AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez

 Coups sur porte ▬ Erika 

EMERALD
Raven Whitmore
Raven Whitmore
et j'ai : 33 ans. J'ai débarqué le : 09/06/2021 sur California Dream. J'ai posté : 248 messages et j'ai un total de : 16 points. J'ai choisi : Dave Franco comme célébrité et je dois mon avatar à : Galerie.cranberry Coups sur porte ▬ Erika 19048-Help-Me-Gif
Coucou moi c'est : Rav Actuellement, je suis : célibataire, enfin je crois. et j'ai une préférence : hétérosexuel. J'ai : pas de gosse. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste.

Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageCoups sur porte ▬ Erika écrit Mar 7 Sep - 23:13


▬ Erikaaaaa !

Mon poing heurte le bois de la porte et je m'assieds devant. J'ai mal, terriblement mal au crâne et j'enfouis mon visage entre mes mains pour me protéger de la douleur qui vient caresser mes tempes et me chuchoter à l'oreille des propos à la fois incompréhensibles et incohérents. Des morceaux de mots, comme ça, comme des pensées trop fortes.

J'essaie de me raccrocher à l'année passée, à m'imaginer Erika assise sur le bord de son lit pendant qu'elle profite d'une ascension poudreuse. À quel moment tout cela m'a-t-il échappé ? À quel moment ce qui devait m'aider à tenir m'a totalement absorbé ? Je passe la main contre mon front, refais la chronologie des événements et je mets enfin le doigt sur ce qui a tout foutu en l'air, c'était l'overdose. Je me laisse tomber contre la porte d'Erika, enfin mes jambes me lâchent. J'ai tellement couru, je n'ose plus prendre la voiture depuis une semaine. J'arrive plus à conduire, elle a des coups ici et là, et depuis l'épisode Rayden, j'ai la trouille de tuer quelqu'un. Je prends une longue inspiration et me couche sur le côté, le monde tourne de l'oeil.

Est-ce que je suis le seul à rester droit dans tout ce merdier, est-ce que ce sont tous les autres qui ont un problème ? J'ai choisi... j'ai pris la décision de faire « tout ça » pour garder le contrôle, pour réussir à tout concilier en essayant d'approcher le rôle de Devon, la charge de ses responsabilités. J'ai réussi à ralentir le monde, à tout gérer un temps et soudain, tout s'est accéléré. Je tends les bras, je serre les poings mais je n'attrape plus rien. Même moi, je m'échappe. Quand je marche dans la rue, c'est une sorte de pression constante. J'ai la sensation que tout le monde est contre moi. Que « tous » sont contre moi. J'ai pas réussi à aller voir Doyle, à l'hôpital alors je lui ai téléphoné. Sur son portable, pour tomber sur son répondeur. J'évite Rayden et Riley... Je dors souvent dans ma voiture qui reste stationnée à deux rues de l'Atelier. Plusieurs fois, mes doses ont disparu de l'Atelier... et quand je m'imagine confronter Riley, je sais que je pourrais lui faire du mal, alors je m'éloigne. Erika est la seule qui me permet de survivre.

▬ Erikaaaaa !

Mon poing heurte le bois de la porte, une fois encore. Ou deux, peut-être.

_________________
C'est ma gueule c'est mon cri, me voilà tant pis
Moi mon rêve mon envie, comme j'en crève comme j'en ris
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Coups sur porte ▬ Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Coups sur porte ▬ Erika 85s1


Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Jeu 9 Sep - 23:10
Une visite inattendue
Raven & Erika
«L’alcool nous fait ressembler à ce qu’on va devenir. »
Un souffle. Un murmure. Un écho. Une voix lointaine qui s’invite dans mes songes : les arbres puis les fleurs se meuvent lentement au rythme de mes pas qui progressent sur le sentier...la lueur aveuglante d’un soleil irréel qui illumine l’horizon...mes mains frôlent le doux feuillage des buissons tandis que cette petite brise estivale s’engouffre entre mes doigts. Des bruits étrangers brisent cette magnifique utopie. BAM BAM ! Un affreux tapage. Le ciel soudain se déchire et la lumière ploie. Mes yeux s’ouvrent instinctivement. Le parquet résonne sous le poids de Devon qui descend du lit en roucoulant. Je me tourne sur le côté, presque à retourner dans les bras de Morphée, mais le matou se met alors à miauler étrangement. Je lève les yeux au ciel en soupirant avant de sortir voir ce qui l’a attiré hors du lit: Qu’est-ce qu’il y a ? demandai-je au félin en le suivant jusqu’au salon. Ses yeux semblent rivés sur la porte d’entrée. Il miaule de nouveau.

J’appose les mains sur mes hanches et le regarde dépitée : Et donc ?

Erikaaaaa ! BOUM BOUM BOUM ! Mon cœur brusquement s’arrête pendant une fraction de seconde. Pendant une fraction de seconde, la frayeur me glace le sang. Mais, je réalise rapidement que ce n’est que toi qui tambourine comme un malade à ma porte. Mais… ! Je fronce les sourcils et jette brièvement un œil à l’heure sur la box d’internet. Quatre heures du mat ! Mais mais mais !! T’es cinglé d’hurler comme ça ! J’emboîte rapidement le pas vers la porte puis l’ouvre avant que les voisins n’appellent les flics. Manquerait plus que ça soit ton frangin qui déboule. A ma grande stupeur tu es assis par terre, des cernes atroces sur le visage, l’air aussi désespéré que Pascal Echebest face à un bide culinaire.

Raven ! Je m’accroupis à ton niveau. Tu ne sembles pas au mieux de ta forme. Je pose une main sur ton omoplate et de l’autre je t’empêche de vaciller sur le côté.

Qu’est-ce que tu fiches ici à une heure pareille ? Mes yeux parcourent le hall vide et silencieux. Bon allez, ne reste pas là. Viens lève-toi. dis-je en te soulevant mais tu ne me rends pas la tâche facile. Je t’amène à l’intérieur manquant deux fois de tomber. Je parviens à atteindre le canapé et t’aide à t’y installer mais tu perds l’équilibre et tu t’y vautres littéralement. J’arque un sourcil en te regardant telle une loque en perdition. Inactif, le regard perdu dans ma direction, je me rapproche, te saisis par les joues pour rapprocher ton visage du mien.

La vache ! Tu carbures à quoi ? pendant ce temps, le félin à quatre pattes se précipite sur toi, miaulant à plusieurs reprises. Il se met ensuite à ronronner très fort tout en frottant sa tête contre ton torse.


(c) princessecapricieuse

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones


Dernière édition par Erika Clarke le Dim 17 Oct - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Raven Whitmore
Raven Whitmore
et j'ai : 33 ans. J'ai débarqué le : 09/06/2021 sur California Dream. J'ai posté : 248 messages et j'ai un total de : 16 points. J'ai choisi : Dave Franco comme célébrité et je dois mon avatar à : Galerie.cranberry Coups sur porte ▬ Erika 19048-Help-Me-Gif
Coucou moi c'est : Rav Actuellement, je suis : célibataire, enfin je crois. et j'ai une préférence : hétérosexuel. J'ai : pas de gosse. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste.

Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Jeu 23 Sep - 13:07


▬ Raven !

Ma cage thoracique s'écrase dans un long soupir. Tu es là. Un rire nerveux tire mes traits et je tends une main dans ta direction. C'est fini, c'est fini... de temps à autres, mes paupières semblent trembler, je me sens nerveux, je me sens tendu. Tu sembles si loin, tu es toujours trop loin. Ta main m'empêche de repartir, plus bas, m'empêche de tomber et je noue mes doigts autour de ton poignet, cherchant ton regard sans parvenir à m'y fixer, sans parvenir à m'y réfugier plus de cinq minutes. Je me sens anesthésié, je me sens ailleurs.

▬ Qu’est-ce que tu fiches ici à une heure pareille ? J'écarquille les yeux, surpris par la question. Rien ne va là-dedans. Qu'est-ce que je fiche ? Une heure, quelle heure ? Je regarde mon poignet sans y trouver de montre, je tâte mes poches sans parvenir à sentir mon téléphone et je sais pas trop si je le sens pas ou s'il n'est pas là. Je secoue mes doigts, j'ai pas mon téléphone, je l'ai perdu, comment je vais faire pour appeler, pour... comment je vais faire ? Mon expression de surprise se pare de la déception de cette malheureuse découverte et je m'appuie par terre pour essayer de me redresser sans grande conviction.

▬ Bon allez, ne reste pas là. Viens lève-toi. M'accrochant à Erika, je parviens à lui chuchoter sans trop articuler que je suis très léger. Je tends l'index dans sa direction et cherche son regard sans réussir à le trouver, alors qu'elle manque de tomber et moi avec. Je tends un bras sur le côté et l'encourage à regarder, je tends le doigt vers le plafond. Tout me paraît étrangement clair, clair et bruyant. Alors que dans l'appartement, tout doit paraître silencieux et obscure pour Erika. Je me racle la gorge et baisse le regard sur mes pieds pour essayer de guider ma trajectoire. Où est mon téléphone, déjà ?

Finalement, Erika semble disparaître et mon corps s’effondre dans le canapé sans que je sache trop me retenir. Je laisse échapper un long soupir, comme après un trop gros effort. Je passe une main contre mon visage et la cherche autour de moi.
▬ Je, je... commence-je à dire en agitant la main. Je n'arrive pas à dire ce que je veux lui dire. Contrarié, je fronce les sourcils et essaie de me redresser. Autant c'est clair dans ma tête, je soupire. E-ri-ka, dis-je en décomposant les syllabes.
▬ La vache ! Tu carbures à quoi ?

C'est ce que j'essaie de te dire, que je bois pas. Je ne fais pas n'importe quoi. Je baisse les yeux sur le chat et mes yeux s'écarquillent en découvrant Devon, ici ! Je pensais qu'il s'était barré dans le quartier ou qu'un voisin l'avait récupéré. J'avais été soulagé de constater que je l'avais pas enfermé dans l'appartement avant de partir et qu'il était pas mort pourri là-bas... attends, je l'avais enfermé dans l'appartement ? Je m'exclame, submergé par la surprise :
▬ Oooooooh ! Chat !

Je me laisse retomber dans le canapé sans plus avoir la volonté de me relever. Je ferme les yeux, laisse aller mes doigts sur le dos du félin et je tâche de calmer ma respiration. Ça sent bon, ça sent soudain le calme qui arrive doucement. J'ai plein de choses à dire à Erika. Je garde les yeux fermés et lui lance un mou mais sincère :
▬ Dsé... solé. Je lève une main jusqu'à mon visage et profite de l'envolée le temps qu'elle dure, je n'arriverais pas à dire beaucoup plus sans gueuler de toutes façons. Puis cette histoire d'alcool me revient en tête :
▬ Je... b-bois ! Rien ! Dis-je en braillant dans l'appartement, causant un sursaut du chat qui revient finalement contre mes doigts, ne se sentant nullement en danger.

_________________
C'est ma gueule c'est mon cri, me voilà tant pis
Moi mon rêve mon envie, comme j'en crève comme j'en ris
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Coups sur porte ▬ Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Coups sur porte ▬ Erika 85s1


Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Dim 17 Oct - 11:37
Une visite inattendue
Raven & Erika
«L’alcool nous fait ressembler à ce qu’on va devenir. »

Tu t’émerveilles comme un gosse de maternelle devant le matou que tu as lui aussi lâchement abandonné derrière toi. Puis, tu t’écroules dans le canapé comme un crapaud, sans aucune grâce, comme si ton corps tout entier était fait de plomb. Ton fidèle ami t’affectionne, ronronne tout en arrondissant son dos lorsque ta main glisse dans son pelage. Tu décroches un instant, bercé par le ronronnement de l’animal. Je te dévisage hésitante, dubitative, le front plissé, les sourcils froncés, mordant l’intérieur de ma joue. Est-ce vraiment judicieux d’essayer de te soutirer des explications ? vu ton état, je doute que ton discours soit très cohérent.

Tu relèves la tête et me fixes d’un air enfantin. Tu as ce regard coupable, conscient de sa bêtise, surtout quand tu me fais une sorte de mou en t’excusant. Résignée, je ferme brièvement les yeux tout en lâchant un profond soupire d’exaspération. Je tente de creuser sous la surface, mais tu te mets brusquement à gueuler dans tout l’appartement me faisant ainsi moi et Devon sursauter :  Je... b-bois ! Rien !

Je réagis instinctivement en posant ma main sur ta bouche pour te faire taire : Chuuuuuuuuuuuuuut ! Ferme-là ! te sommai-je irritée, t’es cinglé ou quoi ! Tu veux me coller une plainte pour tapage nocturne !

Mon regard se durcit, comme celui d’une mère prête à réprimander son enfant. Je réfléchis. Qu’est-ce que je vais bien faire de toi pour éviter que tu foutes le bordel chez moi ? Heureusement, James n’est pas là ce soir…je vois d’ici le tableau. D’ailleurs, parlant de lui, je vais employer sa méthode pour te faire désaouler un peu. Je rapproche mon visage du tien, sans pour autant ôter ma main de ta bouche : Ecoute-moi bien. Tu vas me suivre et faire ce que je te dis sans broncher, à commencer par baisser le volume. Compris ?

Je sens que la nuit va être longue. Bordel Raven…pourquoi t’es dans cet état ?

(c) princessecapricieuse

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Raven Whitmore
Raven Whitmore
et j'ai : 33 ans. J'ai débarqué le : 09/06/2021 sur California Dream. J'ai posté : 248 messages et j'ai un total de : 16 points. J'ai choisi : Dave Franco comme célébrité et je dois mon avatar à : Galerie.cranberry Coups sur porte ▬ Erika 19048-Help-Me-Gif
Coucou moi c'est : Rav Actuellement, je suis : célibataire, enfin je crois. et j'ai une préférence : hétérosexuel. J'ai : pas de gosse. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste.

Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Lun 25 Oct - 1:22


Soudain, ta main sur ma bouche me fait ouvrir des yeux ronds dans ta direction. Faut se taire, pourquoi faut se taire ? Je regarde autour de nous, comme si un vieux propriétaire désagréable allait bondir de derrière le canapé, bras tendu, index tendu, peut-être bite tendue en nous découvrant tous les deux là, avec un gros « ha ha » de la révélation. Je retiens mon souffle puis continue de surveiller que le propriétaire ne sorte pas de sous le canapé, ou derrière. Devon semble s'être remis de sa surprise et il a pas pissé sur ma jambe pour se venger. C'est un chat cool, c'était déjà un chat cool de l'époque où c'était le mien, d'ailleurs.

▬ Ecoute-moi bien. Tu vas me suivre et faire ce que je te dis sans broncher, à commencer par baisser le volume. Compris ?

Sans broncher. Baisser le volume. Je ferme les yeux quelques secondes et tends un bras dans le vide. Sauras-tu te rattraper à moi pour l'envol final ? Est-ce que tu sauras aller au plus loin, s'il n'est pas possible de revenir en arrière ? Finalement, mes mains viennent saisir tes joues sans trop de ménagement, je me perds quelques secondes dans ton regard un peu sévère et je prends conscience des petits bruits qui nous entourent. Le clic d'un réveil, une branche qui s'agite derrière les fenêtres, le craquement léger de ton plancher. Je ferme les yeux, manque de tomber mais mes mains restent contre toi, je peux sentir tes cheveux lâchés, je peux les sentir contre mes poignets et mes doigts. Il fait chaud, alors qu'il fait froid, comprends-tu ?

Je rouvre les yeux sur ton visage, esquisse un sourire un peu fade, un peu fadasse. J'ai mal à la tête, chacun de ces petits bruits qui font la vie me donne mal à la tête, en es-tu consciente, à quel point ça me fait mal à la tête ? Mes lèvres sont sèches, beaucoup trop sèches. J'arrive pas à retrouver assez de salive dans ma bouche pour que ce soit confortable. Je me sens épuisé, je voudrais juste ouvrir une parenthèse, ce soir. Comme celle du Mexique. Viens, on disparaît. Viens, ça ne compte plus. Je soupire, viens finalement mettre mes mains sur la tienne pour la retirer. Help. Je hoche de la tête pour te répondre par la positive. Il y a tellement de bruits ici, tellement. Chut ?

_________________
C'est ma gueule c'est mon cri, me voilà tant pis
Moi mon rêve mon envie, comme j'en crève comme j'en ris
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Coups sur porte ▬ Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Coups sur porte ▬ Erika 85s1


Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Mar 26 Oct - 15:09
Une visite inattendue
Raven & Erika
«L’alcool nous fait ressembler à ce qu’on va devenir. »

Tes yeux s’écarquillent telles de grosses billes prêtes à sortir de leur orbite, dès l’instant où la paume de ma main atterrit sur tes lèvres. Ton regard tout émoustillé s’agite et observe furtivement les quatre coins du salon. Attends…tu cherches quoi sous le canapé ? Mais ? putain…je t’ai cueilli bien mûr ce soir, ou devrais-je dire ce matin ! Raven…je vais te tuer ! Je ferais mieux de faire quelque chose car à ce rythme-là, tu vas me chanter du Télétubies toute la nuit…Je prends les devants et te somme de m’écouter attentivement. Hum…je ne suis pas une sado, mais j’aime quand tu m’obéis bien sagement. En revanche, le fait que tu sois encore plus beurré qu’une tartine de pain enlève malheureusement tout le charme.

Moi qui pensais que tu capitulerais, tu me saisis vigoureusement le visage et plante ton regard enivré dans le mien. Qu’est-ce que tu fais ? Un silence. Un regard, Tu fermes les yeux, sans départir des mains de mes joues et songe. Un silence. L’obscurité. Après un instant plongé dans ta transe, tu te reprends, ouvres les yeux et me souris amèrement. Un silence. La lumière. Un regard. Un sourire. A quoi tu penses là tout de suite ? Pourquoi tu es dans cet état Raven ?

Tu jettes ma main de toutes tes forces avant de chuchoter ridiculement, comme un enfant en perpétuelle recherche d’attention, en perpétuelle recherche de reconnaissance, en perpétuelle recherche d’amour : Chut !

Mes iris océaniques se figent un instant sur ton visage. Tes traits sont tirés par la fatigue, enivrés par l’alcool, déformés par la coke. Au-delà des apparences, je peux clairement voir que tout ça n’est qu’un stupide manège. Un masque puéril que tu revêtis lorsque la réalité, bien trop lourde pour tes épaules, te rattrape. La première chose qui m’a marquée chez toi, c’est la profondeur de tes blessures. Elles sont si ancrées en toi...on ne va pas se leurrer, la coke n’est qu’une échappatoire, une porte de sortie, un moyen de fuir ce que tu n’arrives pas à assumer, ce que tu n’arrives pas à supporter. Depuis ton retour de je ne sais où, je ne fais qu’effleurer la surface. Tu gardes cette porte fermée et tu m’empêches d’entrer. Tu sombres dans le silence. Tu te noies dans la décadence. Ne meurs pas. Pourtant, je sais mieux que quiconque ce qui peut pousser une personne à sombrer comme toi.

Je te dévisage avec une étrange sensation dans la poitrine, sûrement la peine que cela m’inflige de te voir dans cet état. Avant, je savais comment panser tes plaies, avant je te faisais du bien, mais avant on se détruisait mutuellement. Je n’ai plus les mêmes pouvoirs pour te guérir. Je n’usais que de dangereux accessoires et artifices. Aujourd’hui, je n’ai plus rien de ça à t’offrir, si ce n’est ma compagnie en ce moment difficile. Je ne suis pas un symbole de tendresse, mais pour toi, je veux bien essayer. J’inspire profondément puis soupire. Je capitule. Je viens m’assoir bien au fond du canapé, puis te fais doucement basculer sur le côté pour caler ta tête sur mes genoux. Lentement, mes doigts glissent dans tes cheveux puis dessinent délicatement de petits cercles. Shhh…ferme les yeux….repose-toi. Demain est un autre jour.

(c) princessecapricieuse

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Raven Whitmore
Raven Whitmore
et j'ai : 33 ans. J'ai débarqué le : 09/06/2021 sur California Dream. J'ai posté : 248 messages et j'ai un total de : 16 points. J'ai choisi : Dave Franco comme célébrité et je dois mon avatar à : Galerie.cranberry Coups sur porte ▬ Erika 19048-Help-Me-Gif
Coucou moi c'est : Rav Actuellement, je suis : célibataire, enfin je crois. et j'ai une préférence : hétérosexuel. J'ai : pas de gosse. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste.

Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Jeu 28 Oct - 13:21


Un soupir, je passe la main sur mes paupières, comme un mioche qui se cacherait grossièrement les yeux pour échapper à la scène gore qui arrive. Je ne veux pas voir ce qui arrive, tout ce qui arrive. Et je n'ai de toutes façons pas la force pour pouvoir vraiment te demander pourquoi je n'ai plus le droit de t'expliquer... t'expliquer que je suis... responsable. Responsable, putain. Conscient. Conscient des risques, putain. Comment je gère, comment j'y arrive. J'essaie de reprendre mon souffle, comme stoppé par une bronchite permanente.

Je me laisse chavirer vers toi, je ne suis plus dans mon corps, plus à cet instant, et plus depuis longtemps. Je me sens tellement vulnérable, accablé de toutes parts par tous. Pourquoi est-ce qu'ils m'en veulent, Erika ? Pourquoi est-ce qu'ils veulent me faire disparaître ? Qu'est-ce que j'ai fait pour qu'ils veuillent tous que je disparaisse, Erika ? Un long soupir sifflant quand ma tête repose désormais sur tes genoux. Des bleus se sont amoncelés sur mes genoux dernièrement. Parfois, je flotte tellement loin que mon corps avance tout seul, je ne sais plus marcher. Tout s'arrête progressivement, Erika. Tout est en train de s'éteindre et je sais que j'ai les clefs en main pour que ça aille mieux, c'est les doses, c'est ça ; Erika ? Pourquoi toi aussi, tu me laisses ? Pourquoi tu m'ouvres les portes d'un paradis blanc et tu m'enfermes tout seul à l'intérieur ?

Je sens ta main envahir mes cheveux et je garde le regard fixe en face de moi, enfin fixe... sur un point fixe qui n'arrête pas de bouger, ça me file mal au crâne.
▬ Shhh…ferme les yeux….repose-toi. Demain est un autre jour.

Oui demain. Demain... je ferme les yeux, sans vraiment trop résister. J'ai comme le mal de mer, mais je me sens épuisé. Je ne crois pas avoir dormi la nuit précédente, j'ai marché et je me suis perdu. Je ne sais plus où j'étais, je me suis contenté de marcher et je n'arrivais à revenir, à l'image de mes derniers mois, à l'image des dernières années. Je pose la main contre ma joue libre, espérant faire disparaître mon visage. Je me laisse partir. Je laisse tomber les armes une seconde, laisse tomber les murailles une seconde. Responsable, putain. Conscient. Conscient des risques, putain. Comment je gère, comment j'y arrive. Bordel.
▬ Ça ça ça ça... le son monde, furieusement vite. Comme des paroles mal chantées, un air défaillant. Ricanement. Çaaa ! Le volume s'écroule. chuchotis. Ça va. Soupir, mon corps se fait lourd. Mon esprit se faire lourd. Tout s'écroule à l'intérieur, s'effondre, le sommeil frappe à la porte. Pas.

_________________
C'est ma gueule c'est mon cri, me voilà tant pis
Moi mon rêve mon envie, comme j'en crève comme j'en ris
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Coups sur porte ▬ Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Coups sur porte ▬ Erika 85s1


Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Dim 7 Nov - 23:49
Une visite inattendue
Raven & Erika
«L’alcool nous fait ressembler à ce qu’on va devenir. »

Tu ne résistes pas et t’abandonnes à moi comme une vague qui s’échoue sur le sable éternel de la plage. Ton état n’est pas du tout propice à une discussion, bien qu’en règle général, tout ce qui sort de la bouche d’une personne défoncée n’est que pure vérité. Je ne veux pas profiter de ta faiblesse. Si nous devons discuter, c’est quand tu auras retrouvé un semblant de lucidité. J’me souviens encore la première fois où tu as débarqué chez moi. Tu étais certes, complètement à l’Ouest, mais tu n’étais pas aussi misérable. Ta détresse, elle en est presque palpable. Tu souffres c’est une évidence. Tu sembles au bord du précipice, un rien suffirait à te faire basculer au fond du gouffre. Et je crains que cette fois, ça ne serait qu’un aller simple. Putain Raven…malgré ta lâcheté, malgré tes promesses à deux balles, je suis toujours là. Bats-toi putain ! Ne….ne me laisse pas ! tu m’entends : Ne me laisse pas… murmurai-je tout en faisant doucement glisser mes doigts sur ta joue, dévisageant chaque traits qui dessine ton visage rongé par la tristesse.

Ça ça ça ça. Çaaa Oui ? Ça va il manque la fin où j’me trompe ? Tu soupires, luttant contre la force du sommeil qui t’entraîne dans les songes. Pas. Je ferme les yeux, prends une profonde inspiration pour calmer les battements répétés et douloureux de mon cœur. Te voir si affaibli, si résigné, si fatigué, si pitoyable me retourne l’estomac. Je déglutis difficilement, avec ce poids monstrueux dans la poitrine qui me ferait presque pleurer. De la peur ? Sans doute. Celle de te perdre. J’ai déjà perdu mes parents, ma virginité et ma dignité à l’âge de six ans. Je ne peux pas te perdre toi. Car... avec toi, je me suis raccrochée à la vie, j’ai atteint l’utopie. Elle n’est pas universelle, mais c’est la mienne et elle me convenait. Ne m’abandonne pas Raven. Il y a tellement de choses que j’aimerais te dire, tellement de choses que tu dois savoir, toi qui voulais connaître la vraie moi. Ne m’abandonne pas Raven car…je tiens à toi. Tu as mal. J'ai mal...

Mes paupières deviennent très lourdes. Hum…je suis crevée ! Toutefois, j’ai une flemme monumentale de lever mes fesses pour aller me glisser dans mon lit. Et puis, tu es là. Donc, j’opte pour le canap ! Je te redresse légèrement afin de m’allonger plus confortablement, puis je te cale contre moi et t’enveloppe ainsi dans mes bras. Mes paupières alors se closent et le sommeil m’emporte avec lui dans le subconscient.

(c) princessecapricieuse

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Raven Whitmore
Raven Whitmore
et j'ai : 33 ans. J'ai débarqué le : 09/06/2021 sur California Dream. J'ai posté : 248 messages et j'ai un total de : 16 points. J'ai choisi : Dave Franco comme célébrité et je dois mon avatar à : Galerie.cranberry Coups sur porte ▬ Erika 19048-Help-Me-Gif
Coucou moi c'est : Rav Actuellement, je suis : célibataire, enfin je crois. et j'ai une préférence : hétérosexuel. J'ai : pas de gosse. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste.

Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Lun 15 Nov - 1:45


Ma main tombe par terre et le bout de mes doigts passe contre le parquet encore un peu froid de la nuit. Quelques rayons de lumière atténués par les rideaux tirés me rappellent à la réalité et terminent de m'arracher à un rêve trop long, qu'il m'arrive de faire quelques fois. J'étais en train de tomber, des bruits de verre brisé autour de moi comme si une pluie de verre était en train de tomber tranquillement, avant l'averse. Et j'ai cette douleur qui me brûle dans le bras, une brûlure tellement intense que rien ne parvient à l'apaiser. Je m'éveille doucement, à cheval entre les loups d'un cauchemar qui n'en est pas une, et les chiens d'une réalité qui veut exister. Un bras autour de moi, je profite quelques minutes de plus de sentir cette autre contre moi, avant de me demander ce que je fais dans l'appartement d'Erika, à vrai dire. Je me pince l'arête du nez entre l'index et le majeur, pour essayer de me revoir rouler et venir ici mais seul le début de la soirée me parvient. Mon crâne est lourd, si lourd que si je referme les yeux trop longtemps, j'ai la sensation de tomber à l'intérieur de mon corps. Je pose ma main à plat sur le sol et essaie de me tourner sensiblement vers la personne derrière moi, espérant quand même qu'il s'agisse d'Erika. Ouf, c'est bon, c'est elle.

Je me glisse sur le dos et observe les traits sereins de ton visage, tant qu'ils le sont encore. Merde, faut que je trouve quelque chose pour mon crâne. Je me glisse délicatement hors de ta prise, pas franchement aidé par un ronron qui se frotte contre ma jambe à peine est-elle glissée hors du canapé. Laisse-moi, que je lui chuchote en essayant de le repousser mais il revient comme une mouche sur un saucisson hors du frigo. Je parviens tout de même à me laisser glisser au sol, me tourne vers le sale traître. Oh putain, c'est Devon !
▬ Mais qu'est-ce que tu fous là ?* que je crois lui dire discrètement mais je sens bien que je suis encore un peu anesthésié. Mes mouvements sont somme toute encore grossiers, mon articulation pas très franche et ma discrétion celle d'un berger-allemand dans un panier de dalmatiens. Je vois la femme à mes côtés remuer sensiblement et me mets à genoux près du canapé pour caresser l'animal qui vient instinctivement vers moi. Ma main se balade sur son dos alors qu'il m'offre des ronronnements dénués de rancune. Ouais minou, qu'est-ce que tu aurais foutu au Mexique, ein ?

Je l'abandonne finalement pour aller dans la salle de bains. Je me lève trop vite, ma tête est lourde. Je me demande juste si jvais prendre le temps de pisser ou de vomir en premier. Finalement, je retiens ma vessie le temps de vider un estomac déjà pas franchement rempli. Je pisse, je me passe un coup d'eau sur la gueule pour avoir l'air plus frais et prends deux minutes pour parcourir rapidement l'armoire à pharmacie d'Erika. Mais c'est qu'elle disait vrai en plus, rien de plus fort que quelques antibiotiques pour traiter.. j'en sais rien. Je remets maladroitement comme c'était, fais tomber une plaquette dans l'évier, une boîte par terre. Chiottes ! lance-je avant de ramasser et ranger à peu près. Je sors de la salle de bains, Erika a les yeux ouverts. Je passe la main contre ma nuque, sachant tout de suite que je n'étais pas frais hier et que je vais devoir m'en expliquer, au moins essayer en tout cas :
▬ Salut, je... je hausse des épaules, comme si ça voulait tout dire. Ça veut certainement tout dire. J'en, sais rien, dis-je pour répondre à une question qui n'a pas été posée. Les mots sont lents, sensiblement distordus. Je m'appuie contre l'embrasure de la porte, lui confie un sourire en coin. Pas dormi, dans ton, lit ?

_________________
C'est ma gueule c'est mon cri, me voilà tant pis
Moi mon rêve mon envie, comme j'en crève comme j'en ris
Revenir en haut Aller en bas
EMERALD
Erika Clarke
Erika Clarke
Je m'appelle : Mystéri@ et j'ai : 32 ans. J'ai débarqué le : 26/12/2019 sur California Dream. J'ai posté : 1009 messages et j'ai un total de : 31 points. J'ai choisi : Ashley Benson comme célébrité et je dois mon avatar à : moi-même. J’interprète également : Devon Whitmore, Dimitri Redfield, Lilly P. Henstridge et Hanna N. Williams
Coups sur porte ▬ Erika Tumblr_o9kfvmoEWJ1rxyuiqo6_250

Fiche de présentation
Fiche de liens


Terminés

Matt & Rubyfête foraineJames 1MattJames 2Ilkan 1Raven 1


En cours...

Raven 2JeffreyRubyRaydenJames 3TessaRaven 3Madison & Charlie

Coucou moi c'est : Erika Clarke Actuellement, je suis : seule et j'ai une préférence : un certain Whitmore. J'ai : aucun enfant. J'ai trouvé un job, je suis : Tatoueuse
JOURNAL : Coups sur porte ▬ Erika 85s1


Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit Lun 6 Déc - 22:44
Une visite inattendue
Raven & Erika
«L’alcool nous fait ressembler à ce qu’on va devenir. »

De petites secousses lointaines. Très lointaines. Un tiraillement dans le bas du dos, la nuque raide, le réveil n’est pas aussi tranquille que je me l’imaginais. En même temps, c’est le prix à payer quand on finit sa nuit dans le canapé. Putain…il faut que je pense à le changer celui-là. J’ouvre une paupière, puis deux. Le salon est désert, mais le bruit dégueulasse de tes peaux de renard me dégoûtent de bon matin. Charmant ! Je m’étire un peu pour détendre tous mes muscles tendus à cause de la position dans laquelle j’ai dormi. Dormi, c’est vite dit ! quelle merveilleuse nuit agrémentée par ta visite nocturne si joviale ! tiens d’ailleurs, aurais-tu perdu cet engouement ce matin ? Je t’entends faire une brève toilette, ainsi que ma boîte de pilules se fracasser dans le lavabo. Je me redresse en position assise, les jambes posées sur la table basse et lève les yeux au ciel en entendant ta maladresse. Aussi, je décide de faire la sourde oreille et j’appuie sur le bouton de veille de la télécommande. L’écran s’allume. Tiens ! Infinity War. Un de meilleurs Avengers avec Endgame. Il faudrait que je me refasse tous les films un de ces quatre.

Salut, je... sans jamais quitter le téléviseur, je réponds machinalement un S’lu.

J'en, sais rien… Je grimace puis fronce les sourcils. Alors, soit je suis devenue sourde comme un pot soit tu hallucines à plein tube ! Hein ? laissai-je échapper. Tu t’amènes dans l’encadrement de la porte du salon, sourire aux lèvres. Je te suis du regard, suspicieuse : Pas dormi dans ton lit ? j’arque un sourcil. Tu vois bien non ? C’est quoi cette question de merde juste pour faire la conversation ? Mon regard se focalise à nouveau sur Captain America en action. A vrai dire, c’est plutôt son cul dont je me délecte, mais passons ! Je souris narquoisement en écarquillant les yeux : En théorie si, mais un p’tit rigolo a jugé bon de s’inviter à quatre heures trente du matin. Silence. Thanos attaque la Wakanda avec toute son armée. Le sexy Thor surgit alors dans son éclair et dégomme une bonne partie des sbires Thanosiens. Je quitte un instant l’écran des yeux pour t’observer : T’as faim ? Ou tu veux encore refaire mes toilettes ? dis-je avec humour.

(c) princessecapricieuse

_________________
Je ne suis pas poète et sûrement trop honnête. Ça vous emmerde car je ne prends pas de pincettes. Aimez-moi. Détestez-moi. Je m'en fous. Je ne changerai pas.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Coups sur porte ▬ Erika Empty
MessageRe: Coups sur porte ▬ Erika écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
Coups sur porte ▬ Erika
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
California DREAM♥ :: Venice Neighborhood :: Venice Boulevard-
Sauter vers: