AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Partagez

 Visite mécanique - Jeffrey & Erika 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Visite mécanique - Jeffrey & Erika 85s1


Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageVisite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Dim 4 Oct - 13:06

Visite mécaniqueJeffrey & ErikaAvec toutes les merdes qui me sont tombées dessus ces derniers mois, j’ai été plus que négligente avec ma bécane. J’ai honte ! J’espère qu’elle ne va pas me lâcher en cours de route. J’y tiens tellement ! Elle est la clef qui m’a ouvert la porte vers la liberté. Grâce à elle, j’ai pu fuir une bonne fois pour toute l’enfer de Chicago. Je lui dois au moins ça.

Une fois de plus, je la chevauche. Esclave de ce sentiment de liberté qui m’envahit, je jouis de cet incommensurable sensation de béatitude. C’est comme si mon corps se délestait de toute sa pesanteur, mais aussi de toutes les emmerdes que je porte sur mes épaules depuis des années. Je décolle, je vole, je plane, j’exhale. Je suis libre…

Le vent froid que la vitesse engendre, me pousse en avant, s’engouffre dans mes vêtements, tel un ouragan, hérissant les poils de ma peau. Mon corps grelotte sous cette vive fraicheur, celle qui vous prend, vous saisit, vous traverse le corps, inonde votre sang et foisonne jusque dans vos veines. Je suis libre…

Les vibrations résonnent en moi comme le son d’une cloche que l’on frappe de trop prêt. Des fourmis m’engourdissent, mes sens aussitôt s’évanouissent. Je vole, je plane, j’exhale. Libération, mes chaines se brisent. Renaissance, mon esprit s’éveille. Je suis libre…

Je slalome entre les véhicules, ralentissant la cadence à cause des embouteillages. Je stoppe un instant ma bécane au feu rouge, posant un pied à terre, la pesanteur m’attirant à nouveau sur la terre ferme. Je déteste ces petits moments. Le feu, repasse au vert et me voilà repartie pour une nouvelle escapade. Je fais un dernier détour avant d’atteindre le garage Riderson. Une fois arrivée sur place, je la gare dans le parking et me rends au comptoir. Je demande après Mister Anderson et on me dit où le trouver. Je me mets en chemin.

Un sourire vient aussitôt poindre sur mes lèvres lorsque je t’aperçois en plein boulot, concentré sur une bagnole. Je ne voudrais pas te déconcentrer car tu sembles si absorbé par tes affaires, et peut-être aussi parce que j’ai toujours aimé te voir transpirer. Mais chut ! Quoiqu’il en soit, ma petite beauté a besoin d’une révision. Raven aurait pu s’en occuper, mais il s’est volatilisé avec sa poupée gonflable. Du coup, je jette mon dévolu sur toi.

Salut beau gosse ! On m’a dit que j’te trouverais ici. T’as un p’tit moment à accorder à une pauvre brebis égarée telle que moi ou tu préfères que je repasse plus tard ? demandai-je taquine.

:copyright: Justayne

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones


Dernière édition par Erika Clarke le Jeu 15 Avr - 11:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Jeffrey B. Anderson
Jeffrey B. Anderson
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1007 messages et j'ai un total de : 0 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : ijustd0nt J’interprète également : Wyatt K. Henstridge
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_inline_nrrcqeX2gV1s6az9p_500

RP : Erika - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : un fils de 12 ans, Jaimie Keagan, mais c'est compliqué. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien

Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Mar 10 Nov - 19:34

Visite mécanique

Erika Clarke & Jeffrey Anderson



Depuis que Damian était aux abonnés absentes depuis quelques jours. Le volume de travail avait considérable augmenté pour Matthew et moi. En plus de nos commandes, de nos clients et de nos engagements, on devait également assurer ceux de Damian. Il était hors de question que la réputation du garage empathie pour je ne sais quelle raison qui explique la disparition de Whitmore. J’espérais qu’il avait une bonne explication à me fournir, sinon je n’aurais aucun scrupule à le virer. Même si c’est Matthew qui l’avait embauché. Il y avait un bail que mon associé ne me demandait plus mon avis. Il n’avait toujours pas digéré le fait que j’embrasse sa copine et que je couche avec son ex. Ces histoires remontaient à des années et pourtant, il n’en démordait pas. Quant à moi, je n’avais aucune intention de demander pardon ou de présenter des excuses. Je l’avais fait pour avoir embrassé Ruby. Là, c’est vrai que j’avais déconné. Je l’avais même payé en recevant une gifle monumentale de la part de Ruby et une droite de Matthew. Je pensais que ma dette était payée, mais apparemment, ce n’était pas le cas, je me trompais. Mais en ce qui concerne Alessia, il n’avait absolument pas son mot à dire. Je couchais encore avec qui j’avais envie et elle était aussi consentante que moi. Je n’avais rien à me reprocher. J’avais seulement manqué de chance quand son fils m’avait vu sortir de la chambre de sa mère, il était censé encore dormir au moment où je suis partie. Tout ça pour dire que l’ambiance au garage restait toujours aussi pourri ses derniers temps. C’est également pour cette raison que je ne me gênerais pas pour prendre des décisions en solo.

J’étais concentré sur les réparations d’une voiture qui me donnait un peu de fil à retordre lorsqu’une voix féminine attirait mon attention. Je prenais un chiffon pour essuyer mes mains pleines de cambouis. « Salut ma belle ! Ça dépend pour quelle raison tu as besoin que je t’accorde un moment. » C’est vrai que j’étais pas mal occupé aujourd’hui. Mais je pouvais toujours m’arranger. Ce n’était pas un problème, il y avait toujours une solution.

AVENGEDINCHAINS

_________________
J'ai plein de défauts. Je suis pas ce qu'on appelle un type bien...
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Visite mécanique - Jeffrey & Erika 85s1


Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Jeu 26 Nov - 0:00

Visite mécaniqueJeffrey & ErikaUn sourire étire la commissure de mes lèvres. Je hausse les sourcils affichant un air faussement surpris, juste pour te faire chier.
Ça dépend ? Moi qui pensais que j’avais une place particulière dans ton petit cœur de vilain ténébreux ! dis-je en riant tout en croisant les bras.

Quel désarrois, ajoutai-je en avec une pointe d’ironie, tout en prenant une voix de pétasse insupportable qu’on voit très souvent dans les films pour ados, et dont je sais que tu voues un amour incommensurable. Je ris de plus bel à ma connerie avant de reprendre mon sérieux. Je pose mes mains sur mes hanches, coupable puis soupire: Plus sérieusement, j’ai un peu tardé pour la faire réviser, expliquai-je avec une grimace en te désignant ma bécane d’un signe de tête. Tu penses pouvoir t’en charger ?

Entre les crasses de Morgan, la crise existentielle de Raven et cette foutue grossesse, j’ai l’impression de les avoir accumulées ces dernières semaines...si bien que j’en ai oublié l'essentiel: celui qui ne me trahira jamais, mon tendre et magnifique deux-roues motorisées. Je ne veux pas te foutre la pression, je ne suis pas une meuf reloue. Enfin, ça dépend, si j’ai envie de faire ma grosse chieuse comme avec Matt.

Si tu ne peux pas dans l’immédiat, parce que t’es blindé de taffe, ce n’est pas grave ! Je peux attendre un peu, dis-je en faisant un peu clin d’œil.

Je fourre les mains dans la poche de ma veste puis te regarde en esquissant un sourire :Comment tu vas toi sinon ? Ça faisait un bail !

Je me souviens d’une époque où c’est à toi que j’achetais ma cam. C’était tellement simple avec toi. Pas de prise de tête. Business is Business ! C’est drôle comme chacun d’entre nous a pu changer. D’ailleurs, c’est en partie grâce à toi que j’ai pu financer une bonne partie de mes études et l’achat du salon. Et regarde-nous aujourd’hui, toi gérant d’un garage et moi d’un salon de tatouage. D’après ce que je vois, t’es sorti complètement du marché. C’est cool. Remarque, je n’ai pas touché à la coke depuis que Raven m’a foutu en cloque. Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs car je ne l’ai pas gardé. Où est-ce depuis que ce connard de Morgan m’en a collé une ? Peu importe, cinq mois, c’est quand même un bon début, tu ne penses pas ?

:copyright: Justayne

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones


Dernière édition par Erika Clarke le Jeu 15 Avr - 11:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Jeffrey B. Anderson
Jeffrey B. Anderson
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1007 messages et j'ai un total de : 0 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : ijustd0nt J’interprète également : Wyatt K. Henstridge
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_inline_nrrcqeX2gV1s6az9p_500

RP : Erika - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : un fils de 12 ans, Jaimie Keagan, mais c'est compliqué. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien

Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Ven 8 Jan - 13:00

Visite mécanique

Erika Clarke & Jeffrey Anderson



Une voix féminine c’était élevée dans le garage. Il ne me fallut pas longtemps pour reconnaître Erika. Cela faisait un moment que je ne l’avais pas vu ou même croiser. Même si je n’étais pas très démonstratif, j’étais ravie de la revoir. « Quoi ? Même toi, tu es susceptible maintenant ? Tu sais bien que tu auras toujours une petite place dans mon cœur de pierre. Quoi qu’il parait que je suis dépourvu de cet organe. » Cœur de pierre, sans cœur, c’était des choses qu’on pouvait me balancer, mais qui ne m’avait jamais affecté. À quoi ça servait de montrer du cœur quand les gens jouent avec et s’amusent à le piétiner ? Bon, je reconnais que j’avais fait partie de ces piétineurs de cœurs et que j’en avais brisé quelques-uns. Je ne niais pas le fait que je pouvais être un vrai connard, bien que je m’étais bien calmé comparé à une certaine période. J’étais arrivé à un âge où j’essayais de rattraper mes erreurs. Comme par exemple, connaître le fils que j’avais ignorés pendant une dizaine d’années. « Tu veux un câlin ? » Demandais-je pour me faire pardonner. « Par contre, j’ai les mains dégueulasses. Attends, je vais les laver. » J’allais en direction de lavabo qui n’était pas très loin pour me laver les mains alors qu’elle me parlait de la révision de sa moto. « Ouais, je peux me charger de ta moto, si tu n'en as pas besoin dans l’immédiat. J’essayerais de la voir entre deux clients. Après, si tu en as besoin, je peux passer dans les prochains jours chez toi après le boulot, si tu veux. Tu n’as pas noté de souci particulier, c’est juste un contrôle ? » J’avais l’habitude de rendre service à des amis de cette façon, je pouvais aussi le faire pour Erika, si ça pouvait lui facilité les choses. Elle me demandait comment j’allais. « Bah écoutes ça va plutôt bien en ce moment et toi ? Oui ça fait un bail. De mon côté rien de bien neuf et toi ? »  

AVENGEDINCHAINS

_________________
J'ai plein de défauts. Je suis pas ce qu'on appelle un type bien...
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Visite mécanique - Jeffrey & Erika 85s1


Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Lun 25 Jan - 2:15

Visite mécaniqueJeffrey & ErikaMoi susceptible ? Voyons Jeff, depuis le temps qu’on se connait tous les deux, tu poses encore la question ? Le jour où je deviendrais susceptible, c’est-à-dire, chiante à mourir, sera quand les poules auront des dents ou quand les chevaux auront une corne au milieu du front. En d’autres termes, jamais répondis-je en croisant les bras tout en m’appuyant légèrement sur le comptoir.

Puis, tu me fais aussitôt sourire en évoquant ton soi-disant cœur de pierre : Peu importe, qu’il soit en pierre ou en guimauve, tant que j’y ai ma petite place au chaud, c’est tout ce qui m’importe, répondis-je avec un petit clin d’œil. Puis, je fronce aussitôt les sourcils quand tu balances des rumeurs bidons qui courent sur toi. Alors comme ça, on te décrit comme un mec dépourvu de toute sensibilité. Donc quoi ? Parce qu’on est un peu égoïste, et pas gnan gnan ni ridiculement démonstratif, on serait une personne sans cœur ?
Qui colporte ce genre de connerie ? Ton ex je présume ? Bah ! Tu les emmerdes ! Tu es comme tu es, et moi je t’aime comme ça, ajoutai-je sans me départir de mon sourire légendaire. Tu me proposes un câlin ? Comment te refuser ?

Généralement, ce n’est pas mon truc, mais pour toi, je ferais toujours une exception, dis-je taquine. Néanmoins, avant de recevoir mon dû, tu te diriges vers le lavabo pour te décrasser les mains. Un sourire en coin vient aussitôt poindre sur mes lèvres que j’humecte légèrement avant de reprendre la parole : Oh tu sais, ça ne me gêne pas le cambouis, dis-je avec humour.

Plus sérieusement, j’espère que tu pourras jeter à un œil à ma bécane et si possible, faire sa révision. Oh tu peux ? Parfait ! tu ne peux pas me faire plus plaisir. Et en plus, tu proposes de passer un de ces quatre chez moi, en fin de journée. Voilà une excellente idée ! Depuis le temps qu’on ne s’était pas vu, ça nous fera l’occasion de rattraper le temps perdu.

Non t’inquiète, ce n’est pas pressé. C’est déjà super que tu veuilles bien t’en occuper. Je devais la filer à Raven, mais Monsieur s'est tiré ! avouai-je irritée.
Prends le temps dont tu as besoin. Je n’ai pas de soucis particuliers, je te l’ai amenée pour la révision. Après, si tu remarques quelques chose, n’hésite pas à me dire. J’te fais confiance. Je marque une brève pause avant de poursuivre: Avec joie ! Amène les bières, je commanderai pizzas. Puis, si tu ne crains pas de te faire ratatiner, on pourra aller se poser au bar d’à côté pour une partie de billard. Cinquante dollars que je gagne ! J'te parie, vingt de plus que c'est grâce à la boule noire que tu auras fait entrer par inadvertance dans un trou! Suggérai-je en m’avançant sans jamais te quitter tes yeux. Alors, pari tenu ? demandai-je tout sourire en haussant les sourcils.

Comme ça fait une sacrée paye qu’on ne s’était pas vu, je viens donc aux nouvelles. La vie pour toi semble couler tel un long fleuve tranquille. T’en as de la chance ! J’aimerais pouvoir en dire autant. Mais je ne vais pas jouer les Cozette et te faire une bande annonce des Malheurs d’Erika. Ce n’est ni l’endroit, ni le moment. Je préfère t’évoquer brièvement le sujet sans entrer dans les détails.

Disons que j’ai connu mieux. Tu sais des fois, t’as beau faire tout ce que tu veux, rien ne peut empêcher les merdes de couler sur toi et de s'accrocher à toi comme une moule à son rocher, plaisantai-je

:copyright: Justayne

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Jeffrey B. Anderson
Jeffrey B. Anderson
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1007 messages et j'ai un total de : 0 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : ijustd0nt J’interprète également : Wyatt K. Henstridge
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_inline_nrrcqeX2gV1s6az9p_500

RP : Erika - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : un fils de 12 ans, Jaimie Keagan, mais c'est compliqué. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien

Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Ven 19 Mar - 21:44

Visite mécanique

Erika Clarke & Jeffrey Anderson



Erika se défendait de ne pas être susceptible. Ce qui était une bonne chose. Je détestais ce genre de personne avec qui je me prenais régulièrement la tête. Finalement, ce sont toujours eux qui sortaient perdants de l’histoire. Mes mots les atteignaient quand les leur, me faisaient ni chaud ni froid. Je n’étais pas le genre de mec à mâcher mes mots encore moins à prendre des pincettes avec les autres. Je disais les choses comme je les pensais et comme elle venait sans me soucier de comment la personne en face de moi aller le prendre. C’était bien le dernier de mes soucis. J’avais bien mieux à faire que de me préoccuper de ça. « Il me semblait bien que tu n’étais pas susceptible. Il parait que les gens changent. Donc qui sait peut-être que tu en faisais partie. Mais on aurait eu un petit souci. » Cœur de pierre, sans cœur, connard, salaud et je passe d’autres adjectifs donc me qualifier certaines femmes. Des surnoms qui me passaient au dessus de la tête, d’autant plus qu’ils étaient employés par des femmes qui n’avaient pas la moindre importance pour moi. « Tu as ta place. Des exs, c’est un mot trop fort. Je dirais plutôt des femmes de passages. » La plupart étaient des histoires sans lendemain qui s’attendait à plus. Malheureusement pour elle, elle était tombée sur le mauvais numéro.

J’allais me laver les mains dans le but de câliner Erika sans la couvrir de cambouis. « Tu n’as pas peur de te salir. C’est bien, mais tu vas me maudire quand tu n’arriveras pas à retirer la tache. » Puis ce n’était pas uniquement pour la préservation de ses vêtements, c’était aussi une question d’hygiène et de bien-être. Ce n’était pas pour mes vannes, ma jolie gueule ou un câlin qu’Erika était ici. Elle avait besoin que je jette un coup d’œil à sa moto. « Si ce n’est pas pressé, tu me la laisse. Je t’appelle quand c’est fait. Ah, c’est vrai que depuis que Raven a débarqué au garage, on te voyait plus dans les parages. Donc il faut qu’il disparaisse de la circulation pour avoir de tes nouvelles ? » Était-elle comme Sanaa le genre de femme qui s’enferme dans une relation ? Celle qu’on ne voit plus nulle part ou occasionnellement, mais toujours au bras de son petit copain ? Pourtant, Erika n’avait pas l’air de ce genre de femme.

Erika m’invitait à passer un de ses soirs chez elle et me proposait d’apporter des bières. « Compte sur moi pour la bière. Je tiens le pari pour le billard. Ne sois pas aussi confiante, tu pourrais tomber de haut. » J’étais plutôt doué à ce jeu. On se demandait ensuite des nouvelles en général. Moi, mise à part ma rencontre avec mon fils, je n’avais rien de passionnant à raconter. Et encore, je ne parlais pas encore de Jaimie tant que le petit ne savait pas que j’étais son père, je restais discret. Ce n’était qu’une question de jour maintenant. Quant à Erika, apparemment, ce n’était pas terrible en ce moment. « Oui, j’ai déjà eu cette sensation. Mais en général ça fini par passer, la roue tourne. Il y a des périodes merdiques et d’autres qui le sont moins. En parlant de merde, tu en prends toujours ? » Elle savait exactement de quoi, je parlais. C’était ce qui nous avait fait nous connaître. Erika était ma cliente bien avant que je devienne un mécanicien respectable.

AVENGEDINCHAINS

_________________
J'ai plein de défauts. Je suis pas ce qu'on appelle un type bien...
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Visite mécanique - Jeffrey & Erika 85s1


Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Jeu 15 Avr - 11:40

Visite mécaniqueJeffrey & ErikaLes gens changent c’est vrai, mais pas moi. Enfin, j’ai probablement dû changer sous certains aspects, comme toi j’imagine, mais certainement pas sur ça ! J’ai toujours ce bon vieux caractère que tu apprécies tant. Oh et si un jour, je prends un tel tournant, pitié achève-moi ! plaisantai-je. On dirait que tu t’es forgé une sacrée réputation auprès de la gente féminine ! Cœur de pierre. Réaction typique des nanas qui tombent de hauts lorsqu’elles réalisent qu’elles n’obtiendront rien d’autre de toi qu’une seule nuit. C’est le comble ! Les gens ne peuvent plus s’envoyer en l’air sans parler relation. C’est quoi cette nouvelle mode ? Dès qu’il y a des sentiments, c’est le début des emmerdes. Bon dans tous les cas, tu m’assures que j’y ai ma place. Moi ça me va: Parfait ! Je peux dormir sur mes deux oreilles alors, sinon je t’aurais botté ton p’tit cul ! dis-je avec humour. Ce que certaines nanas peuvent être débiles ! une nuit avec toi et elles s’imaginent déjà être celles qui te changeront. Toi, tu es comme moi, pas le genre à te foutre en couple. Et ça, personne n’arrive à l’imprimer : Oh je vois. Laisse-moi deviner, tu leur offres le Nirvana et elle se voit déjà la bague au doigt. J’extrapole beaucoup certes, mais tu m’as comprise.

Je ne dis pas non à un câlin, notamment si ça vient de toi. C’est vrai que quand tu t’attèles à ton boulot, tu ne fais pas semblant. ! tu as du cambouis partout. Tu préfères passer au robinet d’abord. Comme tu dis, je n'ai pas peur de me salir: Moi ? Jamais. Et dans tous les sens du terme, répondis-je en riant. Nah ! Si j’accepte c’est que je connais les risques, donc s’il y a quelqu’un à maudire, ça sera moi. Mais, je t’avoue que je préfère retirer ma veste en cuir avant, chose que je fais en la déposant sur le comptoir. Je me retourne et te fais face, Et voilà, je suis toute à toi mon lapin, plaisantai-je en ouvrant les bras prête à recevoir mon dû.

Avec le boulot que tu as, je ne vais pas faire ma chieuse et exiger que tu t’occupes rapidement de ma bécane. Je te laisse gérer. J’ai confiance: okay, on fait comme ça ! En évoquant le prénom de Raven, je me prends gentiment une petite réflexion. Je ne peux pas t’en vouloir pour une chose qui est vraie, après tout, j’ai déserté cet endroit quand Raven y bossait: Ouai…je sais… je plaide coupable. Excuse-moi. Disons que…ça a été compliqué ces derniers mois. Comme je te l’ai dit, j’ai eu pas mal d’emmerdes. Je me rapproche de toi, passe mes bras autour de ton cou puis t’embrasse sur la joue Tu penses être capable de pardonner la vilaine fille que je suis ? Je te libère rapidement puis souris: Et puis, tu sais, si tu veux de mes nouvelles, t’as mon numéro, dis-je le sourire au creux de mes lèvres. Ma main vient ensuite s’apposer sur ton menton et du pouce, je frotte légèrement ta joue pour tenter d’enlever une petite tâche de cambouis.

Tu ne vas pas me déposer la bécane et repartir directement. Depuis le temps qu’on ne s’est pas vu, autant en profiter pour s’organiser une bonne soirée. J’te propose un truc tranquille et posé à la maison autour d’une bonne pizza et de quelques bières. Tu sembles carrément partant. Tu m’envoies ravie. Je te promets même une défaite digne de ce nom au billard. Comme je m’y attendais, tu relèves le défi et rentres dans mon jeu: Tu ne devrais pas me sous-estimer Jeff. Tu pourrais être surpris. Tu peux commencer à préparer tes billets, car crois-moi, ils ne feront pas long feu dans ton portefeuille, te défiai-je avec insolence.

Quelques minutes après, on se demande mutuellement quelques nouvelles. Après tout, ça fait un moment qu’on n’a pas eu l’occasion de se voir pour discuter un peu. Apparemment, de ton côté, c’est un long fleuve tranquille. Comme je t’envie car pour moi, c’est plutôt les montagnes russes. Tu m’assures que, comme tout, ça finira bien par passer: Pourvu que tu aies raison ! soupirai-je en levant les yeux aux ciel. J’aimerais bien que la chance me sourit un peu. Puisqu’on a lancé le sujet, tu me demandes subtilement si j’ai décroché de la coke. Je te dévisage quelques secondes en silence, puis croise les bras : A vrai dire…plus depuis quelques mois, plus précisément depuis que je suis tombée de enceinte de Raven. Je pensais d’ailleurs m’y adonner à cœur joie une fois que j’ai avorté et finalement…je n’en ai ressenti, ni l’envie et ni le besoin. Je hausse les sourcils tout en arborant un sourire de satisfaction: impressionnant pas vrai ? J’ajouterai même que ça mérite une récompense, tu ne crois pas ? dis-je avec humour.

:copyright: Justayne

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Jeffrey B. Anderson
Jeffrey B. Anderson
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1007 messages et j'ai un total de : 0 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : ijustd0nt J’interprète également : Wyatt K. Henstridge
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_inline_nrrcqeX2gV1s6az9p_500

RP : Erika - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : un fils de 12 ans, Jaimie Keagan, mais c'est compliqué. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien

Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Lun 26 Avr - 15:18

Visite mécanique

Erika Clarke & Jeffrey Anderson



J’avoue que j’avais hérité de surnom pas très glorieux venant de certaines femmes. Malheureusement, il y avait mépris sur mes intentions et finalement, nous n’avions pas du tout les mêmes attentes. Je ne cherchais qu’à passer un bon moment lorsqu’elles cherchaient une relation durable. Quelle idée ? Pourquoi s’enfermer dans une relation exclusive, ça n’apportait rien de bénéfique, seulement des problèmes. J’avais déjà tenté l’expérience et ça s’était avéré être un véritable fiasco. Je ne me ferais pas de nouveau avoir. J’avais assez donné. Pourtant, en entamant cette précédente relation, je savais que ça finirait mal. Mais je n’avais pas écouté mon instinct et j’avais fini par payer les pots cassés. Encore aujourd’hui, je me demandais ce qui m’était passé par la tête. Les romantiques me répondraient probablement : l’amour. Une belle connerie, oui ! J’assurais à Erika qu’elle avait toujours une place dans mon cœur. Dans le cas contraire, j'aurais eu droit apparemment à un bottage de cul. « Bah, tiens j’aimerais bien voir ça. » Elle supposait les raisons qui avaient conduit ces femmes de passages à me gratifier de tels surnoms. « C’est exactement ça. Elles peuvent toujours courir pour que je mette un pied dans une bijouterie. »

Je finis de me laver les mains et je prenais Erika dans mes bras comme promis. Elle méritait bien son câlin. Après quelques secondes, je la lâchais. Elle me parlait ensuite de sa moto. Je pourrais bien trouver un moment pour voir si tout allait bien avec son bébé. D’ailleurs, je lui faisais remarquer que depuis l’embauche de Raven, on ne la voyait plus trop traînée dans le coin. « C’est lui que tu cherchais à éviter. Ou tu n'avais plus besoin de moi parce qu’il s’occupait de ta moto ? » Ouais, je jouais un peu les curieux, mais ce n’est pas pour autant que je demanderais plus de détails. Je préférais ne pas me mêler à ce genre d’histoire. Erika m’embrassa sur la joue en me demandant si je pouvais lui pardonner sa disparition. « Oui, ça peut se faire. Désolé, ce n’est pas mon genre de rappeler une fille. » Évidemment, je plaisantais, enfin en partie. Je comptais plus le nombre de numéros qui était partie à la poubelle ou qui occupait mon répertoire pour rien.

J’avais proposé de déposer la moto chez Erika quand j’aurais fini et j’allais en profiter pour apporter des bières qu’on se partagerait. Elle proposait même de faire une partie de billard. Elle était persuadée de me laminer. Si j’étais elle, je n’en serais pas si sûre. « Je ne te sous-estime pas. Je dis simplement la vérité. » Apparemment, en ce moment, Erika était dans une mauvaise période. Ça arrivait, à tout le monde. Je lui assurais que la roue finirait par tourner. C’était toujours le cas, il n’y avait pas de raison que le contraire se produise pour elle. J’en profitais également pour savoir si elle baignait encore dans la drogue. J’aimais bien savoir ce que devenaient mes anciens clients. Ils étaient rare ce avec qui j’étais encore en contact. Aller savoir, pourquoi, c’étaient généralement des femmes, dont j’avais encore des nouvelles. Erika avait apparemment décroché depuis quelques mois. « Et se passe bien ? Tu ne ressens pas le manque ? Ta récompense c’est de t’en passer et de pas mourir d’une overdose. »

AVENGEDINCHAINS

_________________
J'ai plein de défauts. Je suis pas ce qu'on appelle un type bien...
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Visite mécanique - Jeffrey & Erika 85s1


Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Mar 11 Mai - 9:49

Visite mécaniqueJeffrey & ErikaForcément quand on titille leur fierté masculine, ça leur hérisse les poils de la peau. Ils ne peuvent pas en rester de marbre. L’effet est immédiat et la réaction instantanée lorsque je t’assure une vilaine punition à ton beau p’tit cul si je perds ma place de privilégiée dans ton soi-disant cœur de pierre. J’aime bien te provoquer, fier comme tu es : T’en es sûre ? Je pourrais te prendre au mot tu sais, dis-je en riant.

Je ne sais pas si c’est la naïveté ou de la connerie, mais dans le monde dans lequel on vit, comment certaines nanas peuvent encore croire à une relation après une nuit de coïte intense ? Te connaissant, tu n’es pas le genre à promettre monts et merveilles. En revanche, il y a un dicton qui dit vrai: suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis. Toi tu fuis et elles, elles te suivent. Tu les rembarres et tu passes pour un gros connard. Classique. Et puis, quand t’es une femme, on te traite de pute ! Non mais le pire, c’est que certaines y croient vraiment et au réveil, c’est la chute : Quelle désillusion lorsqu’elles réalisent que leur prince n’est pas aussi charmant que les contes gnan gnan de Disney ! J’arque un sourcil sans me départir de mon sourire, tu sais il y a des trucs sympas en bijouterie. Des piercings, chevalières, gourmettes. Il n’y a pas de mal à se faire plaisir soi-même hein.

Tu te décrasses un peu, puis on échange brève étreinte amicale pour enfin se saluer comme il se doit. J’ai le droit à une petite remarque sur ma récente désertion au garage. Il fallait s'y attendre. Je plaise coupable et m’en excuse. Tu pousses ta curiosité un peu plus loin. Comme je n’ai rien à cacher, je joue carte sur table. Je m’accoude contre le comptoir: Disons que lui et moi on se fréquentait assez souvent. je lève mon index vers toi en guise d’avertissement, ne vas pas t’imaginer qu’on sortait ensemble ! je ne fais pas dans les relations. On se faisait du bien quoi. Enfin, je ne vais pas te faire un dessin ! Après, disons que ça s’est compliqué. Il est devenu bizarre et il n’a pas vraiment accepté que je couche par accident avec un pote de longue date. J’ai décidé de prendre un peu de recul parce que c’était devenu trop prise de tête. Et ensuite…il s’est volatilisé. Je ne l’ai jamais revu. Je marque une pause avant de poursuivre. Ça n’avait rien à voir avec toi. Il se proposait de jeter un œil de temps à autre à ma bécane quand j’avais une galère. Une fois, j’ai voulu la ramener ici, mais il a insisté pour s’en occuper. lui-même Tu me connais, je n’aime pas me prendre la tête. Et je te rassure, il ne le faisait pas à l’œil. Je payais à chaque fois.

Je tente une petite approche voir si un mec tel que toi est capable de passer au-dessus de ça. Visiblement tu t’en fous. Parfait ! Je dois avouer que ça m’aurait fait chier que tu m’en veuilles. Par la même occasion, je t’incite à m’appeler si jamais tu veux avoir de mes nouvelles. Ta réponse qui suit ne me surprend pas, bien au contraire. Du grand Jeffrey ! , Tout comme toi, je ne suis pas du genre à courir après les gens. En revanche, avec les potes et les amis, c'est différent. J’arque un sourcil tout en arborant un sourire narquois : Et moi le mien de rappeler un mec, d’autant plus si j’ai couché avec. Je hausse alors les épaules. Après, ce n’est pas comme si on avait couché ensemble toi et moi. Tu ne vas me dire que tu ne rappelles jamais tes potes même si ce sont des nanas ?

Je profite de mon passage au garage pour te proposer une petite soirée chez moi à poursuivre éventuellement au bar près de chez moi. Je sais à quel point tu es fier comme un paon et que tu as l’esprit de compétition. Alors, je te défie avec une telle insolence que là encore, tu réagis au quart de tour, ce qui me fait aussitôt sourire : Si tu étais un devin, je crois que ça se saurais. Mais je tiens le parie ! dis-je en te tendant une main pour clore notre pari.

Au fil de la conversation, on se demande mutuellement des nouvelles. Tout va bien pour toi. En ce qui me concerne, je fais quelques allusions aux emmerdes qui m’ont pourrie la vie ces derniers mois, sans rentrer dans les détails. Curieux, tu m’interroges sur mes vieilles habitudes pas très catholiques. Je t’avoue alors m’être abstenue depuis quelques mois, ce qui suscite à nouveau ta curiosité : Pour l’instant ça va. Après, je n’ai jamais vraiment été accroc. Ces dernières années, j’en prenais surtout pour me détendre après une journée de merde. Bon et bien pas de récompense. Ça ne m’étonne pas ! Des overdoses j’en ai déjà fait trois ou quatre. Alors tu sais, je suis comme qui dirait vaccinée. Avec le temps, j’avais réussi à me réguler sans dépasser mes limites, surtout grâce à James. Je plisse alors les yeux et te fixe avec un air faussement irrité, t’es vraiment un crevard ! dis-je en riant.

T’as des plans pour cet aprèm ?

:copyright: Justayne

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Jeffrey B. Anderson
Jeffrey B. Anderson
J'ai débarqué le : 13/07/2016 sur California Dream. J'ai posté : 1007 messages et j'ai un total de : 0 points. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : ijustd0nt J’interprète également : Wyatt K. Henstridge
Visite mécanique - Jeffrey & Erika Tumblr_inline_nrrcqeX2gV1s6az9p_500

RP : Erika - Jake
Coucou moi c'est : Jeffrey Bryan Anderson Actuellement, je suis : célibatard et j'ai une préférence : pour les femmes sans la moindre hésitation. J'ai : un fils de 12 ans, Jaimie Keagan, mais c'est compliqué. J'ai trouvé un job, je suis : propriétaire du Garage Riderson & mécanicien

Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit Lun 7 Juin - 13:11

Visite mécanique

Erika Clarke & Jeffrey Anderson



Je n’ai jamais été le genre de mec attentionné, qui offre des cadeaux à tout va. D’ailleurs à qui les offrir, des petites amies, je n’en avais pas. J’avais tenté une ou deux fois l’expérience. Finalement, j’en avais conclu que ça n’était clairement pas pour moi. Ça n’apportait que des complications, des contraintes et des emmerdes. Je n’en avais pas besoin, le positif était très minime. Il m’arrivait de temps en temps à offrir des cadeaux à mes amis et à ma famille, mais uniquement pour les occasions comme les anniversaires ou Noël. Et encore ça dépendait de mon humeur du moment. De toute façon, mes proches me connaissaient et n’attendent rien de particulier de ma part. « Tu m’as déjà vu porter un bijou ? » Ce n’était pas mon genre, ça ne m’intéressait pas. Puis avec mon boulot, je serais obligé de les retirer, il y avait des risques qu’ils s’accrochent quelques parts, que je me blesse ou que je les perde tout simplement.

Je faisais remarquer à Erika que depuis l’arrivée de Raven en ville, nous n’avions plus réellement de ses nouvelles et qu’elle ne mettait plus les pieds au garage. Je jouais les curieux en supposant deux raisons. La blonde me racontait toute l’histoire alors que je n'en demandais pas autant. Ça ne me concernait pas. « Je n’imagine rien du tout, ce n’est pas mon genre. » Il m’arrivait parfois d’imaginer des choses, comme il y a quelques années pour la relation entre Matthew et Ruby. Mais pour eux, ce n’était pas que mon imagination, mais j’avais raison. J’avais juste compris avant le couple, ce qui se passait entre eux. Ils avaient été sacrement long à ouvrir les yeux. « Si un jour, tu le revois. Dis-lui qui ce serait la moindre des choses de prévenir au moins son boulot quand il disparaît. Il nous a bien mis dans la merde. » En passant de trois à deux, nous avions été dans l’incapacité d’honorer nos engagements et surtout nos délais. Ce qui avait entaché l’image du garage, une publicité que ni Matthew, ni moi n’appréciaient. Ce garage était important pour nous. Nous avions mis tout ce que nous avions dans ce commerce. C’est ce qui nous avait permis de sortir de tout ce qui touche à la drogue, que ce soit la consommation ou la vente. Grace au garage, on gagnait enfin notre vie honnêtement en faisant quelques choses qu’on aimait. « J’en ai rien à faire qu’il te fasse payer ou non ou de la manière dont tu le payes. » Ce n’était pas mon problème.

Appeler, envoyer des messages ou prendre des nouvelles n’étaient pas dans mes habitudes. Je ne savais pas trop, pourquoi je n’y pensais pas. Je me contentais de répondre à mes appels, à mes messages tout de même. Quand les messages ou appels venaient de moi, c’est en général parce que j’avais besoin de quelques choses. Une manie que Sanaa m’avait déjà reprochée d’ailleurs. Mais bon, elle me connaissait bien donc elle ne m’en avait jamais tenu rigueur. Elle savait également que peu importe les critiques et les reproches, je ne changerais pas. « D’ailleurs, je me demande pourquoi on n’a jamais couché ensemble. Et oui, j’appelle presque jamais même si on me l’a déjà reproché. » Quand je réfléchissais bien, j’avais déjà couché au moins une fois avec mon entourage féminin. Ellen, Ruby, Sanaa, j’avais même eu un gosse avec cette dernière. Erika était l’exception.

Erika était persuadée de me mettre une raclée aux billards. Je n’en serais pas si certain à sa place. J’étais plutôt doué à ce jeu. J’avais déjà remporté quelques billets grâce à ce jeu. « Je peux être devin pour certaines choses. Tu connais Matthew et Ruby. Je savais bien avant eux qu’ils finiraient de nouveau ensemble. Même si Matt était en couple depuis des années avec une autre et que Ruby prenait ça comme une insulte. » Elle disait même préféré mourir que retomber de nouveau dans les filets de Matthew. Aujourd’hui, on connaissait tous, le résultat. « Je tiens le pari. » Dis-je en serrant la main d’Erika.

Je questionnais Erika sur sa consommation de drogues. J’étais ravie d’apprendre qu’elle était en train de décroché. « C'est marrant cette phrase : je n’ai jamais été vraiment accro. C’est que dise les accros, en général, on ne le réalise pas quand on est dépendant. Mais si tu n’as pas eu de crise de manque en deux mois, c’est une bonne chose. Ça n’a pas été mon cas quand j’ai décroché. J’ai dû passer par un centre, seul, je n’aurais jamais résisté à la tentation et au manque. » J’avais décroché de toutes les drogues dures. Mais un jour où je me suis déboîté l’épaule, malgré mon passé de toxicomane, un médecin m’avait prescrit des antidouleurs. Ma dépendance était revenue. Cette fois, aux médocs, mais cela faisait plusieurs années que j’arrivais à la dissimuler. « Ce n’est pas parce que tu as survécu à deux ou trois overdoses que tu es immunisé. » J’avais trop souvent été témoin d’overdoses certaines même mortelles. Certaines m’avaient plus marqué que d’autres, en particulier celle qui touchait les personnes dont j’étais proche. Je revois encore le médecin me dire qu’à quelques minutes près Sanaa y serait passé. Mon arrivée chez elle avait été le fruit du hasard, comme sa manie de ne pas verrouiller sa porte d’entrée. Une manie qu’elle avait perdue avec l’âge et sûrement parce qu’elle était devenue une mère responsable. « Tu n’es pas la première personne à me dire que je suis un crevard, ça ne me fait rien et je l’assume complètement. Puis j’ignorais que tu étais ce genre de petite fille qui a besoin d’une récompense quand elle fait quelque chose de bien. » Erika me demandait par la suite si j’avais des plans pour cet après-midi. « Je bosse sauf si tu as quelques choses d’intéressant à me proposer. »

AVENGEDINCHAINS

_________________
J'ai plein de défauts. Je suis pas ce qu'on appelle un type bien...
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Visite mécanique - Jeffrey & Erika Empty
MessageRe: Visite mécanique - Jeffrey & Erika écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
Visite mécanique - Jeffrey & Erika
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Lincoln Avenue :: Garage Riderson-
Sauter vers: