à dire alors qu'il mettait ses mains dans ses poches et qu'il rejoignait le trottoir. Son regard s'était arrêté sur une enseigne un peu plus loin. Une boutique de coiffeur d'apparence piteuse qui avait un néon qui clignotait avec un message cliché: 'Bleaching 24/7'. Est ce que c'était ça, la réponse? Teddy ne montra rien sur son visage, et daigna enfin bouger ses yeux un peu trop insistants pour les déposer sur la petite boutique de burger où il avait guidé Elana. Il se dépécha d'y entrer, passant involontairement une main pour secouer ses cheveux avant de poser les yeux sur le menu. "Prends ce que tu veux. C'est vrai que mon ventre crie famine." Il conclut, joignant enfin son esprit au sujet principal: leur dîner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 16 Avr - 3:16

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?
-"Bonne déduction."

Digne d'un petit Sherlock Holmes, Elana était heureuse d'avoir su analysé les indices et trouvé un sujet anodin pour détourner l'attention de Théodore. Détourné ses yeux de sa personne, pour mieux pouvoir se concentrer sur la route, et sur ses mots.

"Il est vrai que je ne me nourris pas exclusivement de riz."

Voilà qui était encore une fois inattendu. Même si elle se faisait de mieux en mieux à ses traits d'humour, c'était toujours déconcertant de le voir parler de façon légère en gardant ses traits fermés. C'était comme si il laissait planer le doute, si il s'agissait réellement d'une blague ou non. Enfin, le demi ton était détruit cette fois ci par les propos qui étaient évidemment placés pour provoquer un sourire, ou détendre l'ambiance. Le disait-il donc parce qu'il avait senti l'embarras illogique d'Elana? Punaise, il fallait vraiment qu'elle arrête d'essayer d'analyser la situation toutes les deux secondes. Comme ses réactions. Tout était normal, parfaitement normal et non sujet à une si intense réflexion sans fondement et raison.

-"Et j'ai un faible pour les frites, je dois l'avouer."

Pourquoi avait-elle pensé instinctivement que c'était mignon? Les frites, y a rien de "chou" là dedans, tout le monde aime ça en plus. Jaunâtre, gras, sans véritable autre goût que le sel ou la sauce qu'on ajoute.

-"Whaou, te voilà digne de n'importe quel américain!"

Son ton avait peut-être un peu plus sec que ce qu'elle ne voulait, mais bon, chacun son tour. Lui ne faisait qu'alterner entre je suis doux comme un marshmallow, et je suis froid comme un paquet d'épinards oublié au fond du congélateur.

-"Evite les restaurants asiatiques, justement. Il y en a des très bons dans cette ville mais la plupart sont très mauvais et beaucoup trop chers pour ce qu'ils sont. Je te ferais une liste si tu veux."

En tous cas, dans la voiture il ressemblait plus au côté paquet de bonbons, la blonde se demandait si il avait saisi son agacement et essayait de rattraper sa boulette. Mais il n'avait pas véritablement fait de boulette, Théodore était juste humain et Elana savait très bien au fond qu'elle ne pouvait pas réellement lui reprocher de ne pas avoir réagir comme elle l'escomptait. Voilà maintenant qu'il voulait même lui faire une petite liste officielle, very old but sweet style.

-"Ou je t'emmènerais."

Ça y est, avec sa bouille et ses manières, il venait à la faire se sentir mal. Avec lui, on ne savait jamais sur quel pied danser, trop indéfinissable. Son délire entre manque de confiance et schizophrénie n'aidait pas la chose. Pourtant, elle fit elle même surprise de vouloir répondre que ce serait avec plaisir, cette envie soudaine de lui exprimer que l'idée de passer d'autres moments avec lui plaisait bien. Mais déjà il parlait d'un autre sujet, un d'ailleurs qu'elle aurait préféré ne pas aborder.
   
Descendant finalement à son tour de la voiture, elle en fit le tour en attendant Théodore pour faire quelques pas vers le restaurent. C'était sans doute sa faim qui la dirigeait. Elle aurait mieux fait de faire un stock de mignardises au buffet, quitte à les foutre dans son soutif... Tant pis, elle se jetterait sur son futur burger.

"Je te laisse entrer en première-"

Teddy pouvait compter la dessus. Guidée par l'image du délicieux pain au sésame, elle attrapa d'une main la poignée de la porte de l'endroit, avant de se tourner tout de même vers son voisin. L'attendre un minimum était une preuve de sa politesse, qu'elle ne comptait pas faire perdurer si il ne se bougeait pas les fesses. Suivant son regard, elle remarqua l'objet de ses regards- qui pour une fois n'était pas elle et c'était tant mieux!. Un coiffeur? Voulait-il reprendre sa vie à 0 en se rasant la tête? Tenter une autre couleur comme cette tordante photo qu'elle avait trouvé lors de sa petite fouille? En la voyant s'avancer elle fut tentée de poser la question, mais l'envie de manger rattrapa ses pensées, et voilà qu'ils furent entrés, accueilli par une bonne odeur et quelques regards. En même temps, il avait l'air d'un duo particulièrement curieux: dans une nuit bien avancée, une belle blonde en robe de soirée et un charmant coréen en tenue décontracté. Bien que la plupart ne semblaient pas hostiles, Elana avait du mal avec tous ses regards. Sa passion pour être le centre de l'attention n'était agréable que lorsqu'elle savait qu'elle était reconnue comme talentueuse, ou du moins qu'elle dégageait quelque chose de positif. En l’occurrence, elle n'arrivait pas à être certaine que ce soit le cas actuellement. Même si comme toujours, c'était avec son charisme légendaire et un sourire fier qu'elle s'avançait. Tant pis si jamais certaines personnes présentes ici la trouvait trop habillée pour ce genre de repas, ou la prenait pour une cendrillon alcoolisée. La blonde comme à son habitude savait prétendre savoir qui elle était.

"-Prends ce que tu veux. C'est vrai que mon ventre crie famine."

"-On est deux!"

S'installant à une table, Elana pris l'un des menus posés. Plus simple de choisir sur ceux là, plutôt que sur ceux affichés. Surtout qu'elle se savait du genre des plombes à décider, comme si cette décision allait changer le cours de sa vie. Bacon comme prévu initialement, ou le pané au chèvre?! Un véritable dilemme qu'elle prit le temps de mûrement réfléchir en relevant les yeux sur celui qui était face à elle. Avait-il déjà choisi? Était-ce à des burgers qu'il était en train de penser? Pas moyen de savoir, alors elle se contenta d'opter pour celui au bacon cornichons. Mais pas que évidemment, elle comptait en profiter. Même si ce n'était pas comme quand son frère Kristian lui offrait un dîner au restaurent, puisque Théodore semblait décidé à lui offrir le repas elle comptait en profiter sans proposer une seconde de partager l'addition. Teddy n'était pas vraiment ce qu'on peut appelé quelqu'un de pauvre, et le resto celui des riches. Profiteuse et égoïste... enfin, ça n'était pas vraiment une surprise. En voyant un serveur s'approcher -qui était plutôt beau à regarder-, Elana se tourna vers son porte monnaie du soir.

-"Prêt à devoir faire un emprunt à la banque?~"

Ne faisant en réalité que le taquiner, elle commanda un menu avec le sandwich qu'elle avait choisi, une bonne portion de frites et un ice tea. Ainsi que 6 rondelles d'oignons frits, il ne fallait pas rêver non plus. Quand tout fut pris en note, l'homme s'éloigna en souriant, les laissant de nouveau tous les deux, n'ayant rien de mieux à faire que de se regarder dans le blanc des yeux. N'ayant pas trop envie de retrouver cette gêne donc elle venait seulement de se détacher, elle lâcha instinctivement:

-"Truth or dare?"

Avec sa meilleure amie, quand autrefois elles allaient manger un morceau, elles jouaient toujours à ce drôle de petit jeu. Ce petit rituel était la seule chose qui lui était venu à l'esprit. Mais connaissait-il même ce nom, et les règles qu'il inspirait?

© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Lun 16 Avr - 23:39


    La scène se déroulait déjà dans la tête de Théodore. Il se voyait décrocher l'appel vidéo de ses parents et voir sa mère bouche bée, pas capable de commenter pendant quelques secondes. Elle le fixerait, les yeux tristes, puis se retournerait vers une partie de la pièce que Teddy ne pourrait pas voir, et elle appelerait son père en disant quelque chose du genre: "Il l'a refait! Notre fils s'est encore défiguré!" Puis passerait le reste de l'appel à essayer de le convaincre de retrouver ses cheveux bruns avant de finalement demander s'il allait bien. Pour une certaine raison, ses parents n'aimaient pas l'idée qu'il se teigne les cheveux, pourtant ils n'avaient rien contre l'idée de la chirurgie. Ils lui avaient proposé plusieurs fois étant petit de se débrider les yeux. Teddy avait refusé. Il avait aussi convaincu ses soeurs de ne pas le faire non plus. Il aurait fallu qu'ils correspondent aux critères de beauté, qu'ils se fondent dans la masse. Mais Teddy ne voulait pas de ça. Il ne voulait pas changer son visage. Et il se fichait d'être considéré comme beau ou non. Son apparence, c'était la seule chose sur laquelle Théodore avait su imposer ses choix, plus ou moins, c'était peut être pour ça qu'il s'en satisfaisait. Et là, fixant la petite boutique de coiffeur au fond de la rue, il semblait que sa décision était prise. Il avait besoin de changement, il avait besoin d'essayer de reprendre un peu le contrôle de sa vie, et puis il en avait envie. Il se teindrait les cheveux, que ce soit ce soir ou alors dans quelques jours.
     Reprenant enfin ses esprits pour se concentrer sur une autre de ses décisions, il suivit sa voisine à l'intérieur du fameux restaurant de burger dont il avait l'habitude d'aller. Il avait remarqué qu'elle l'avait observé à la porte, mais il était très peu probable qu'elle ait pu déduire le fil de ses pensées. Dans tous les cas, elle finirait bien par voir sa future nouvelle teinture, et ça lui donnerait une excuse pour se moquer de lui à voix haute, au lieu de simplement s'envoyer des photos. Instinctivement, Théodore glissa ses mains dans ses poches et sentit son téléphone. Peut être qu'il valait mieux attendre qu'Elana ne soit plus là pour aller chez le coiffeur, s'il voulait s'éviter de la voir l'observer avec des yeux rieurs, comme il était convaincu qu'elle ne s'en empêcherait pas. Et même si Teddy avait pris sa décision, et se fichait de l'avis des autres, l'idée de voir sa voisine se moquer de lui ne lui plaisait pas du tout.
     Comme un réflexe quand il déposa ses yeux sur le menu, directement après être entré, le musicien sortit une main de ses poches et la déposa sur son estomac, passant au dessus de son tee-shirt. Il avait faim et ne pensait lui aussi qu'à avoir de la nourriture dans son assiette. Il ne voyait pas les gens qui les observaient bizarrement. Eux, drôle de couple-pas-vraiment-couple, composé d'une jeune femme blonde aux traits ronds mais sophistiqués, portant une longue robe de soirée, et de lui, un asiatique aux traits pointus et maussades, vêtu avec des vêtements à l'opposé; noirs et troués. Cela illustrait parfaitement leur relation, au final; deux personnes différentes, mais qui n'arrivaient pas à se lâcher pour autant. Théodore était assis sur la banquette en face d'Elana et avait les yeux rivés sur le mur en face de lui. Il savait déjà ce qu'il allait prendre, comme d'habitude, et se perdait dans ses pensées. Il était entré dans une sorte d'introspection qui l'avait coupé de toute communication avec Elana. Il se demandait justement pourquoi la compagnie d'Elana lui plaisait autant, et pourquoi des fois c'était totalement le contraire, voire les deux en même temps. Cela le faisait penser à Kiara, qu'il semblait bizarrement oublier à chaque fois qu'il était avec la blonde, et à ce qu'elle pouvait être en train de faire. Est ce qu'il avait le droit de sortir prendre du bon temps alors qu'elle était loin de lui à être triste? Le serveur sortit Teddy de tout ces tourments mentaux et le fit redescendre sur Terre quand il se posta devant leur table en prenant leur commande. La remarque d'Elana le fit sourire, remontant le coin droit de ses lèvres, et il croisa les bras en s'appuyant contre le dossier de sa banquette, montrant qu'il mettait Elana au défi. Mais au final, elle était restée plutôt raisonnable. Théodore commanda quasiment la même chose, un menu avec un hamburger composé de salade, d'oignons, d'un steak de boeuf avec un oeuf à cheval, et de fromage. Il avait accompagné tout ça avec des frites -évidemment- et une limonade maison. Il prévoyait de prendre un sundae pour le dessert. "Il n'y a pas de vraies frites dans mon pays, c'est pour ça que je les aime autant. Je ne sais pas comment on fait pour vivre sans." Il donna pour simple explication à Elana alors que le serveur notait tout dans son boitier. Mais quand il releva les yeux vers lui, Teddy remarqua que le serveur semblait montrer un peu d'intérêt pour la blonde. Le musicien arqua donc un sourcil et décida que ce qu'il racontait n'avait aucun intérêt. Il resta alors silencieux et attendit que celui-ci s'en aille pour se permettre une remarque.
    Donc quand ils furent enfin libre, Teddy se pencha vers elle, la regardant dans le blanc des yeux. Il était sur le point de lui faire remarquer qu'elle avait une chance avec le serveur, la taquiner un peu, mais il fut pris de cours par ce qu'Elana lui avait proposé avant. Il n'avait même pas eu le temps de parler qu'elle le mettait au défi sur ce jeu. C'était bien curieux. Elle qui le prenait pour un grand père depuis qu'elle avait découvert son âge, voulait maintenant se plier à cet amusement d'enfant? Légèrement pris au dépourvu, il se recula et ferma son visage joueur pour se concentrer. Que devait-il choisir? "알았어/Arasso." Il murmura, acceptant la partie. Il était rare qu'il utilise sa langue maternelle dans ce pays, mais c'était agréable et des fois involontaire, de lâcher quelques mots. Mais il avait trouvé quelle option choisir. Il s'assit plus confortablement sur sa banquette et donna un autre de ses sourires énigmatiques à Elana. Après tout, n'avait-il pas répondu à assez de questions la dernière fois qu'ils s'étaient vus? "Dare." Il répondit donc, bizarrement pas si anxieux que cela à l'idée d'avoir un défi à relever.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : Jeanne. J'ai débarqué le : 27/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 912 messages et j'ai un total de : 133 points. J'ai choisi : Lili Reinhart comme célébrité et je dois mon avatar à : Google la base rpz. J’interprète également : Swann la douce



Venez me demander des liens ici!

Coucou moi c'est : Elana. Actuellement, je suis : célibataire. et j'ai une préférence : bisexuelle. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : le journalisme. J'ai trouvé un job, je suis : photographe dans de petites agences.
JOURNAL :



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mar 17 Avr - 19:38

Musicalement votreQui saura lire derrière les partitions du mensonge, et comprendre les notes de leur amusante complexité?
C'était peut-être là le cœur du problème: Elana appréciait vraiment beaucoup trop son sourire. Sans savoir pourquoi, alors que le personnage pouvait terriblement l'agacer ou bien l'ennuyer, dès qu'elle le voyait avec cette mine plus chaleureuse elle n'avait plus envie de faire sa petite peste habituelle, et préférait tout faire pour le voir préservé quelques secondes de plus. Même si ça ne durait jamais longtemps, c'était vraiment agréable de le voir ainsi. Et ça l'énervait toute seule d'être aussi attendri par un simple mouvement de zygomatiques.

Théodore ne jouait en tout cas pas vraiment dans l'original non plus avec son menu, peut-être à part dans le fait d'avoir pris un steak à cheval. Le serveur prenait tout bien en note, mais même quand ce fut l'homme qui donna sa commande, il n'avait d'yeux que pour elle. Sa beauté ne laissait souvent pas indifférent, mais ce soir elle se demandait si c'était possible que ce soit parce qu'elle avait l'air d'une cruche dans sa robe.

-"Il n'y a pas de vraies frites dans mon pays, c'est pour ça que je les aime autant. Je ne sais pas comment on fait pour vivre sans."

-"T'as bien survécu quelques années non? Enfin, j'imagine qu'après avoir connu un tel délice, on ne peut plus s'en passer... Surtout quand à la place vous avez des trucs comme des beondegi!"

La première fois qu'elle avait vu des acteurs de dramas en manger, elle avait été purement et simplement dégoûtée. Jamais ô grand jamais elle ne profanerait sa bouche en y glissant une de ces lèvres, même pour un article culinaire. Surtout qu'elle en avait fini avec le journalisme en cuisine, après un interview avec M. Hamilton, c'était un milieu qu'elle préférait éviter. Alors qu'elle allait ajouter quelque chose que quelques secondes plus tard elle aurait immédiatement regretté, le serveur lui lança un petit sourire en coin qui la fit lever un sourcil. Bon, apparemment c'était carrément de l’intérêt et non de la moquerie. Pas qu'elle compte sortir avec un serveur de burgers, aussi mignon soit-il. Question d'étique. Et puis que diraient ses parents? Pas qu'ils aient besoin d'être tenu au courant de toute manière, avec eux elle évitait ce genre de sujets par tous les efforts possibles.

En voyant son voisin se pencher en avant, elle avait saisi instinctivement l'occasion de lui proposer son petit jeu. Ça lui éviterait de sous entendre quoi que ce soit entre elle et le serveur. Le dilemme d'accepter ou non la proposition se fit sentir, à moins qu'il ne soit déjà en train de réfléchir à ce qu'il allait choisir.

-"알았어/Arasso."

Voilà qu'il parlait en coréen.. heureusement qu'elle avait un minimum de notions. C'est à dire celles de ses séries, donc pas de réelles notions. Mais "D'accord" ou "Aigoo" faisaient tout de même partie de son maigre vocabulaire. En réponse au sourire énigmatique de Teddy, Elana fit le sien de côté, montrant qu'elle était on ne plus ravie et amusée de le voir céder à la tentation. Papy était-il prêt à se dévergonder? Ou rajeunir, tout du moins.

-"Dare."

-"Tu es étonnement calme... tu n'as sans doute aucune idée de ce dont je suis capable.~"

Sans doute aurait-elle dû commander davantage, histoire de lui préparer à toutes les extravageances dont pouvait faire preuve la belle blonde. C'était exactement la position qui la satisfaisait: maîtresse du jeu. Même si ce n'était que pour un moment, avant d'être à son tour en position de faiblesse, elle comptait bien en profiter. Doucement elle cogna chacun de ses ongles sur la table, un par un, soulignant le fil de sa réflexion pendant que ses yeux naviguaient sur chaque élément du petit restaurent. Bien entendu, elle ne comptait pas commencer trop violemment. Elle ne voulait pas faire fuir le timide, naïf et prude garçon dès le premier round. Juste estimer ce qu'il avait dans le ventre.

-"Hé bien... Tu as 1 minutes pour échanger ta veste avec quelqu'un dans le restaurent. A partir de... maintenant. Tu ferais mieux de vite arrêter de m'admirer, tu perds du temps~"

Air joueur, Elana croisa à son tour les bras, en comptant mentalement chaque seconde qui passait. Allait-il seulement oser demander à un inconnu cette demande bien étrange? Pour elle, c'était vraiment du menu fretin, histoire de débuter. Espérons que ce ne soit pas trop compliqué pour lui.

© 2981 12289 0

_________________
Souvent je mens pour faire croire à mon dedans qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps.
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY MARY

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle : PM J'ai débarqué le : 18/02/2018 sur California Dream. J'ai posté : 861 messages et j'ai un total de : 144 points. J'ai choisi : Leo de VIXX

아이덴 - 모이라 - 제사밸 - 엘아나 - 기아라 - - -
Aiden - Moïra - Jezabel - Elana - Kiara - - -

Coucou moi c'est : Teddy Actuellement, je suis : confus et j'ai une préférence : pour les femmes J'ai trouvé un job, je suis : violoniste.
JOURNAL : https://www.youtube.com/watch?v=55I7BIcysFQ



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy Mer 18 Avr - 1:23


    Des beongdegi. Elana étonnait Teddy de plus en plus chaque jour. Il l'avait déjà entendu prononcer quelques mots coréens, faire état de quelques éclats de sa culture. Mais cela l'étonnait toujours d'entendre sa blonde voisine prononcer des mots dans sa langue maternelle. Avec un accent, bien évidemment, mais cela rendait le tout plutôt mignon. Ce qui était moins mignon, c'était la grimace qu'elle tirait alors qu'elle parlait de ces petits snacks si traditionnels. Il comprenait qu'elle puisse être dégoutée de l'idée de manger des chrysalides de vers à soie, mais en réalité c'était plutôt goûtu, et très bon pour la santé. Théodore n'en mangeait pas tous les jours, et il devait avouer que ce n'était pas ce qui lui manquait le plus, mais une fois de temps en temps. Peut être que faire goûter à Elana les éléments de sa cuisine traditionnelle n'était pas une si bonne idée. Il fallait qu'elle soit prête à manger des ingrédients étranges, avec des associations étranges. Ce ne serait pas drôle si Théodore ne lui faisait goûter que les doux plats à la viande parfaitement cuite. De toutes façons, il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit. Il n'y avait pas vraiment place à la discussion avec l'intérêt évident que le serveur montrait envers Elana.
    Alors le musicien se contenta de retenir ses remarques pour lui, et de se soumettre au jeu d'Elana. Il n'était pas réellement aventureux de premier abord, mais pouvait se forcer. Et en acceptant l'action, il se sentait capable de danser au milieu de la salle, d'aller rendre visite en cuisine ou quoi que ce soit d'autre. Mais sa confiance en soi s'envola dès qu'Elana lui demanda de faire quelque chose en rapport avec d'autres personnes. Ce n'était pas aussi facile. Ce qu'elle voyait de lui, sa personnalité joueuse, honnête, voire bavarde. Le Teddy qui se confiait sur ses sentiments, ce qu'il pensait, ce qu'il aimait, ce n'était pas facile de l'obtenir. Il n'arrivait pas à être comme cela avec des gens qu'il ne connaissait pas. Elana avait le droit à ce privilège car ils se connaissaient, une complicité était présente entre eux depuis bien plus longtemps qu'ils ne pouvaient l'avouer. Et puis il y avait ce quelque chose qui les réunissait malgré leurs différents. "..." Théodore reprit ses esprits. Il avait été justement en train d'observer Elana sans trace de sourire, et avec des yeux presque écarquillés. Etait-il effectivement en train de l'admirer? Il était au moins en train d'évaluer sa demande. "Ok." Il dit simplement, se levant de sa chaise, sa veste en cuir encore présente sur ses épaules. Il ne voulait pas refuser le défi, mais sa confiance en lui s'était évaporée à la simple mention de devoir demander quelque chose à un inconnu. Surtout quelque chose d'aussi personnel. Avant de se diriger vers une table, le coréen vida ses poches. Il posa son portefeuille à côté de son assiette, avec son trousseau de clef. Son téléphone était dans sa poche de pantalon. Et, avec quelques inspirations pour essayer de prendre du courage, Teddy marcha jusqu'à la table la plus proche d'eux avec un homme qui partageait très vite fait le même gabarit.
    Le regard d'Elana pesait plutôt lourd sur lui et Teddy essaya de ne pas s'en soucier. "Bonsoir. Excusez-moi." Il demanda à la table qui le regardait déjà d'un oeil suspect. "Est ce que je pourrais échanger ma veste avec vous? Pour quelques secondes seulement..." Il demanda, sa main se précipitant dans ses cheveux pour les ramener en arrière. Il n'était pas à l'aise. Encore moins quand l'homme à qui il s'adressait le fixait sans rien dire. "..." Théodore le regarda en retour, son visage prenant quelques couleurs suite à sa gêne. "미안해요/Mianhaeyo..." Le brun s'excusa en s'inclinant en avant, ses réflexes coréen reprenant le dessus sur son anglais. Clairement, il avait dérangé ce couple, et raté sa mission par la même occasion.
    La défaite dans l'âme, Teddy retourna s'asseoir sur la banquette en face d'Elana. Le jeu s'était bien rapidement terminé. Il n'osait même pas regarder quelle réaction cette petite entrevue avait pu avoir sur elle, alors il se contenta de fixer la décoration du mur à leur gauche. Il n'allait pas non plus retourner le 'Truth or Dare' vers elle, étant donné qu'il estimait avoir perdu, et donc ne pas en avoir le droit. Avec un peu de chance le serveur reviendrait apporter leur boisson dans quelque secondes et le sauverait de cette gêne. Peut être qu'en effet, il était trop vieux pour ce genre de jeu. Ou alors il devait se contenter de prendre 'vérité' à chaque fois, mais c'était risquer de devoir revenir sur des sujets que sa voisine avait pu découvrir dans son téléphone. En fait, peut être que le mieux ce n'était de pas jouer du tout? Enfin bon, de toutes façons, il avait perdu, et Elana avait eu ce qu'elle voulait: une bonne occasion de se moquer de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Musicalement Votre ft Teddy

Revenir en haut Aller en bas

Musicalement Votre ft Teddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Venice Boulevard :: Walt Disney Concert Hall-